Auteur Sujet: correction RC  (Lu 4851 fois)

philll

  • Invité
correction RC
« le: janvier 30, 2011, 12:58:15 pm »
bonjour,

j aimerai tout d abord obtenir une confirmation au sujet d une correction d' impedance RC serie montée parallele au hp:
est ce que la valeur R et  C se calcul bien grâce aux valeur mesurées Le et Re?

sinon la question la plus importante:
1)j effectue une correction RC dans une enceinte medium
2)j effectue une correction RC dans une autre enceinte medium identique
toutes deux sont filtrées en actif et connectés chacune sur une voie d amplificateur
jusque la tout va bien!  ;)
maintenant la question:
si je decide pour diverses raisons de relier ces deux enceintes en parallele sur le meme canal d ampli,
à quels problemes je risque d etre confronté? est ce que le resultat sera le meme?
dans cette situation la, est il pas mieux de calculer une seule correction RC en tenant compte 2 hp en parallele
ou est ce que cela ne change rien...?
je me pose beaucoup de questions a ce sujet, j aimerai etre sur.
merci pour votre aide



petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : correction RC
« Réponse #1 le: janvier 30, 2011, 17:37:56 pm »
La base de données permet de calculer le correcteur d'impédance RC que vous ayez un seul HP, ou plusieurs.
Simplement si vous avez plusieurs HP, les valeurs seront différentes et dépendront du branchement électrique des HP (série ou parallèle pour 2 HP).

Pour deux HP branchés sur le même ampli, un seul correcteur suffit.

philll

  • Invité
Re : correction RC
« Réponse #2 le: février 03, 2011, 21:15:52 pm »
une compression ajustée avec un reseau RC (correction impedance) et un tweeter ajusté lui aussi avec un reseau RC.

si tout deux sont branchés en parallele sur un ampli et filtré en actif, est ce que ca va pas modifier le resultat des corrections?

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : correction RC
« Réponse #3 le: février 03, 2011, 22:03:52 pm »
Un tweeter ne se corrige pas avec un réseau RC, mais avec un réseau RLC qui corrige la bosse d'impédance à Fs du tweeter.
Idem pour la compression.
Les deux sont filtrés, donc les impédance ne sont pas en parallèle.
http://www.petoindominique.fr/php/filtreimp2.php

philll

  • Invité
Re : correction RC
« Réponse #4 le: février 04, 2011, 18:48:55 pm »
en fait les corrections RC sont faite si je comprends bien pour les hauts parleur uniquement?

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : correction RC
« Réponse #5 le: février 04, 2011, 19:00:52 pm »
La correction RC est faites pour les HP de grave, ou pour les médiums filtrés en passe haut assez bas.
La correction RLC est pour les tweeter, et pour les médiums. Pour les compressions c'est à voir au cas par cas.

papourien

  • Invité
Re : correction RC
« Réponse #6 le: février 04, 2011, 20:50:20 pm »
je vais faire simple, c'est quoi l'impédance :?:

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : correction RC
« Réponse #7 le: février 04, 2011, 21:48:49 pm »
L'impédance est la résistance au courant alternatif.
Par rapport a une résistance pure, il y a une phase en plus. Donc le terme est impédance.

http://www.petoindominique.fr/php/filtrerc.php
1ere photo.

philll

  • Invité
Re : correction RC
« Réponse #8 le: février 04, 2011, 23:48:30 pm »
est ce qu une correction impedance RC serait benefique pour un medium filtré en passe haut à 1200 Hz?
j ai un audax 17 cm qui fait du 1,2Hz à 6KHz...

almat

  • Invité
Re : correction RC
« Réponse #9 le: février 04, 2011, 23:52:19 pm »
>> Pour les compressions c'est à voir au cas par cas.
La courbe d'impédance d'une compression présente en général, c'est à dire sauf à de très rares exceptions, 2 bosses d'impédance rapprochées, ce qui rend impraticable une correction RLC.

>> j ai un audax 17 cm qui fait du 1,2Hz à 6KHz...
Je suis curieux, quel modèle ?

philll

  • Invité
Re : correction RC
« Réponse #10 le: février 05, 2011, 01:12:59 am »
le audax c est un derive du PR17 avec une membrane legerement renforcé fait pour nexo a l origine

et sinon j ai une compression B&C DE250 16 ohms et effectivement il y a 2 bosses d impedance assez rapprochées mais ces bosses se situent en dehors de la plage de frequence à laquelle je l utilise.
par contre j ai une remonté de l impedance dans le haut du spectre c est pourquoi je voulais essayer une correction RC pour lineariser tout ça.
est ce que je peux ou bien faut il absoluement un RLC?
le probleme c est que cette compression est dans la base de donnée uniquement en version 8 ohms.


almat

  • Invité
Re : correction RC
« Réponse #11 le: février 05, 2011, 12:06:11 pm »
Bonjour Philll,

Je possède également une  DE250 :
http://smf.petoindominique.fr/index.php?topic=729.120

Je pense qu'avant d'aller plus loin il serait bon que tu lises ce document :
http://francis.audio2.pagesperso-orange.fr/Comparaison_1pouce.pdf

Il est inutile de de compenser la remontée d'impédance de la compression par un RLC, d'après les tests de Francis Brooke et JMLC, une résistance série de forte valeur peut améliorer la régularité de la courbe de réponse.
Perso je trouve que l'amélioration est assez minime.

