Auteur Sujet: Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes  (Lu 3280 fois)

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7517
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #30 le: juillet 02, 2018, 16:48:21 pm »
Bonjour

Je n'ai pas rencontré le cas ou le réglage en profondeur du tweeter dépendait de la distance d'écoute.
Essayez de faire un filtre qui marche mieux que le votre actuellement, vous regarderez la profondeur du tweeter ensuite.

Quel est votre tweeter ?

Cordialement, Dominique

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #31 le: juillet 03, 2018, 13:58:39 pm »
Le tweeter est un AIRMT-85 de MONACOR ; il s'agit d'un Air Motion transformer. Très rapide, mais à la mesure, il ne descend qu'à 3.5khz. Aucune résonance électrique, l'impédance est un encéphalogramme plat !
Assez directif à la mesure, surtout dans le plan vertical.
Il est donné pour 91 dB de rendement, la version actuelle de mon transducteur étant aux alentours de 88dB.
Je pense qu'un dôme souple se marierait mieux avec.
Au fait, que donne votre super LB DAVIS, a-t'il remplacé votre système en panneau ?

Bonne journée.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7517
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #32 le: juillet 03, 2018, 16:59:32 pm »
Bonjour

Je n'ai plus de panneaux, j'ai une paire de grande enceinte à triple résonateur équipée du DAVIS 20DE8.
Plus aucun filtre passif, tout est corrigé numériquement pas convolution.
Je me régale à chaque écoute.

Vous pouvez lire sur les forums des avis qui se veulent sérieux, qui parlent de manque d'aigu, de fractionnement, de directivité qui se resserre dans les aigus, de distorsion.
Tout n'est pas faux dans les arguments, mais l'ordre de grandeur des choses n'est pas quantifié.
Un fractionnement bien contrôlé n'est-il pas préférable à une bosse de 10 dB en fin de bande passante haute ?
Et pour les aigus, l'avis ne s'applique pas au 20DE8, j'ai du ajouter une atténuation supplémentaire...

Cordialement, Dominique

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7517
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #33 le: juillet 03, 2018, 17:24:26 pm »
J'ai déjà vu des bosses de 10 dB à 3000 Hz, avec les outils de calculs du site vous ne l'avez pas à 40 Hz...
3000 Hz c'est la fin de la bande passante haute pour un HP de 25 cm par exemple.

Cordialement, Dominique

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #34 le: juillet 25, 2018, 16:05:45 pm »
Bonjour Tonipe ;

Ainsi donc, vous n'avez  abandonné les panneaux plans dipôle après tant d'années de modifications et de réglages ?
J'imagine que , soit la décision de basculer a été un arrache coeur ( problèmes de WAF ), soit la nouvelle écoute était tellement supérieure à la précédente que la démarche s'est révélée être évidente !
Il me semblait pourtant que les panneaux répondaient à un grand nombre de vos attentes, et que vous étiez ( et êtes peut-être toujours) un grand partisan de ce format.
Je pense que dans le cadre de l'écoute dans une pièce domestique pas forcément très collaborative, un système chargé par enceinte et HP de petits diamètres est beaucoup plus à son aise et facile à régler.
Avez-vous mis en ligne des photos de votre nouveau système ?
En vous souhaitant de belles écoutes.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7517
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #35 le: juillet 25, 2018, 17:14:57 pm »
Bonjour

Dans le premier lien vous avez le pourquoi détaillé de l'abandon du baffles plan sur le VISATON B200 : La pièce.
Dans le deuxième lien vous avez le pourquoi du retour au large-bande seul. Ce chapitre est en écriture.
http://petoindominique.fr/php/evollinkwitz.php
http://petoindominique.fr/php/evol20de8.php

Cordialement, Dominique

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #36 le: janvier 21, 2019, 17:18:04 pm »
Bonjour à tous, et bonne année  :d
Je me reconnecte sur le forum pour la suite de la présentation de mon projet de transducteur.
J'en suis actuellement à la quatrième modification de fond. A chaque étape, l'objectif est l’allègement de l'équipage mobile. J'utilise toujours des feuilles de carbone mono-couches, mais maintenant je les ponces pour passer de 0.3 à 0.2mm. Avec un petit gain sur la masse, et au final, davantage de carbone que de résine, ce qui n'est pas plus mal.
Côté bobine mobile, je suis revenu à qq chose de plus raisonnable. Je suis passé d'environ 50 tours à 25 tours, avec un fil plus fin, pour arriver à une Rc de 5 Ohms. Ainsi formé, l'ensemble bobine et deux membranes ne dépasse pas 85 grammes. Notez bien que ce chiffre ne reflète pas la mms, car les membranes sont fixées rigidement sur le châssis. Selon DATS V2, la mms serait de l'ordre de 58 grammes, ce qui est presque raisonnable....
Je suis en train de modifier mon circuit magnétique pour réduire l'entrefer de 1mm, afin de gagner un peu en rendement, qui est de l'ordre de 90dB actuellement.
Il me restera à lancer une campagne de mesure à l'issue du remontage. Je suis avec beaucoup d'intérêt les échanges actuels sur la bonne distance de mesure, et l'importance de la phase et du local dans les résultats.
Dans mon cas, ce transducteur n'étant pas destiné à faire du grave, la mesure à très courte distance n'est peut-être pas la plus indiquée, si j'ai tout bien compris...
Je vais pratiquer les mesures multiples à 1mètre, puis fenêtrer à 3ms car mon local de mesure est petit. Restera ensuite à assembler avec le caisson de grave actif que je suis en train de calculer ( charge close et transformée de Linkwist, je tente l'aventure)
Une question ; comment fais-t'on avec REW pour assembler deux mesures en une seule courbe de réponse ?
De même, quand je fais une moyenne de plusieurs mesures, je n'ai plus accès à la RI, est-ce normal ?
Voici quelques photos de mes travaux.
Salutations à tous.

