Auteur Sujet: Visaton B200 vs Supravox 215 RTF  (Lu 5026 fois)

tarteup

  • Newbie
  • *
  • Messages: 121
Re : Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #90 le: mai 27, 2017, 17:20:51 pm »
Un large bande a une coupure basse en passe haut. Accord à 28.3 Hz de la partie bass-reflex de mon enceinte.
Un large bande a une coupure haute en passe bas. 19000 Hz à 24 dB/octave.
Un ampli a une coupure basse en passe haut.
Un ampli a une coupure haute en passe bas.
Après avoir mesuré mon système, et récupéré la courbe de phase minimum, j'ai commencé par corriger cette courbe dans RePhase.
Puis j'ai ajouté 4 corrections de phase LR24 à 11.5 Hz, LR24 à 28.3 Hz, LR24 à 19000 Hz et LR24 à 111500 Hz.
Mon système est devenu écoutable !!!

 Bonjour Dominique,

 C'est quand même à des années lumières de la pratique générale, hautement conseillée, à savoir:
 - mesurer le système
 - exporter vers rePhase amplitude et phase réellement mesurée ( pas minimum, qui résulte d'un calcul ! )
 - linéariser l'ensemble en ciblant que la phase corrigée devienne superposable à la phase minimum,
   c'est à dire obtenir un excess phase nul, mais pas plus, afin d'éviter toute pré ondulation à la réponse transitoire.
 - et c'est tout, basta.
  La dernière maj de Rew beta 5, créée dans cet esprit, permet le calcul et l'export l'excess phase. 
 
  Mais si le résultat vous plait, c'est l'important.

 cord.

etsimonogn

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 734
    • E-mail
Re : Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #91 le: mai 27, 2017, 18:32:47 pm »
Bonjour

la pièce d'écoute ajoute encore de l'imperfection à l'imperfection de l'enceinte. Elle ajoute de la distorsion harmonique, de part les objets qui s'y trouvent et peuvent vibrer ; elle provoque le renfort de certaines fréquences et l'atténuation d'autres de part les modes de résonance ; elle provoque des distorsions de phase de part les réflexions.
Il ne faudrait pas oublier que tous ces 'défauts' se présentent avec un retard temporel aux oreilles par rapport au son direct émis par les enceintes et que le cerveau opère un tri certain après réception des informations sonores.
Ce qui fait que ces 'défauts' s'atténuent considérablement si la pièce est correctement traitée. Si elle l'est trop et se rapproche d'une chambre sourde, balayant tous les 'défauts', l'écoute devient désagréable. Pour son confort, elle a besoin d'un peu de réverbération. En tout état de cause, la règle, c'est qu'un défaut venant de la pièce se corrige avant tout par des moyens acoustiques. 

Citer
ce qu'on doit corriger, c'est l'ensemble : la chaîne dans son environnement corrigé pour le point d'écoute.
Les égalisations ne peuvent quasiment rien sur les 'défauts' ci-dessus. Si la chaine est corrigée de cette façon à l'aide d'un micro et de relevés de bande passante, c'est une profonde erreur.
Ce qui peut avoir besoin d'être corrigé, c'est l'équilibre tonal, pour cela  il faut se laisser complètement guider pour les corrections par ses impressions subjectives. 
et rien d'autre.

Citer
Les "Idiophiles" peuvent ne pas vouloir de corrections, c'est leur droit, mais il leur faut un sacrés coup de chance pour avoir un système qui, non corrigé, fonctionnera correctement.
En partant des HP à réponse linéaire, ça se passe bien en général. Par ailleurs, on s'habitue à une courbe de réponse pas complètement plate de l'enceinte, et les 'défauts' précédents ont leur mot à dire de toute façon

Citer
Et quoi qu'il arrive, il faudra à la base une enceinte exempte de défauts importants, ce qui n'est absolument pas le cas d'un HP large bande.
Un HP large bande présente quelques défauts incontournables, surtout quand il est de grand diamètre. On peut vivre avec, chacun sa liberté, mais les "idiophiles" peuvent aussi y trouver des motifs à moquerie. Les pratiques dogmatiques,
il y en a partout, pas la peine de faire de la provocation avec ce terme péjoratif.
Un large bande présente un gros avantage quand on lui adjoint des HP pour complèter ses extrémités de bande. Ca laisse une plus grande liberté de choix dans le filtrage (fréquence et type) que les HP dédiés à une bande sonore étroite. C'est dans une telle utilisation qu'ils sont vraiment à l'aise.

