Forum : Conception des enceintes acoustiques

Electronique => Amplificateur => Discussion démarrée par: gils le novembre 10, 2017, 00:02:03 am

Titre: sans titre
Posté par: gils le novembre 10, 2017, 00:02:03 am

 .
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: dexter59 le novembre 10, 2017, 00:08:34 am
 :hallu: Et moi qui suis content quand je raccordes des prises en dérivation...

Je crois que je suis pas du tout compétent en électronique.

Même les kits amplis tout pret à souder sur une alim torique j'aurais peur de faire une bêtise ; schéma en main.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: dexter59 le novembre 10, 2017, 00:34:07 am
J'avoue que l'apparition en masse des filtres actifs m'a bien sauvé la vie, quelle galère mes premiers filtres passifs que je réalisais avec l'aide d' un logiciel sous bios ah ah. Le plus ambitieux fut un 12 db 2 voies à 4 composants, (sans compter les résistances céramiques) pour vous dire le niveau ;).

Alors quand j'ai acheté le dcx, je n'ai plus creusé à ce niveau, qui je penses par extension amène à se lancer + facilement dans ce genre d'aventure.

 
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: dexter59 le novembre 10, 2017, 10:16:49 am
Je ne rigolerais pas la dessus.

Mon vieux lecteur Denon branché en direct sur un ampli basique, marche fort bien aussi Il manque cruellement de clarté dans l'aigu (et encore ce sont peut être les enceintes qui font ça au final) Mais beaucoup de pêche, du grave à foison.

Ma carte son actuelle je l'apprécie beaucoup car on y retrouve un peu de chaleur des lecteurs Cd tout en étant d'une précision chirurgicale. Elle mixe bien une sensation d'écoute agréable et une écoute très analytique sans aller dans l'excès d'un côté comme de l'autre.

Après si on veux comme je suis nul en passif, j'ai une solution clef en main efficace et modulable à souhait, économiquement c'est pas mal hje peux faire ce que j'en veux, et ma foi le DCX n'est pas trop "piégé" comme appareil à l'écoute, il apporte surement quelques défauts mais je ne les perçoit pas plus que ça .

Par contre par le passé un équa 2 X 31 bandes de la même marque était beaucoup plus apte à apporter des défauts.

Voilà personnellement je ne juge pas les décisions de chacuns si elles sont étayées et conforme aux attentes de chacun.



Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: dexter59 le novembre 10, 2017, 10:46:22 am
Votre approche est certainement la meilleure, il faut  tout faire pour limiter les corrections.

Si je vous dit que j'ai que des corrections très light sur chacun des hp avant filtrage, et une correction général pour la courbe cible c'est tout ce qu'il à.

Pour en arriver là j'ai un réglage fin du niveau des hp entre eux, ils sont au même niveau a 0.1 db pret, les enceintes sont assymétriques et l'amortissement judicieusement placé.

Elles sont très sensiblement assez linéaire de base et sont écoutables sans aucune correction c'est ça l'important.

La correction vient supprimer les derniers petit défauts les plus notables (par exemple une résonance à 2000 hz typique)

je ne cherche pas  à corriger les petits défauts, je ne cherche pas à corriger les défaut dans le grave si je vois que mes corrections n'apportent rien sur la courbe, car parfois la pièce d'écoute est la fautive.

En faite on fait tout pareil à ceci prêt que je suis en actif.


Il parait que les mini dsp sont terriblement efficace surtout les versions "HD" jamais testé ni entendu par contre. Ce qui fait gonfler la facture c'est la nécessité d'avoir un ampli par voie  :/; c'est ce que je trouve dommage avec cette technologie.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: luiscrepy le novembre 10, 2017, 11:04:36 am
Bonjour,

il est bien évident que tant que je n'aurai pas essayer du filtrage actif, je ne pourrai pas juger, je fais de l'égalisation numérique pas PC et de l'égalisation analogique via FBQ 3102(pas les 2 en même temps), je n'entend pas de différence, j'essai déjà d'optimiser les enceintes aux maximum pour éviter de trop grosse corrections numérique ou analogique.

mon système TH + satellite test (Martin) fonctionne déjà pas mal sans aucune correction, le placement reste primordial.

cdt. 

Mon passage du filtrage passif au filtrage actif il y a pas loin de 20 ans maintenant a été spectaculaire avec les mêmes hauts parleurs. Surtout en termes de dynamique et d’intelligibilité du message, c'est à dire l'écoute de chaque instrument séparément, il n'y avait pas photo. La réponse en amplitude des filtres passifs avaient été optimisés à la mesure (géné BF et oscillo) et réalisés avec des composants entrée de gamme. Les filtres actifs calculés avec les formules de base et réalisés avec des NE5532.
Depuis, je ne suis plus jamais repassé en passif sur mon système d'écoute principal. Pour le salon, c'est le WAF qui prévaut et donc intégration dans les murs et passif pour le médium aigu. Actif (ampli HC + quad 405)) pour le caisson de grave. C'est de qualité moyenne, mais c'est jamais que pour de la télé ou un fond musical, çà ne mérite pas plus.

Depuis que les NE5532 ont été remplacés par le DCX2496, la souplesse d'utilisation et les possibilités de variantes de réglages ainsi que l'optimisation à la mesure sont tellement plus évoluées que la comparaison n'est plus permise. Surtout que dans la foulée, j'ai remplacé mes 8 HP de 17 cm qui s'occupaient du grave par 4 HP de 38 cm.

Cependant il y a un point qui me chagrine sans que j'en sois sûr à 100 %, j'ai l'impression qu'en filtrage numérique, je n'ai plus la sensation "d'explosion" dans le grave quand c'est nécessaire, et que j'avais découverte lors du passage au filtrage actif avec NE5532. A croire que la montée en courant est plus instantanée avec les procédés analogiques ; à moins que le DCX tasse un peu cette dynamique ? ou encore que ce soit la rançon des graves abyssaux dont sont capables mes 38 cm ? Pourtant les attaques ne sont restituées que par les fréquences aiguës, les graves coupés à 100 Hz n'ont pas mission de participer aux attaques.

Luis
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: dexter59 le novembre 10, 2017, 11:08:42 am
Bonjour peut être la pente du filtre envisagée qui en est la cause, j'ai remarqué que le butterworth était plus frappant que le LR dans le grave. Test effectué il y a longtemps donc je ne suis pas sur si ça marche mieux ou pas au final.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: luiscrepy le novembre 10, 2017, 14:53:59 pm
Bonjour peut être la pente du filtre envisagée qui en est la cause, j'ai remarqué que le butterworth était plus frappant que le LR dans le grave. Test effectué il y a longtemps donc je ne suis pas sur si ça marche mieux ou pas au final.

Ce n'est pas impossible, mais je ne suis passé au LR que récemment parce que c'est avec ces filtres que j'obtiens une belle impulsion, une belle step response, et un comportement de l'amplitude aux fréquences de coupure aussi correct que si la courbe de phase était corrigée, ce qui n'est pas le cas. Depuis que j'ai le DCX, je suis resté plusieurs mois avec du BUTT 12, du BUTT 24 et aussi du 6 dB/ octave. J'ai même utilisé un temps le médium en full range sans filtrage avec un complément en bas et en haut du spectre. Toutes ces solutions étaient moins satisfaisantes que du LR48 au vu des courbes de réponse de chaque HP pris individuellement, mais l'écoute ne me permettait pas vraiment de trancher.
Comme je traîne cette sensation de manque de "punch" dans les attaques depuis un certain temps, je ne crois pas que les pentes de filtrage soient en cause. Peut-être que mes amplis à base de LM3886 trouvent leurs limites avec mes subwoofers à membranes lourdes ? Je ne l'ai pas ressenti les premières fois que je les ai utilisés mais comme j'ai changé les hauts parleurs de grave 3 mois après le passage en filtrage numérique, çà a fait de gros changements en peu de temps
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: dexter59 le novembre 10, 2017, 15:19:14 pm
Tout est possible, moi aussi je préfères de loin le lr 48 pour les mêmes raisons que vous.

Niveau ampli de puissance je ne sais pas trop j'y connais pas grand chose, mais c'est possible. Vous êtes parfaitement linéaire partout ou en légère pente dans l'aigu ?

Si c'est le cas peut être que les membranes sont un peu trop lourdes ou l'accord Br à revoir, ça peux être pleins de choses quand on y penses.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: luiscrepy le novembre 10, 2017, 16:36:09 pm
Effectivement, çà peut être beaucoup de choses.
Mesurée à 4 m au point d'écoute, ma courbe est descendante, une ligne droite de 20 Hz à environ 15 kHz, puis une chute sans accidents jusqu'à 20000 Hz liée à la distance et à l'amortissement de la zone d'écoute (3 canapés tissus, tapis, absorbants plafond et murs latéraux à proximité de la pièce et nombreux meubles au fond de la pièce)
la voie gauche :
(http://luisgomes.free.fr/images/gauchelast.jpg)
Avec un volume de 190 litres par caisson (x4), je suis en volume clos. Je peux obtenir au final après égalisation à peu près la même chose en BR avec 130 litres, mais avec une bosse inutile à 15 Hz. avec 90 litres, j'ai beaucoup de grave vers 40 Hz, mais pas assez de 20-30 Hz.

xnwrx ne cesse de nous répéter qu'il n'y a pas de grave rapide ou de grave lent. à partir du moment ou un haut parleur est plus "rapide" qu'un autre, c'est qu'il est capable de monter plus haut. Un son de 40 Hz sans distorsion est une sinusoïde parfaite. Un haut parleur "rapide" et un haut parleur "lent" tous deux de bonne qualité reproduiront exactement ce même son et la mesure confirmera qu'ils sont identiques. Ce qui veut dire que ces deux hauts parleurs se comporteront de la même façon si ils sont filtrés à 48 dB/octave au-dessus de 100 ou 200 Hz. (avec toutefois moins d'infra pour le rapide puisque sa membrane légère résonnera plus haut).
Je pense qu'il a raison et de ce fait ne comprends pas en quoi mes 38 cm pourraient être la cause de ce manque de "punch"
La distorsion accompagnant le grave de mes anciens HP de grave ne pouvait-elle pas passer pour "l'explosion" perçue aux impacts de batterie ?
les circuits actifs formant les filtrages analogiques ne pourraient-ils pas intervenir comme de petits expanseurs de dynamique ?

