Auteur Sujet: La dynamique des CD  (Lu 1460 fois)

gils

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 711
Re : Re : Re : La dynamique des CD
« Réponse #45 le: août 30, 2016, 17:41:46 pm »
toute les 3 db la puissance (rapport DDP/courant électrique) électrique double .

Sauf erreur de ma part, P = U*I et non U/I. c'est pas le rapport DDP/courant mais le produit DDP*courant. Oui tout les 3dB la puissance électrique nécessaire est double (sur un système linéaire invariant...), l'intensité électrique elle double tout les 6dB, la sensation de niveau sonore lui double tout les 10dB environ.

Citer
la sensibilité et la puissance électrique du HP déterminera le bruit maximum que celui-ci peut produire (vibration de l'air).

Pas si sûr : bien souvent c'est la caractéristique mécanique qui limite, voir la compression thermique, voire suivant les données constructeurs la distorsion est trop importante bien avant atteindre le niveau max indiqué par le constructeur....

je parle de règles générales, ensuite, on peut pinailler sur les termes (pas les thermes), quand je parle de rapport, ça veut dire que les deux paramètres sont liés .

après arrive l'e..........r de mouche ;)

je vous laisses dans vos "pinailleries"   :d

 

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1029
    • E-mail
Re : Re : Re : Re : La dynamique des CD
« Réponse #46 le: août 30, 2016, 17:47:42 pm »
Citer
je vous laisses dans vos "pinailleries"   :d

Perso j'aurai abandonné à l'échelle log mais vous aviez l'air motivé : je vous ai suivi...  :cheers: :A

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4135
    • E-mail
Re : La dynamique des CD
« Réponse #47 le: août 30, 2016, 17:51:56 pm »
Bonjour

Le DR n'est certes pas le meilleurs indicateur, mais c'est une indication très facile à avoir et à reproduire, et dont les indications se retrouvent à l'écoute.
Un DR de 5 ou 6, ce n'est pas terrible, le son n'est pas bon.
Un DR de 18, vous vous régalez à l'écoute.

Il y a mieux, c'est plus cher, moins facile d'emploi, pas reproductible entre plusieurs utilisateurs...

Cordialement, Dominique.

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1029
    • E-mail
Re : La dynamique des CD
« Réponse #48 le: août 30, 2016, 17:56:39 pm »
Si je peux me permettre Dominique (et les autres !) faites un tour, si ce n'est pas déjà fait, sur le forum Bistrot/Youtube : j'ai argumenté pourquoi le DR est inutile selon moi (j'aurai dû le faire ici d'ailleurs mais bon...  :lol:)
« Modifié: août 30, 2016, 18:04:06 pm par LeChacal619 »

etsimonogn

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 285
    • E-mail
Re : Re : La dynamique des CD
« Réponse #49 le: août 30, 2016, 19:14:24 pm »
ce que je veux dire qu'à la base le Bel est une unité de mesure

Le Bel sans spécification n'est pas une unité de mesure :
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cibel

Citation de: wiki
Tous les champs de l'ingénierie peuvent utiliser le décibel.

Pour le bruit :
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cibel_(bruit)
En s'écartant du sens universel de ce qu'est un dB, c'est la plantade assurée.

Siméon
« Modifié: août 30, 2016, 19:15:55 pm par etsimonogn »

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1029
    • E-mail
Re : La dynamique des CD
« Réponse #50 le: août 30, 2016, 19:17:50 pm »
Il a dû confondre avec le "phone".... mais qu'est-ce qu'a avoir le bel ou le décibel avec le DR ? Le DR est le rapport de 2 grandeurs caractéristiques d'une chanson : la valeur crête et la valeur RMS. On pourrait l'exprimer sur une échelle linéaire que ça ne changerait pas le problème....  :roll:

gils

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 711
Re : La dynamique des CD
« Réponse #51 le: août 30, 2016, 20:35:05 pm »
 :)

faut arrêter wikipédia les gars .

