Auteur Sujet: actualisation, modernisation Isophon  (Lu 1854 fois)

RV

  • Newbie
  • *
  • Messages: 165
    • E-mail
Re : actualisation, modernisation Isophon
« Réponse #15 le: mai 26, 2016, 14:58:46 pm »
Bonjour Tonipe,

Il y a ici comme partout un chaos perceptible. Néanmoins l'endroit me paraissait intéressant afin d'échanger de façon collaborative, et ainsi reconditionner, construire ou refaire une enceinte, avec des échanges et des outils très pertinents. Réaliser un objet fonctionnel, obtenir un résultat, l'améliorer avec le concours technique et amical des autres membres du forum. Mais aussi pourquoi pas, se visiter, comparer les résultats. En fait avancer, progresser, avec les uns très forts, et les autres très apprenants.

Vous affirmez: aujourd'hui vous ne faites plus voler un avion un tant soit peu important sans des commandes de vol électrique, je vous parlais d'un Piper pas du charter qui vous emmène au club de vacances ! Faites donc un tour à l'aéroclub de votre coin afin de mesurer l'ampleur de votre véhémence.


Vous affirmez : je n'écoute plus de musique sans correction dans un DSP, mais écoutez-vous vraiment de la musique, ou les effets du DSP. Quand je lis ici et là et ailleurs ce qui se dit du B.... 2496 tartampion, je pense qu'à vous voir en soutenir la bannière, je me dois, comme d'autres assurément m'interroger, et vous demander votre taux de commissionnement. A l'heure de faire votre 2042 sous le net, noubliez pas cette ligne de revenus.

Vous affirmez: j'accepte l'idée que le progrès ne doit pas toujours être suivi, il s'agît d'un subjonctif et non d'un indicatif, donc doive. Confondre l'indicatif et le subjonctif est bien souvent la marque d'une véhémence, qui n'accepte pas l'antithèse!!!!!! Vous auriez dit Gourou !

Vous affirmez enfin:  mais dans ces conditions pourquoi ne pas être revenu au gramophone ? Je souhaite en mon nom et au nom de tous ici, remarquer l'élégance de votre sens de la nuance.

Vous avez vu la simplicité du truc ? Non, je ne l'avais pas mesurée la nuance,est-ce une tare irréversible ? Je suis venu attiré par la conception d'enceintes acoustiques qu'arbore le résumé de la réponse à la requête Google, et vous me répondez avec une belle et stable insistance Ber.....2496.

Je cherche à assembler une nouvelle paire d'enceinte, j'essaie de comprendre et de me documenter, puis de construire de manière collaborative avec les membres du forum, puis de comprendre mes erreurs, puis de les corriger, etc... et ensuite, en fin mesurer les limites de mon local et donc envisager ensuite toutes sortes de triturations informatiques éventuelles. Rien n'y a fait, que nenni, seul salut Ber.......2496.

Sur les Isophon, au filtrage assez rustique, j'imaginais que d'autres eussent pu avoir le cas dans le temps. Personne n'avait bossé là dessus tant pis, j'attendrais le passage ultérieur d'un "bricolaudiophile". Et, là je le donne en mille, bah oui quoi un petit DSP, un petit DSP cela ne se refuse pas, cela corrige, phase, "rephase", déphase, les Isophon doivent passer à la machine à caviarder.

Lorsque quelqu'un répond toujours la même chose à toutes sortes de questions différentes, je crains la surdité, j'évalue la psychorigidité, voire j'envisage l'autisme tardif.
« Modifié: mai 26, 2016, 17:26:43 pm par RV »

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6341
    • E-mail
Re : actualisation, modernisation Isophon
« Réponse #16 le: mai 26, 2016, 17:15:54 pm »
Bonjour RV

Lorsqu'il y a une solution simple et évidente, je n'oublie jamais de le dire.
Sur vos Isophon je n'ai sans doute pas eu l'inspiration, ou alors les données fournies étaient insuffisantes pour trouver une solution.
Je ne vous ai pas dit de tout casser non plus.
Vous n'aviez pas précisé le refus des corrections électroniques.

Je ne compare pas un Piper d'aéroclub à un avion un tant soit peu important...

Mon système est corrigé dans un PC, soit dans Foobar avec Convolver, soit dans VSTHost avec ConvolverVST.
La correction est calculée avec RePhase.
Tout les logiciels cités sont gratuits.

Cordialement, Dominique.