Auteur Sujet: B&W DM6 : drôles de bêtes  (Lu 97 fois)

sunyatsen

  • Newbie
  • *
  • Messages: 75
    • E-mail
B&W DM6 : drôles de bêtes
« le: novembre 11, 2017, 14:37:04 pm »
B&W DM 6 : une sorte d'OVNI

Année de sortie : 1976

J'ai possédé ces enceintes pendant quatre ou cinq ans et j'y ai pris beaucoup de plaisir, avec quelques bémols.
Ce sont des monstres en taille : Hauteur : 93 cm (avec les pieds dédiés, qui sont OBLIGATOIRES), 41 cm / 38 cm. 36 kg. 3 voies, médium assuré par un HP Kevlar, les basses par un  boomer de 25 contenu dans un caisson.
Sensibilité : 95 db à 1 mètres, un chiffre qui m'étonne toujours. Impédance nominale 8 Ohms.

Ecoute
Comme la plupart des B&W, tout se joue sur le médium : superbe. Détaillé, présent sans être agressif. Un vrai bonheur. Après quelques heures à se dire que vraiment, ce médium est un top, on s'interroge : « Mais où sont les basses ? » Et pourtant, il y a un bon 25 cm pour faire le boulot, contenu dans un caisson de 60 litres. Et si, il y en a, elles sont bien tenues, pas de débordements grassouillets, mais... mais on peut ne pas aimer, surtout si on est habitué à des JBL, par exemple. Ce sont des basses que je qualifierais de transparentes et légères. Et sur certaines musiques qui les mettent en avant, comme le rock, ou les combo de jazz, on éprouve un certain manque. En revanche, sur les grands orchestres classiques ou jazz, et à condition de les avoir bien mises en oeuvre, ce sont de vraies merveilles.
La mise en oeuvre.
Attention ! Cela commence par un ampli qui en a sous le capot. Quand je lis la fiche technique qui recommande un ampli de 2x25 watts minimum, je sourie. Car pour bouger ces dondons (« Pregnant Penguins »), il faut de l'électricité, beaucoup d'électricité. Une remarque valable pour toutes les B&W de cette époque, mais qui là devient une exigence. Donc place aux toroïdaux costauds, 2x50 watts est un minimum. D'autant que pour les apprécier, il faut de grands volumes (et des voisins sourds ou compréhensifs). C'est d'ailleurs pour cette raison que je les ai vendues. Idéales pour des pièces de 30 m2 minimum... Le placement est facile, à condition d'avoir les pieds qui amènent le tweeter à hauteur d'oreille et dégagent bien le caisson de graves du sol.
Conclusion : C'est une enceinte remarquable pour certains types de musiques, dans certains types d'environnement, et avec certains types d'électroniques. Oubliez les petits tubes de quelques dizaines de watts ! Elles ne sont donc pas l'enceinte passe-partout comme celles que l'on fabrique actuellement. Sans même parler de l'esthétique qui peut faire tousser Madame. Mais si vous arrivez à maîtriser ces paramètres et que vous n'êtes ni amateur de rap, ni de musique électronique, ni de reggae, ces DM6 vous enchanteront.

Conseils d'achat
Elles sont assez rares, la bonne fourchette, en bon état, c'est 500/600 euros.
A vérifier que les medium sont bien les Kevlar d'origine, des sagouins ont canibalisé ces enceintes pour leur piquer ces HP remarquables et les revendre à part. Le filtre est complexe, bien abrité tout au fond de l'enceinte, je n'ai pas entendu parler de fragilité particulière.
L'homme sage connaît ses limites (Inspecteur Harry)

gils

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1046
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #1 le: novembre 11, 2017, 16:25:05 pm »
Bonjour,

c'est vrai qu'à l'époque l'histoire de la puissance mini m'a toujours fait sourire, d'aucune utilité d'autant qu'elles sont annoncée à 95 db/1 W,  un bon ampli 5 Watts suffit normalement, au lycée je m'étais confection un ampli rustique 10 Watt à base de 2N 3055 qui faisait réellement 10 W, il aurait fait trembler les B&W  :mrgreen:

c'était une époque, je vois même les 4311b annoncée 75 W en continu, je reste septique car à 25 W le HP grave arrive vite au Xmax, B&W n'ont jamais été radin sur le bois :)

cdt. 

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4534
    • E-mail
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #2 le: novembre 11, 2017, 17:18:19 pm »
Bonjour

C'est l'une des trop rares enceintes avec une mise en phase acoustique par recul du médium et du tweeter.
Une photo ne peut pas faire du mal pour savoir exactement de quoi on parle : https://www.audiovintage.fr/leforum/viewtopic.php?t=5852

Cordialement, Dominique

sunyatsen

  • Newbie
  • *
  • Messages: 75
    • E-mail
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #3 le: novembre 11, 2017, 17:34:56 pm »
ESt-ce que c'est le même principe que sur les Beovox S 45-2?
L'homme sage connaît ses limites (Inspecteur Harry)

sunyatsen

  • Newbie
  • *
  • Messages: 75
    • E-mail
Re : Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #4 le: novembre 11, 2017, 17:47:45 pm »
Bonjour


Une photo ne peut pas faire du mal pour savoir exactement de quoi on parle : https://www.audiovintage.fr/leforum/viewtopic.php?t=5852

Cordialement, Dominique
Je veux bien mais je vois pas comment ça marche
L'homme sage connaît ses limites (Inspecteur Harry)

gils

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1046
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #5 le: novembre 11, 2017, 17:53:39 pm »
:)



il me semble qu'il a aussi un renfort contre le HP grave pour améliorer l'impulsion.

cdt.
« Modifié: novembre 11, 2017, 17:56:27 pm par gils »

sunyatsen

  • Newbie
  • *
  • Messages: 75
    • E-mail
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #6 le: novembre 11, 2017, 17:55:40 pm »
Merci camarade!
L'homme sage connaît ses limites (Inspecteur Harry)

gils

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1046
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #7 le: novembre 11, 2017, 18:05:13 pm »
:)

vous cliquez sur "insérer une image " de votre tableau de bord, vous choisissez une image sur Google .JPG ou .png , vous copier l'adresse du lien de la photo et vous l'insérez entre les accolades



cdt
« Modifié: novembre 11, 2017, 18:09:18 pm par gils »

sunyatsen

  • Newbie
  • *
  • Messages: 75
    • E-mail
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #8 le: novembre 11, 2017, 18:08:24 pm »
Vu.
Si ce genre de petit CR convient, je peux en écrire d'autres, j'ai du stock...
S'il faut apporter d'autres précisions n'hésitez pas...
L'homme sage connaît ses limites (Inspecteur Harry)

gils

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1046
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #9 le: novembre 11, 2017, 18:10:49 pm »
:)

l'historique de nos systèmes est toujours bon à connaitre.

cdt.

sunyatsen

  • Newbie
  • *
  • Messages: 75
    • E-mail
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #10 le: novembre 11, 2017, 18:15:15 pm »
J'essaie surtout de donner des pistes pour ceux qui s'intéressent au vintage.
L'homme sage connaît ses limites (Inspecteur Harry)

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4534
    • E-mail
Re : B&W DM6 : drôles de bêtes
« Réponse #11 le: novembre 11, 2017, 19:09:26 pm »
Les B&W DM6 sont des vrais trois voies.
Les B&O S45 utilise un HP relai. http://petoindominique.fr/php/nrds1.php

J'ai utilisé un moment mon ancien système avec un HP relai :
http://petoindominique.fr/php/evolfiltre.php

Cordialement, Dominique