Auteur Sujet: Une calebasse ... reflexe ?  (Lu 3205 fois)

dalvucid

  • Invité
Une calebasse ... reflexe ?
« le: décembre 28, 2012, 23:56:22 pm »
Bonjour à tous !

je suis curieux de soumettre à vos critiques une idée que j'ai eue:
Il s'agit de construire une sorte d'amplification acoustique (je sais, le terme n'est sans doute pas bien choisi mais ... vous voyez ce que je veux dire n'est pas?) pour une calebasse hémisphérique (une sorte de courge évidée sur laquelle on joue en Afrique à la manière d'une batterie. On produit un "kick" (son de grosse caisse) en tapant dessus avec le poing fermé ou le poignet, et un son de caisse claire en tapant avec des bagues ou avec les os de ses doigts).
En cherchant à comprendre quelle serait la meilleure qualité de mousse à utiliser pour permettre à une calebasse de sonner (méthode "traditionnelle", avec un coussin, matelas, etc...), j'en suis rapidement venu à considérer le parallélisme qu'il y avait là avec le principe de l'enceinte acoustique, si l'on assimile la calebasse à une membrane de haut parleur, la surface de la mousse  sur laquelle la calebasse est posée à une suspension,  et le reste du volume de mousse à une enceinte ("mi-close"). La différence étant que ça devrait être beaucoup plus simple à réaliser car il n'y a pas ici de haut parleur, donc pas non plus d'enjeu de "réponse parfaite".
Alors je me suis dit que puisqu'il ne s'agit en fait que d'un seul son de "grosse caisse", les technologies dites "bass reflex", radiateur passif, ou pavillon pouvaient bien ici être envisagées. Si l'on connait la fréquence de résonance de la calebasse, on peut calculer les dimensions d'une boite et de son évent. Ou bien, si l'on connait la fréquence que l'on veut renforcer, on peut concevoir un pavillon adapté, ou encore si, la boite est pourvue d'un système de réglage de son volume interne  et qu'un radiateur passif est monté sur un de ses côté, on pourrait avoir un système de production de "boom" adaptable à différentes calebasse (ce sont des courges, elles sont donc toutes différentes ...). Pire! si le radiateur passif était en fait bobiné, il deviendrait même une sorte de "sub kick" Yamaha (un haut-parleur utilisé en micro pour gosse caisse), donc au final un système électro acoustique.... Non?

Je suis de plus en plus enthousiasmé par ce projet, mais je me demande si ce sera vraiment aussi simple que je le pense. D'ailleurs, en y réfléchissant, et considérant les difficultés de calcul des évents de bass reflex, je me demande pourquoi toutes les enceintes ne dispose pas d'un système de réglage du volume intérieur du caisson, pour assurer un réglage fin du rapport entre le volume de l'évent et celui du caisson. (Cette question doit démontrer à quelle point je suis nouveau dans le domaine.... mais pourquoi le cacher puisque c'est le cas).

Merci de vos réactions et critiques!

Et de joyeuses fêtes à tous!!!
« Modifié: janvier 02, 2013, 21:01:12 pm par dalvucid »

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #1 le: décembre 29, 2012, 10:27:21 am »
Le réglage d'un évent circulaire est extrêmement simple : Vous glissez une feuille de papier a dessin épais dans le tube, et vous pouvez allonger plus ou moins le tube par un simple coulissement.
S'il faut un évent plus court, c'est un peu moins simple, il faut commencer par mettre un évent trop court pour faire la mise au point avec le papier à dessin épais.

Il me semble que si les constructeurs ne proposent pas de réglage, c'est pour nous faire croire qu'ils vendent de la qualité, un produit fini, abouti, bien au point.
Pourtant, la longueur de l'évent doit changer lorsque l'on passe d'un ampli à transistors à un ampli à tubes par exemple.
Sans parler des variations des paramètres de THIELE et SMALL des HP utilisés.

