Auteur Sujet: binaural & Ambiophonics  (Lu 377 fois)

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1033
binaural & Ambiophonics
« le: mars 19, 2017, 23:17:37 pm »
Au sujet de la haute fidélité, j'avais évoqué le fait que le seul moyen de restituer à l'oreille ce que nous entendons en concert consiste à enregistrer avec deux micros placés dans les oreilles d'une tête fictive et d'écouter l'enregistrement au casque. Les sons ainsi enregistrés par l'oreille droite et par l'oreille gauche de la tête fictive sont ainsi restitués directement dans les oreilles respectives, sans interférence du fait du casque. Phase et module de ce qui est perçu par chaque oreille à l'enregistrement sont parfaitement restitués à chaque oreille lors de l'écoute : on est comme au concert.
C'est ce qu'on appelle l'enregistrement binaural. A ma grande surprise, on trouve pas mal d'enregistrements binauraux sur le net. De ce que j'ai pu lire et ce qui se comprend, c'est que ces enregistrement son quasiment impossibles à retravailler, à masteriser, car ce fisant, il y aurait perte de tout ce qui en fait l'intérêt : capture telle que l'oreille le fait. Ce faisant, les paramêtrers doivent être parfaitement maîtrisés dès l'enregistrement. C'est sans doute ce qui explique que peu d'enregistrements de concerts existent, mais il y en a. Par contre, le process de transmission des son aux oreilles étant parfaitement connus et formalisables, il est plus aisé de réaliser des enregistrements binauraux de musique électronique : c'est l'ordinateur qui s'en charge.

J'ai donc fait un petit test : position d'écoute pile entre les deux enceintes, à 2m de chacune d'elle, les enceintes directement dirigées vers le point d'écoute, donc face à face. Et bien c'est surprenant de précision et de spatialisation. Écoute au casque puis aux enceintes, les deux sont très proches. Impressionnant au point qu'il semble difficile d'écouter la stéréo ensuite. Avec les jeunes qui n'écoutent plus qu'au casque, il semblerait naturel que les enregistrements binauraux se fassent de plus en plus couramment... à suivre donc.

Cordes et voix :
https://vimeo.com/92227126

Musique électronique :
http://hyperradio.radiofrance.fr/son-3d/sequences-s02e11-death-in-vegas/

Pop (le monsieur à genoux devant porte simplement dans ses oreilles les micros, et le résultat est pourtant excellent de réalisme).
https://vimeo.com/23598238
« Modifié: mars 20, 2017, 20:49:27 pm par xnwrx »

landbourne

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 422
    • E-mail
Re : binaural
« Réponse #1 le: mars 20, 2017, 09:01:32 am »
Bonjour,
 La tête artificielle Charlin:
 http://charlin-lescharlinales.weebly.com/la-tecircte-artificielle.html

 J'ai connu quelqu'un à la fin des années 70 qui avait monté 1 micro dans chaque oreille d'une tête en mousse, de celles qui servent pour présenter des perruques, et qui faisait des enregistrements en posant simplement la tête sur ses genoux pendant les concerts. Malheureusement son matériel pour la reproduction était plus que basique.
Yves

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1033
Re : binaural
« Réponse #2 le: mars 20, 2017, 09:50:55 am »
Bonjour,
j'ai approfondi un peu ma recherche ce matin au petit déj., et j'ai encore découvert autre chose : l'écoute Ambiophonique ! J'imagine que certains d'entre vous connaissent, moi je découvre...On en apprend tous les jours !
Ca ressemble quelque peu à l'enregistrement binaural, mais l'avantage est qu'il est fait pour être écouté sur les enceintes positionnées en dipole stéréo (enceintes face à soit séparées de quelques dizaines de centimètres). Manifestement la majeure partie des enregistrements possèdent déja toutes les informations nécessaires (ILD et ITD), et les amplis modernes à processeurs (donc plutôt HC) sont pourvus du système de décodage et d'annulation de cross-talk nécessaire. Avec les amplis non pourvus, il existe un soft PC ou MAC (RACE), ou un plugin VST, ou encore un module mini-DSP.
Très franchement ça attise ma curiosité tant l'écoute du binaural avec les enceintes à droite et à gauche m'a plu alors que ce n'est pas idéal. L'ambiophonie semble plus adaptée à l'écoute aux enceintes.