Toujours est-il que 2016-2017 a été une période de profondes expérimentations sur mon système, et qu'après avoir écouté du sweep et du bruit rose pendant un an et demi, je vais me remettre à la musique et au cinéma sans correction de phase puisque je ne l'entends pas (ou plus) avant que mon épouse ne craque.

Luis
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 10, 2017, 17:12:52 pm
Bonjour Luis,
à mon avis, les caisses clair ou les percussions qui "claquent", c'est plutôt le fait d'une mise en avant du médium. Aisé à tester avec le DCX ;-)
Il est probable que la phase ait aussi son mot à dire sur ce point.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 10, 2017, 19:28:28 pm

Bonjour,

j'ai mon vieux Power APK 280 VS qui va subir une greffe de circuit par des LM 3886 préamplifier et corriger par NE 5532, je vais commencer par l'alim, l'alim d’origine faisant 2x47 V DC  :hallu: va recevoir un transfo 2x24 V  8 A (4+4)(160 VA) sinus qui fera du 2x33 V DC, raisonnable , il va falloir que je récupère les coquilles de protection de champ magnétique car ça rayonne sévère ces bestioles, la ronflette n'est pas bien dans les HPs :) , heureusement, les entraxes de fixation des coquilles sont les mêmes entre les transfos.

Bonsoir,

Quelle est la raison d'une telle modification? L'ampli APK est-il HS?

J'ai personnellement assemblé un ampli à base de 2 kits Ermes 313 équipés de TDA7293 (les petits frères des LM3886).
Mon alim se compose d'un transfo R-core 2x24V-300VA (de feu Selectronic) avec un filtrage en PI (CRC) à 4 branches (2+ et 2-). La partie préampli des TDA est simplement "séparée" par une diode du reste de l'alimentation (cf. schéma de F. Ibre).

Avec un TR de 160VA il est probable que la tension chutera de quelques volts à la puissance max, surtout sous 4 ohms, mais si l'usage reste modéré ça passe.
L'APK 280 sort 2x80W si je ne me trompe pas, son transfo doit être "sur-dimensionné" en conséquence (à cette époque, APK faisait du très bon matos! à l'ancienne quoi). Pour sortir 2x80W sans saturer, il faut des VA même en classe AB.

Avec les coques sur le TR, c'est mieux bien sûr, c'est de la CEM. Mais les ronflettes (100Hz) viennent souvent et aussi du filtrage/lissage de la tension DC qui n'est pas bon. La gestion des masses est un point très important. Un TR non blindé peut très bien ne pas engendrer de ronflette si il est bien placé dans le boîtier de l'ampli, tout comme un TR blindé peut à tors être pris pour la cause de la ronflette alors que c'est l'architecture de l'alim qui la provoque!

Pour la petite histoire, mon R-core vibrait donnant l'impression d'une ronflette; une fois mis sur silent-bloc, plus de "ronflette-vibration" parasites!

Cordialement
Olivier
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 11, 2017, 12:25:44 pm
Bonjour Gils,
Merci pour les précisions, je pensais que le transfo de l'APK était plus gros que 160VA pour un usage Sono à l'origine, mais bon.

2x4700µF c'est le stricte minimum pour lisser le DC en sortie de pont de diodes, avec 2x10000µF on va plus loin OK, mais sans filtrage en PI, l'ampli tire le courant directement des ces condos et le lissage devient une source de distorsions directement "avalées" par l'ampli.

Même si la charge n'est pas trop gourmande et ne sollicite pas trop l'alim, le mal est fait quand même. Si on veut filtrer, et non seulement lisser le DC, il faut une alim en PI (condo-résistance-condo ou condo-self-condo). L'ampli tire alors son courant du deuxième condo qui tient uniquement le rôle de réservoir, et le condo de tête tient uniquement le rôle de lissage DC. En audio, confondre ces deux fonctions est une hérésie, et ajouter tout un tas de truc sur le circuit imprimer pour corriger les défauts de l'alim l'est tout autant.

Bien sûr, ça marche aussi sans filtre en PI, comme sur la grande majorité des amplis présents sur la planète, mais il me semble que passer à coté d'un filtrage correcte de l'alim alors que par ailleurs tout est mis en œuvre pour approcher l’excellence, les HP, les enceintes, les filtres d'aiguillage analogiques ou numériques etc. n'a tout simplement pas de sens, c'est mon avis.

Je n'ai rien contre vous en particulier Gils, pas de méprise SVP, je profite simplement de votre sujet pour parler des alims des amplis audios d'un niveau de pauvreté hallucinant en général.

Pour en discuter
Olivier
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: dragala le novembre 11, 2017, 13:53:06 pm
Bonjour

Avec de forte Capacité, cela fait un énorme court-circuit a l'allumage (condo décharger=court-circuit a l'allumage).
D'ou l'appel de courant du Transfo.
il faudrai une sorte de Soft-Start.

Cordialement
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: RV le novembre 11, 2017, 19:11:26 pm

Bonjour,

Tout comme OH, j'adhère aux principes de l'exigence qui doit accompagner la (re) construction d'une alim.

D'abord le transfo, Gils offrez vous un torique, et le capot qui va bien, voire un core, voire un par canal !

Pour les condos, donc des électrochimiques, (mes pires ennemis ), là il ne faut pas mégoter, il faut qu'ils supportent la tension et surtout qu'ils constituent une très forte valeur, selon le budget consacré entre 10 et 50.000 mf, certains diront 100.000 mf  :8 . Il est bon d'ajouter en parallèle des électrochimiques, un polyester de 100 nf, et voire un 100 pf céramique. Ces 2 derniers ne coûtent rien.

Le pont de diodes, ou les diodes je n'ai pas de remarques si ce n'est le surdimensionnement -ampérage- les coûts demeurent faibles.

Les condos et le filtre en pi, c'est du lourd. La self coûte cher, surtout si l'ampérage est conséquent. La valeur va 15 à 30 mH. Certains préconisent 2 étages donc 2 selfs ! Je n'ai fait que sur des lampes ces applications de redressement filtrage, pour des "classe A" 8 watt.
Ah, la douce lueur d'une 5Y3 dans son globe !

Au moins avec de telles alims, pas de ronflettes (50 ou 100 hz), pas de sales traces à l'oscillo, et pas de génération de zézaillements sur le réseau.
 
Au temps des lampes, les industriels remplacèrent la coûteuse self par une résistance de 1000 à 1200 ohms en 2/4 watt sur les TSF qui équipaient les cuisines des français !

Cdlt



Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: RV le novembre 12, 2017, 13:14:38 pm
Bonjour,

@ Gils je lis 20 mF, mais j'entends 20.000mf, n'est-ce-pas !

Les petits condos sont là pour piéger toutes les traces d'alternatif de fréquences moyennes ou hautes qui peuvent traîner, et Dieu sait qu'il y en a! A contrario des gros électrochimiques quant à eux lissent ce qui sort des diodes, et stockent du jus pour les appels d'énergie de l'ampli.

J'ai conscience d'être un peu pénible par mon intransigeance, mais au fond l'alim c'est le carburant, et le moteur ne fonctionnera qu'à la hauteur de la qualité de ce nous lui fournissons. En radio l'on dit "tant vaut l'antenne, tant vaut la station.  :oops:

En effet je ne suis guère promoteur des alim à découpage. Toutefois pour recharger nos smartphones la solution est plus économique, il n'y a plus le cuivre nécessaire à la construction du transfo. Par curiosité, branchez votre chargeur de téléphone au secteur, puis approchez un transistor en sélectionnant les petites ondes, c'est très intéressant. Faire le test sur les "nouvelles" lampes dites écologiques, est aussi très intéressant!

cdlt
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 13, 2017, 15:18:14 pm
Bonjour à tous,

Le problème des GROSSES capas en tête (juste derrière le pont de diodes). C'est qu'au démarrage elles sont vides comme l'a dit Dragala, et qu'il faut un certain temps pour qu'elles se remplissent... d'où le court circuit pendant cette période! Mais le court circuit se fait dans les enroulements du transfo, tant qu'il supporte cette surcharge c'est OK, jusqu'au jour où il ne voudra plus l'encaisser en rendra l'âme... "qui veut aller loin ménage sa monture" s'applique ici aussi, mais personne ou presque ne l'applique !!!

Un des buts du filtrage en PI est de limiter la valeur de la capa de tête pour que ce court circuit soit plus supportable aux enroulements. Mais comme les capas ne sont pas assez fortes pour réaliser un lissage correcte de la tension DC - ce qui s'entendrait dans les HP - on place en série de l'alim une résistance de faible valeur genre 1 ohm (pour ne pas faire chuter trop la tension) ou une self, puis re-capas de valeur plus importante que celle de tête (jamais moins) pour finir le lissage DC et constituer la "réserve" de puissance nécessaire à l'ampli lors des attaques du signale audio.

Les attaques justement, elles sont très brèves et généralement répétitives dans le signal audio. Il faut que le réservoir (les capas) puisse se remplir aussi vite qu'il ne se vide. Dans le cas d'une alim simple (sans PI), si le signal audio "demande" la puissance totale de l'alim 3 fois de suite espacées de disons 15ms, mais que lesdites capas ne peuvent se charger qu'en 30ms, alors la tension va chuter et l'ampli s'écroule.
Avec une alim en PI et des condos de tête pas trop gros (et donc se chargeant très rapidement), ceux-ci chargent les condos "réservoirs" quasiment en continu, comme ces derniers sont plus gros et qu'ils ne se vident pas complètement à chaque attaque, la tension reste stable et l'ampli donne tout ce qu'il sait faire sans broncher.

