Auteur Sujet: Placement des enceintes  (Lu 615 fois)

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1150
Re : Placement des enceintes
« Réponse #30 le: septembre 20, 2017, 11:03:34 am »
Très sincèrement, ne vous embétez pas avec les peintures dédiées. Mon vidéoproj est dans le salon (pas de télé). J'avais essayé les peintures spéciales, puis je suis passé comme Luis à la peinture blanche mate absolue (Duluxe ou autre) et le résultat est semblable.

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 505
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Re : Placement des enceintes
« Réponse #31 le: septembre 20, 2017, 13:27:52 pm »
Très sincèrement, ne vous embétez pas avec les peintures dédiées. Mon vidéoproj est dans le salon (pas de télé). J'avais essayé les peintures spéciales, puis je suis passé comme Luis à la peinture blanche mate absolue (Duluxe ou autre) et le résultat est semblable.
Je ne peux qu'appuyer ce que dit xnwrx, pourquoi payer le double en peinture pour un résultat identique.
J'ai eu moi aussi le vidéo-projecteur dans le salon pendant quelques mois, mais fixé à 2,50 m de haut au plafond blanc et avec des murs blancs eux aussi, la diffusion lumineuse enlevait tout plaisir.
Çà donnait ceci : http://smf.petoindominique.fr/index.php?topic=3610.msg65064#msg65064
la photo est un peu trafiquée (double exposition et assemblage) pour améliorer le contraste, mais même comme cela on voit bien le problème.
Au sous-sol, je suis au cinéma. Surtout depuis que je suis passé en full HD.
Cordialement,
Luis

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 505
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Re : Placement des enceintes
« Réponse #32 le: septembre 20, 2017, 13:48:11 pm »
Les deux graves d'un coté sont sur le même canal d'ampli ?
En SONO il y a des solutions avec deux canaux pour avoir une réponse cardioïde et non pas omnidirectionnelle.
Cela permet de mieux remplir la salle de graves.

J'ai 8 amplis distincts pour le grave. 4 à gauche reliés à la sortie grave gauche du DCX et 4 à droite reliés à la sortie droite du DCX. Les 4 HP de 38 cm étant des double bobine de 2 x 8 ohms, chaque bobine a son propre ampli. Les amplis sont ainsi tous chargés sous 8 ohms ; ils chauffent moins.
Il est facile d'envoyer un signal mono A+B dans chaque voie grave pour gagner encore 3 dB. Comme je coupe à 100 Hz, cette solution est envisageable. Je n'ai pas essayé car j'ai suffisamment de grave et jusqu'à présent je coupais à 200 Hz, mais il faudra que je teste pour voir si ma courbe de réponse ne sera pas plus linéaire avec un signal mono. Je n'y crois pas trop.

Luis
 

landbourne

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 441
    • E-mail
Re : Placement des enceintes
« Réponse #33 le: septembre 21, 2017, 10:31:18 am »
Bonjour,

Très sincèrement, ne vous embétez pas avec les peintures dédiées. Mon vidéoproj est dans le salon (pas de télé). J'avais essayé les peintures spéciales, puis je suis passé comme Luis à la peinture blanche mate absolue (Duluxe ou autre) et le résultat est semblable.
Je ne peux qu'appuyer ce que dit xnwrx, pourquoi payer le double en peinture pour un résultat identique.
J'ai eu moi aussi le vidéo-projecteur dans le salon pendant quelques mois, mais fixé à 2,50 m de haut au plafond blanc et avec des murs blancs eux aussi, la diffusion lumineuse enlevait tout plaisir.
Çà donnait ceci : http://smf.petoindominique.fr/index.php?topic=3610.msg65064#msg65064
la photo est un peu trafiquée (double exposition et assemblage) pour améliorer le contraste, mais même comme cela on voit bien le problème.
Au sous-sol, je suis au cinéma. Surtout depuis que je suis passé en full HD.
Cordialement,
Luis


 Chez moi je n'ai pas ce problème de reflets sur le plafond mon projecteur est fixé en hauteur sur le mur arrière a environ 30 cm du plafond mais surtout le bas de l'image, en plein écran est à environ 50 cm du sol, donc pas de reflets et une position pas fatigante pour regarder un film, ma tête est légèrement baissée pendant le visionnage; de chaque côté de l'écran j'ai installé des étagères colonnes peintes en gris mat assez foncé, reste plus qu'à fermer la boite en mettant un "toit" , le sol est recouvert par un tapis .
 la peinture spéciale projection est plus proche de la matière des écrans perlés plutôt que d'une peinture murale lisse. De plus chez moi la peinture a été refaite avant mon arrivée et elle ressemble plus à une sous-couche qu'à une véritable peinture.

 Yves

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 505
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Placement des enceintes
« Réponse #34 le: septembre 21, 2017, 14:56:49 pm »
Suite de l'exploration des enceintes positionnées dans les angles.

J'avais réajusté le traitement acoustique suite au changement de place des enceintes, mais sans faire de mesure.
Je commence donc par mesurer soigneusement la courbe de réponse au point d'écoute. Je place le micro le plus précisément possible à égale distance des deux enceintes médium aigu en vérifiant que je n'ai qu'une seule impulsion et non deux lorsque les 2 enceintes sont mesurées en même temps.

Ma courbe de réponse est approximative car, avec des pentes de 48 dB par octave sur tous les filtres, je n'ai plus de ressources sur le DCX2496 pour finaliser la correction paramétrique et l'indicateur de ressources du DCX indique 0 %.
je descends donc la pente du passe haut à 20 Hz à 24 dB par octave et les filtres du tweeter et du médium à 5000 Hz également. Je récupère ainsi de quoi corriger ma courbe de réponse tout gardant une marge de sécurité.

Je soigne particulièrement le retard du tweeter sur le médium et les fréquences de coupure afin d'obtenir à la fois une belle impulsion, une belle step, ainsi qu'une amplitude logique au raccordement entre hauts parleurs, signe que malgré une absence de correction de phase, celle-ci est quasi identique sur le médium et l'aigu autour de la fréquence de coupure.

Pour cela je coupe à 5500 sur le médium et à 5000 sur le tweeter.
Dans ces conditions, j'obtiens les meilleures mesures que j'ai jamais constatées tant au niveau des courbes de réponse que sur les impulsions et les step reponse
courbe de réponse des voies gauche et droite. Ça tient dans +/- 2 dB par rapport à ma courbe cible.


Impulsion et step réponse de la voie gauche totale. Celle de la voie droite est identique.


Par contre, si on regarde les impulsions sur une fenêtre de 40 ms, autant le traitement acoustique a éliminé presque tous les retours sur la voie gauche, autant il reste 3 réflexions à 10, 17 et 33 ms à droite, la première étant assez forte.
J'ai passé la moitié de l'après midi à placer un panneau absorbant/diffusant de presque 1 m² à tous les endroits susceptibles de provoquer de telles réflexions sans réussir à en identifier une seule. J'ai également retiré les panneaux de chaque côté de l'écran, aucune différence n'ayant été constatée avec et sans. Il est vrai que ces pics à 10, 17 et 33 ms sont aussi visibles sur l'impulsion de l'aigu seul que sur celle du médium seul.
Je pense avoir essayé toutes les positions à part au plafond dont le traitement est le même à gauche qu'à droite. J'ai même placé un rideau devant l'écran, ce qui n'a strictement rien changé. Je me demande si le panneau que j'ai utilisé est efficace ? Le pire, c'est que je n'ai même pas repéré l'endroit d'où pourrait provenir la première réflexion relativement importante à 10 ms en constatant ne serait-ce qu'une légère atténuation. 10 ms, ça veut dire que le trajet de ce son du haut parleur au micro fait 3,40 m + 4,30 m = 7,70 m. Cela exclut toute participation des parois, sol et plafond derrière le micro.


Une écoute succincte de quelques extraits de classique ont été plutôt encourageants au niveau de l'image stéréophonique. Le lien vers Shostakovitch que m'a transmis Gils est peut-être celui le plus exagéré avec au début un léger manque de "matière" au centre. Par contre, même si la guitare de Rodrigo dans  "Fantasia Para Un Gentilhombre"
est un peu loin, les autres instruments sont bien distribués dans l'espace.
Il faudra une écoute plus attentive et détendue...

Je suis ensuite passé à la mesure d'un système où la voie grave serait monophonique, comme l'a évoqué Tonipe.
J'ai tout simplement routé les signaux sur le DCX de telle manière que la voie grave gauche reçoive les signaux de gauche et de droite avant de les filtrer, et même chose pour la voie droite. Je n'ai pas atténué les niveaux (il est possible de privilégier une voie ou l'autre par deux réglages de niveau. Il est possible aussi de jouer sur le gain après mélange, que j'ai laissé à zéro)

sur le tracé ci-dessous, on retrouve :
En rouge, la voie gauche avec le réglage normal
en vert, la voie gauche, avec un grave restituant le contenu de la voie gauche et celui de la voie droite.
En bleu, une mesure des deux voies gauche et droite en même temps.
En noir, une mesure des deux voies gauche et droite en même temps, mais à partir d'un bruit rose externe stéréo (la source est mon lecteur BR) l'analyse se faisant par la méthode RTA de REW et non à partir d'un sweep émis par REW.

