Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Conception enceintes / Re : Projet d'enceintes 2x3voies avec un filtre actif cx3400
« Dernier message par Tonipe le Aujourd'hui à 22:15:30 »
Bonjour

12BR70 dans 115 L, c'est dans les alignements courants. RAS.
SP-6/100PA en enceinte close de 13.9 L pour avoir un  Qtc de 0.577. Fc à 110 Hz, donc filtrage possible à 300 ou 400 Hz.
Fréquence de coupure, vous trouverez celle qui conviennent le mieux à l'écoute, le 24 dB/octave aidera bien.

Cordialement, Dominique
2
Bonjour Dominique et bonjour à bellino2 et xnwrx,
Merci pour vos réponses .

Dominique,
J'ai acheté le 12br70 en 2011 (c'est écrit dans mon premier message).
J'utilise donc les paramètres du fabricant ,à l'époque .

Pour ça mise en œuvre ,je me base sur le test complet effectué par le site allemand hifi-selbstbau :
https://www.hifi-selbstbau.de/datenbler-mainmenu-40/tieft-mainmenu-57/328-beyma-12br70
Donc ,je ne vais pas le faire travailler au dessus de 400Hz (avec un raccordement probable avec le médium à 300Hz)!
Je ne vais pas changer mon projet . J'ai tous les HP  chez moi dans leurs emballages et aussi le filtre actif .
De plus , je dispose d'un petit budget (changer serait une perte de temps et d'argent) .
C'est donc deux fois (12br70+sp-6/100pa+néocd3.5h) .
De plus ,vous m'offrez tous les les outils sur votre site pour mener à bien le projet .

bellino2,
Votre proposition de garder le 12br70 en BR me convient .
J'avais commencé la simulation en partant de 115L avec un tube de 120mm (vos deux tubes de 95mm  présente une surface supérieure et plus efficace en terme de bruit d'écoulement) ,pour finalement  descendre à 107L .

xnwrx,
Le tweeter AMT que vous me proposez n'entre pas dans mon budget (dommage) .
Par ailleurs ,j'aime bien le bon effet du BR ,son extension du grave .
IL y a deux autres effets : le trainage si le volume est trop important et le « boumboum » s'il est trop réduit (ce que l'on rencontre souvent ,puisque la mode est à la miniaturisation) .

cordialement
Franck
3
Philosophie / Re : Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Dernier message par etsimonogn le Aujourd'hui à 18:32:47 »
Bonjour

la pièce d'écoute ajoute encore de l'imperfection à l'imperfection de l'enceinte. Elle ajoute de la distorsion harmonique, de part les objets qui s'y trouvent et peuvent vibrer ; elle provoque le renfort de certaines fréquences et l'atténuation d'autres de part les modes de résonance ; elle provoque des distorsions de phase de part les réflexions.
Il ne faudrait pas oublier que tous ces 'défauts' se présentent avec un retard temporel aux oreilles par rapport au son direct émis par les enceintes et que le cerveau opère un tri certain après réception des informations sonores.
Ce qui fait que ces 'défauts' s'atténuent considérablement si la pièce est correctement traitée. Si elle l'est trop et se rapproche d'une chambre sourde, balayant tous les 'défauts', l'écoute devient désagréable. Pour son confort, elle a besoin d'un peu de réverbération. En tout état de cause, la règle, c'est qu'un défaut venant de la pièce se corrige avant tout par des moyens acoustiques. 

Citer
ce qu'on doit corriger, c'est l'ensemble : la chaîne dans son environnement corrigé pour le point d'écoute.
Les égalisations ne peuvent quasiment rien sur les 'défauts' ci-dessus. Si la chaine est corrigée de cette façon à l'aide d'un micro et de relevés de bande passante, c'est une profonde erreur.
Ce qui peut avoir besoin d'être corrigé, c'est l'équilibre tonal, pour cela  il faut se laisser complètement guider pour les corrections par ses impressions subjectives. 
et rien d'autre.

