Auteur Sujet: Francis Ibre  (Lu 8917 fois)

bernardmail

  • Invité
Re : Francis Ibre
« Réponse #15 le: décembre 10, 2008, 16:40:39 pm »
Bonjour,

je crois que l'erreur à ne pas faire, c'est de confondre les écrits de F.Ibre avec un cours de physique ou d'électricité.

J'ai fait cette erreur et j'avais adopté une partie de son vocabulaire et de ses vues, un peu  comme si j'étais encore à l'école

Et puis j'ai eu des doutes et j'ai commencé à vérifier, un peu , puis tout, systématiquement.

C'est là que je me suis rendu compte tout comme Jean Michel que son vocabulaire est spécifique , qu'il s'agit le plus souvent d'opinions (à évaluer au cas par cas) mais pas d'un enseignement. D'ailleurs, selon les circonstances ou l'interlocuteur, on pourra lire une chose ou son contraire. Ou parfois quelque chose qu'on a lu par ailleurs.
 
Il sait séduire le lecteur , en simplifiant (souvent trop) et en le valorisant: on pense avoir compris, on n'est donc pas mauvais.

Cette simplification est parfois de bonne fois , parfois erronée.

Il sait affirmer et conseiller avec autorité.

Il sait aussi se poser en spécialiste sur certains thèmes comme le numérique , alors qu'il ne les maitrise pas du tout.

Alors qu'il excèle sur d'autres thèmes (ampli à tube). Comment faire la différence ? A moins de tout vérifier ?

A+

.
« Modifié: décembre 10, 2008, 16:58:55 pm par bernardmail »

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : Francis Ibre
« Réponse #16 le: décembre 10, 2008, 17:10:39 pm »
Le jugement sur le livre est différent suivant que l'on est expert ou amateur.
Un amateur débutant apprendra des choses avec le livre.
Un expert ne verra que les erreurs, et ne parlera que de cela.

Un livre écrit par un expert, pour les experts, est complètement imbuvable pour les amateurs.
Je n'ai pas vu beaucoup de livre écrit par un expert pour les amateurs.
Faut-il dans ce conditions ne rien écrire ?

Je pense que l'on peut, sans jeter la pierre a l'auteur, recenser les chapitres justes, ceux à éviter, et ceux a lire avec réserve, en disant rapidement pourquoi dans les deux derniers cas.

bernardmail

  • Invité
Re : Francis Ibre
« Réponse #17 le: décembre 11, 2008, 09:57:48 am »
Bonjour Dominique,

je suis de ton avis.

Je pense que l'on peut, sans jeter la pierre a l'auteur, recenser les chapitres justes, ceux à éviter, et ceux a lire avec réserve, en disant rapidement pourquoi dans les deux derniers cas.

là aussi , je suis de ton avis

A+

bernardmail

  • Invité
Re : Francis Ibre
« Réponse #18 le: janvier 30, 2009, 11:48:14 am »
Dominique,

ton approche équalo numérique + Dcx est excellente,

le mépris et l'ignorance avec laquelle F.Ibre la considère et consternant.

Pourquoi ne vient-il pas faire un tour sur ton forum ? A mon avis , c'est parcequ'il le juge trop peu fréquenté , trop peu rentable pour y promouvoir ses livres.

A+
« Modifié: janvier 30, 2009, 11:50:29 am par bernardmail »

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : Francis Ibre
« Réponse #19 le: janvier 30, 2009, 19:50:12 pm »
Je ne jetterai pas la pierre a quelqu'un qui passe du temps à écrire son avis, que ce soit dans un livre ou dans un site.
Je connais la difficulté de l'exercice, avec des chapitres qu'il a fallut corriger.
Personne ne contredira une idée que vous avez en tête. Une fois cette idée écrite, les ennuis commencent...

Je peux insister d'avantage sur l'intérêt de l'égalisation au dessus de 2000 Hz, et l'utilité de la pente à 3 dB/octave.
Je n'ai pas de soucis de réédition avec un site...
J'apprécie avoir mes idées de principe confirmées par d'autres.

bernardmail

  • Invité
Re : Francis Ibre
« Réponse #20 le: février 03, 2009, 09:45:49 am »
Bonjour dominique,

j'aimerais bien avoir ton avis sur ceci:


Question initiale:

.. vous venez de bien expliquer que le haut rendement sert à écouter plus fort pour plus de réalisme, j'en déduis que le choix d'enceintes Klipsch à haut rendement est réservé à ceux qui comptent écouter assez fort. Comme ce n'est pas mon cas me conseillez vous quand même la marque Klipsch ? Est-ce qu'un amplificateur avec correcteur de tonalité me permettrait de ne rien perdre dans le très grave et le très aigu ? Si oui, pouvez vous me conseiller un modèle ? ...

