Auteur Sujet: quelqu'un utilise un ripole ?  (Lu 705 fois)

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 884
    • mon installation hifi
    • E-mail
quelqu'un utilise un ripole ?
« le: juillet 29, 2016, 16:29:18 pm »
Bonjour,
Je me suis inscrit hier pour apprendre sur la correction de phase en tri amplification, mais en attendant d'avoir lu un max de posts traitant de ce sujet, j'en aborde un autre que j'ai expérimenté ce mois-ci.

J'ai constaté que les fans de HP électrostatiques (solution que je rêve d’expérimenter malgré son grave faible) enrichissaient souvent les 2 premières octaves avec un grave en dipôle pour garder le caractère rapide et aérien des baffles sans "boite", je me suis demandé si une telle solution ne serait pas un complément plus qualitatif que mes caissons BR à mon baffle plan restituant le médium/aigu.
J'ai donc réalisé un "ripôle" en m'inspirant de la littérature trouvée sur le net.
Comme il ne s'agissait là que d'un essai, je n'ai réalisé qu'un exemplaire pour tester la voie gauche avec 2 hauts parleurs 38 cm prélevés sur mes caissons actuels. Les hauts parleurs ont un Qts de 0.26 en théorie trop faible pour ce type de montage. Par contre la fréquence de résonance de 23 Hz est parfaite pour ce que je cherche.

J'ai donc procédé à des mesures avec ce montage et après avoir positionné le caisson dans tous les sens et quasiment partout dans la pièce, il s'est avéré que le niveau de grave le plus exploitable était obtenu avec le caisson quasiment devant les genoux de l'auditeur principal.

j'ai superposé la réponse du ripole sans aucun filtre à celle de mon grave actuel en BR filtré et égalisé à un niveau de volume similaire (je n'ai pas de certitude pour les valeurs exactes, les mesures n'ont pas été faites le même jour)


l'égalisation du caisson faite sur le DCX2496 est uniquement soustractive pour ne risquer aucune saturation. Cela signifie que le 20 Hz a un gain de 0 et que je n'ai fait qu’éliminer les bosses principales entre 30 et le filtre passe bas à 48 dB par octave. La différence sur la zone 20-40 Hz avec le ripole se passe de commentaires et une optimisation du principe en utilisant un haut parleur à QTS plus élevé ne fera pas de miracle. Je n'ai pas testé en ajoutant une résistance, je ne vois pas comment cela pourrait créer du courant supplémentaire entre 20 et 30 Hz !

En plus, cette configuration réclame une coupure haute vers 100 Hz, trop basse pour mes médiums. On voit toutefois que le -3dB se trouve vers 35 Hz, ce qui n'est pas si mal. Il serait permis d'imaginer d'obtenir le 30 Hz en choisissant un HP mieux adapté et des dimensions de boite réellement calculées. C'est probablement une réponse suffisante pour améliorer notablement un petit panneau Quad electrostatique avec un encombrement très contenu, surtout que les électrostatiques n'ont généralement pas le même rendement que ma paire de médiums HM130GO à 93 dB chaque.

Optimisé, le Ripole doit pouvoir le faire.... mais pas chez moi.
Je démonte tout et remets les 38 cm à leur place ; je tenais toutefois à partager.
J'ai conservé la boite, des fois qu'on offre une paire de Quad 2912  :d



Cdlt,


xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1979
Re : quelqu'un utilise un ripole ?
« Réponse #1 le: juillet 29, 2016, 16:58:15 pm »
Bonjour,
intéressant en effet cette comparaison. On dirait un morceau de Grands Orgues de Visaton. Il n'y a pas de miracles, les interférences destructives liées à un baffle ouvert de petite taille ne permettent pas de descendre très bas, bien que sur vos courbes, ce ne soit déjà pas si mal sans corrections positives. Je me serais attendu à moins bien que ça. La pièce y fait certainement beaucoup. Hormis les aspects bande passante, avez vous ressenti à l'écoute une différence ? un grave libéré, plus pêchu, plus franc ?

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 884
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : quelqu'un utilise un ripole ?
« Réponse #2 le: juillet 29, 2016, 18:26:07 pm »
Bonjour,
intéressant en effet cette comparaison. On dirait un morceau de Grands Orgues de Visaton. Il n'y a pas de miracles, les interférences destructives liées à un baffle ouvert de petite taille ne permettent pas de descendre très bas, bien que sur vos courbes, ce ne soit déjà pas si mal sans corrections positives. Je me serais attendu à moins bien que ça. La pièce y fait certainement beaucoup. Hormis les aspects bande passante, avez vous ressenti à l'écoute une différence ? un grave libéré, plus pêchu, plus franc ?
Oui, c'est exactement cette conception que j'ai copiée.
Le positionnement dans la pièce (4,60 x 7,80 x 2.20) est extrêmement critique et en position "normale" pour l'image stéréo, c'est plus mauvais.
Je n'ai écouté que du bruit rose  :oops: j'ai commencé par positionner le caisson dans l'angle. J'ai d'abord cru que je m'étais trompé et avais sélectionné la voie médium sur le DCX2496 ! (courbe verte)
Après avoir baladé le caisson, j'ai fini par trouver du grave en le mettant quasiment au milieu. Comme je dois l'utiliser en grave (jusqu'à 200 ou 500 Hz) et non en Sub (coupés vers 80 Hz) car mes 13 cm Audax ne me satisfont pas en dessous de 200 Hz, il m'en faut deux afin qu'ils soient physiquement à peu près alignés avec le médium. Je n'ai donc pas jugé utile de passer au stade "écoute" qui n'aurait pu se dérouler qu'en mono.



en retournant le caisson (demi-tour de 180 °) et en le décollant du coin selon la diagonale de la pièce on n'a toujours pas de grave, mais le niveau tombe de 10 dB au-dessus de 80 Hz.(courbe noire)
j'avance le caisson vers le point d'écoute, le grave apparait (courbe bleue)
j'avance encore, le caisson n'est plus qu'à 1 m devant le point d'écoute, on gagne encore 3 dB à 40 Hz.(courbe rouge)

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1979
Re : quelqu'un utilise un ripole ?
« Réponse #3 le: juillet 29, 2016, 19:19:01 pm »
C'est dommage, je serai curieux de connaître le son qui sort de ce type de montage, mais il faut bien le coupler avec les utres HP.
Les variations que vous avez sur la forme, les niveaux, ne sont dues qu'à la pièce et ses résonances. La mesure d'un caisson de basse (même entre 100 et 500 Hz) ne peuvent se faire dans une pièce, seule la mesure en champ libre permet de déterminer ce que sort le caisson. Maintenant c'est bien dans la pièce que son écoute nous intéresse, la mesure permet de déterminer ce qui parvient à nos oreilles.
Dans les Grands orgues, Visaton applique au niveau du filtre un intégrateur à 6dB/Oct qui stabilise le niveau global à celui des plus des basses fréquences au détriment de la sensibilité qui finie à moins de 80dB/W/m de mémoire.