Pour ce qui concerne la coupure à 6KHz, c'est très haut, la DE250 descend à 2KHz très facilement, ça dépend naturellement du pavillon, l'Audax ne s'en portera que mieux, toutes les mesures, disto, waterfall etc ... sont très très nettement en faveur de la compression.
Le 17 peut également descendre très facilement en-dessous des 1,2KHz.
Qu'est-ce qu'il y a en grave ?

@+
Alain

philll

  • Invité
Re : correction RC
« Réponse #12 le: février 05, 2011, 15:47:27 pm »
pour la petite explication,
le system dont nous parlons est fait pour une exploitation "puissante"
j utilise un B&C 10MD26 en pavillon fibre de verre mais avec un Qts un peu trop elevé ce qui me limite
au niveau de la coupure haute. donc c est pour cela que je test 2 PR17 comme complement entre 10MD26 et le pavillon DE250.
j aimerai lineariser le plus possible et en ce moment je test les PR17.
les PR17 sont filtré actif en haut à 6KHz et passif dans le bas pour relayer le 10MD26 qui lui est limité à environ 1,2KHz.
je me demande si il serait mieux d utiliser une correction RC ou bien RLC?

merci pour le document des comparaisons sur les moteurs 1"
sinon mon system hifi "moins puissant" est composé de pavillons musique concrete 2" monté avec radian 950
au dessus tres haut un tweeter fostex et en dessous caisson onken 360 avec altec 416-8B
ampli plantefeve pour le bas et tube 300b pour les mediums
de quoi s occuper encore pendant quelques années le temps que tout se règle!
voila voila...

« Modifié: février 21, 2011, 09:37:31 am par philll »

almat

  • Invité
Re : correction RC
« Réponse #13 le: février 05, 2011, 17:21:50 pm »
Salut Philll,

Pour l'utilisation puissante, c'est pas mon domaine ... pour l'utilisation Hifi c'est du gros ...
 :d

>> de quoi s occuper encore pendant quelques années le temps que tout se règle!
Ca me rappelle le dernier numéro de la NRDS ou le rédac chef avait le même genre de système et n'en était jamais satisfait, j'espère que tu n'en es pas là ...
 :d

@+
Alain

yb

  • Invité
Re : correction RC, au voisinage de la coupure Medium tweeter et plus
« Réponse #14 le: mars 16, 2011, 23:17:20 pm »
Les ampli incorporent souvent en interne une cellule RC série devant leur sortie HP pour éviter qu il se retouve sur une mauvaise charge en très haute fréquence, ce qui pourrait provoquer leur entrée en oscillation.
Ainsi comme l écrit D.P. ce n'est pas le plus important. mais tu peux essayer, je n 'entends pas la différence, evidemment je me dis que l ampli prefre une caharge d allure résistive, ce que lui procure l ensemble tweeter plus reseau RC.

Comme l ecrit DP, la compensation est beaucoup plus importante à plsu basse freqence et en particuleir dans les frequences non loin des frequences de couprure des filtres. On améliore les filtres à l oreille, certains les précalculent à l ordinateur, mais en general la theorie et la bonne pratique des filtres commencent avec des charges résistives, surtout au voisinage de la coupure. Il faut entendre par là + ou - une octave, ça depend aussi de l' ordre du filtre (les dB par octave).
dons tu as à te soucier de la fc medium-tweeter (et  de la fc Boomer medium sur une trois voies, etc...)
Pour la coupure medium tweeter:
 il ya la resonance de tweeter sous la frequence de coupure -> prevoir le circuit RLC
et il y a l'inductance parasite série du médium à compenser RC.
ATTENTION!!!
la valeur Le donnée par les constructeurs est normalement une inductance équivalente à 1000Hz. En fait la valeur de cette inductance équivalente varie en fréquence et va en dimunuant. En réalité, il y a (au moins) deux inducatnces en série dont une présente aussi une résistance en parallèle (voir ce qu on appelle le modèle du HP). il faudrait un dessin.
Au plus basses frequences ( sous 1000 Hz), on voit à peu près la somme des deux inductances, aux frequences plus elevées (vers 2 kHz et plus)on voit le HP comme une résistance plus élevée en série avec une inductance plus faible
et qui devient plus constante.  à 1000Hz, on est batard.
rappel:, la capacitance de resonance du basse du HP vient juste compenser ces inductances à la frequence ou l impédance passe par un minimum souvent vers 200 ou 300Hz.
Le site DP presente la compensation simple de l inductance intermediaire à definir pour la coupure choisie.
En général, il convient de prendre une valeur plus faible que la "Le" constructeur à 1000Hz et de partir d une valeur de résistance supérieiure à la Rdc (résistance en continue).
On peut retrouver à peu près tout ça avec les courbes d impedances, quand les echelles sont données et justes,
ce n'est pas toujours le cas, même quand on a la passion. :idea: