Auteur Sujet: McIntosh et line-array  (Lu 7591 fois)

RV

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #30 le: août 14, 2016, 11:46:05 am »
Bonjour,

j'ai donc poursuivi l'essai évoqué précédemment.

la menuiserie  étant terminée, j'ai procédé à l'assemblage des deux enceintes par colle et vis, prévues pour 9 HP chacune. L'arrière est emboîté afin de parfaire le dosage de l'absorbant en fibre de polyester( testé à 450g / enceinte), et revoir le filtrage éventuellement. Ce sont de petites lines array, 96 cm de haut.

Le volume intérieur est de 22,5 litres. MDF 18 mm, un peu court peut-être !

le câblage est de 3 HP en série formant un circuit de base (soit 4x3=12 ohms), et mise en parallèle de 3 circuits de base (1/(3/12)), donc 4 ohms en sortie.

les HP car audio, sont des 4" JVC coaxiaux 2 voies, donnés pour 70hz /25khz,et sont donc montés saladiers bord à bord.

le filtrage est d'origine, assez rustique, 1 capa de  4.7 mF en série sur les tweeter, c'est le minimum des minima ! Le large bande est en 4 ohms, le tweeter en 2 ohms.

La réalisation présente des phases assez répétitives, et assez exigeantes de précision.

Je n'attendais rien en dessous de 90 hz, ces enceintes sont mues par un ampli dédié.

Nous sommes en clos, le rendu est satisfaisant dans les limites attendues, précis mais sans agressivité, ce que je craignais un peu. La scène est étonnamment large, les instruments bien définis, l'ensemble est fluide, les graves peu profonds mais présents.

Tests: Calvin Russell, Diana Krall, Camille St Saëns (le cygne) Schumann Orgue op56, cd test Diapason.

Tout cela pour confirmer mon intérêt pour de vrais grandes lines array en 2.5 m ou 2.8 m.


Cordialement






xnwrx

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #31 le: août 14, 2016, 12:27:15 pm »
Merci pour ce retour. Je ne pense pas que le MDF de 18mm soit limite. Quelques renforts longitudinaux et ça devrait le faire.
Concernant les HP coaxiaux, ce n'est clairement pas la bonne solution pour une LA : vous profitez du couplage aux fréquences basses, mais pas du tout sur les médium/aigues car les HP d'aigue sont positionnés au centre de chaque saladier, et donc espacés de la dimension du grave et non de l'aigue. Quitte à être en deux voies, il faut avoir les graves d'un cotés, et les aigues de l'autre, HP au plus proche les uns des autres.
J'ai vu que JBL faisait aussi des LA avec de petits LB 2", ainsi qu'avec des basse/medium de 6" + tweeters de 1".

RV

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #32 le: août 14, 2016, 18:02:25 pm »
Bonsoir,

Merci XNWRX de votre affliction lorsque vous évoquez les dysfonctionnements de cette réalisation, que vous n'avez pas écoutée.

Je suis au regret de vous confirmer que bien que votre ton soit aussi péremptoire, vous vous trompez très lourdement.

Mon  couplage se porte à merveille, merci !

Sur ce forum d'autres expérimentateurs ont eu déjà maille à partir sur le sujet des LA, la sagesse en a fait changer pas mal d'avis.

Donc, pour les non arc-boutés sur leur certitudes, je développerais les 3 points qui indiquent le bon fonctionnement d'une LA:

- lorsque l'on s'éloigne des enceintes le son décroît moins vite,
- le son est homogène du haut en bas de l'enceinte, ( j'ai fait la gymnastique à plusieurs reprises)
- les transitoires sont très vigoureuses.

J'avais testé ces HP et d'autres 4" auparavant. Prenant 2 HP montés en série, posés verticalement sur une table l'oreille identifie le moment où l'oreille passe au dessus du premier puis du second HP. L'effet court circuit sur les graves, OK, mais effet net sur un signal >1 khz.

Enceinte construite, parcourant lentement toute la hauteur je ne peux plus différencier l'écoute d'un HP à l'autre, y compris les tweeters, comme si l'enceinte diffusait un continuum, comme une sorte de "barreau de son".