Citer
Les "Idiophiles" peuvent ne pas vouloir de corrections, c'est leur droit, mais il leur faut un sacrés coup de chance pour avoir un système qui, non corrigé, fonctionnera correctement.
En partant des HP à réponse linéaire, ça se passe bien en général. Par ailleurs, on s'habitue à une courbe de réponse pas complètement plate de l'enceinte, et les 'défauts' précédents ont leur mot à dire de toute façon

Citer
Et quoi qu'il arrive, il faudra à la base une enceinte exempte de défauts importants, ce qui n'est absolument pas le cas d'un HP large bande.
Un HP large bande présente quelques défauts incontournables, surtout quand il est de grand diamètre. On peut vivre avec, chacun sa liberté, mais les "idiophiles" peuvent aussi y trouver des motifs à moquerie. Les pratiques dogmatiques,
il y en a partout, pas la peine de faire de la provocation avec ce terme péjoratif.
Un large bande présente un gros avantage quand on lui adjoint des HP pour complèter ses extrémités de bande. Ca laisse une plus grande liberté de choix dans le filtrage (fréquence et type) que les HP dédiés à une bande sonore étroite. C'est dans une telle utilisation qu'ils sont vraiment à l'aise.

Siméon
4
Philosophie / Re : Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Dernier message par tarteup le Aujourd'hui à 17:20:51 »
Un large bande a une coupure basse en passe haut. Accord à 28.3 Hz de la partie bass-reflex de mon enceinte.
Un large bande a une coupure haute en passe bas. 19000 Hz à 24 dB/octave.
Un ampli a une coupure basse en passe haut.
Un ampli a une coupure haute en passe bas.
Après avoir mesuré mon système, et récupéré la courbe de phase minimum, j'ai commencé par corriger cette courbe dans RePhase.
Puis j'ai ajouté 4 corrections de phase LR24 à 11.5 Hz, LR24 à 28.3 Hz, LR24 à 19000 Hz et LR24 à 111500 Hz.
Mon système est devenu écoutable !!!

 Bonjour Dominique,

 C'est quand même à des années lumières de la pratique générale, hautement conseillée, à savoir:
 - mesurer le système
 - exporter vers rePhase amplitude et phase réellement mesurée ( pas minimum, qui résulte d'un calcul ! )
 - linéariser l'ensemble en ciblant que la phase corrigée devienne superposable à la phase minimum,
   c'est à dire obtenir un excess phase nul, mais pas plus, afin d'éviter toute pré ondulation à la réponse transitoire.
 - et c'est tout, basta.
  La dernière maj de Rew beta 5, créée dans cet esprit, permet le calcul et l'export l'excess phase. 
 
  Mais si le résultat vous plait, c'est l'important.

 cord.
5
Philosophie / Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Dernier message par Tonipe le Aujourd'hui à 16:14:36 »
Bonjour

J'ai toujours mesuré mes enceintes dans la pièce d'écoute.
Les corrections que j'apporte, aussi bien celles analogique avec le correcteur de courbe de réponse RLC, que celle numérique avec RePhase, corrigent à la fois le HP dans son enceinte et le tout placé dans la pièce d'écoute.
Je ne sais pas dire de façon précise ce qui revient au HP seul, au HP dans son enceinte, ou le HP dans son enceinte placée dans la pièce.
Je sais dire par contre que le résultat global est bon.

Un large bande a une coupure basse en passe haut. Accord à 28.3 Hz de la partie bass-reflex de mon enceinte.
Un large bande a une coupure haute en passe bas. 19000 Hz à 24 dB/octave.
Un ampli a une coupure basse en passe haut.
Un ampli a une coupure haute en passe bas.
Après avoir mesuré mon système, et récupéré la courbe de phase minimum, j'ai commencé par corriger cette courbe dans RePhase.
Puis j'ai ajouté 4 corrections de phase LR24 à 11.5 Hz, LR24 à 28.3 Hz, LR24 à 19000 Hz et LR24 à 111500 Hz.
Mon système est devenu écoutable !!!

La correction de la phase acoustique ce n'est pas que la correction du mauvais positionnement en profondeur des HP.
C'est aussi la correction des coupures acoustique et électrique, de toutes les coupures.
Sur un système à deux voies vous n'avez qu'une correction de plus à rajouter, celle du filtre de coupure.