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #37 le: janvier 21, 2019, 17:22:40 pm »
le transducteur en situation. J'ai remplacé le tweeter AMT par un dôme tissus qui se marie bien mieux avec la partie médium.

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #38 le: janvier 21, 2019, 17:24:28 pm »
Réduction drastique de la masse mobile, c'est la seule voie possible...

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #39 le: janvier 21, 2019, 17:30:07 pm »
mesure à 1m en chambre semi réverbérante, sans fenêtrage. Avec fenêtrage, la courbe est lissée, mais pas fondamentalement différente.
Le raccord avec le tweeter est un simple 6dB/Oct, à 2800 Hz. Le produit finale sera un système 3 voies en multi-amplification active, géré par un midi DSP.

dexter59

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1198
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #40 le: janvier 21, 2019, 17:58:56 pm »
Bonjour de mémoire le Chacal parle du moyennage des mesures dans ce tuto :
https://www.youtube.com/watch?v=tg5FvtPW308&t=2s


Votre projet est prometteur, quand est t'il de la courbe de distorsion du HP ?

luiscrepy

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1220
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #41 le: janvier 21, 2019, 18:39:13 pm »
Bonjour.

Avez-vous un objectif en ce qui concerne les caractéristiques de votre projet ? bande-passante, sensibilité, distorsion à fort niveau sonore ?

Le Janus semble similaire et si les mesures du produit fini honore les caractéristiques annoncées, il serait proche du Graal.

Je ne critique pas, je suis admiratif de ceux qui mettent les mains dans le cambouis, mais là, j'ai l'impression qu'il me manque des infos pour comprendre votre motivation.

Cordialement,
Luis.

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #42 le: janvier 21, 2019, 18:50:56 pm »
Voici ce que ça donne. Le transducteur est prévue pour fonctionner dans une bande 300-3000.
A voir la disto, il est clair qu'il n'est pas fait pour le grave. C'est assez normal, compte tenu qu'il s'agit de membranes souples, qui vont fonctionner en "drapeau" en dessous d'une certaine fréquence critique. C'est comme si on essayait de faire du grave avec un dôme souple, c'est pas fait pour.

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #43 le: janvier 21, 2019, 19:09:06 pm »
Bonjour Luis.
Mes motivations pour l'électroacoustique sont anciennes. J'ai toujours rêvé devant les haut-parleurs, plus que devant les électroniques, je ne sais pas pourquoi. J'avais envie de créer quelque chose de nouveau, mais c'est quasiment impossible. EN faisant des recherches sur les brevets déjà déposés, je me suis rendu compte que tout ou presque avait déjà été inventé. Ainsi, le principe de mon transducteur, que j'ai "imaginé" tout seul, a déjà fait l'objet d'un dépôt de brevet dans les années 1930. IL s'agit du transducteur " De Forest", qui est très similaire au miens. C'est pour celà que ce type de transducteur ne peut pas être breveté, c'est aussi pour celà que Monsieur Deminière n'a pas breveté son "Janus" qui est un clone du "De Forest" de 1932.
Ma motivation était juste de "réaliser" quelque chose, un peu différent si possible. La courbure de mes membranes est différente de celles des prédécesseurs, mais ce n'est pas fondamental. Par contre je m'éclate à faire des essais, c'est le cheminement qui est passionnant, même si je n'aboutit pas au transducteur du siècle. Mais je progresse, çà me rassure. Le but est d'obtenir un Médium_Bas-médium, avec une bande utile de 300-3000hz, et j'y suis !
Je travaille maintenant la distorsion. A l'écoute, le son est limpide, mais encore un peu "caractérisé" carbone. Mes membranes ont toutes un pic vers 900 hz, et j'essaie de trouver une disposition pour l’atténuer.
Ce qui me manque, c'est la connaissance pratique et théorique de la mesure, et de l'exploitation de celles-ci. En effet, je ne sais pas toujours quoi tirer des courbes et diagrammes divers. IL faudra bien que je progresse si je veux arriver à constituer un ensemble trois voies en multi-amplification active.
Vous semblez avoir de bonnes connaissances et compétences sur le sujet, au travers des échanges assez nourris avec Xavier et d'autres acteurs du forum...

dexter59

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1198
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #44 le: janvier 21, 2019, 20:25:51 pm »
Franchement ça tient la route apparemment. Si j'ai bien compris la disto est acceptable jusque 200 hz, en dessous c'est carnage, mais ça, vous le saviez, votre Hp n'est pas prévu pour de base, donc pas grave, c'est comme vouloir brancher un 10 cm sous 100 hz, ça marche pas forcément très bien.
Moi aussi j'aime bien quand les gens fabrique des choses eux même comme ça, peut importe si c'est un succès, un échec ou autre, l'important c'est de voir la méthodologie employée et le côté sympathique et novateur d'une réalisation qui sort des sentiers battus!