En fait c'est une histoire de constante de temps à respecter dans chaque branche du PI de l'alim. C'est le signal audio qui défini le besoin, et il exige en gros la P max toutes les 15ms maximum (cela correspond à l'enveloppe de l'attaque d'une note de piano). Cela veut dire que le condo "réservoir" doit à tout prix se charger en moins de 15ms tout en faisant son boulot de filtrage/lissage de la tension DC. Quant au condo de tête, il doit quoi qu'il arrive se charger plus vite que le condo aval, c'est pour cela qu'il est "plus petit" , et tant pis si le lissage DC à cet endroit n'est pas optimal.
Les amplis à lampes construits ainsi par exemple, ne ronflent pas même avec une capa de tête de seulement 150 µF !!

En pratique, ça se traduit par quoi? Le condo de tête se calcule en fonction de la résistance du transfo (pour simplifier: R primaire x rapport des tensions + R secondaire) et du temps maximum de recharge voulu (en général entre 3 et 12ms). Le condo réservoir se calcule en fonction de la valeur de la résistance (une résistance ou la résistance série de la self) du filtre en PI et du temps de recharge voulu pour le signal audio (<15ms). A noter qu'une self correctement dimensionnée permet un filtrage de la tension alternative résiduelle environ dix fois supérieur à celle d'une simple résistance.

Pour info, sur mon ampli TDA7293 j'ai 15 000µF - 1 Ohm - 22 000µF pour respectivement t=5.56ms et t=22ms (un peu beaucoup mais il fallait bien un contre exemple!) et une tension alternative résiduelle calculée de 5mV soit 0.015% de la tension d'alim... et il ne ronfle pas.

On trouve plein d'info sur les alims dans les n° 185 à 188 de LED et ailleurs... Sur un cas concret, je peux vous aider si vous le souhaitez.

A propos de votre A500 (dont je ne connais pas l'architecture pour autant) il est probable que le TR ait une très faible résistance, si on lui colle des gros condos, son amortissement interne trop faible provoquerait un fort courant d'appel... comme avec votre bridge LM3886! Ce fabricant a sans doute préféré préserver le TR de ces court-circuits destructeurs en mettant moins de µF, quitte à ce que le lissage DC soit moins bon. Le mieux est l’ennemie du bien parfois ! Pas sûr qu'il ait mis une quelconque compensation en amont, d'ailleurs les varistances si c'est à ça auquel vous faites allusion vieillissent très mal et peuvent exploser en fin de vie... Je ne conseille pas de les utiliser en DIY.

Changer les condos pour des plus "gros" sans mesurer le TR est d'ailleurs la pire erreur à faire quand on "twick" des alims d'origines, au contraire et si possible, ajouter un filtre en PI (même un simple RC) tout en conservant les valeurs/condos de tête est beaucoup plus rentable qualitativement.

Cdlt
Olivier
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: dragala le novembre 13, 2017, 19:02:20 pm
Bonjour

Le pire je crois, c'est Le Pont de diodes qui en prend plein la poire.

Cordialement
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 14, 2017, 15:08:27 pm
Bonjour,

Avouez Gils que vu votre schéma il ne manque pas grand chose pour réaliser un filtre en PI !!! Une simple résistance de 1 ou 2 Ohm 5W entre chaque condo des branches + et - suffirait. Un ohm ne fait normalement pas perdre plus d'1V sous 32V avec ce que consomme les LM.

Comme indiqué ici: http://forum.elektor.com/viewtopic.php?f=156010&t=291116&start=30 (http://forum.elektor.com/viewtopic.php?f=156010&t=291116&start=30)  (message de francis ibre » du Sep 17, 2008 12:00 am)
Le filtre en PI permet de séparer (par une résistance ou une self) les courants pulsés issus du pont de diode, et les courants modulés audio. Sans cela, tout ces courants se mélangent un peu pour le pire mais pas le meilleur!

Même si votre alim et l'ampli qui suit fonctionnent correctement selon ce schéma dans sa version 1996, passer à coté d'un filtrage en PI pour un projet qui démarre en 2017 est un peu dommage, mais ce n'est que mon avis bien sûr!

Au fait, remplacer la résistance du PI par une self à air est tout-à-fait possible! Si vous avez 2 selfs d'au moins 2.7mH qui trainent, le filtre en PI est réalisable. A air parce-que c'est moins cher que sur fer, et qu'une self à air ne sature pas aux forts courants. C'est plus difficile à loger dans le boîtier et il faut que la résistance série soit la plus faible possible pour ne pas faire chuter significativement la tension, mais ça marche.
Un exemple d'ampli 2x40W classe A est décrit dans le n° 174 de LED avec des selfs à air.

Cordialement
Olivier

Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: Tonipe le novembre 14, 2017, 17:39:08 pm
Bonjour OH

Vous parlez alimentation dans des termes qui me plaisent.
Auriez vous un schéma d'alimentation pour une alimentation dites "linéaire" pour un FX-AUDIO D802 ?
C'est une alimentation entre +12 et +32 V avec la masse. Pas de tension négative.
L'idée c'est d'avoir mieux que l'alimentation d'origine, sans tomber dans les folies et les prix audiophiles.
Du bien conçu et pas cher !!!
Merci pour votre aide si vous pouvez m'aider.

Cordialement, Dominique
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 14, 2017, 20:36:56 pm
Bonjour Dominique,

Je n'ai pas la prétention de tout connaître des alims et mes compétences dans le domaine sont celles d'un amateur non-électronicien qui s'est simplement intéressé à la chose pour mes propres besoins...! Quelques amplis à circuits intégrés (TDA2616, TDA7293), à tubes (3x6922 pour casque, et un PP6L6GC classe A 2x18w en-cours de montage) et même un AKAI AM-U11 avec une alim en PI ! J'ai également dans mes cartons, un pré-ampli 4 vois à base d'AOP dont l'alim régulée est comme vous vous en doutez filtrée en PI en amont des régulateurs...

Ce qui m’amène au https://www.audiophonics.fr/fr/amplificateur-full-digital-fda/fx-audio-d802-amplificateur-numerique-class-d-sta326-stereo-2x-80w-4-ohm-p-10394.html (https://www.audiophonics.fr/fr/amplificateur-full-digital-fda/fx-audio-d802-amplificateur-numerique-class-d-sta326-stereo-2x-80w-4-ohm-p-10394.html)... que je découvre !

Qu'avons-nous là ?! Une carte avec une alimentation 32V dc issue d'un bloc alim qu'on ne vois pas mais que l'on imagine être un simple transfo à découpage équipé de sa fiche secteur 230V ac! Le descriptif indique: "Alimentation 32V 5A fournie (connecteur jack 5.5/2.5)". Bref pas la joie.

En revanche je ne vois pas d'alim 12V comme vous me le dites? Est-ce que la tension indiquée sur le boîtier du D-802 ne veut pas dire tout simplement: "je fonctionne entre 12 et 32V" ? J'ai déjà vu ça sur un petit V-DAC.

Sur le fichier joint, j'ai entouré le point d'entré de l'alim et dans le carré vert ce qui ressemble à deux régulateurs; ce sont eux qui répartissent les différentes tensions dans le reste du circuit je pense. Sauf à s'y connaître très bien, je ne toucherais pas à cette partie! Eventuellement changer les deux condos chimiques pour des spéciales audio, mais bof. Là où j'ai un doute, c'est comment ces petits régulateurs passent 5A ?!

Qu'est-ce qui reste? Votre question ! Une alim bien conçue, pas chère, et sans tomber dans la folie...

Malheureusement, je n'ai pas de schéma tout fait à vous proposer, mais ce n'est pas un gros problème. L'important c'est de savoir à qui on a affaire (le D-802, pas vous ;-))!
Les 32V c'est facile, le 5A c'est un peu plus compliqué car il faudrait dimensionner l'alim sur ce courant (à moins que l'ampli en demande moins en réalité, c'est un point à vérifier si vous le pouvez), avec 5A, ça demande une alim quasi construite comme pour un classe A !

Comme je lâche pas tout de suite... et si je me réfère à ça : https://www.audiophonics.fr/fr/amplificateur-full-digital-fda/alientek-d8-amplificateur-numerique-fda-usb-xmos-class-d-2x-50w-8-ohm-noir-p-11358.html (https://www.audiophonics.fr/fr/amplificateur-full-digital-fda/alientek-d8-amplificateur-numerique-fda-usb-xmos-class-d-2x-50w-8-ohm-noir-p-11358.html) qui est similaire au D-802, c'est une alim de PC portable! OUPS pas sûr que l'on puisse faire mieux avec un transfo, quelques condos et une self passant le 5A sans saturer !

Si vraiment vous y tenez, on peu s'y atteler, mais je ne garantie pas le résultat qualitatif!

On fait quoi?
Cordialement
Olivier
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 14, 2017, 21:08:22 pm
C'est bien 32V/5A si on veut avoir toute la puissance :
https://www.audiophonics.fr/fr/adaptateurs-secteur/fx-audio-adaptateur-secteur-alimentation-100-240v-vers-32v-5a-p-9198.html (https://www.audiophonics.fr/fr/adaptateurs-secteur/fx-audio-adaptateur-secteur-alimentation-100-240v-vers-32v-5a-p-9198.html)
Les DC-DC internes au Fx D-802 sont là pour générer les basses tensions nécessaires aux composants numériques (3V3, 1V8). Le 32V/5A est lui directement appliqué à l'étage de sortie STA326.
En général les amplis Class-D sont relativement insensibles aux bruits d'alimentation tout simplement parce qu'il mesurent la tension de l'étage de sortie et compensent les variations par le PWM. Le bruit est aussi intégré par le passe bas de sortie. Toutefois il peut être utile de leur fournir une bonne alim, capable de fournir des pointes de courant.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: sunyatsen le novembre 15, 2017, 09:28:22 am
@Dominique,
Si tu te lances dans une mini production d'alim du diable pour FX Audio, fais-le moi savoir!
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: Tonipe le novembre 15, 2017, 17:30:40 pm
Bonjour

Mon idée c'était un transfo, un pont redresseur, une première capa de filtrage, une self, une 2eme capa de filtrage.
Le tout dimensionné pour avoir 30 à 32 V en sortie, et capable de passer les 5 A.