Une enceinte avec évent rentre en résonance à une fréquence précise qui dépend du volume de l'enceinte, de la section et de la profondeur de l'évent.
Une enceinte ne doit pas vibrer, pour ne pas ajouter d'harmonique, au contraire de la calebasse.

dalvucid

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #2 le: décembre 29, 2012, 19:15:29 pm »
Merci pour cette réponse (rassurante?).  Je crois donc bien que je vais commencer par un  model "bass reflex" avec évent réglable (et/ou volume réglable).
Mais, je voudrais juste me permettre une petite question subsidiaire  :lol:.
Dans l'absolu (qui, on le sait, n'existe pas), quelle solution produirait le plus gros "boom" avec une calebasse: une boite avec évent, ou une boite avec un pavillon interne?

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7574
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #3 le: décembre 29, 2012, 22:12:22 pm »
Qu'est-ce une boite avec pavillon interne ?

dalvucid

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #4 le: décembre 29, 2012, 23:56:52 pm »
Je pensais en fait à ces enceintes dites TQWP, "tapped horn" , ou "transmission line" (désolé, je ne connais pas les traductions française de ces termes). L'idée étant toujours de remplacer le haut parleur par une calebasse.
Je me demandais si ces systèmes seraient plus ou moins efficaces en face d'un caisson "bass reflex" basique.

domtw

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1017
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #5 le: décembre 30, 2012, 08:01:05 am »
Sympa cette idée!
C'est pour faire une calebasse de compèt, à jouer en concert?



Est-ce que le "boum" de la calebasse est toujours à la même fréquence, quelle que soit son support et quel que soit le volume attaché à ce support?
Si oui, alors il suffirait de faire une caisse accordée à cette fréquence...

Comment la liaison calebasse-support va-t-elle être réalisée?

dalvucid

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #6 le: janvier 02, 2013, 20:57:15 pm »
Désolé pour le délai de réponse, et bonne annéééeee!

Ben oui c'est exactement ça domtw. La calebasse est comme une membrane de hp qui vibrerait toujours à la même fréquence. Donc concevoir un caisson bass réflex "répondant" à cette seule fréquence ne devrait être qu'une question de calcul simple (mais lequel...) pour une configuration de ce genre.
Pour la question de la liaison calebasse/support (on pourrait presque dire sa "suspension" par analogie avec les membranes), je pense qu'elle doit essentiellement satisfaire deux exigences: elle doit être à la fois "molle"et étanche. "Molle" pour que la calebasse ne se brise pas sous les coups, et étanche pour que le déplacement d'air ne fuie pas par ailleurs que par l'évent placé dans la caisse. J'ai plusieurs pistes en tête pour ça. Par exemple une couche de mousse synthétique recouverte de toile imperméable, ou un support de type "peau maillée" comme on en trouve sur les pads de batterie électronique, on encore une chambre à air.

Pour ce qui est de la dite fréquence de résonance de la calebasse, elle est évidement fonction de sa taille et de sa forme particulière. Je m'étais d'ailleurs dit que si la liaison de la calebasse était seulement étanche et pas molle, il serait même possible de la rendre artificiellement plus grave qu'elle n'est si la caisse était elle même faite en deux morceaux (reliés de manière molle et étanche), un peut comme une boite et son couvercle. Du coup, la boite présenterait un volume intérieur réglable, ce qui permettrait d'avoir un système dont la fréquence de résonance serait in fine ajustable (ceci non selon LA théorie, mais seulement selon les notions approximatives que j'en ai).

Je suis à deux doigts de me lancer dans le cambouis, mais comme les possibles à expérimenter sont nombreux, je me demandais si il existait de bonnes raisons d'en privilégier certains par rapport à d'autres.
« Modifié: janvier 02, 2013, 21:02:29 pm par dalvucid »

domtw

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1017
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #7 le: janvier 03, 2013, 16:25:30 pm »
Ca me plait bien ton projet!
Continue de partager tes idées et tes progrès...

Tu pourrais utiliser l'eau comme liaison entre la caisse et la calebasse.
L'eau étant dans une rigole circulaire un peu plus large que l'épaisseur de la calebasse...

dalvucid

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #8 le: janvier 04, 2013, 03:06:43 am »
 Merci de tes encouragements domtw :cheers:

Bien vu sinon les calebasses dans l'eau, mais malheureusement ça ne sonne pas pareil ... Je suis plutôt à la recherche d'un "kick" surpèchu (sic). Et puis les éclaboussures tout ça ... ça risque de faire aussi baver les calculs.