En me déplaçant autour de l'enceinte sur les 180° de la face avant, je perçois un signal complet, sans altération pratiquement sur les 180°.

Cordialement


xnwrx

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #33 le: août 14, 2016, 18:18:51 pm »
 :lol:désolé RV si vous avez pris mon ton comme péremptoire, ce n'était absolument pas ma volonté.
j'expliquais simplement un fait : au delà d'un espacement entre HP dépassant la demi-longueur d'onde, il n'y a plus de couplage entre les HP. Et j'ai dit aussi clairement dans mon post précédent que mon choix ( M3N) n'était pas le bon pour cette raison...
Mais qu'importe si à l'écoute est bonne

RV

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #34 le: août 15, 2016, 08:47:59 am »
Bonjour,

XMWRX, veuillez pardonner mon manque de diplomatie.

Je vous renvoie au post de Panda2rom sur le même sujet qui fait le point sur la question du couplage, les travaux de Russell chez Mc Intosh et les citations de fora US.

Cette expérimentation bien évidemment, ne prétend pas entrer en concurrence avec des enceintes à 10.000 $, mais je souhaiterais continuer à creuser le sujet. En effet, je souhaiterais ôter les condos de filtrage collés sous les cônes tweeters, et réaliser un filtrage de type passif plus habituel.
Ce sera de la "chirurgie" électronique que de supprimer ces condos, et le corollaire de créer une troisième conection sur charque HP, (LB tweeter et commun). De la même veine j'envisagerais des circuits Boucherot sur chaque LB et tweeter.
J'ai donc des mesures à prévoir, à ce jour j'ai mesuré rapidement 4ohms pour les LB, et 2 ohms pour les tweeters. C'est du basique, à l'ohmmètre d'électricien je dois compléter.

Autre sujet, est l'absorbant ou l'amortissant. Tonipe, merci à lui, a une rubrique très complète accessible par le moteur de recherche, aboutissant entre autre à un lien au US où le conseil est le placer entre 1 livre à 1.75 livre de fibre polyester par pied cube soit 28 litres. Je recherche là aussi des retours d'expériences.

Je suis preneur d'avis et conseils de tous les participants de ce forum, et vous en remercie.

cordialement




Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #35 le: août 15, 2016, 09:04:16 am »
Bonjour

Pour mes B200 en enceintes close, j'ai trouvé une solution simple :
Je suis allé chez un marchant de tissus et ai acheté deux sacs de remplissage pour anorak.
C'est une fibre blanche, légère, qui laisse passer l'air et qui ne m'a pas posé de problème.
J'ai rempli à 100% les deux volumes de 30 à 32 L de l'enceinte.

Au lieu de partir sur un filtre passif, qui peut vous coûter cher, vous devriez partir sur la multi amplification active numérique.
C'est un investissement plus important au départ, mais qui est rentable au fil des années.

Cordialement, Dominique.

xnwrx

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #36 le: août 15, 2016, 09:06:40 am »
Je suis parti là dessus dans mon cas, certainement plus cher et pas plus efficace que la fibre pour Anorak. Par contre il y a des données intéressantes :
http://www.audiophonics.fr/fr/traitement-acoustique-absorbants/twaron-angel-hair-absorbant-pour-enceintes-200g-p-6111.html

RV

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #37 le: août 15, 2016, 15:54:08 pm »
Bonjour,

merci à vous deux pour ces infos.

J'ai donc fait plusieurs essais:
-1  sans matériau amortissant, faisant passer le panneau arrière d'entre-ouvert à fermé, le son face avant diminue assez fortement

-2  avec matériau 5 gr par litre, l'effet décrit ci-dessus ne se produit pas, les graves sont un peu étouffés, les medium assez forts et les aigüs OK
-3  avec matériaux 15 gr au litre, l'effet ci-dessus ne se produit pas, les graves sont plus forts, les medium adoucis, et les aigüs OK
-4  avec 25 gr au litre, l'effet ci-dessus ne se produit pas, mais les medium sont clairement muselés

Sauf erreur les medium laissent la place aux graves qui réapparaissent.

Merci pour les commentaires que pourront vous inspirer ces essais.

Cela reste perfectible évidemment, pour l'instant je reste ainsi, je ferai les mesures Re et Le, puis calculs étude des Boucherot, et des passifs.