Alimenter un FX-AUDIO D802 avec une tension plus faible, c'est avoir moins de puissance.
C'est, de ce que j'ai lu, le moyen d'avoir un son correct avec du très haut rendement.
Ce n'est pas ma demande, oublions le 12 V.

Des internautes disent qu'il améliore l'écoute de leur ampli FDA et autre DAC en changeant l'alimentation à découpage fournie d'origine.
Je peux le comprendre, mais je ne veux pas tomber dans les folies audiophiles.
Ma demande vient de là, une bonne alim linéaire...

Cordialement, Dominique
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: sunyatsen le novembre 15, 2017, 18:11:38 pm
Linéaire c'est moins cher qu'à découpage?
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: Oriu le novembre 15, 2017, 18:12:01 pm
il existe un soft pour simuler une alimentation linéaire en PI  http://www.duncanamps.com/psud2/download.html
il faut renseigner les données du transfo, la valeurs des condos et de la self ou de la résistance
Titre: Re : Re : mise à jour Ampli
Posté par: sunyatsen le novembre 15, 2017, 18:41:27 pm
il existe un soft pour simuler une alimentation linéaire en PI  http://www.duncanamps.com/psud2/download.html
il faut renseigner les données du transfo, la valeurs des condos et de la self ou de la résistance
Je crois que tu exagères beaucoup mes compétences en électronique. Moi j'attends le produit fini!
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 16, 2017, 20:46:42 pm
Bonsoir,

J'ai réfléchi à la demande de Dominique tout en tenant compte des remarques de xnwrx sur le FX-AUDIO D802.

J'ai écarté l'alim régulée comme proposé par Gils pour une raison simple, réaliser une bonne alim régulée fournissant 5A n'est pas si simple et ne présente pas d'intérêt dans le cas présent il me semble. Sur un pré-ampli OK, sur un ampli de puissance beaucoup de gens plus compétents que moi en la matière se sont cassé les dents.

Donc c'est une basique alim que je vous proposerai dans un prochain message mais qui tourne autour de cette idée:
- un transfo 120VA 160VA (dans la suite du texte) torique avec deux enroulements 12V câblés en série, ou un seul enroulement 24V selon le modèle choisi. Il me semble que les TR à deux secondaires sont plus courants mais peu importe.
La résistance de chaque enroulement primaire et secondaire(s) devront être mesurés pour ajuster les valeurs des condos et de la self si besoin. Je suis parti sur un modèle Nuvotem dont les résistances respectives sont données dans la fiche technique, ça aide pour la simulation...! Avec un autre TR, quelques différences peuvent modifier les valeurs des autres composants.
- un pont de diodes 10A genre KBPC 1001, ou éventuellement 4 diodes genre BYV79-100, pourvu que ça tienne 10A minimum.
- un condensateur de tête standard, un SLR (faible résistance série) n'étant pas conseillé ici, de 22 000µF-50V (40V est peu juste),
- une self sur fer 10mH-5A comme celle-ci: https://www.tube-town.net/ttstore/Transformateurs/Inducteurs/Hammond-serie-15x/Hammond-Choke-159ZJ::810.html (https://www.tube-town.net/ttstore/Transformateurs/Inducteurs/Hammond-serie-15x/Hammond-Choke-159ZJ::810.html),
- des condensateurs en parallèle pour obtenir 30 000µF (2x 15 000 ou 3x 10 000µF) également en 50V. Des modèles C056 ou équivalents étant préférable.

Le schéma est en cours, un peu de patience SVP.

Cordialement
Olivier
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: Tonipe le novembre 16, 2017, 20:50:22 pm
Bonjour

Merci pour votre étude.
Y aura t'il un marchant par correspondance qui puisse me vendre la totalité des composants ?

Cordialement, Dominique
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 16, 2017, 21:07:21 pm
Bonsoir Dominique,

Non je ne pense pas, désolé! C'est un problème qui touche beaucoup de DIYers dès que l'on sort de la simple résistance 1/4W ou du condo de 1000µF... c'est un peu la galère des fois.
Pour les selfs Hammond, Tube-town est très bien placé en prix et les FDP sont raisonnables, pour le reste ST Quentin-Radio à Paris (aussi en VPC), Farnell, RS particulier...
Je regarde si j'ai autre chose à proposer.
Cdlt
Olivier



Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 16, 2017, 21:57:07 pm
Bonsoir,
je pense que Audiophonics devrait tout avoir. Sinon les classiques Radiospares (RS) ou Farnell.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: Oriu le novembre 17, 2017, 08:39:03 am
ne pas oublier Mouser aussi, l'hiver dernier j'ai fait un ampli à tubes, hormis les tubes et les transfos spécifiques tout est venu de chez Mouser, passé une certaine somme (que j'ai plus en tête) les frais de port sont gratuits et le choix est énorme avec des composants difficile à trouver en commerce plus classique.
Les notes techniques sont généralement bien renseignées pour chaque composant et le moteur de recherche interne permet de faire le tri parmi les centaines ou millier de référence.

un exemple pour les condos de 22000µF 50V https://www.mouser.fr/Passive-Components/Capacitors/Aluminum-Electrolytic-Capacitors/_/N-75hqtZ1yzvvqx?P=1z0wqq9Z1yx4avv
on choisi suivant la qualité désiré et le prix que l'on veut mettre, les tarifs sont HT

note: je n'ai aucun lien avec cette société, mais comme j'ai été satisfait j'en parle  ;)
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 18, 2017, 20:06:13 pm
Bonsoir,

Je propose une alim suivant le schéma joint. J'ai vérifié avec PSU Designer et en joins la copie d'écran.
Ce petit soft bien pratique ne permet toutefois pas d'implanter tout ce que j'ai mis sur le schéma, mais cela ne change rien au résultat final.
PSU Designer indique une ondulation résiduelle de 11mV alors que je trouve sur mon fichier Excel 19mV... soit 0,065% de la tension filtrée! Cette tension est d'ailleurs un peu plus basse (28,15V) selon PSU Designer que chez moi (29,5V) mais j'ai déjà remarqué que le soft était un peu pessimiste par-rapport à la réalité?!

Voici la liste des courses chez Conrad et Tube-Town (je n'ai pas d'action ni chez l'un ni chez l'autre), mais les composants se trouvent facilement chez d'autres fournisseurs; néanmoins je n'ai pas vu de torique 160VA 2x12V ni de self chez Audiophonics, en revanche ils ont les condos. Il faut comparer les prix et les frais de port.

Transformateur torique 160VA 2x 12V
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/518700/Transformateur-torique-Sedlbauer-858-258-1-x-230-V-2-x-12-VAC-160-VA-667-A-1-pcs?ref=list (http://www.conrad.fr/ce/fr/product/518700/Transformateur-torique-Sedlbauer-858-258-1-x-230-V-2-x-12-VAC-160-VA-667-A-1-pcs?ref=list) ou,
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/710475/Transformateur-torique-Block-RTE-1602x12-160-VA-667-A-1-pcs?ref=list (http://www.conrad.fr/ce/fr/product/710475/Transformateur-torique-Block-RTE-1602x12-160-VA-667-A-1-pcs?ref=list)

Condensateurs 10 000µF x3:
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/445576/Condensateur-lectrolytique-105-C-Yageo-LG050M10K0BPF-3040-Snap-In-10-mm-10000-F-50-V-x-h-30-mm-x-40-mm-1-pcs?ref=list (http://www.conrad.fr/ce/fr/product/445576/Condensateur-lectrolytique-105-C-Yageo-LG050M10K0BPF-3040-Snap-In-10-mm-10000-F-50-V-x-h-30-mm-x-40-mm-1-pcs?ref=list) ou,
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/446237/Condensateur-lectrolytique-105-C-Jianghai-ECS1JBW103MT6P23550-Snap-In-10-mm-10000-F-63-V-x-h-35-mm-x-50-mm-1-pc?ref=list (http://www.conrad.fr/ce/fr/product/446237/Condensateur-lectrolytique-105-C-Jianghai-ECS1JBW103MT6P23550-Snap-In-10-mm-10000-F-63-V-x-h-35-mm-x-50-mm-1-pc?ref=list)
ou 15 000µF x2:
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/422703/Condensateur-lectrolytique-85-C-FTCAP-LFB15306340066-sortie-radiale-15000-F-63-V-x-h-40-mm-x-66-mm-1-pcs?ref=list (http://www.conrad.fr/ce/fr/product/422703/Condensateur-lectrolytique-85-C-FTCAP-LFB15306340066-sortie-radiale-15000-F-63-V-x-h-40-mm-x-66-mm-1-pcs?ref=list)

Diodes ou pont 10A ou plus de ce genre:
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/160126/Diode-standard-NXP-Semiconductors-BYV79E-200-TO-220-2-200-V-14-A-1-pcs?queryFromSuggest=true (http://www.conrad.fr/ce/fr/product/160126/Diode-standard-NXP-Semiconductors-BYV79E-200-TO-220-2-200-V-14-A-1-pcs?queryFromSuggest=true)

Condensateur 22 000µF:
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/446237/Condensateur-lectrolytique-105-C-Jianghai-ECS1JBW103MT6P23550-Snap-In-10-mm-10000-F-63-V-x-h-35-mm-x-50-mm-1-pc?ref=list (http://www.conrad.fr/ce/fr/product/446237/Condensateur-lectrolytique-105-C-Jianghai-ECS1JBW103MT6P23550-Snap-In-10-mm-10000-F-63-V-x-h-35-mm-x-50-mm-1-pc?ref=list)

Self 10mH - 5A - 0.16R:
https://www.tube-town.net/ttstore/Transformateurs/Inducteurs/Hammond-serie-15x/Hammond-Choke-159ZJ::810.html (https://www.tube-town.net/ttstore/Transformateurs/Inducteurs/Hammond-serie-15x/Hammond-Choke-159ZJ::810.html)

Condensateur MKP SCR 10µF 400V (un 630V ne ce justifie pas forcément), mais vous avez sans doute déjà ça dans vos tiroirs!:
https://www.tube-town.net/ttstore/Condensateurs/SCR-Solen-Fast/SCR-Solen-Fast-10-uF-630-V-MKP::84.html (https://www.tube-town.net/ttstore/Condensateurs/SCR-Solen-Fast/SCR-Solen-Fast-10-uF-630-V-MKP::84.html)

Fusible (et porte fusible) Ø5x20 de 1,25AT 400mAT (Temporisé):
http://www.conrad.fr/ce/fr/product/533505/Micro-fusible-ESKA-522518-x-L-5-mm-x-20-mm-125-A-250-V-temporis-T-10-pcs?ref=searchDetail (http://www.conrad.fr/ce/fr/product/533505/Micro-fusible-ESKA-522518-x-L-5-mm-x-20-mm-125-A-250-V-temporis-T-10-pcs?ref=searchDetail)

Option: un condensateur MKP 220nF 250V classe X2:
http://www.conrad.fr/ce/fr/overview/0245650/Condensateurs-anti-parasite?filterCapacit%C3%A9+%C3%A9lectrique=0%2C22+%C2%B5F&filterCat%C3%A9gorie=Condensateur+anti-parasite+X2 (http://www.conrad.fr/ce/fr/overview/0245650/Condensateurs-anti-parasite?filterCapacit%C3%A9+%C3%A9lectrique=0%2C22+%C2%B5F&filterCat%C3%A9gorie=Condensateur+anti-parasite+X2)

Au final, ça fait une petite somme...

Notez que je n'ai pas mis de plaque cuivrée dans la liste, ce montage pouvant tout à fait être réalisé "en l'air", la seule contrainte évidente étant d'isoler totalement le circuit du boîtier, si il est métallique! Vous comprendrez également que je décline toute responsabilité de non-fonctionnement ou d'incident sur une réalisation qui n'est pas faite par mes soins.

Pour ce qui est de l'alim régulée proposée par Gils, désolé un fois de plus, je ne proposerai pas ce type de montage pour alimenter un ampli.
Certes un régulateur fourni une tension constante et un courant continu... sauf qu'en audio, l'alimentation demande  un courant modulé, variant sans cesse en amplitude et en fréquence. Pour un pré-ampli et pour les petits signaux, un régulateur peut convenir, mais pour un ampli de puissance, ce dernier doit puiser sont énergie au travers le régulateur sur le condensateur qui le précède, souvent celui de tête en absence de filtrage en PI en amont du régulateur. Résultat, le courant modulé audio rencontre les courants pulsés issus du pont de diode, et avec 5A ça pulse!

Espérant avoir répondu au cahier des charges...

Bien cordialement
Olivier
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 19, 2017, 11:19:04 am
Bonjour,

La nuit porte conseille...

A la réflexion, la tension de service des condensateurs que j'ai indiqué sur le schéma et dans la liste peut être réduite à 40V ! J'ai eu un peu le pied lourd sur ce point! Le budget lui, sera un peu plus léger!

Gils, comme indiqué dans mon message 41, les 2x 12V sont câblés en série, mais rien n’empêche d'utiliser un transfo à un seul enroulement 24V.
Dans le cas du 2x 12V, la liaison entre les deux enroulement sera "en l'air" et parfaitement isolée du reste du montage; et encore moins reliée à la masse, ce n'est pas au sens strict un point milieu dans ce cas.

Si on enlève les 30 000µF... l'ondulation issue des redresseurs au niveau du 22 000µF est encore de 2,3V (bien visible sur le tracé rouge de la simulation) et est inacceptable en audio! De plus, en gardant la self, je ne sais pas comment se comporterait l'alim avec une architecture C-L ?!

Avec 30 000µF, l'ondulation est au alentour de 19mV (100x moins qu'au condo de tête). Notez qu'avec 22 000µF après la self au lieu de 30 000µF, l'ondulation remonte à 26mV seulement (moins de 0,1% de U alim), ce qui est encore très très bien.

Question budget, ce type d'alimentation n'est pas bon marché, c'est clair! Maintenant si on considère le coût des amplis qui ont grillé à cause des alims de PC (pour courant continu) absolument pas prévues à la base pour une charge audio... impliquant des courants modulés!

Cordialement
Olivier
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: sunyatsen le novembre 19, 2017, 12:50:56 pm
Une idée du budget?
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 19, 2017, 19:36:14 pm
Bonsoir Gils,

2,3V en effet sur le condensateur de tête 22 000µF, valeur calculée selon la formule: U onde cc=10xI/C (I en mA; C en µF), tout en respectant une constante de temps < 15ms (ici 6,4ms) calculée en fonction de la résistance équivalente du transformateur multipliée par la valeur du condensateur de tête.
Sur le(s) condensateur(s) après la self, la constante de temps est = 14,7ms.

J'ai admis dans l'un de mes messages que je ne connaissais pas cet ampli, d'autre part il me manque le courant de repos et les différents courants consommés par les autres étages de cet ampli classe D, pour calculer sa résistance de charge réelle. Dans ces conditions j'ai pris par défaut le courant maxi 5A sous 30V (comme l'alim de PC à découpage livrée avec l'ampli) comme étant la résistance de charge de l'alimentation. C'est peut être sévère, mais en absence d'autres données d'entrées, je fais avec ce que j'ai!

Maintenant, si le D-802 ne consomme pas tant que ça, j'en déduis que c'est moins de 5A, mais alors c'est combien ?!
Sans cette donnée, tous les calculs sont faux bien évidemment, et les valeurs des composants le sont toutes autant.

Si quelqu'un connait le courant consommé par cet ampli (et pas seulement le courant de repos de l'étage de puissance), je prends!

Cordialement
Olivier
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: Tonipe le novembre 19, 2017, 20:49:16 pm
Bonjour

Je rentre de week-end.
Je me repenche sur le sujet demain.

Cordialement, Dominique
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 20, 2017, 07:10:34 am
Le Fx D-802 ? Absolument pas. Il est performant jusqu'à 50W/8 Ohms. Au delà la saturation grimpe en flèche comme tout ampli Class-D.

(https://img4.hostingpics.net/pics/724571Capture.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=724571Capture.jpg)

Tension d'alim = 36VDC : 50W/8Ohms avec 0,15% de THD ou 62W/8Ohms avec 1% de THD (1 kHz). La THD est à peu près constante sur toute la gamme de fréquence (rapport 1/2 de 20 Hz à 20 kHz).
Courant de repos : 80 mA.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: sunyatsen le novembre 20, 2017, 09:12:25 am
Je ne sais pas si tu en possèdes un, mais moi qui le pratique depuis 3 ans, je peux affirmer qu'il faut pousser très haut un FX 802 pour commencer à entendre des bruits parasites ou des distorsions, à un volume que personne ne peut tenir plus de 10 secondes dans une pièce. Peut-être que ça se traduit différemment dans les chiffres, mais à l'oreille, et c'est ce qui importe, un FX Audio ne sature pas plus vite qu'un autre ampli employé en régime d'écoute normal.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 20, 2017, 12:51:07 pm
Je ne comprends malgré tout pas la remarque. L'ampli est bien un 50W/8 Ohms.
La puissance est annoncée comme pour tout autre ampli, qu'il soit class-A, AB, T ou D.... Si celui-ci devait être un 20W, alors il faudrait tout autant déclasser tous les autres amplis à 40% de la puissance annoncée.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: sunyatsen le novembre 20, 2017, 19:39:11 pm
C'est assez curieux cette impression que les autres membres du forum n'ont strictement rien à foutre de ce que j'écris ni des questions que je pose. Peut-être que je ne suis pas assez électroniciens? Ou que j'écris en français correct... En tout cas, si on se demande pourquoi ce forum est très peu fréquenté, voila un élément de réponse.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 20, 2017, 20:11:04 pm
 :d quelle question n'a pas trouvée réponse à tes yeux (hormis le prix qui est intrinsèquement donné par les liens sur les composants) ?
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: sunyatsen le novembre 20, 2017, 20:51:18 pm
@xnrws
Est-ce que, sérieusement, tu penses que j'ai le temps et surtout l'envie de faire des additions du prix des composants? 
Je plaide pour un produit fini, avec une question : est-il reproductible? Est-ce que cela vaut la peine d'investir, par exemple, une somme équivalente au prix de l'ampli dans son alim pour obtenir une amélioration significative de l'écoute? Deux questions toujours sans réponses.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 20, 2017, 21:01:43 pm
 :lol:étrange comme réponse. Tu n'as pas eu de réponse simplement parce que personne n'aurait imaginé qu'il fallait te faire l'addition.
Quant au prix, il sera fatalement du même ordre de grandeur que le prix de l'ampli lui même. Est-ce que cela en vaut la peine ? ben tant que personne n'aura testé, personne ne pourra te répondre. Tu peux te lancer et nous dire si ça en vaut la peine ?
S'il y a un gain notable, doubler le prix de cet ampli, compte tenu du fait qu'il est déjà donné compte tenu de ses performances, vaut clairement le coup.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: Tonipe le novembre 20, 2017, 21:06:00 pm
Bonjour

J'avais lu sur des forums que des internautes entendaient des améliorations en changeant l'alimentation de leur FDA.
Je n'ai par d'arguments technique pour pouvoir dire s'ils ont raison ou tord.
La seule solution est donc de passer à la réalisation pratique, et au test d'écoute.
Il me fallait un bon schéma : Je ne suis pas électronicien pour deux sous, mais j'ai suffisamment lu l'Audiophile pour savoir que celui proposé ne sera pas facilement critiqué par des audiophiles pointilleux.
J'ai dépassé les 39 ans en bureau d'étude, je sais faire la différence entre les arguments et le baratin !!!