Principales unités de mesure acoustiques
Définition rapide des unités de mesure acoustiques les plus utilisées sur le site.

Bel   1 Bel = 10 Décibels. C’est une unité logarithmique où une différence de 1 bel correspond à un rapport de 10 en puissance. On utilise plus couramment son sous-multiple le décibel (dB).
dB   Cette échelle logarithmique a été créée pour faciliter notre appréhension du niveau sonore en réduisant les ordres de grandeur. On ne peut pas ajouter arithmétiquement des valeurs en décibel les unes aux autres car ce sont des grandeurs logarithmiques.
dB (A)   Valeur en décibels à laquelle on applique une correction en fonction de la fréquence considérée pour tenir compte de la sensibilité de l’oreille humaine.
Décibel   Le décibel est l’unité de mesure de l’intensité sonore. Le décibel est égal à un dixième de bel. Un doublement de l’énergie sonore correspond à une variation d’intensité sonore de 3 dB. La sensation auditive n’est pas linéaire mais varie de façon logarithmique. On distingue le décibel linéaire -dB lin- des décibels en mesure pondérée. Une pondération est nécessaire pour tenir compte de la courbe de sensibilité de l’oreille en fonction de la fréquence.
Décroissance par doublement de distance   Décroissance du niveau sonore par doublement de la distance à la source de bruit. La décroissance par doublement de distance peut se mesurer in situ ou être calculée à partir d’une modélisation 3D.
Dose   C’est la quantité de bruit autorisée pendant un temps d’exposition donné. Les dosimètres ont été renommés « Personal Sound Exposure Meters » (PSEM), exposimètres acoustiques individuels.
Exposition au bruit   C’est l’intégration en fonction du temps du carré de la pression acoustique instantanée pondérée en fréquence pendant un intervalle de temps donné ou un événement spécifié. Elle est exprimée en Pascal carré par la durée, c’est-à-dire en Pa²s ou Pa²hr.
Fréquence (f)   La fréquence est une mesure du nombre de vibrations par seconde. Établie en Hz (hertz). Plus la valeur est basse, plus le son est grave. Plus la valeur est haute, plus le son est aigu. Les sons audibles s’étendent pour l’homme entre 20 et 20000 Hz.
Indice d’affaiblissement   Valeur unique obtenue en laboratoire, à fréquences déterminées, caractérisant l’affaiblissement sonore d’un élément de construction.
Indice d’affaiblissement acoustique R   Mesure la qualité acoustique d’un élément de construction seul (paroi, porte, fenêtre). S’exprime en dB
Intensité acoustique   Energie acoustique par unité de surface, en Watt/m².
Intervalle d’observation   Intervalle de temps au cours duquel tous les mesurages nécessaires à la caractérisation de la situation sonore sont effectués soit en continu, soit par intermittence.
Intervalle de mesurage   Intervalle de temps au cours duquel la pression acoustique pondérée A est intégrée et moyennée.
Intervalle de référence   Intervalle de temps retenu pour caractériser une situation acoustique et pour déterminer de façon représentative l’exposition au bruit des personnes.
Leq ou LAeq   Il s’exprime en dB(A), c’est le niveau de pression acoustique d’un bruit stable qui donnerait la même énergie acoustique qu’un bruit à caractère fluctuant, pendant un temps donné. Leq est la contraction de l’expression anglaise « Level equivalent » qui signifie : niveau équivalent. Son véritable nom est LAeq, niveau équivalent moyen.
Mesure acoustique   Evaluation in situ du niveau sonore à l’aide d’un appareil de mesure tel qu’un sonomètre ou sonde intensimétrique).
Mesure intensimétrique   Mesure permettant d’évaluer l’intensité acoustique d’un équipement.
Niveau de pression acoustique   Mesure relative de la pression acoustique, notée Lp (pour, Level pressure, en anglais) et exprimée en décibels. C’est le rapport de la pression acoustique p sur la pression de référence p0, égale à 2.10-5 Pascal: Lp = 20 log (p/p0). Il est égal à vingt fois le logarithme décimal du rapport de la valeur de l’événement sonore et le seuil d’audibilité (pression acoustique de référence). Lp = 20.log(pe/pe,min) . Le niveau de pression acoustique le plus bas pouvant être entendu est 0 dB, appelé seuil d’audibilité. Le niveau le plus haut pouvant être toléré est appelé seuil de douleur, et se situe à environ 120 dB.
Niveau de pression acoustique continu équivalent pondéré   Niveau de pression acoustique continu équivalent pondéré A obtenu sur un intervalle de temps « court » . Cet intervalle de temps, appelé durée d’intégration, a pour symbole t. Le LAeq court est utilisé pour obtenir une répartition fine de l’évolution temporelle des événements acoustiques pendant l’intervalle de mesurage. La durée d’intégration retenue dépend de la durée des phénomènes que l’on veut mettre en évidence. Elle est généralement de durée inférieure ou égale à 10 s.
Pascal   Unité de pression. Symbole Pa. Une force de 1 newton exercée sur une surface de 1 m² correspond à une pression de 1 Pa.
Pondération fréquentielle   Pondération A ou C et Z. L’oreille répond aux fréquences de manière non linéaire : certaines tonalités sont plus facilement perçues que d’autres. C’est pour cela que des filtres sont appliqués aux niveaux sonores : ils modifient la réponse fréquentielle. La pondération fréquentielle « A » est prévue pour approcher la façon dont les oreilles entendent les sons. Le symbole pour le décibel ponderé A est dB(A). La pondération « C » est principalement employée pour des sons de fréquence plus basse en général dans le cadre de la mesure du niveau de crête. ( LCpeak employé pour mesurer ces niveaux crête).
Pression acoustique   Pression sonore due à l’onde acoustique, s’exprime en Pascal.
Pression acoustique de référence   Valeur de pression acoustique minimale perçue par l’oreille = 2 .10-5 Pa
Puissance acoustique   Energie acoustique en watt. La puissance acoustique permet de caractériser le niveau de bruit émis par un équipement indépendamment de son environnement sonore.
Sonomètre   Instrument permettant de déterminer l’intensité acoustique. Les trois normes Internationales CEI 60651, CEI 60804 et la récente CEI 61672 classent les sonomètres par type (ou classe). Les appareils de type 1 – ou classe 1 sont dits “sonomètres de précision” tandis que les appareils de type 2 – ou classe 2 relèvent de la catégorie “usage industriel”.
Temps de réverbération (TR)   Temps nécessaire pour que le niveau de pression acoustique diminue de 60 dB après la fin de l’émission d’un son.