F.I:
...
**écouter plus fort** : mais non !

Les crêtes seront reproduites avec (beaucoup) plus de niveau, mais le niveau sonore moyen ne sera pas nécessairement plus élevé !

Par exemple si j'écoute une pièce de clavecin de JS Bach sur mes vieilles BW DM14, je peux mesurer 70dB à la place d'écoute, et 84dB en crête sur l'oscillo étalonné.
Mais si je met mes grosses enceintes, j'obtiens toujours 70dB SPL !

Sauf que les crêtes montent à 92dB...

Le son ne parait absolument pas plus fort, au contraire : il ne parait pas **forcé**, il est plus aéré, ouvert, bref naturel.
..

Objection:

..
j'ai différentes questions:

- sur tes BW, tu mesures 84dB(C?) et non pas 92, est-ce , à ton avis parce que ses HP ne sont pas capables d'un tel niveau SPL ?Est-ce que tes BW sont capables de restituer un sinus de 92dB à la position d'écoute, disons voir au dessus de 200Hz ?

- sur tes grosses enceintes, l'écart mesuré de 70dB à 92dB est-il le même que celui qu'on pourrait calculer à partir des données binaires du CD? S'agit-il du même facteur de crête de 92-70 = 22dB ? N'est-ce pas exceptionnel ces 22 dB?

D'autre part , ce qui m'intrigue , c'est ta mesure à l'oscilloscope. Je suppose que tu l'as réglé pour une fréquence de balayage donnée ? Laquelle ? Comment l'as tu calculé pour ce morceau de Bach?

Que penses tu de l'explication suivante. L'idée est que généralement les transducteurs des systèmes à haut rendement sont plus puissamment motorisés que ceux à bas rendement et que globalement ils sont capables d'imposer à leur membrane des accélérations et désaccélération plus prononcées et nécessaires pour suivre le signal au mieux. S'il y a bien tassement, l'explication ne tiendrait pas du bas rendement en lui-même, d'un Xmax trop vite atteint, mais à une faible capacité à (dés)-accélerer dûe à une sous-motorisation. Quelqu'un s'est-il déja pleint d'un manque de dynamique d'une enceinte haut de gamme B&W bas rendement mais sur-motorisée ? Et mêm en DIY, chacun peut remarquer que la montée en gamme de HP s'accompagne globalement d'une monté en puissance de moteur.

L'expression "crête d'attaque" m'interpelle. Es-tu le seul à l'employer ? Je ne l'ai pas rencontrée par ailleur.

- pour un texte parlé, il n'a pas d'attaque de note par contre on sera assez souvent en crête (au sens "facteur de crête")

- si un instrument n'est pas au premier plan, chaque attaque de ses notes ne sera pas en crête

Penses-tu que ton expression "crête d'attaque" fait l'unanimité ? Si on associe ton emploi de l'expression "crête d'attaque" à celle
de "masse surfacique" et les explications que tu leur associes, ne crains tu pas de te retrouver seul à les défendre ou au contraire t'appuies tu sur une base documentée ?


Qu'en penses-tu ?

A+

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : Francis Ibre
« Réponse #21 le: février 03, 2009, 18:07:28 pm »
Je ne pense pas que l'on puisse lier la capacité d'un haut-parleur à accélérer avec la sensibilité de celui-ci.
C'est facilement démontrable avec un échantillon significatif de HP, et une courbe sensibilité / BL/Mms.

La revue du son avait parlé il y a quelques années du test du Boléro de Ravel sur des enceintes à haut et faible sensibilité.
Ce test a été très fortement critiqué par certain intervenant du forum AUDAX.

De quoi sommes nous vraiment sur lorsque l'on parle de ce sujet ?
Les faits sont-ils démontrés ou est-ce des on dit ?

bernardmail

  • Invité
Re : Francis Ibre
« Réponse #22 le: février 04, 2009, 16:17:17 pm »
Bonjour Dominique,

je suis de ton avis. Entre les "on dit" et la réalité ...

Aurais-tu le liens de la discussion , je n'arrive pas à la retrouver dans le forum Audax.

A+

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : Francis Ibre
« Réponse #23 le: février 05, 2009, 17:51:37 pm »
La discussion date de quelques mois, et était assez agressive.
Je ne garde pas les liens dans ce cas.