J'ai chiffré avec les liens environ 91 €, avec le port et les oublis ce sera de l'ordre de 100 €.
Un coffret en aglo sera je pense suffisant, aucun risque de court circuit avec le boitier !!!
Je vais commander les composants et voir la taille du boitier dont j'ai besoin.
Et j'aurai certainement des questions lors du montage final.

Est-il judicieux de mettre le même prix dans l'alim que dans l'ampli ?
C'est toujours l'alimentation, le coffret et les radiateurs qui font le prix d'un ampli...
Pour pouvoir contrer des arguments de certain internautes sur d'autres forums, oui.

A suivre en décembre.
Un grand merci à OH

Cordialement, Dominique
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 20, 2017, 21:38:21 pm
Pour faire un test afin de déterminer si gain il peut y avoir ou non, je partirais tout simplement sur deux batteries 12V en série (deux batteries d'autos ou Scooter).
Ou des piles. Par exemple 20 piles LR20 à LR06 en série ou 7 piles 4V5 type 3LR12 en série. Dans tous les cas vous avez largement la capacité en courant et en énergie pour tenir largement plus d"une heure (mais pas avec des piles 9V).
Avec ces solutions, nuls besoins de capas, c'est ce qu'on peut faire de mieux en alim largement surdimensionnée.
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 20, 2017, 22:07:52 pm
Pour le coup Gilles, je suis d'accord avec OH : circuit CLC en sortie d'alim pour lisser parfaitement le courant.

Vous pouvez d'ailleurs vérifier par vous même avec ce petit outil l'ondulation de tension résiduelle si vous ne mettez qu'une capa en sortie :
http://nononux.free.fr/index.php?page=elec-brico-outils#!elec-brico-outil-lissage-tension (http://nononux.free.fr/index.php?page=elec-brico-outils#!elec-brico-outil-lissage-tension)
Titre: Re : Re : Re : mise à jour Ampli
Posté par: etsimonogn le novembre 20, 2017, 23:30:40 pm
Bonjour
La mesure est faite à 1 Khz et puis vous n'écoutez pas à 20 W, un ampli se doit être transparent pas avec des écrêtages si faible que ce soit, la source et les enceintes sont déjà deux problèmes suffisant ;)
Un ampli est capable de sortir une tension de crête égale sur tout le spectre sonore.
Statistiquement 90 % des écoutes nont pas besoin d'un ampli capable de plus de 20 VRMS, 50W sur 8 Ohm et 83% pas plus de 10 VRMS, 12.5W sur 8 Ohm. En posant un facteur de crête de la musique de 20 dB, ça mène à des tensions efficaces de 2 et 1VRMS. Même avec une faible sensibilité d'enceintes, c'est supérieur au niveau moyen pratiqué habituellement. Pas de raison que les amplis saturent, si ça arrive, faut pas avoir une oreille très fine pour s'en rendre compte.   
Siméon
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: michel29 le novembre 20, 2017, 23:40:59 pm
le fil a dérivé vers une alim à fitre en π pour un FX802
mais au départ il s'agissait de construire un ampli à LM3886 dans la boîte d'un APK Power

il y aura la place à caser pareille alim avec ses selfs et condos dans la boîte du APK ?

quand au transfo Legrand , je le déconseille , çà rayonne bien trop en champ magnétique
tôlerie dimensionnée juste , le but était de faire un transfo capable de bien supporter les gros appels de courants ( fermeture de gros contacteurs ) en milieu industriel

certains sont bruyants (bruit produit par la tôlerie sous l'effet du champ magnétique)

pas sûr que des capots change quelque chose

pour cette alim je conseille plus un bon torique ( sous réserve que çà passe en place ) ou pourquoi pas un bon transfo prélevé sur une épave d'ampli HiFi japonais
éventuellement 2 identiques pour faire un double mono
bien des transfos japonais , surtout ceux construits par Tamua ( TAM) sont bien blindés contre le rayonnement magnétique

Titre: Re : Re : mise à jour Ampli
Posté par: etsimonogn le novembre 20, 2017, 23:43:46 pm
pour résumer, plus le courant total consommé est important plus la capa se déchargera rapidement qui créé des ondulations importantes qui peut correspondre au souffle de l'ampli, 100 db c'est bien, j'entend le souffle du A 500 Behringer dans mes compressions très légèrement, il n'a que 10 000 µf de filtrage et c'est un ampli de studio à l'origine.
Le souffle ne vient pas de l'alimentation. C'est peut-être une ronflette en arrière-plan mais un ampli bien conçu (le LM3886 en est un) n'en fait aucune avec les alimentations à transfo, point de diodes et capas. Deux fois 6800 à 8200 µF c'est souvent rencontré et suffisant pour un 2 fois 50 W. Sur des compressions, le courant demandé est tellement faible que ce n'est pas dans l'alim qu'il faut chercher la source des défaut audibles. Un A500 pour les alimenter, faut pas avoir peur des fausses manoeuvres.   
Siméon

Titre: Re : Re : mise à jour Ampli
Posté par: etsimonogn le novembre 20, 2017, 23:54:49 pm
pour cette alim je conseille plus un bon torique ( sous réserve que çà passe en place ) ou pourquoi pas un bon transfo prélevé sur une épave d'ampli HiFi japonais
éventuellement 2 identiques pour faire un double mono
bien des transfos japonais , surtout ceux construits par Tamua ( TAM) sont bien blindés contre le rayonnement magnétique
Les toriques vibrent parfois, je les réserve pour les petites puissances. J'ai extrait des transfos excellents d'amplis de moyenne gamme fabriqués aux Japon : Denon, Continental Edison, JVC.   
Siméon
 
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: sunyatsen le novembre 21, 2017, 09:13:40 am
Je sais lire au moins aussi bien que tu écris. "Un somme importante" n'est pas une réponse. Une somme importante est une valeur relative. La seule réponse acceptable vient de Tonipe : 91 euros, soit, à peu de choses près, la valeur de l'ampli.
Quant au problème de l'amélioration audible que je soulevais, là non plus pas de réponse. A croire que tu te contentes de démonstrations théoriques sans vérification.
Titre: Re : Re : Re : Re : mise à jour Ampli
Posté par: etsimonogn le novembre 21, 2017, 11:23:46 am
Bonjour
le souffle peut provenir d'une mauvaise alimentation régulé et stabilisé, il faut réviser ces classiques, je l'ai appris à l'âge 14 ans ;)
Conclusion à réviser. Un souffle qui vient d'une alimentation stabilisée et régulée, c'est un problème d'auto-oscillation de son circuit électronique ou du circuit alimenté. Il aurait fallu voir ça de près avec un scope, mais, à 14 ans, on n'est sans doute pas encore initié aux instabilités des circuits à contre-réaction, à la réjection des alimentations et à  la manip des scopes.   
Citer
merci quand même, je fait une différence entre une ronflette de rayonnement magnétique ou de mauvaise masse et un souffle style 60 db d'un RIAA ;)
Alors c'est que la sensibilité de la compression rend audible le souffle du n° de loterie A500. Solutions changer d'ampli ou mettre un diviseur de tension en sortie.
Siméon

Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 21, 2017, 14:02:19 pm
Bonjour,

Je n'ai pas la prétention de détenir la réponse absolue et indiscutable à la demande formulée par Dominique, j'ai simplement essayé de proposer quelque chose en fonction des données d'entrées, assez minces, que nous avons concernant le D-802. Il n'est pas question de fournir un truc clef en main alors que des incertitudes subsistent sur les besoins réels de l'ampli en question.
Et il faudra assurément passer par une expérimentation pour vérifier la théorie; Dominique est prêt à se lancer, néanmoins je l'invite à patienter encore un peu avant de commander les composants...!

Je vous livre mes dernières explorations (j'ai pris un peu sur mon temps libre pour y travailler) afin de clarifier certains points:

Selon: http://audiolalies.blogspot.fr/2015/08/volume-44.html#!/2015/08/volume-44.html (http://audiolalies.blogspot.fr/2015/08/volume-44.html#!/2015/08/volume-44.html), on apprend que sous une tension d'alimentation de 32V, l'ampli délivre 42W sous 8 ohms AVANT écrêtage, correspondant à une THD d'environ 0,15% (voir figure 12 de la data-sheet du STA 326).
Et selon: https://www.chireux.fr/mp/cours/electronique/Chap2.pdf (https://www.chireux.fr/mp/cours/electronique/Chap2.pdf), page 45, il est indiqué qu'un ampli classe D à un rendement d'environ 80% (ce qui est excellant comparé aux rendements des amplis classe A ou AB).

J'en déduis alors que pour avoir 42W en sortie, il faut au moins 52.5W à l'entrée, tenant compte de tous les courant consommés dans le circuit, y compris les étages numériques (et pas seulement les 80mA par canal). Le Watt étant à peu de chose près équivalent au VA, ça donne 105VA en stéréo en toute théorie.
Avec une alim 32V, le courant total nécessaire au fonctionnement de l'ampli est: I=P/U, I=105/32=3.28A
Bien entendu, 3,3A est le strict minimum théorique pour alimenter l'ampli dans les conditions énoncées: 2x 42W/8ohms/THD<0,15%, et une petite marge de sécurité doit être ajoutée pour tenir compte des pertes et des chutes de tensions!
La charge équivalente que constitue l'ampli vue par l'alimentation est 9,7 ohms (32/3,3).

Mais avant d'aller plus loin, quelqu'un a t-il une objection constructive sur le raisonnement?