http://www.delaunay-acoustique.com/glossaire/mesure/

l'unité de mesure de la capacité pour un condensateur est le Farad pas le μF/nF ou pF ;)

passons à autre chose SVP ......

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1029
    • E-mail
Re : La dynamique des CD
« Réponse #52 le: août 30, 2016, 20:56:03 pm »
Dans toute cette technique, rien n'indique que le Bel est une unité de mesure basée sur le seuil d'audibilité. La seule chose qu'ils disent c'est qu'on calcule le niveau de bruit sur une échelle exprimée en dB et par rapport à une référence de X et en multipliant par 20....  :refl:

etsimonogn

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 285
    • E-mail
Re : Re : La dynamique des CD
« Réponse #53 le: août 30, 2016, 21:44:24 pm »
Dans toute cette technique, rien n'indique que le Bel est une unité de mesure basée sur le seuil d'audibilité. La seule chose qu'ils disent c'est qu'on calcule le niveau de bruit sur une échelle exprimée en dB et par rapport à une référence de X et en multipliant par 20....  :refl:

Pour l'introduction, ceci est nettement mieux que Delaunay
 
http://villemin.gerard.free.fr/aScience/Physique/Decibel.htm

Citation de: Villemin
Le décibel n'est pas une unité comme le mètre, mais la valeur (logarithmique) d'un rapport.