Quelques détails :
http://www.ambiophonics.org/Tutorials/UnderstandingAmbiophonics_Part1.html

http://www.ambiophonics.org/

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1033
Re : binaural
« Réponse #3 le: mars 20, 2017, 20:42:54 pm »
Une petite comparaison Stéréo/Ambiophonics sur le même enregistrement. Assez saisissant. A écouter sur votre PC et ses enceinte mobiles, ou sur votre chaine si vous pouvez rapprocher les enceintes.
https://www.youtube.com/watch?v=8GHxVX6Cbys

La différence est claire et nette : sur la partie stéréo, les HP sont présents, on sent que le son provient d'eux, la localisation est assez fouillie, l'image horizontale n'est pas très large, en hauteur elle est quasi inexistante et en profondeur d'espace sonore c'est assez plat. Sur la partie Ambiophonics, on se sent plus à l'aise à l'écoute. Les HP s'effacent, on a une scène devant nous et on en fait partie, l'étendue horizontale est très large, on perçoit mieux la profondeur et la hauteur.
La Stéréo a de la chance d'avoir été déployée avant que l'on en apprenne plus sur la propagation des sons. Malheureusement elle continue à inonder le monde.
Je sent que le petit mini-DSP ambiophonics va venir s'installer dans mon installation 8)
« Modifié: mars 20, 2017, 20:53:45 pm par xnwrx »

gils

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 743
Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #4 le: mars 20, 2017, 22:38:33 pm »

tonton

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 385
Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #5 le: mars 21, 2017, 10:18:45 am »
Bonjour,

Tout cela est intéressant effectivement, mais de la à remettre en cause la stéréophonie traditionnelle et éprouvée, il y a un pas que personnellement, je ne franchirais pas.

La localisation des instruments est perçue grâce aux déphasages perçus entre l'oreille droite et l'oreille gauche.
Ça me parait difficile de percevoir une scène sonore qui s'étale à l'extérieur des 2 enceintes.
Si en concert live extérieur, on écoute à une distance de 10m un orchestre large de 10 m, on retombe grosso modo sur triangle isocèle préconisé habituellement que forment les 2 enceintes avec le point d'écoute.
J'en déduis donc que d'écouter à une distance de 3 mètres des enceintes écartées de 3m, ou 1metre pour 1metre, on doit pouvoir ressentir la même scène sonore que le live d'origine. Mais je n'ai pas tenu compte des sons réfléchis, donc je simplifie à l'extrême.

Pour l'effet de profondeur, c'est plus compliqué car le déphasage peut tout aussi bien provenir de la distance que de l'écartement. Selon moi, l'effet de profondeur est ressenti par notre cerveau par l'atténuation progressive des fréquences aiguës, ce qui se produit naturellement dans la nature.
Pour un son connu, on perçoit l'effet de distance grâce à ce phénomène.

Bref, avec une bonne stéréro et une courbe cible bien descendante, on s'en sort pas si mal.
Les sons qui proviennent de partout et nulle-part à la fois, j'ai un gros doute, mais j'aimerais bien essayer, histoire de me faire une idée.

Il y a aussi le problème d'annulations et de renforcements de fréquences en fonction du positionnement dans la pièces (ventre et noeuds) et ça, en milieu semi réverbérant, c'est difficilement gerable. En conséquence de quoi, je considère que la reproduction sonore s'améliore grandement en milieu ultra amorti, donc à l'opposé de la reproduction basée sur la diffusion par réflexions de partout. On pourrait aussi parler de la propreté de la réponse impulsionnelle avec ce genre de système....

Cordialement.
« Modifié: mars 21, 2017, 10:43:13 am par tonton »

gils

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 743
Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #6 le: mars 21, 2017, 14:16:24 pm »
 :)

complètement inutile ce procédé, on est bien d'accord, j'ai essayé un fameux fichier 3D sur la maquette Stéréolith, c'est juste la cata, en plus, le son de la vidéo est pourri !!  :ptdr:
la bonne vieille stéréo a encore de beaux jours devant elle !!

cdt

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1033
Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #7 le: mars 21, 2017, 15:45:40 pm »
Je pense plutôt que c'est votre proto stéréolith qui est bien pourri. Quelle courbe de réponse avez vous au point d'écoute avec des HP de grave/médium de cette taille orientés à 90° par rapport à ce point d'écoute. Le grave/bas médium doit arriver à peu près correctement à votre oreille, puis la directivité fait que vous captez le médium avec -10 ou -20 dB voire encore moins, le tweeter pas adapté et de face. Monsieur Stéréolith rigolerait bien de voir ce montage à l’arrache, et qui pour vous déchire tout...comme d'hab...
Votre vidéo youtube n'est pas un enregistrement binaural, mais un enregistrement traffiqué pour donner un effet 3D (c'est pour celà qu'il faut éviter les vidéo "3D" qui ne sont que des effets et préférer les enregistrements binauraux, les seuls à avoir été réalisés avec une tête fictive.

Ensuite le binaural ou le Ambiophonics ne s'écoute pas avec un bricolage avec des HP à 180°, écoutés à 90°, mais avec 2 enceintes face à face, l'écoute au milieu pour l'un, et deux enceintes formant un triangle aigue de 20° avec le point d'écoute pour l'autre. Dans les deux cas, toute autre configuration donnera n'importe quoi, par principe même.