Cordialement, Dominique
6
Philosophie / Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Dernier message par xnwrx le Aujourd'hui à 15:13:41 »
Vous avez raison Richard, la pièce d'écoute ajoute encore de l'imperfection à l'imperfection de l'enceinte. Elle ajoute de la distorsion harmonique, de part les objets qui s'y trouvent et peuvent vibrer ; elle provoque le renfort de certaines fréquences et l'atténuation d'autres de part les modes de résonance ; elle provoque des distorsions de phase de part les réflexions.
Donc vous avez raison, ce qu'on doit corriger, c'est l'ensemble : la chaîne dans son environnement corrigé pour le point d'écoute.
Les "Idiophiles" peuvent ne pas vouloir de corrections, c'est leur droit, mais il leur faut un sacrés coup de chance pour avoir un système qui, non corrigé, fonctionnera correctement. Et quoi qu'il arrive, il faudra à la base une enceinte exempte de défauts importants, ce qui n'est absolument pas le cas d'un HP large bande.
7
Philosophie / Re : Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Dernier message par RicharD333 le Aujourd'hui à 14:09:37 »
Pour répondre à Richard, la mise en phase est effectivement nécessaire lorsqu'on utilise plusieurs HP, de sorte à ce qu'aux fréquences d'accord entre HP, les ondes sonores s'ajoutent en phase. Mais la correction de phase, c'est aussi et surtout faire en sorte que la courbe de phase en fonction de la fréquence d'une enceinte, qu'elle ait un ou plusieurs HP, soit plate à 0°. C'est la condition sine qua non pour ne pas modifier la forme d'onde d'un son (par exemple pour qu'un signal carré reste un signal carré). Un HP étant un système actif, sa fonction de transfert en phase n'est pas plate. Dans une enceinte acoustique encore moins. D'où les corrections de phase à apporter.
L'oreille est très peu sensible à la phase pour reconnaitre ou identifier un son. C'est pour cela qu'une enceinte non corrigée en phase sonnera de manière identique à nos oreille que cette même enceinte corrigée en phase. Mais l'oreille est sensible à la phase pour déterminer la localisation d'un son. Un système compensé en phase sera donc plus précis sur la localisation des sources.
Pour l'égalisation du module, je suis parfaitement en accord avec Dominique. Pas seulement pour un large bande, mais pour toute enceinte. Lorsqu'on voit comment ajouter ou retirer quelques dB autour de telle ou telle fréquence transforme l'écoute, il est impératif de corriger toute enceinte pour obtenir une écoute neutre, ou du moins qui plaise plus qu'une autre. Pour un HP large bande c'est évidemment encore plus vrai tant il est quasi impossible d'obtenir un HP qui soit bon à reproduire à lui seul l'ensemble du spectre sonore sans bosses et creux dans ce spectre. Donc si les "audiophiles" avertis s'interdisent de corriger un LB pour des raisons de "pureté" de la chaîne de reproduction, qu'ils le fassent. Mais c'est une hérésie, fondée sur un raisonnement qui ne prend en compte qu'une toute petite partie du problème et qui met de coté la partie immergée de l'Iceberg. Ce postula n'a donc aucun sens.

Merci Xn pour l'explication.

Mais dans votre explication sur la correction, aucune mention sur l'influence, souvent négative d'origine, de la salle de son sur l'écoute, pourquoi ?

Question qui s'adresse à tous.



8
Philosophie / Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Dernier message par xnwrx le Aujourd'hui à 13:21:28 »
Pour répondre à Richard, la mise en phase est effectivement nécessaire lorsqu'on utilise plusieurs HP, de sorte à ce qu'aux fréquences d'accord entre HP, les ondes sonores s'ajoutent en phase. Mais la correction de phase, c'est aussi et surtout faire en sorte que la courbe de phase en fonction de la fréquence d'une enceinte, qu'elle ait un ou plusieurs HP, soit plate à 0°. C'est la condition sine qua non pour ne pas modifier la forme d'onde d'un son (par exemple pour qu'un signal carré reste un signal carré). Un HP étant un système actif, sa fonction de transfert en phase n'est pas plate. Dans une enceinte acoustique encore moins. D'où les corrections de phase à apporter.
L'oreille est très peu sensible à la phase pour reconnaitre ou identifier un son. C'est pour cela qu'une enceinte non corrigée en phase sonnera de manière identique à nos oreille que cette même enceinte corrigée en phase. Mais l'oreille est sensible à la phase pour déterminer la localisation d'un son. Un système compensé en phase sera donc plus précis sur la localisation des sources.
Pour l'égalisation du module, je suis parfaitement en accord avec Dominique. Pas seulement pour un large bande, mais pour toute enceinte. Lorsqu'on voit comment ajouter ou retirer quelques dB autour de telle ou telle fréquence transforme l'écoute, il est impératif de corriger toute enceinte pour obtenir une écoute neutre, ou du moins qui plaise plus qu'une autre. Pour un HP large bande c'est évidemment encore plus vrai tant il est quasi impossible d'obtenir un HP qui soit bon à reproduire à lui seul l'ensemble du spectre sonore sans bosses et creux dans ce spectre. Donc si les "audiophiles" avertis s'interdisent de corriger un LB pour des raisons de "pureté" de la chaîne de reproduction, qu'ils le fassent. Mais c'est une hérésie, fondée sur un raisonnement qui ne prend en compte qu'une toute petite partie du problème et qui met de coté la partie immergée de l'Iceberg. Ce postula n'a donc aucun sens.
9
Philosophie / Re : Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Dernier message par RicharD333 le Aujourd'hui à 12:05:01 »
Bonjour

La "règle" est une recommandation argumentée.
Chacun fait bien ce qu'il veut chez lui, mais lorsque je lits qu'un LB ça ne marche pas alors qu'il n'y a pas d'égalisation ni de correction de phase acoustique, je me ferai un plaisir de relever que l'internaute en question fait n'importe quoi.

J'ai lu sur un forum qu'un LB FOSTEX ça gueule dans le médium.
Puisqu'il ne faut pas dire que la bonne façon de faire passe par une égalisation, ne disons rien !!!

Citer
Les amateurs de large bande ou même de simples auditeurs entraînés qui en écoutent n'éprouvent aucun besoin d'égalisation, ou alors très légère, pour la correction de l'équilibre tonal.

Il me semble que je suis un amateur éclairé de large bande, et je ne partage pas votre avis.
J'ai des corrections en passif avec un correcteur de courbe de réponse RLC, et j'ai aussi un réglage fin numérique pour finir le travail.
Je ne me vois pas écouter sans, et j'ai la prétention d'avoir un haut niveau d'exigence avec les oreilles qui vont avec.

Cordialement, Dominique.

Dominique, éclairez moi SVP.

J'ai toujours cru que la mise en phase avait comme but de mettre en phase différents hp, basse, mid et tweeter avec l'idée de faire arriver les 3 différents sons, de provenance différentes, en même temps aux oreilles de l'auditeur.  Est-ce que je me trompe ?  Si c'est le cas, quel est l'intérêt et la pertinence de la mise en phase d'un seul hp ?

À propos de l'égalisation, il est entendu qu'il s'agit d'équilibrer le volume sonore entre les différents hp mais aussi, je dirais surtout, d'équilibrer la chaine audio dans la salle de son.  Cette dernière est un véritable créateur d’aberrations.  Une salle amplifie ou charcute, voire efface des sons.  Elle vibre, siffle, réverbère les sons.  Une salle de son, le corollaire obligatoire de la chaine audio, passe sous le radar des audiophiles.  J'aimerais bien que l'on en fasse une règle commune.

Pour cette raison, je suis avec vous sur ce coup.  Même si la source sonore globale est unique, un large bande, les effets du son une fois lancé dans la salle de son ont les mêmes malchances d'être influencées, d'où l'importance de l'égalisation.

R3

10
Philosophie / Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Dernier message par gils le Aujourd'hui à 10:42:59 »
Bonjour,

vous pouvez obtenir l'audio de cette vidéo avec 4k download, vous l'aurez en mp3 ou autre format 320 kb/s 48 Khz, ce n'est pas si mal. (la diffusion par défaut sur Youtube est de moindre qualité)

cdt.gils

edit

https://www.4kdownload.com/fr/
Pages: [1] 2 3 ... 10