Ah au fait, pour quasiment éliminer les surcharges dans le transformateur quand on a 10 ou 20 000µF derrière le pont de diodes, il y a une solution très simple: remplacer les condos par une self, suivie de condos de lissage, c'est un filtre en "L", ou L-C (et non plus C, ou C-R-C, ou C-L-C). A l'époque du redressement par valve, c'était très utilisé (voir LED n°188).

Cordialement
Olivier

"données d'entrée" remplacé par "données d'entrées"
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: OH le novembre 21, 2017, 18:04:25 pm
Re,

@ sunyatsen, comme vous l'a dit xnwrx le chiffrage était facile à faire avec les liens fournis, j'ai pris la peine de les coller dans mon message, ça m'a pris un peu de temps et j'aurai pu ne pas le faire, je laisse le soin et le temps à ceux que ça intéresse pour faire les additions eux-même... d'autant plus qu'il y a d'autres fournisseurs potentiels avec des prix différents.
A titre d'exemple, l'ampli à 2x TDA7293 dont je parlais plus haut m'a couté 300€ (sans le boîtier fabriqué par mes soins), l'alimentation des deux blocs mono représente à elle seule la moitié du prix total, et son volume occupe les 3/4 du boîtier (cf. fichier joint).
Aujourd'hui, avec les kits d'amplis fabriqués "loin à l'est" pour trois fois rien, ne doit pas faire oublier que ce qui coûte cher au DIYer, c'est ce qu'il y a autour de ces kits pour qu'ils fonctionnent formidablement bien!

Quant à l'amélioration audible que peut fournir une alimentation linéaire par rapport à une alimentation de PC portable pour le D-802, et bien très honnêtement je ne sais pas... tout simplement parce-que je n'ai jamais "écouté" cet ampli ni avec l'une, ni avec l'autre alimentation! Mais je comprends tout à fait que l'on puisse aussi se poser la question. Il y a certainement des forums qui en parle...

Selon moi, la seule comparaison possible à ce stade, c'est d'admettre que l'alim de PC est faite pour... un PC, consommant un courant continu constant ou presque, ne variant qu'au lancement d'un soft ou pendant le chargement et la lecture d'un CD-rom, donc parfaitement maîtrisable par n'importe quelle alim de PC venue, pourvu qu'elle soit compatible avec ledit PC.

En revanche en audio, le courant continu modulé varie continuellement en fréquence et en amplitude, avec des pointes de courant brefs et répétés, cette situation n'existe pas avec un PC, cela fait une différence énorme.

Si dans la majorité des cas, l'ampli est utilisé à disons arbitrairement 5W, effectivement l'alim de PC est a priori suffisante, vu que les "pointes de courant" vont rester dans le gabarit de ce que peut fournir l'alim, c'est peut-être moins le cas quand on approche les 40-50W! Et a priori si on a un ampli de 40W, c'est pour s'en servir... des 40W, non?!


@ Gils, je ne cherche à aveugler personne, je ne suis pas électronicien de formation (seulement un autodidacte ayant quelques livres passionnants sur les sujets "audio" en général qui m'ont permis de réaliser mes projets), je ne suis pas "audiophile" et j'essaie d'avoir au contraire une approche pragmatique sur certains sujets et d'en écarter d'autres plus "exotiques", ou tout simplement, que je ne trouve personnellement pas très pertinents.
Je ne cherche pas non plus à convaincre qui que ce soit que j'ai raison, chacun peut, et est libre, d'admettre ou non une façon différente d'aborder une problématique.
Vous avez une solution qui vous convient, j'entends cet argument et je respecte cet état de fait. Néanmoins je ne partage pas votre solution pour le D-802 et explique pourquoi, tout en m'interdisant de la qualifier de "pseudo-alim" comme vous le faites de la mienne, j'aurais tout autant pu le faire, pour quelle valeur ajoutée? Restons courtois SVP, on est plus des gamins (on a 1 an d'écart).

Si ce sujet d'alim D-802 pollue tant que ça, je suggère à Dominique ou à XN de le poursuivre ailleurs...

Cordialement
Olivier
Titre: Re : mise à jour Ampli
Posté par: xnwrx le novembre 21, 2017, 20:13:50 pm
Bonjour Olivier,
absolument pas, ce sujet est intéressant, et la question posée concernant ou non l'intérêt d'une alim linéaire sur cet ampli reste posée et pour l'instant sans réponse.
Merci pour votre schéma et vos recherches que j'approuve en bloc.
Titre: Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: OH le novembre 24, 2017, 18:55:59 pm
???????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!????????????

Cette ponctuation n'a plus vraiment de sens depuis que Gils a retiré toutes ses contributions dans ce fil. Elle était pourtant sur le moment le reflet de ma stupéfaction agrémentée de mes interrogations envers ses réactions.

Le lecteur qui n'avait pas suivi les échanges d'alors ni comprendra pas grand chose, les autres savent de quoi il s'agit.

C'est dommage que des divergences de point de vue se soldent par un claquement de porte...
Titre: Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: OH le novembre 24, 2017, 20:03:27 pm
Bonjour,

Je vous propose un nouveau schéma pour alimenter notre cher D-802, il y a finalement très peu de différences avec le premier, essentiellement du fait qu'il faut quand même faire avec des composants normalisés!

Le transformateur de 160VA est conservé avec 2x 12V ou 1x 24v selon le modèle choisi. Les deux enroulements 12V sont en série et les connexions doivent être parfaitement isolées du reste du montage, ce n'est pas dans ce cas un point milieu! Il est prévu pour fournir 3,3A sous 24V~, avec un coefficient de sécurité =2.

Le pont de diode 10A est conservé même si un modèle 8A conviendrait, car nous partons de l’hypothèse que l'ampli consomme 3,3A au total, étages numériques compris. Le pont ou les diodes (si unitaires) doivent supporter au moins le courant inverse d'environ 4A, soit 8A au total.

Le fusible au primaire est de 400mA temporisé (il y a une erreur sur le montage précédent, si la maquette fonctionne avec ce fusible de 400mAT, l'ancien schéma sera retiré).

Le condensateur classe X2 de 220nF en option est toujours en option...

Le condensateur de tête 22 000µF est un modèle standard (un ESR n'est pas utile ici) d'une tension de service d'au moins 45V (si vous en trouvez!), mais la norme c'est plutôt 50V ou 63V.

La self de 10mH-5A est la même, on y ajoute en série une résistance de 0,33 ohm bobinée de 5W minimum, type RB61.

Condensateur(s) de filtrage de 22 000µF-50V à 30 000µF-50V, toutes combinaisons intermédiaires étant possible, la mise en parallèle de plusieurs condensateurs de faible valeur est plutôt bénéfique (vieillissement retardé) pour l'alim.

Enfin, un condensateur polypropylène MKP de 10µF-400V de type SCR, en découplage des électrolytiques.

La tension alternative résiduelle calculée en sortie est de 17mV (22 000µF) ou 13mV (30 000µF), soit respectivement 0,055% ou 0,040% de la tension 31,3Vcc (en charge max). La constante de temps de l'alimentation sur le(s) condensateurs de filtrage est de 10,8ms (22 000µF) ou 14,7ms (30 000µF) ce qui respecte la condition 15ms max pour un signal audio (voir LED n° 185).

Un avertissement cependant!
> D'une part, cette alimentation a été calculé en fonction du courant consommé par le D-802 (3,3A estimé selon calcul décrit un peu plus haut) pour une THD<0,15% sous 8ohms et une tension d'alimentation d'environ 31Vcc, la puissance par canal est d'environ 40W. A pleine charge (volume à fond et sous 4ohm) rien n'est plus garanti !
> D'autre part, le transformateur (NUVOTEM 0160P1-2-012) choisi pour cette étude à des résistances au primaire (~10ohm) et aux secondaires (2x 0,091 ohm) que d'autres transformateurs ne reproduiront pas forcément; avec d'autres résistances, les résultats peuvent varier.
> Enfin, l'étude est purement théorique et la maquette révélera peut-être des anomalies qu'il faudra corriger.

Cordialement
Olivier

"Afin, un condensateur" remplacé par "Enfin..."
Titre: Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: Tonipe le novembre 25, 2017, 11:51:55 am
Bonjour

Je vais commander les composants, et passer à la réalisation.
Merci pour votre aide.

Cordialement, Dominique
Titre: Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: OH le décembre 13, 2017, 20:33:43 pm
Bonjour,

Je souhaite sincèrement que ce montage vous satisfasse Dominique!

Je comprends tout à fait qu'il puisse paraître étrange à certains, tout comme moi il y a quelques années d'ailleurs, d'adopter des solutions "has been" du temps des électroniques à tube pour concevoir aujourd'hui l'alimentation d'un ampli à transistors ou à circuits intégrés.
Cette bizarrerie est d'autant plus surprenante, que les appareils commercialisés depuis plus de 60 ans avec une technologie "moderne" à semi-conducteurs, ne s’embarrassent pas, dans l'immense majorité des cas, de ces filtrages en Pi, couteux, volumineux et lourds. Bah oui, pourquoi?

Voici mon approche de la situation, mon intention est d'être, sinon objectif, au moins rationnel.

A l'époque des tubes, au début du siècle dernier, le redressement du courant alternatif fourni par le transformateur se faisait par des diodes à vides sous ampoule de verre. Ces diodes à vide ont la particularité de ne supporter qu'une très faible capacité de filtrage en sortie, de l'ordre de 40µF jusqu'à 100µF pour les plus grosses. Inutile de dire qu'avec 40µF, on ne filtre quasiment rien de la composante alternative issue de la diode de redressement, même avec un circuit ne consommant que 100mA. De plus, ces condensateurs devaient supporter des tensions très élevées 350V, 650V, 1kV avec les matériaux disponibles de l'époque...
Les tubes fonctionnent sous de fortes tensions, 400V étant très courant, mais sous très faible courant, en général ne dépassant pas 200mA.
A l'inverse, avec les semi-conducteurs, le circuit travail sous faible tension, 50V étant déjà élevé, mais avec des courants pouvant atteindre 2 ou 3 ampères dans l'étage de puissance selon la classe de l'amplificateur, comme en classe A par exemple.