Pour le principe de l'un ou de l'autre, ils sont bien plus rigoureux et issus de la physiques que la stéréo qui elle a été définie de manière assez empirique et bien avant les autres. L'un et l'autre permettent de reproduire ce que chaque oreille entend lors de l'écoute d'une scène, rendant l'écoute naturelle et découplée du système de reproduction, alors que la stéréo n'a aucun sens physique et par voie de conséquence propose une écoute assez difficile à la longue et sans réelle réalité physique.
Mais ne me croyez pas sur parole, faites le test par vous même (correctement). On n'est jamais mieux servi que par soi même.

gils

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 743
Re : Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #8 le: mars 21, 2017, 19:16:24 pm »

Stérile

 :cheers:

je vous sens frustré ? je ne vous ai jamais cru de toute manière, la question ne se pose pas, c'est réel.
faire des tests pourris sera toujours mieux que de balancer des salades à longueurs de pages  :cheers:

etsimonogn

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 308
    • E-mail
Re : Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #9 le: mars 21, 2017, 23:37:55 pm »
Bonsoir

La localisation des instruments est perçue grâce aux déphasages perçus entre l'oreille droite et l'oreille gauche.
La localisation auditive par les deux oreilles repose sur trois aspects physiques, la différence de temps, la différence de phase et la différence d'intensité qui existent entre elles. C'est le dernier qui est prépondérant. A partir des informations recueillies, le travail du cerveau procède ensuite à un gros travail où l'expérience et la mémoire jouent un rôle important.   

ils sont bien plus rigoureux et issus de la physiques que la stéréo qui elle a été définie de manière assez empirique et bien avant les autres.
La stéréophonie commerciale qui a commencé à percer durant les années 50 était effectivement assez loin de celle conçue par Blumlein durant la décennie précédant la guerre 39-45. Cette stéréophonie était théoriquement infiniment plus poussée que deux enceintes reproduisant ce qu'ont enregistré deux micros. Blumlein est l'inventeur des couples de micros MS et de matrices de traitement du signal bicanal, c'était un génie.

Siméon
« Modifié: mars 22, 2017, 01:07:19 am par etsimonogn »

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4335
    • E-mail
Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #10 le: mars 22, 2017, 17:41:54 pm »
Bonjour

J'ai lu, je ne sais plus dans quelle revue, que la stéréophonie devait initialement être avec 3 canaux.
S'il l'avait fait ainsi cela aurait sans doute posé un problème commercial avec des acheteurs qui étaient en mono au départ.
Ils ont fait deux canaux, ce que nous connaissons aujourd'hui.

Cordialement, Dominique

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1033
Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #11 le: mars 22, 2017, 21:33:50 pm »
Je suis surpris, personne n'a essayé les morceaux de mon premier post sur le binaural, position d'écoute au centre d'un ligne tracée par les deux enceintes dirigées l'une vers l'autre, et pas non plus sur mon troisième post en Ambiophonics, enceintes placées comme en stéréo mais plus resserrées avec un angle de 10 à 20° ?

gils

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 743
Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #12 le: mars 22, 2017, 23:38:44 pm »
 :mrgreen:

sans grand intérêts  :cheers:

etsimonogn

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 308
    • E-mail
Re : Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #13 le: mars 23, 2017, 00:06:13 am »
Bonsoir

J'ai lu, je ne sais plus dans quelle revue, que la stéréophonie devait initialement être avec 3 canaux.
S'il l'avait fait ainsi cela aurait sans doute posé un problème commercial avec des acheteurs qui étaient en mono au départ.Ils ont fait deux canaux, ce que nous connaissons aujourd'hui.
L'histoire de la stéréo dont le net donne un aperçu montre qu'il y a eu tout un tas de tentatives en multicanaux, jusqu'à 80 ! L'exploitation visait tout d'abord les salles de cinéma. Pour le particulier, rajouter un canal, ça demandait un amplificateur et un haut-parleur supplémentaires, peu de foyers pouvaient se permettre d'aller au delà de deux. C'est la première raison de l'adoption de la stéréo bi-canal. La deuxième est que, sur le support le plus employé, le disque, il était difficile d'y mettre plus de deux pistes (il y a eu quelques tentatives dans les années 70 d'en mettre quatre). La troisième, c'est que la stéréophonie à deux canaux repose sur une base théorique  plus solide qu'avec trois canaux. De plus elle est compatible avec la monophonie tout en étant plus agréable à écouter. On y est resté car les installations restent relativement simples à déployer.

Siméon

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4335
    • E-mail
Re : binaural & Ambiophonics
« Réponse #14 le: mai 01, 2017, 15:33:35 pm »
Bonjour

Après avoir remonté les VISATON B200 dans deux petites colonnes de 30 L, J'ai fait un test d'écoute avec les deux enceintes au centre de la pièce, les HP dirigés vers les murs latéraux et séparé de 54 cm (au lieu des 18 cm recommandés), et sans le tweeter.
L'espace sonore est absolument bluffant.
Le fait d'avoir en visuel les enceintes avec les DAVIS 20DE8 dans les angles de la pièce donne vraiment l'impression que le son vient des angles.

J'ai pu vérifier qu'il fallait écouter à une certaine distance des enceintes, 2 à 3 m, pour avoir l'effet d'espace.
Trop près des enceintes, cela ne marche pas.

Je vais commencer par reprendre les corrections de courbe de réponse, puis ajouter le tweeter mais en utilisant le DCX pour avoir le signal en mono sur le tweeter et faire le filtrage.

Cordialement, Dominique