A vous lire

cordialement
« Modifié: août 15, 2016, 20:09:49 pm par RV »

xnwrx

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #38 le: août 17, 2016, 12:00:53 pm »
Il est clair que ce qui se passe à l'arrière de la membrane est important. Je n'ai aucune idée de ce qu'il faut faire afin d"améliorer la qualité et la fidélité de l'écoute. Une partie de ce qu'on fait à l'arrière influe sur ce qui se passe à l'avant de la membrane, c'est pour l'instant bien obscure pour moi. A vraie dire, on amortie les surfaces réfléchissantes (acoustiquement), on essaye de piéger les ondes, tout cela est plus ou moins possible en fonction des fréquences en jeu et du volume disponible. Ensuite faut-il mieux remplir de laine que sur les surfaces, tout l'ensemble du volume, avec quelle densité, avec quel tassement...
Tout essais et mesures sont bons à prendre, et tout avis éclairé aussi, personnellement je ne sais dire.

landbourne

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #39 le: août 18, 2016, 11:22:59 am »
Bonjour,
 André Charlin mettait des "cheveux d'ange" directement sur le cône du hp ainsi qu'à l'arrière dans le châssis.
 Le poids des cheveux d'ange était égal au poids de la membrane du hp:
  http://smf.petoindominique.fr/index.php?topic=2144.30
 Je tenterais bien le coup, reste à calculer le poids des membranes de mes hp.
  Cordialement,
 Yves

RV

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #40 le: août 19, 2016, 10:36:13 am »
Bonjour Yves,

je remets le lien vers les charlinales, que vous connaissez probablement:

http://charlin-lescharlinales.weebly.com/

c'est un souvenir d'adolescence pour moi!

J'utilise du polyester dans mes "line array", polyester qui se vend chez Cultura pour 5€ les 250 gr

j'étais absent ces derniers jours, et suis allé écouter de nouveau ce matin les enceintes avec une oreille "fraîche", le résultat est vraiment assez sympa.

J'ai bien conscience que de ne pas publier de mesures rend mon expérimentation moins intéressante.

Je pense m'orienter vers Arta, je dispose d'un PC que je peux dédier aux mesures, il est sur windows XP, avec carte son intégrée. Il me faut me mettre au clair et bidouiller une Arta box.

Je suis intéressé par vos conseils et commentaires, quant aux logiciels existants pour notre hobby. Je ne connais qu'imparfaitement l'un d'eux, WinIsd que j'ai trouvé très formateur en l'associant au tutoriel de Jipihorn

à vous lire

cordialement
Hervé
« Modifié: août 21, 2016, 18:54:22 pm par RV »

xnwrx

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #41 le: août 19, 2016, 12:16:37 pm »
Vous avez REW qui est très utile, gratuit, et extrêmement complet. C'est celui que j'utilise, mais du coup j'avoue ne jamais avoir regardé Arta.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #42 le: août 19, 2016, 17:09:51 pm »
Bonjour

Pas besoin d'ARTA box pour mesurer les HP !!!
Pour la mesure de la courbe de réponse au micro, la carte son a tout les branchements dont nous avons besoin.
Pour la mesure de l'impédance j'ai un câble spécial.
L'ARTA box permet simplement de passer d'une mesure à l'autre sans rien avoir à débrancher, je n'ai pas besoin de cette fonction en multi amplification active.

Cordialement, Dominique
« Modifié: août 19, 2016, 18:41:42 pm par Tonipe »

landbourne

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #43 le: août 19, 2016, 18:23:28 pm »
Bonjour,
 Merci RV pour le lien que je n'avais plus.
 Pouvez nous dire ce que vous apporte l'utilisation du polyester sur vos HP?

 Petite anecdote (sortez vos mouchoirs): Un jour je trouve une annonce pour la vente de deux colonnes Charlin, les petites, je téléphone illico, elles sont vendues,l'annonce était du jour, et le vendeur habitait à deux pas de chez moi.
 Conclusion: je n'ai toujours pas pu écouter ces colonnes...
 Yves

RV

  • Invité
Re : McIntosh et line-array
« Réponse #44 le: août 19, 2016, 21:48:26 pm »
Bonsoir Yves,

Je fais faire un hors sujet, ne m'en veuillez pas; merci.