Dans le cas des amplis à tubes, et particulièrement quand le redressement en sortie du transformateur est réalisé au moyen d'une diode à vide, il n'y a pas d'autre choix que procéder par étapes successives (avec plusieurs cellules) pour filtrer la composante alternative résiduelle issue de la diode jusqu'à l'étage amplificateur. Le filtrage "L-C" self en tête-capacité, ou en "Pi" (C-L-C, C-R-C) étaient les seules solutions à la disposition des concepteurs à cette époque. Résultat, c'était lourd, encombrant et couteux, mais terriblement efficace en terme de filtrage. L'ondulation résiduelle pouvant atteindre 0,002% de la tension alternative issue du redresseur, soit par exemple une tension de bruit de 9mV seulement pour 460V, ce qui se traduit encore par -94dBu!

Alors que les amplis à lampe unique "single-end" ne tolèrent aucun compromis au niveau de l'alimentation en courant continu, les "push-pull" à lampes peuvent en théorie se contenter d'une moindre efficacité du filtrage car ce montage à la particularité d'éliminer quasiment la totalité du résiduel alternatif de la tension d'alimentation. En théories seulement, car admettre que le problème soit réglé dans l'étage de sortie, c'est aussi admettre qu'il fasse des dégâts dans les étages précédents; ceci vaut également pour les amplis à semi-conducteurs. Le montage push-pull permet d'autre part d'augmenter la puissance en sortie sans faire trop d'effort sur l'alimentation… Ne voyez-vous pas se pointer une opportunité d'un début de dérive?

L'arrivée des semi-conducteurs a permis aux industriels de réduire le volume de la partie amplification de façon significative, plus de lampes, plus de transfo de sortie, et beaucoup moins de DHT, enfin beaucoup plus facile à maîtriser. Et puis travailler sous faible tension autorisait enfin à utiliser des condensateurs de plus fortes capacités qui allaient, à moindres frais, botter les fesses aux ronflettes divers. Plus léger, plus petit, moins cher à fabriquer...

Pour revenir à la question initiale: pourquoi les industriels ne s’embarrassent-ils pas de ces filtrages en Pi, couteux, volumineux et lourds?

Une partie de la réponse est je pense dans ces trois mots: couteux, volumineux et lourds!
Pour l'industrie Hi-Fi il faut que le matériel soit vendable, l'aspect WAF faisant également partie du cahier des charges des marketeurs… mais aussi et surtout rentable; si c'est lourd et volumineux, le transport coûte cher. Tous les moyens sont donc bons pour diminuer le prix de revient, mais pas forcément le prix de vente, et tant pis si la qualité est un peu dégradée tout en restant dans la norme dite "Hi-Fi". De toutes manières, forcé de constaté qu'il n'y a qu'une infime partie de la clientèle capable de détecter une construction perfectible ou bien même de s'apercevoir de la "tromperie", l'autre partie se satisfaisant de ce qu'on lui propose pour le prix qu'elle est prête à y mettre.
Si on y ajoute la proportion d'utilisateurs qui écouteront leur chaine sans jamais dépasser (ou si rarement) le premier tiers de la rotation du potentiomètre de volume, l'industriel ne va certainement pas ajouter des composants onéreux sur la totalité de sa production, alors que personne ou presque est capable d'en apprécier l'intérêt. Certaines marques l'ont fait, soit elles ne sont plus là aujourd'hui pour démontrer qu'elles avaient raison, soit elles ont très vite changé de stratégie… à minima en ce qui concerne les marques grand public.

Le plus pervers dans l'histoire, c'est qu'une alimentation simplement lissée par un condensateur fonctionne quand même, faisant penser que c'est suffisant, et sous certaines conditions ça l'est.

A mon avis, c'est de ces facteurs que la dérive est apparue il y a une soixantaine d'années, bien entretenue par l'industrie "profitable" de la Hi-Fi qui a su bien s'y prendre pour nous faire croire (nous aveugler?) que le filtrage en Pi était inutile. Puis, sournoisement faire rentrer cette idée dans les mœurs pour ne pas dire dans la "norme", au point que personne ne pense aujourd'hui à la remettre en cause, sauf bien sûr par une poignée de mecs simplement lucides et pragmatiques.

Et pourtant, sur le plan électrique, le filtrage en Pi n'a rien de "has been" et ses performances sont très intéressantes en terme d'immunité aux bruits de fonds.
En audio, dès lors que l'on a compris le principe fondamentale que le condensateur de tête chargé de la fonction LISSAGE de la composante alternative issue du pont de diodes n’a aucun rapport avec la fonction de RÉSERVOIR de courant pour la modulation du signal audio amplifiée, les choses s'éclaircissent. Ce n'est pas une lubie audiophile, c'est juste du bon sens sur le plan technique.
En audio DIY, quand il n'est aucunement question de marge ou de bénéfice, et si les moyens le permettent, c'est la seule solution valable pour atteindre un très haut niveau de qualité.

Quelques simulations réalisées avec Psud2 montrent dans quelle proportion l'ondulation résiduelle captée par la charge évolue selon que le filtrage est réalisé avec un simple condo, un filtre CRC ou un CLC. Les valeurs des composants choisis tiennent compte de la constante de temps maximale admise en audio de 15ms.

Figure "Alim C D-802-24V-3.3A-a": L'ondulation résiduelle de 2,36V, malgré un respectable condensateur de 10 000µF ne permet pas un filtrage efficace, avec plus de 7% de la tension redressée. Cela représente un bruit de fond de l'alimentation rejeté à seulement -22dBu, ce qui est très insuffisant pour ne pas perturber le reste du circuit électronique en aval.

Figure "Alim C D-802-24V-3.3A-b": L'ondulation résiduelle est encore de 1,1V avec un condensateur de 22 000µF, avec encore plus de 3% de la tension redressée.
Ce ne sont pas moins de 150 000µF qu'il faudrait pour que l'ondulation passe à 168mV, soit 0,5% de la tension redressée, mais la constante de temps passerait elle à environ 43ms, sans parler des effets catastrophiques sur les diodes et le transformateur…

Figure "Alim CRC D-802-24V-3.3A": Ici on considère un filtrage en Pi du type CRC réalisé par un condensateur en tête de 22 000µF, suivi d'une résistance de 0,2Ω et d'un second condensateur de 22 000µF. L'efficacité du filtrage est tout juste acceptable en audio avec un peu moins de 1% de la tension redressée, 0,2V d'ondulation correspondant à un bruit de fond rejeté à seulement -41dBu.

Figure "Alim CLC D-802-24V-3.3A": Le filtrage en Pi du type CLC est le plus performant avec une ondulation résiduelle d'environ 10mV seulement avec les mêmes capacités que dans le filtre CRC. Avec 0,03% de la tension redressée, le bruit de fond de l'alimentation est rejeté à -69dBu bien qu'une ondulation de 1V soit présente sur le condensateur de tête !
Aucune inquiétude à avoir de ce coté là, la self fait barrage à tout ce qui vient des redresseurs tout en filtrant ce qui reste à l'être; le condensateur de sortie, le "réservoir" et lui seul, assure qu'un courant constant sera maintenu à son maximum lors des forts appels de courant du circuit amplificateur.

Je pense que la démonstration est faite, inutile d'essayer convaincre qui que ce soit du bien fondé de cette solution.

Cordialement
Olivier
Titre: Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: xnwrx le décembre 13, 2017, 21:06:17 pm
Dans les amplis class-D, la tension d'alimentation est monitorée en permanence afin de compenser ses variations par le pilotage des PWM. En général, ces amplis sont donc bien moins sensibles aux variations (lentes) d'alimentation que les autres type de montages. Malgré tout, une alim bien dimensionnée et bien stable reste toujours un apport favorable.
Titre: Re : Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: daftcombo le octobre 10, 2018, 16:42:44 pm
Bonjour

Je vais commander les composants, et passer à la réalisation.
Merci pour votre aide.

Cordialement, Dominique

Bonsoir Dominique,

Avez-vous finalement procédé au test de changement d'alimentation que vous envisagiez ?

Cordialement,

Thomas
Titre: Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: Tonipe le octobre 10, 2018, 20:08:58 pm
Bonjour

Je n'ai pas eu le temps de me pencher dessus, je le ferai l'année prochaine.

Cordialement, Dominique
Titre: Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: Tonipe le octobre 26, 2018, 15:46:31 pm
Bonjour

En assez peu de temps, deux auditeurs aux oreilles très "pointues" sont passés écouter mon système.
Le 2eme est reparti il y a moins d'une heure.
Les deux auditeurs disent que si les enceintes sont excellentes, il y a un petit quelque chose dans le haut-médium qui est peut-être dû à l'ampli FDA.
L'une des pistes à explorer est effectivement l'alimentation de l'ampli FDA.
Je vais donc lancer prochainement la réalisation de l'alimentation dessinée par OH il y a un an.

Les autres pistes sont un DAC avec une entrée optique, et un ampli.
L'idée de prendre le BEHRINGER SRC 2496 en DAC, et que j'ai à la maison, est écartée, ça ne marche pas assez bien.
Par contre reprendre un ou deux BEHRINGER A500 que j'ai aussi à la maison sera la solution à court terme.

Cordialement, Dominique
Titre: Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: Tonipe le octobre 26, 2018, 20:07:48 pm
Et qu'est-ce que je mets entre la sortie optique de la RME DIGIFACE USB et le A500 ?

Cordialement, Dominique
Titre: Re : Alimentation pour ampli FDA ?
Posté par: daftcombo le octobre 26, 2018, 20:44:22 pm
Bonsoir Dominique,

Avant de débrancher quoi que ce soit, vous pourriez vérifier d'abord qu'il n'y a pas de correction bizarre cachée dans les fichiers de convolution que vous utilisez, comme cela vous était arrivé un jour (un Bank planqué dans RePhase).

Cordialement,

Thomas