Auteur Sujet: Filtre actif-passif : remplacement des capacités de liaison  (Lu 1295 fois)

acoustannoy

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 219
    • E-mail
Filtre actif-passif : remplacement des capacités de liaison
« le: octobre 07, 2012, 20:29:51 pm »
Pfuiittt... Je souffle la poussière, voilà bien longtemps que je ne suis pas venu vous voir...
L'année passée à surtout été consacrée en de profondes modifications des panneaux électrostatiques que j'utilise, et en pas mal d'essais de filtres actif-passifs sur des panneaux Magnepan. C'est surtout sur les sites US que ce type de HP sont traités, d'ou mon absence...

J'évoque le sujet des capas de liaison de nos chers amplificateurs, préamplificateurs et sources diverses, qu'est venu éclairer naturellement mon travail sur les filtres actif-passifs et l'influence des composants utilisés (capas, résistances, selfs).

 Tout d'abord il m'est apparu que l'impact auditif de la qualité des composants passifs utilisés dans ce type de filtre est encore plus évident que sur des filtres passifs de basse impédance (placés entre l'ampli et les enceintes). Ensuite, la qualité sonore du montage en série de composants de qualité inégales obéit toujours à la loi du maillon le plus faible.

 Fort de ces évidences je pensais pourtant être arrivé à un cul de sac au printemps dernier : j'obtenais peu de résultat audible lors de diverses modifications de pentes de coupure et de phases sur des filtres à 12db/octave sur des Magnepan. J'ai alors réalisé que le niveau de qualité des composant que j'utilise à présent pour mes filtres dépasse certainement largement celui des capacités de couplage de mon préampli et de mes amplis. Donc mes modifications pourtant visibles en simulation devaient être 'masquées'.

C'est simple mais fallait y penser...

J'ai appliqué la recette sur mon système que je juge le plus transparent. J'ouvre donc mes Electrocompaniet bien-aimés, et je découvre que les capas d'entrée sont de pauvres MKP de 0,47uF. Etonnant vu la gamme et le prix de ces électroniques. Passons...
Je remplace cette misérable capa par la section passe haut du filtre passif -ce qui au passage a supprimé le boitier du filtre, les soudures et les connecteurs cinch-

Résultat : je n'ai pas reconnu le système entier, j'ai même pensé au départ avoir déréglé quelque chose dans les amplis.
Après 2 mois d'écoute je suis toujours soufflé sur certains disques : le résultat est étonnant en termes de gain en dynamique, de naturel, de spatialisation. Les instruments et les chanteurs ont pris une matière très réaliste, on peut presque tourner autour des instruments.

En fait l'optimisation du système était 'masquée' par un composant clef dont la qualité était insuffisante.

Pas de révolution, mais le constat est intéressant, et peut être développé !
- Tout d'abord et SURTOUT ne jamais oublier que les capas de liaison sont absolument indispensables entre deux chaînons, sauf sur certains amplis spécifiquement conçus pour gérer le courant continu (Plinius par exemple)
- Supprimer les capas d'entrée des amplis, après avoir VERIFIE que le préampli en est lui même équipé (c'est le cas général) : ça ne coûte RIEN.
- Placer les filtres passifs directement dans les amplis une fois mis au point.
- Soigner la qualité des capas d'entrée et de sortie des préamplis. Cher mais efficace. Pour ma part j'utilise du VCap CuTf -parce que ce sont les seules que je n'entends pas !- mais on peut faire bien sans aller jusque là.
- Idem pour tous les maillons de la chaîne (CD, filtre actif...)

Rien de nouveau au fond pour les anciens, mais ça va mieux en le disant.

Bonne écoute !
Mathieu

Phil

  • Invité
Re : Filtre actif-passif : remplacement des capacités de liaison
« Réponse #1 le: octobre 08, 2012, 16:00:34 pm »
Bonjour Mathieu,
Merci de ton retour, et de ton retour ici ..
>> Rien de nouveau au fond pour les anciens, mais ça va mieux en le disant.
 :headb2:
C'était quoi au juste ton filtre actif/passif ?
C'est pas cadeau tes capas  ;) c'est préférable d'avoir une haute impédance, du moins pour des capas d'entrée..