J'ai depuis très longtemps, passé ma passion pour l'électronique dans le petit monde des hautes fréquences. Beaucoup de montages, d'expérimentations, et de satisfactions. Des VLF jusqu'au giga, mais avec de moins en moins d'intérêt pour les résultats obtenus, hors le liaisons OM CW, RTTY, ou phonie, une désertification des bandes n'offrant plus que des transmissions codées, donc le truc s'est beaucoup usé, la région où je réside est blindée de parasites industriels et autres sans parler de la pollution par l'usage du réseau électrique comme support pour l'internet.

La hifi, dont l'usage domestique est très normalisé à la maison, ayant une aire de bricolage au sous-sol je me suis dirigé vers la BF. Beaucoup de lecture de pages, de sites (avec ou sans gourou), puis j'ai choisi le site de Tonipe, pour son forum le site et la base donnée adossée aux moyens de calcul.

Hors avec les similitudes entre HF et BF, je n'ai pu m'empêcher de faire des parallèles. En bout de ligne il y a l'antenne, ou les enceintes. Sur l'idée des aériens accordés, les travaux de Russell (Mc Intosh), ceux de panda2rom sur ce site, d'autres sur les foras US et autres (français), des articles sur les travaux d'Appolito, le militantisme de Tonipe pour le clos (taquinerie), et les hp coaxiaux, je me suis lancé. La mise en phase des brins d'une Yagi amplifiant le couplage, réduisant l'angle de rayonnement et donc la directivité par l'augmentation de leur nombre. Autre similitude, l'efficacité d'une antenne aussi bien accordée soit-elle, elle rayonne d'autant mieux qu'elle est dégagée. L'on retrouve le même impact de l'environnement sur le son diffusé par nos enceintes.

Jvc cs-v427, testé avec quelques autres, et du rationnel sur les coûts. 22.5 litres, 9 HP par colonne. Le tweeter est "filtré" à 5khz par un électrochimique, collé, planqué sous l'arrondi de l'aimant Néodyme, le LB a un aimant ferrite. Le résultat assez pêchu, trop sûrement. L'expérimentation imposait un traitement limitant les ardeurs en médium, qui libèrerait les graves.

Sur ce site , et via un lien aux US:
http://web.archive.org/web/20020808224043/integra.cyberglobe.net/caraudio/resources/fiberfill/

où en écho de Tonipe et sa bourre pour anorak, je découvrais l'intérêt du polyester.

J'ai donc fait plusieurs essais:
-1  sans matériau amortissant, faisant passer le panneau arrière d'entre-ouvert à fermé, le son face avant diminue assez fortement

-2  avec matériau 5 gr par litre, l'effet décrit ci-dessus ne se produit pas, les graves sont un peu étouffés, les medium assez forts et les aigüs OK
-3  avec matériaux 15 gr au litre, l'effet ci-dessus ne se produit pas, les graves sont plus forts, les medium adoucis, et les aigüs OK
-4  avec 25 gr au litre, l'effet ci-dessus ne se produit pas, mais les medium sont clairement trop muselés cette fois.

En fait, le polyester réagissant différemment selon les fréquences, l'idée permettait de maîtriser le medium, les aigus sortant du tweeter coaxial étaient préservés par construction. L'absorbant n'affectant pas les graves, ils se révélaient alors par la place libérée par les médium. Il baisse un peu Fs.

Concernant les fibres de polyester, j'ignore si ce sont des fibres creuses ou pleines, mais cela fonctionne.

L'analogie avec la stratégie de Charlin dans ses colonnes est claire. Il emprisonnait les graves dans un long circuit à chicanes (WFR15), les médium dans un large bande T21PA12 également Audax, emplis de cheveux d'ange afin de limiter les ardeurs en médium; les aigus étaient sur électrostatiques.

Je souhaite poursuivre, Boucherot, filtrage passif, etc... et serais tenté d'essayer le Twaron qu'évoque XNWRX ci dessus.

cordialement
Hervé
« Modifié: août 20, 2016, 09:44:05 am par RV »