Après, ça se gâte en abordant l'électronique où l'on emploie beaucoup les dB avec des tensions.

Siméon
« Modifié: août 30, 2016, 21:50:13 pm par etsimonogn »

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1029
    • E-mail
Re : La dynamique des CD
« Réponse #54 le: août 30, 2016, 22:04:54 pm »
Effectivement c'est mieux, mais ils ne parlent pas du dbC !  :p A fort niveau d'écoute sonore, on n'utilise plus le dbA mais le dbC : c'est pour ça que je ne mesure jamais le niveau sonore de mes écoutes en dBA mais en dBC (c'est une autre courbe de pondération pour les niveaux sonores > 75dB je crois ou plus je sais plus, en tout cas >95dB c'est sûr et certain qu'il ne faut plus utiliser le dbA  ;)

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1029
    • E-mail
Re : La dynamique des CD
« Réponse #55 le: août 30, 2016, 22:13:21 pm »
Celle là devrait vous plaire Gils : https://youtu.be/LVQ5X7XDpr8?list=PLlcZV4J86GBbwqxvzKU82IuRmfTMIn_2x

Elle est assez tranquille et j'aime bien la qualité.

PS: sur ma playlist youtube, ne faites pas attention j'ai pas fais le tri : la moitié des musiques ne sont pas de bonnes qualités. Mais je les garde au cas où le problème vienne de mon système  ;)

xnwrx

  • Administrator
  • Full Member
  • *****
  • Messages: 912
Re : La dynamique des CD
« Réponse #56 le: août 30, 2016, 22:19:11 pm »
Merci pour votre Playlist, j'aime 8)
Le dB SPL ne vous suffit pas ?

etsimonogn

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 285
    • E-mail
Re : Re : La dynamique des CD
« Réponse #57 le: août 30, 2016, 22:37:12 pm »
Effectivement c'est mieux, mais ils ne parlent pas du dbC !  :p A fort niveau d'écoute sonore, on n'utilise plus le dbA mais le dbC : c'est pour ça que je ne mesure jamais le niveau sonore de mes écoutes en dBA pmais en dBC (c'est une autre courbe de pondération pour les niveaux sonores > 75dB je crois ou plus je sais plus, en tout cas >95dB c'est sûr et certain qu'il ne faut plus utiliser le dbA  ;)

La pondération C présente un grande zone plate avec une atténuation d'environ 6 dB à 20 Hz et 10 kHz.
Elle n'est pas très différente d'une absence de pondération.

En faisant des recherches, j'ai trouvé sur Wiki une information sur un effet auditif curieux mais j'en ai perdu le lien. Pour du bruit dépassant 80 dB SPL, l'oreille se met d'elle même en une sorte de mode de protection. Si le bruit se prolonge, elle se fatigue et la protection se relache, et, de façon très variable selon les individus, cela peut avoir des conséquences néfastes sur l'audition.

J'ai relu ce fil et je comprends l'aspect contestable de TTDR qui, malgré son nom, n'indique pas une plage dynamique mais un facteur de crête (terme emprunté à un article à son propos).
Avoir pour un morceau une courbe de distribution des échantillons par pas de 1 dB est bien plus parlant.

Siméon
 
« Modifié: août 31, 2016, 07:08:00 am par etsimonogn »

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1029
    • E-mail
Re : Re : La dynamique des CD
« Réponse #58 le: août 30, 2016, 23:01:17 pm »
Merci pour votre Playlist, j'aime 8)
Le dB SPL ne vous suffit pas ?

De rien : tant mieux !

http://www.cirrusresearch.fr/que-representent-les-ponderations-frequentielles-a-c-et-z/

Vous parlez donc de la pondération Z ? mesure en dBZ du niveau SPL ? Jamais essayé vu que j'avais acheté un sonomètre et que pour mesurer il proposait soit une pondération A (niveau sonore < 75dB de mémoire) ou C (> 75 dB) : du coup j'utilise toujours la C, j'ai jamais cherché à comprendre vraiment  :d