D'ailleurs, comme ma terminale S commence à remonter loin, je vais aussi préférer la méthode "à l'oreille". Sur ce point M. Petoin m'a déjà rassuré en me disant que l'accordage d'un évent peut aussi se faire comme ça (dommage que les évents du commerce pour la construction de bass reflex ne soient pas réglables en longueur, un peu comme un trombone à coulisse!).

Mais avant de me lancer dans ... la sciure ... je me demandais si quelqu'un pouvait, à vu de nez, donner un avis sur les trois propositions "théoriques" en pièce jointes. Ce que je voudrais savoir, c'est laquelle d'entre ces solutions permettrait d'obtenir à priori le "boom" le plus "fort" . J'emploie ces termes flous et génériques en toute conscience, pour ne pas brouiller ma question avec des concepts que je ne maîtrise pas encore (une donnée tout de même, la taille de la calebasse: une demi-sphère de 40 cm de diamètre).
« Modifié: janvier 04, 2013, 03:45:46 am par dalvucid »

DJEvol

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #9 le: janvier 04, 2013, 10:13:39 am »
Normalement c'est le pavillon qui a le plus de gain, mais la je ne vois pas a partir de quel paramétres tu vas le calculer...
Moi je ferais un peu au pif, un volume assez gros, un trou assez gros et je jouerais avec la longueur...

florian

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #10 le: janvier 05, 2013, 11:23:07 am »
sympas le fil ça change...
de mon avis le BR sera plus facile à mettre au point ,de plus la possibilité de mettre le micros devant l'évent ou derrière ect...

dalvucid

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #11 le: janvier 05, 2013, 20:13:50 pm »
Merci beaucoup de vos suggestions! Elles viennent d'ailleurs confirmer mes intuitions sur le sujet (à ce stade de mes investigations, je ne dis pas encore "conclusions"...).

Comme le dit Florian, je crois que je vais commencer par le BR pour des raisons de commodité de construction, et aussi pour avoir le choix de la position du micro (à propos de micro, est-ce qu'un HP monté dans un caisson dont le contenu vibre toujours à sa fréquence de résonance ne serait pas une sorte de micro aussi?).
Ceci dit, je tenterais quand même bien le pavillon aussi, mais je dois dire que je ne comprends pas ce dont parle DJEvol quand il dit "un volume assez gros, un trou assez gros". Je pensais que les pavillons jouaient sur une forme "d'expansion" après "compression". Donc je m'étais dit qu'il fallait au contraire "étrangler" la colonne d'air au début du pavillon, pour qu'une compression se créé, et qu'une certaine loi d'expansion (à choisir) puisse être suivie à partir de là dans le pavillon (ce que j'entendais en début de fil par l'expression "pavillon interne"). Du coup, est-ce que ça ne devrait pas être plutôt, "un volume assez gros, un trou assez petit"?

DJEvol

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #12 le: janvier 06, 2013, 11:06:39 am »
Non je parlais pour un BR, un volume de charge assez gros, et un trou (event) assez gros pour laisser passer de l'energie

florian

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #13 le: janvier 06, 2013, 12:08:13 pm »
+1
et puis il sera plus facile de réduire la surface de l'évent pour faire des essaies...

dalvucid

  • Invité
Re : Une calebasse ... reflexe ?
« Réponse #14 le: janvier 12, 2013, 21:04:31 pm »
Merci du conseil! Je crois que vous avez entièrement raison.
Je viens de faire des essais de calculs d'évents avec les formulaires de ce site, et j'ai pu constater qu'à volume constant, le SPL augmentait avec le diamètre de l'évent. Je vais donc partir, comme me le conseil DJevol, sur "un trou assez gros" dans un volume assez important.
Je vais sans doute rester silencieux jusqu'aux prochains essais, mais je ne manquerai pas de vous tenir informer dès que j'aurais fait quelques progrès!

 :cheers: