Auteur Sujet: Système reproduction binaurale hybride  (Lu 11624 fois)

Oriu

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 449
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #135 le: novembre 24, 2018, 06:59:01 am »
Oui j’entends bien le petit défaut sur la réverb sur le morceau, directement sur mon PC portable avec sa carte audio de base et un vieux casque Sennheiser HD250 linear, l'ingénieur de son n'avait pas son casque  ;) n'importe comment dans ce genre de musique il y a tellement de bidouillage qu'il n'y a pas trop de référence sonore pour comparer, pour moi c'est difficile de sujet un système la dessus, à part l'aspect analytique qui mettra en évidence les anomalies de la bande son.
https://youtu.be/poPGR1S91Ls?t=194
« Modifié: novembre 24, 2018, 07:14:34 am par Oriu »

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #136 le: novembre 26, 2018, 22:10:23 pm »
Effectivement pas besoin d'une super qualité audio pour l'entendre une fois le défaut repéré.

Concernant la mesure, je vais essayer autre chose finalement : utiliser les écouteurs Final Audio E2000 comme microphones. En effet, comme ils sont ouverts, lorsqu'ils sont en place dans le conduit auditif, la pression sonore peut entrer par l'arrière des écouteurs et faire vibrer la membrane : l'écouteur agit alors comme micro. Comme je n'ai pas besoin d'avoir une réponse en fréquence plate pour la mesure, puisque je compense la mesure du line-array et des écouteurs, cela devrait me convenir. J'ai vérifié en branchant les écouteurs sur le préampli, et j'ai un signal (certes faible) qui apparaît lorsque je claque des doigts pas loin de ma tête, écouteurs en place dans les oreilles. Avec un logsweep suffisamment fort et long, et des mesures répétées que je moyenne, je devrais donc être capable de générer une mesure avec un SNR élevé malgré tout.

Comme l'écouteur est ouvert à l'avant et à l'arrière, le son qui est à l'extérieur peut aller jusqu'au tympan avec une atténuation moindre comparé à la capsule du micro qui ne laisse presque rien passer. Je pense que cela permettra d'améliorer la précision de la mesure. En plus, cela permet de garantir que la position ou est effectué la mesure est la même que celle ou sera reproduit le signal. J'attend de recevoir un adaptateur mini jack femelle --> stereo XLR pour essayer cette solution.

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #137 le: novembre 28, 2018, 21:48:35 pm »
Bonjour,

Quelques nouvelles :

1. Les micros binauraux que j'ai reçu semblent ne pas fonctionner correctement. En plus, ils sont gros et le fil sortant à l'arrière du micro est rigide sur plus de 3cm ne me permet pas de réaliser une mesure "conduit auditif de l'oreille bouché" (in-ear blocked canal measurement), qui est d'après les articles de recherche que j'ai pu lire la méthode la plus fiable pour faire les mesures binaurales.


Technique de mesure conduit auditif de l'oreille bouché (source: https://www.kfs.oeaw.ac.at/index.php?option=com_content&view=article&id=727:details-in-the-ear-hrtfs&catid=228&Itemid=794&lang=en)

2. J'abandonne la reproduction de ma morphologie avec un mannequin pour simuler un mesurage au tympan car la modélisation est beaucoup trop complexe à réaliser : il faut tenir compte de l'impédance du tympan, de l'absorption des parois, des "coudes" du conduit auditif (il y en a 2...), du pincement du conduit auditif entre les deux coudes, de la longueur du conduit qui doit être exacte sans quoi les fréquences de résonances changent et la mesure n'a plus d'intérêt....

3. L'idée de mesurer avec les écouteurs n'est pas si bonne que cela : il faudrait que je réalise un circuit électrique exprès apparemment sinon le signal est bien trop faible. En plus je ne sais pas pourquoi, j'ai une communication électrique entre l'écouteur gauche et droite quand je fais les mesures (le mouvement du HP gauche entraîne un mouvement du HP droite), et pour couronner le tout, l'écouteur est trop long ce qui ne me permet pas de réaliser une mesure satisfaisante avec le casque SONY supra-auriculaire par-dessus.

5. Le son n'est pas perçu pas le tympan, mais par la cochlée : le tympan n'est qu'une membrane permettant de mettre en mouvement les osselets qui transmettent ensuite le son vers la cochlée puis le nerf auditif. Il me faut reproduire le signal le plus parfaitement possible au niveau du nerf auditif, peut-être au niveau de la cochlée. Hors je soupçonnais la matière organique entourant la cochlée de transmettre également les sons vers la cochlée, ce qui ferait que la reproduction des signaux de pression acoustique à la perfection au niveau du tympan ne suffirait pas à reproduire le signal perçu réel. D'après cette thèse très intéressante, dans laquelle on peut notamment voir les effets de résonances lorsque la longueur du conduit auditif varie etc., il est dit que l'ordre de grandeur de transmission sonore par les os serait similaire à celui de la transmission sonore par le tympan :
Citer
In 1949, it was discovered that the two sound paths relevant to hearing of one’s own voice are bone conduction and air conduction. Békésy [7] in his research discovered that the loudness to the speaker of his own voice is attenuated about 6 dB when air conduction is eliminated. This demonstrated that the level of bone conduction and air conduction of one’s own speech are of the same order of magnitude.
. Je ne sais pas si la conduction par "les os" (ou le reste...) joue un rôle non négligeable dans la sensation de réalisme, ni comment elle affecte la perception par reproduction du SPL seulement au tympan. Peut-être que c'est une des raisons pour laquelle mon casque supra-aural fourni une meilleure sensation de réalisme, je ne sais pas. Pour résoudre ce problème, j'imagine qu'il faudrait une méthode subjective qui permette d'évaluer la différence entre une écoute par écoute comparative casque / enceinte avec switch rapide, probablement avec des signaux bien particuliers (sine bursts, sinus + harmoniques, ou autre ?) permettant de réaliser un réglage par fréquence ou par bande de fréquence, pour pour permettre après une longue procédure de régler le spectre entier, au moins approximativement en amplitude....

6. Dans l'espoir d'améliorer mes filtres HRIR en restant pour l'instant toujours sur un simple mesurage, j'ai opté pour la réalisation de micros binauraux que je pourrais insérer au moins de quelques mm. dans le conduit auditif, et j'ai commandé pour cela la liste de matériel suivante :
6.a/ 4x microphone électret (2€/u H.T.), capsule de 4mm. de diamètre (soit deux de moins que celle du EMM-6 je crois), relativement linéaire jusqu'à 20khz (légère bosse dans le haut du spectre apparemment mais ca n'est pas gênant), alimentation 2-10V.
6.b/ 4x câble nappe 6 conducteurs, que je vais séparer en 2 paires de trois conducteurs, me permettant d'avoir une obstruction/un encombrement minimal après insertion dans le conduit auditif des micros (je remplacerai les fils des microphones s'ils sont trop rigides et/ou trop encombrant, difficile de juger sur une photo...).
6.c/ 10x condensateur électrolytique 50microFahrads
6.d/ 10x résistance 2.7kOhms
6.e/ 1x support de 2 piles AAA

Le montage pour les deux microphones sera inspiré de l'image suivante, sauf que je réaliserai deux circuits avec une même masse commune pour pouvoir mesurer avec deux micros simultanément :

(source: http://www.learningaboutelectronics.com/Articles/Electret-microphone-circuit.php)
Les 2 piles en série fourniront une tension d'environ 3V et alimenteront les deux microphones en parallèle.

Voilà pour les news.
« Modifié: novembre 28, 2018, 22:01:08 pm par LeChacal619 »

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #138 le: novembre 29, 2018, 21:33:32 pm »
Bonjour,

J'ai reçu tout le matos pour réaliser mes micros binauraux stéréo. Les micros sont absolument minuscules : je ne m'attendais pas à ce que 4mm soit si petit que cela !!! Je pense qu'ils pourront rentrer dans l'oreille sans trop de difficulté :-) il existe des micros plus petits (les plus petits du monde apparemment) qui font 2.56mm de diamètre, mais qui coûtent aussi 25€ pièce environ, et comme ils ne sont fournis que sur des magasins aux USA, il faut compter environ 90€ les deux capsules avec les frais de ports et la TVA.... Donc pour l'instant, ces deux micros de 4mm. me suffiront !

J'ai consulté google pour savoir exactement comment je devais faire le circuit avec deux microphones. Puis je suis tombé la : https://www.hobby-hour.com/electronics/computer_microphone.php

Il est dit que la tension continue est fournie par la carte, et que certaines cartes fournissent cette tension continue pour les deux signaux G/D. Je prend un câble jack-jack male des deux côtés, le multimètre, et.... 2.54V sur le bout du jack et sur l'anneau du jack ! Donc, il me suffit de réaliser finalement ce branchement TOUT SIMPLE, sans condensateur, sans résistance... :

(source: https://www.hobby-hour.com/electronics/computer_microphone.php)

Fer à souder, un peu de colles pour éviter les courts circuits... et hop, 3 mesures avec (les deux nouveaux microphones sans calibration ainsi que celle de mon Dayton EMM-6 calibré) a simple titre de comparaison :

J'ai normalisé les amplitudes pour que les courbes se superposent à peu près au mieux et il y a un fenêtrage dépendant en fréquence 5 cycles. Pour le reste, je vous laisse en conclure ce que vous voulez  :lol: Si les électrets sont justes, j'ai un trou de 5dB environ en plein 447hz : ce serait fâcheux... mais je vois que les trois micros ont un trou par très loin à cette fréquence: comme je n'ai pas positionné rigoureusement les micros au même endroit, je pense qu'il est possible que ce soit une réflexion avec le dossier du canapé (aller retour à 447hz ca fait 38cm, c'est à peu près la distance qu'il y avait en plus...).

Le seul hic est que je constate un gain de -20dB environ sur le microphone droit et une inversion de la réponse sur le microphone gauche : je vais donc inverser les soudures avant de passer enfin aux choses sérieuses  :p
« Modifié: novembre 29, 2018, 21:39:05 pm par LeChacal619 »

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #139 le: novembre 29, 2018, 21:40:04 pm »
Ah oui PS : les capsules des nouveaux microphones valent 2€ et ne nécessitent donc pas d'alimentation fantôme ni de préampli pour fonctionner... on ne nous prend vraiment pas pour des pigeons... allez je repars... xD

dexter59

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1210
    • E-mail
Re : Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #140 le: novembre 29, 2018, 23:13:02 pm »
Ah oui PS : les capsules des nouveaux microphones valent 2€ et ne nécessitent donc pas d'alimentation fantôme ni de préampli pour fonctionner... on ne nous prend vraiment pas pour des pigeons... allez je repars... xD

Salut je te l'avais dit, c'est les mêmes capsules pour tout les micros... Si tu aurait trouvé le même diamètre que le Dayton, monté dans une carcasse de micro en alu tu aurais la même courbe que ce dernier...

La les courbes sont très proches surement dû à l'absence de calibration est à la différence de diamètre aussi.

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #141 le: novembre 29, 2018, 23:51:16 pm »
Oui je dirai à cause de la différence de diamètre ! A part les bosses qui se retrouvent sur les trois courbes car probablement causées par les réflections/la pièce, ça a l'air quand même ultra linéaire...

Par contre, après inversion de polarité sur le micro de droite, il ne marchait plus apparemment. J'ai finalement remplacé le micro, ca ne marchait toujours pas. J'ai essayé en faisant le montage pour alimenter les micros avec les deux piles, mais je n'ai encore qu'un seul signal. J'ai essayé de mettre la DELTA1010LT (qui elle à plusieurs entrées, donc je suis sûr qu'elle peut recevoir différents signaux correctement... pour la Xonar peut être que j'ai fais une mauvaise manip à un moment donné et que le ADC ne marche plus très bien), et j'ai bien un signal avec les deux microphones cette fois mais les deux entrées recoivent simultanément le même signal, que j'excite un micro ou l'autre. J'en déduis qu'il faut découpler l'alimentation : il en faut une par micro. Et comme un con, j'avais commandé tout en double/triple/quadruple sauf le support de piles... je vais devoir encore attendre : dégouté !
« Modifié: novembre 29, 2018, 23:53:04 pm par LeChacal619 »

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #142 le: novembre 30, 2018, 17:03:35 pm »
Vous allez pouvoir vous lancer dans le DSP audio sous linux sur un pc hôte windows : je viens de réussir à utiliser qjackctl sur une machine virtuelle ubuntu. J'essaie de réaliser un tutoriel vidéo pour ce week-end : le DSP sera normalement plus stable que sous DSP via EqualizerAPO (mais un peu moins "pratique" à faire, et je ne sais toujours pas utiliser les plugins VST sous linux, bien qu'il paraît que ce soit faisable depuis des années...).

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #143 le: novembre 30, 2018, 22:57:07 pm »
Désolé, trop instable en fait. On est obligé d'être sur un hôte ubuntu. Pour me rattraper, j'ai commandé une carte d'enregistrement HDMI : je réaliserai des vidéos pour vous montrer comment installer un ubuntu sur clé usb (configuration BIOS etc.), booter dessus, configurer l'audio et utiliser une première chaîne de traitement DSP incluant jack-rack avec quelques effets, brutefir pour la convolution de réponses d'impulsions etc.

J'utiliserai mes réponses d'impulsions binaurales pour ça : il faudra que je fasse plusieurs vidéos. Je pense découper le tutoriel ainsi :

1. Installation Ubuntu sur clé USB
2. Installation et configuration de pulseaudio + qjackctl + scripts
3. Génération d'un filtre binaural à partir de la réponse d'impulsion de mon système + des réponses d'impulsions réalisées avec les micros dans les oreilles (incluant spectral averaging, fenêtrage, édition de l'impulsion sous Audacity, export en .wav puis conversion en .txt avec GNU Octave ou Matlab)
4. Génération d'un fichier de configuration sur Brutefir pour réaliser la convolution des réponses d'impulsions

Si j'ai oublié des trucs, ou que vous souhaiteriez voir apparaître davantages d'infos, n'hésitez pas !
« Modifié: novembre 30, 2018, 22:58:52 pm par LeChacal619 »

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #144 le: décembre 02, 2018, 02:48:22 am »
J'ai fais des mesures avec le petit microphones en mono en attendant d'avoir un montage me permettant de faire une mesure sur les deux oreilles simultanément. J'ai enregistré une petite vidéo pour vous montrer comment je réalise le filtre HRIR avec REW et audacity, et vous montrer aussi comment je le charge dans EqualizerAPO (mais vite fait xD).

Si vous voulez plus de précisions n'hésitez pas ! Enjoy : https://www.youtube.com/watch?v=tg5FvtPW308&feature=youtu.be

dexter59

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1210
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #145 le: décembre 02, 2018, 13:46:11 pm »
Salut, la vidéo ne fonctionne pas, snif

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #146 le: décembre 02, 2018, 14:23:47 pm »
Oups j'avais oublié de mettre l'accès à non privée ! J'ai réussi à obtenir un résultat satisfaisant avec le casque SONY et le FA-E2000. Le meilleur résultat est avec le FA-E2000. Je n'ai pu réaliser que deux mesures avec le FA-E2000 pour le spectral average car étant donné que l'écouteur rentre déjà un peu dans le conduit auditif, quand je tire trois fois de quelques mm. sur le fil le micro arrive quasiment à la sortie de l'écouteur....

Néanmoins, voici les fichiers de mesures du FA-E2000 : https://drive.google.com/open?id=1LA-zv3mcF9HQFh8NerRjZBZSFUez2Kpp


Et voici l'impulsion (la correction) au format .wav que je dois lui appliquer pour simuler un son venant de face : https://drive.google.com/open?id=1TwTdCIFj2ijiRTo0R3oJuHlVX-SpXzGl

La correction nécessaire est énormément moins importante que celle à appliquer pour le casque SONY :

En orange, correction pour casque SONY. En rouge, correction pour écouteurs FA-E2000.

Le résultat à l'écoute est aussi meilleur, mais je dois appliquer une pente de 6 à 8dB dans le haut du spectre pour avoir un meilleur équilibre. Deux possibilités : soit c'est normal, soit je dois calibrer le micro...

En effet notons:
- M la fonction de transfert du micro,
- S la réponse du système au sweet spot,
- F la réponse du système de face, micro dans l'oreille,
- E la réponse des écouteurs, micro dans l'oreille.

Quand je fais la mesure du système au sweet spot, j'ai S*M : la réponse du système convoluée par la réponse du micro.
Quand je fais la mesure du système de face, micro dans l'oreille, j'ai F*M.
Quand je fais la mesure du FA-E2000 micro dans l'oreille, j'ai E*M.

La réponse du filtre HRIR vaut la réponse du système de face, micro dans l'oreille, compensée par la réponse de mon système donc (F*M)/(S*M) = F/S. La réponse du micro n'intervient pas.
Pour pouvoir simuler la réponse de face, je dois reproduire le signal de ma HRIR avec mes écouteurs. Si je le fais, j'aurai la réponse HRIR convoluée par la réponse des écouteurs, donc du FA-E2000 ici : j'aurai donc (F/S)*E. Comme je veux compenser la réponse des écouteurs, et que je ne peux pas mesurer E mais uniquement E*M, je fais (F/S)/(E*M) ce qui me donne un filtre qui, une fois reproduit par mes écouteurs, me donne (F/S)/(E*M)*E et donc (F/S)/M : la réponse n'est plus entâchée par la réponse des écouteurs, mais entâchée cette fois de l'inverse de la réponse du micro. Autrement dit, si par exemple le micro atténue l'extrême aigu, j'aurai un boost dans l'extrême aigu.

Vu qu'il y avait plusieurs dB de déviation avec le EMM-6 calibré, il faudra que j'essaie de voir si effectivement ça ne déséquilibre pas trop l'équilibre tonal. En tout cas, la spatialisation est bonne de face, ce qui n'était pas le cas avant (elle était limite de face, moyenne sur les côtés de face, très bonne sur les côtés, et moyenne à l'arrière). Dès fois la sensation que le son venait de l'extérieur de la tête (ce qui s'appelle "externalisation") n'était pas évidente voire absente. Cette fois, l'externalisation de face est bonne et robuste. J'ai aussi pour l'instant considéré que le HRIR oreille gauche = le HRIR oreille droite, mais peut-être que ce n'est pas le cas et qu'en réalisant un filtre HRIR pour le côté droit j'aurai un meilleur résultat encore. En tout cas, le résultat me satisfait beaucoup plus qu'avant. Je vais donc en priorité m'attaquer à refaire les filtres HRIR pour les enceintes avant G, surround G, arrière G, et considérer une symétrie pour les enceintes droite.
« Modifié: décembre 02, 2018, 14:57:31 pm par LeChacal619 »

dexter59

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1210
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #147 le: décembre 02, 2018, 15:13:07 pm »
Bonjour merci pour le tuto, je l'ai dévoré, je le reregarderais encore une fois pour bien assimilé.

J'essayerais de faire la même chose en l'exportant dans foobar,Il faut juste que je trouve du temps pour le faire. Ou bien voir ce que propose ton équa.

Je suis pratiquement sur, que la méthode est de loin la meilleure que j'ai vue, jusque ici.


Et effectivement sans tuto, c'est la débandade d'apprendre tout ça. Soit on est doué, soit on ne l'est pas, la maîtrise de l'anglais, doit bien évidement aider, vu le nombre de sites en anglais.

Hélas je suis loin d'être doué dans l'apprentissage des langues étrangères.

Tu va galéré à mon humble avis à faire la calibration du micro, à moins que tu nous réserves encore des surprises.

C'est ce qui manque un peu parfois au site de Dominique, les explications sont claires et souvent relativement précises, mais il est vrai que depuis quelques temps avec les solutions de plus en plus techniques, on a tendance à se perdre un peu.

Je n'avais par exemple jamais compris pourquoi Dominique conseillait de faire plusieurs mesures au lieu d'une, car je ne voyais pas comment on moyenne tout ça, c'est désormais du passé grâce à ce tuto !

Les conversations sur Skype y ont bien contribué également.

Je testerais déjà ça prochainement, et je tenterais ta façon de corrigé ainsi que la mienne voir s'il y a des différences significatives.

Faut que je me prévois un après midi complet au calme. Ça va être coton , j'ai mit plusieurs semaines à avoir un moment tranquille, la fois dernière pour régler mon système ...

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #148 le: décembre 02, 2018, 17:50:18 pm »
Citer
Tu va galéré à mon humble avis à faire la calibration du micro, à moins que tu nous réserves encore des surprises.

Pas particulièrement je pense faire avec un écouteur et mon fameux tube, en déplaçant le micro pour éliminer les ondes stationnaires. Je ferai (réponse du micro électret) / (réponse du micro EMM-6 calibré) pour avoir la réponse du micro en supposant que le micro EMM-6 calibré à une réponse parfaitement linéaire donc.

Pour faire des corrections sur un système actif multi-voies, c'est un peu plus compliqué pour avoir un bon "filtre" de correction.

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Système reproduction binaurale hybride
« Réponse #149 le: décembre 03, 2018, 00:57:03 am »
Je comprend rien : j'ai réalisé des "noise-bursts" en quelque sorte, en enregistrant un bruit rose fenêtré sur 200ms à droite. J'ai ensuité appliqué un filtre passe-haut 48dB/octave avec audacity 1/3 octave en-dessous ainsi qu'un filtre passe-bas 48dB/octave 1/3 octave en-dessus, et j'ai fais ça tout les 1/3 octave de 1000hz à 16000hz : {1000, 1250, 1600, 2000, ..., 16000hz}.

J'ai mis un écouteur dans l'oreille gauche, le son sur mes enceintes à droite. J'ai lu chaque noise-burst en boucle en essayant d'ajuster le SPL de l'écouteur avec le SPL de mon line array en face qui jouaient en boucle avec un léger décalage. J'ai noté le gain qu'il me fallait sur l'écouteur pour avoir la même sensation de SPL que le line-array, et j'ai obtenu ceci :


L'écart tient dans moins de +/-3dB.... alors qu'avec le filtre HRIR que j'avais fais j'ai des gains bien plus élevés : j'ai donc à priori un problème dans ma méthode de génération de filtre. En plus, quand je faisais l'expérience, la "sonorité" était différente entre mon écouteur et mon line-array et on entendait clairement la distinction. En plus, l'écouteur présentait comme une réverbération, alors que le son émit par le line-array était beaucoup plus net / beaucoup plus bref : je n'ai absolument aucune idée de quoi cela peut venir :8