Les constatations sont riches d'enseignements.
1) avec une seule voie en fonction, le signal mono augmente le grave de 6 dB. Le signal en entrée étant doublé, il parait normal qu'il le soit en sortie.
2) à 60 Hz on a une bosse à + 10 dB. Je ne me l'explique pas.
3) J'ai mesuré aussi la voie droite en conditions grave mono. La courbe de réponse est strictement identique à celle de gauche entre 20 et 100 Hz, au-dessus de 100 Hz, les différences sont celles constatées dans le premier graphique de ce post. Grave gauche et grave droit strictement identique, cela aussi, j'ai du mal à me l'expliquer, j'ai jamais vu. j'ai recommencé pour m'assurer que ce n'est pas une erreur de manip.
4) la mesure en bleu des deux voies en même temps montre toujours ce gain de 6 dB, la bosse de 10 dB à 60 Hz et au dessus de 100 Hz une courbe qui est devenue accidentée et présentant une chute progressive de niveau dans l'aigu à partir de 3 ou 4 kHz. Tout cela est normal : dans le grave et le médium/aigu les 6 dB sont gagnés à cause des deux hauts parleurs au lieu d'un émettant deux signaux en phase. Les accidents sont dus au fait qu'avec deux hauts parleurs de chaque coté à distance presque identique du micro, il se forme des interférences. Quand à la chute dans l'aigu, elle est due au fait que quelques millimètres d'écart entre les distances des tweeters produit un écart de phase augmentant progressivement vers une opposition de phase. N'oublions pas que 8,5 mm suffisent à provoquer une opposition de phase à 20000 Hz.
5) la mesure en noir, à partir d'un bruit rose stéréo indique que le grave gagne 3 dB de moins qu'à partir d'un sweep, équivalent à un bruit rose mono. Cela correspond davantage aux conditions réelles d'écoute d'un disque où signal gauche et signal droit sont totalement différents et ne sont pas en phase, ne provoquant pas la chute dans l'aigu ni les accidents dans le médium.

En conclusion, en utilisation normale stéréo, la mise en mono du registre grave fait gagner 3 dB par ajout des signaux et encore 3 dB parce que le grave gauche et le grave droit seront en phase acoustique.

En deuxième conclusion, REW en mesure sweep est parfait pour mesurer une enceinte, mais il ne faut tirer aucune conclusion des mesures faites les deux enceintes en fonctionnement.
 

« Modifié: septembre 21, 2017, 17:45:07 pm par luiscrepy »

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 505
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Re : Placement des enceintes
« Réponse #35 le: septembre 21, 2017, 18:08:10 pm »

 Chez moi je n'ai pas ce problème de reflets sur le plafond mon projecteur est fixé en hauteur sur le mur arrière a environ 30 cm du plafond mais surtout le bas de l'image, en plein écran est à environ 50 cm du sol, donc pas de reflets et une position pas fatigante pour regarder un film, ma tête est légèrement baissée pendant le visionnage; de chaque côté de l'écran j'ai installé des étagères colonnes peintes en gris mat assez foncé, reste plus qu'à fermer la boite en mettant un "toit" , le sol est recouvert par un tapis
Effectivement, ce positionnement de l'écran atténue la diffusion du plafond mais rien ne vaudra un plafond sombre et des marges noires autour de l'image.
De plus, j'évite, lorsque c'est possible, l'utilisation de la correction logicielle du trapèze qui applique une déformation électronique de l'image pour compenser une déformation optique. Lorsque le projecteur est au plafond et que la base de l'image (en fait le sommet puisque elle est retournée) est à la même hauteur que l'objectif, la compensation du trapèze peut rester à zéro car la matrice d'image projetée est par construction décentrée de manière à ce que l'axe optique passe par cette base image. dans ces conditions pas de déformation sans aucune correction.

la peinture spéciale projection est plus proche de la matière des écrans perlés plutôt que d'une peinture murale lisse. De plus chez moi la peinture a été refaite avant mon arrivée et elle ressemble plus à une sous-couche qu'à une véritable peinture.
C'est l'une des raisons pour laquelle je n'utilise pas cette peinture. J'ai horreur des écrans perlés. Ils sont plus lumineux, mais plus directifs et par cette directivité provoquent un vignettage qui vient s'ajouter à celui de l'objectif du vidéo projecteur. Avec parfois sur certains écrans un point chaud central tellement visible qu'on a l'impression d'être en présence d'une projection par l'arrière (comme sur les dispositifs de numérisation de films super 8)

Luis

landbourne

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 441
    • E-mail
Re : Placement des enceintes
« Réponse #36 le: septembre 21, 2017, 19:00:54 pm »
 Bonsoir,
 La correction de trapèze est seulement à -1 chez moi.

Luiscrepy:
"Effectivement, ce positionnement de l'écran atténue la diffusion du plafond mais rien ne vaudra un plafond sombre et des marges noires autour de l'image."
 Oui ce que vous dites est vrai mais dans une location et dans la seule pièce à vivre pas facile de peindre le plafond en noir.
  Le vignettage n'est visible qu'avec une image projetée parfaitement blanche et de plus je ne regarde sur l'écran que des images qui bougent, je n'ai jamais remarqué un point chaud rédhibitoire.

 Par contre il faut que je modifie légèrement la position du projo pour que l'objectif soit parfaitement parallèle  à l'écran.

 Cdlt,
 Yves

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 505
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Placement des enceintes
« Réponse #37 le: septembre 21, 2017, 20:32:35 pm »
si vous mettez l'axe de l'objectif parfaitement perpendiculaire à l'écran, l'image ne sera plus en trapèze.
Outre le fait de corriger un défaut par un défaut contraire, alors que le non-défaut n'est pas loin, ce qui me chagrine c'est d'imposer au vidéo projecteur de recalculer 50 images par seconde  (ou même plus) avant de projeter. Je me trompe peut-être et ce ne serait là qu'une simple formalité pour un processeur dédié moderne, mais je crains que cela puisse altérer la fluidité.

Cordialement,
Luis

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1150
Re : Placement des enceintes
« Réponse #38 le: septembre 22, 2017, 10:36:10 am »
Bonjour Luis,
en regardant votre schéma de positionnement dans la pièce en page 1, est-ce que les 3m40 de différence entre le trajet direct et le trajet réfléchi ne proviendrait pas de l'enceinte gauche se réfléchissant sur le mur droit avant de revenir au point d'écoute. En gros avec vos dimensions de pièce, est-ce que ça correspondrait à ces 3m40 ?
Si c'est le cas, il faut essayer de masquer cette réflexion par des moyens plus lourds pour confirmer. Une fois confirmé vous pourrez travailler sur des solutions plus légères.
En tous cas, très belle courbe de réponse globale.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4465
    • E-mail
Re : Placement des enceintes
« Réponse #39 le: septembre 22, 2017, 16:42:46 pm »
Bonjour

Ce n'est pas d'un grave en mono dont je parlais.
Il faut une sortie de DCX pour le ou les HP qui rayonnent vers l'avant et une autre pour ceux qui rayonnent vers l'arrirere.
Avec la bonne phase entre les deux, le bon délai, et le bon niveau relatif, vous pouvez annuler le rayonnement arrière.
Je recherche l'article de SONOMAG qui en parle.

Cordialement Dominique

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 505
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Re : Placement des enceintes
« Réponse #40 le: septembre 22, 2017, 18:36:43 pm »
Bonjour Luis,
en regardant votre schéma de positionnement dans la pièce en page 1, est-ce que les 3m40 de différence entre le trajet direct et le trajet réfléchi ne proviendrait pas de l'enceinte gauche se réfléchissant sur le mur droit avant de revenir au point d'écoute. En gros avec vos dimensions de pièce, est-ce que ça correspondrait à ces 3m40 ?
Si c'est le cas, il faut essayer de masquer cette réflexion par des moyens plus lourds pour confirmer. Une fois confirmé vous pourrez travailler sur des solutions plus légères.
En tous cas, très belle courbe de réponse globale.

Je crois que vous avez bien vu !
Comme je dispose du plan de ma pièce sur Excel, j'ai fait un petit schéma pour résoudre ce petit problème de trigo graphiquement, ça permet de visualiser en même temps.
La partie de la pièce concernée est parfaitement symétrique à un détail près, j'ai à ma gauche un mur porteur de 55 cm de large situé à 3,80 m du mur frontal et à ma droite un mur porteur de 1 m à la même distance du mur frontal. Mon canapé d'écoute est entre ces deux murs, collé à droite. devant le ce mur d'un mètre un placard de vêtements de 60 cm de profondeur avec un rideau en guise de porte. Si je trace la ligne qui part de l'enceinte gauche, se réfléchit sur le mur de droite et revient au micro, elle fait 3,43 m de plus que la distance de l'enceinte gauche au micro. Cette ligne passe à ras du placard, ce qui veut dire qu'une partie des réflexions est absorbée par le rideau. De plus ce mur est traité par une plaque de diffusant/absorbant achetée chez Thoman de  60 cm x 50 cm de haut. aucune réflexion n'est visible sur l'impulsion du HP de gauche.
Si je trace la ligne qui part de l'enceinte droite, se réfléchit sur le mur de gauche et revient au micro, elle fait aussi 3,43 m de plus que la distance de l'enceinte gauche au micro. Cette ligne ne trouve aucun obstacle sur son passage, mais le mur gauche est pourtant traité avec le même panneau que de l'autre côté.

Je crois que mon traitement n'est pas bon (panneau trop petit et traitant probablement uniquement au-dessus de 2 à 4 kHz vu son relief et son épaisseur. Il faudra que je mesure avec un panneau plus grand et efficace dans le médium au même endroit que le traitement existant.

Merci

Cordialement,
Luis