Auteur Sujet: traitement acoustique basique  (Lu 72 fois)

luiscrepy

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 384
    • mon installation hifi
    • E-mail
traitement acoustique basique
« le: mars 24, 2017, 10:34:41 am »
Bonjour,

Je me suis aperçu, lors de la mise au point de mon système avec REW, que l'impulsion était suivie de multiples échos se produisant entre 0,5 et 40 ms après l'impulsion principale. Autant je n'arrive pas à identifier la première réplique de faible amplitude se produisant à 0,4 ms comme pouvant être un écho (c'est peut-être le tweeter qui le produit) autant la deuxième à 1,2 ms et la troisième à 2,5 ms de forte amplitude toutes les deux sont clairement identifiées comme étant respectivement la réflexion sur le tapis se trouvant au sol puis sur le plafond grossièrement crépi. La multitude de petites réflexions visibles de 2,5 à 40 ms sont plus difficiles à identifier sauf celle se réfléchissant sur le placard à 6 portes coulissantes lisses se trouvant à 7,30 m au fond de la pièce, puis cette même réflexion venant se réfléchir sur l'écran (peinture murale) se trouvant en face.

Les mesures ont été faites sans correction de la phase.

J'ai commencé par recouvrir le tapis de sol par un matelas en latex perforé de trous de 2 cm de 5 cm d'épaisseur (âme d'un matelas normal de 10 cm coupé dans le sens de l'épaisseur) et l'ai recouvert d'un tissu assez transparent acoustiquement pour l’esthétique. La première réflexion à 1,2 ms a pratiquement disparu. Comparaison avant en vert/après en bleu sur l'image ci-dessous. L'impulsion est émise uniquement par le tweeter.



j'ai ensuite ouvert la moitié des portes coulissantes au fond de la pièce pour réduire au maximum la surface réfléchissante. Comparaison ouvert en vert/fermé en violet ci-dessous. Le premier pic diminué vers 19 ms est la réflexion sur les portes de placard dont la surface est réduite et la deuxième perturbation atténuée vers 40 ms est le retour par l'écran.



J'ai ensuite collé au plafond 2 plaques de mousse alvéolée de 4 cm d'épaisseur et de 50 cm x 100 cm. La deuxième réflexion vers 2,4 ms a été notablement réduite. Comparaison avant en vert/après en violet sur l'image ci-dessous. L'impulsion est émise par les 3 voies, on voit l'impulsion du médium en retard d'un dixième de ms sur celle de l'aigu correspondant au réglage mettant les deux hauts parleurs en phase à la fréquence de coupure. L'impulsion n'est pas belle, mais elles démarrent sensiblement en même temps, ce qui fait que le maximum du médium se produit après le maximum de l'aigu.




Pour mieux visualiser l'effet du traitement et le résultat final avec des plaques de mousse collées sur les portes de placard du fond et des plaques de mousse collées sur les murs latéraux devant les enceintes, j'ai procédé à l'alignement des impulsions grave, médium et aigu sur leur maximum, comme si j'avais corrigé la phase. Il a fallu rajouter 3 dB sur le tweeter à la fréquence de coupure pour compenser le creux qui s'est formé avec cet alignement.

Voici l'impulsion et ce qui se passe jusqu'à 40 ms avec le traitement acoustique complet et l'alignement des HP sur le maximum.
C'est bien plus beau à la lecture, reste à écouter.