Siméon
« Modifié: mai 27, 2017, 20:52:36 pm par etsimonogn »

RicharD333

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 527
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #92 le: mai 28, 2017, 16:12:32 pm »
Bonjour,

J'ai peut-être laissé entendre dans mon précédent commentaire que seul les corrections numériques suffisent.  Si c'est le cas, je tiens à corriger la situation en appuyant le commentaire de Siméon à propos de l'acoustique des salles de son.  Commentaire que voici,

Il ne faudrait pas oublier que tous ces 'défauts' se présentent avec un retard temporel aux oreilles par rapport au son direct émis par les enceintes et que le cerveau opère un tri certain après réception des informations sonores.
Ce qui fait que ces 'défauts' s'atténuent considérablement si la pièce est correctement traitée. Si elle l'est trop et se rapproche d'une chambre sourde, balayant tous les 'défauts', l'écoute devient désagréable. Pour son confort, elle a besoin d'un peu de réverbération. En tout état de cause, la règle, c'est qu'un défaut venant de la pièce se corrige avant tout par des moyens acoustiques.


Peut être, Siméon et les autres, serez vous d'accord avec ce que je vais avancer suite au commentaire de Siméon,

Les égalisations ne peuvent quasiment rien sur les 'défauts' ci-dessus. Si la chaine est corrigée de cette façon à l'aide d'un micro et de relevés de bande passante, c'est une profonde erreur.
Ce qui peut avoir besoin d'être corrigé, c'est l'équilibre tonal, pour cela  il faut se laisser complètement guider pour les corrections par ses impressions subjectives
et rien d'autre.


Ses fameuses impressions subjectives sont relatives à notre objectif audio et aussi à nos connaissances personnelles du son réel des instruments de musique, peu à voir avec la technique choisie. 

Pour être le plus précis possible dans nos réglages, il faut abaisser le niveau de subjectivité dans l'application technique de telles courbes.  Une courbe descendante est nécessaire lorsqu'il y a trop de hautes, à l'inverse, une courbe montante est requise lorsque trop de basse.  L'objectif idéal est la courbe droite horizontale et pour y arriver, il faut une salle équilibrée et vivante, juste ce qu'il faut. 

Je reviens aux impressions subjectives qui ont à être stimulées là où il faut, c'est à dire dans les choix que l'on fait.  La décision d'un son correct, le choix de musique, de matériels audio, c'est subjectif.  Comme aussi le choix de procéder à des travaux acoustiques.  C'est la façon de faire de l'acoustique qui doit être le plus objectif possible tout comme la mise au point de la chaine audio.

Dans le cadre d'une mise au point de la salle de son et de la chaine audio, la courbe horizontale est l'idéale, donc ni descendante ni montante.  Elle est l'idéale parce qu'elle est la plus neutre, théoriquement, des courbes, principalement par son coté difficilement discutable.  Ne m'écrivez pas qu'il y a une somme de facteurs quasi infinie comme la qualité des enregistrements, la qualité des micros, de la volonté de l'artiste etc. etc. pour justifier la courbe descendante ou montante et vous aurez raison, ce n'est pas mon propos qui est la courbe idéale pour l'audiophile dans son monde.

Pour viser la courbe droite horizontale, il faut une acoustique soignée.  C'est une erreur, fréquemment rencontrée dans l'esprit de l'audiophile, que l'outil numérique suffit et corrige tout.

Comme le dit fort justement Siméon, un problème acoustique se règle par des moyens acoustiques.  Équilibrer la salle de son puis équilibrer la chaine et enfin équilibrer le tandem.

Ce que je vous raconte ici n'est pas simple et peut manquer de cohérence.  Je vous demande un peu tolérance car je n'ai jamais été si loin dans une explication du phénomène acoustique.  C'est positif car ça avance.  Je n'ai pas de prétention à la vérité.

R3
« Modifié: mai 28, 2017, 16:18:51 pm par RicharD333 »
«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.» Arthur Schopenhauer

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 907
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #93 le: juin 01, 2017, 15:31:35 pm »
Bonjour,

vous pouvez obtenir l'audio de cette vidéo avec 4k download, vous l'aurez en mp3 ou autre format 320 kb/s 48 Khz, ce n'est pas si mal. (la diffusion par défaut sur Youtube est de moindre qualité)

cdt.gils

edit

https://www.4kdownload.com/fr/

Bonjour,
La version de 18 minutes m'a semblé pauvre en nuances, avec un grave lourd. Artistiquement, par contre, je trouve çà superbe et le potentiel est là pour beaucoup de plaisir avec une copie de meilleure qualité.
J'ai téléchargé le fichier pour voir ce qu'il avait dans le ventre, et l'audio est véhiculée à 95 kb/s ce qui explique une piètre qualité.

J'ai cherché d'autres versions, que j'ai téléchargées également pour en analyser la partie audio avec un logiciel de montage (PowerDirector) . Je n'ai rien trouvé dont l'audio dépasse les 128 kb/s même si la vidéo parfois en HD 1080p pouvait laissait supposer un son de meilleure qualité. J'ai toutefois trouvé d'autres versions dont j'ai noté les liens et qui me paraissent supérieures.

https://www.youtube.com/watch?v=q0z08OpmEPc
https://www.youtube.com/watch?v=bM145D_ZhJA
https://www.youtube.com/watch?v=8VsFMOLa0TY

Ce mélange de synthétiseur descendant à moins 20 Hz, de percussions et de voix féminines donne une musique où se mêlent avec bonheur les sonorités du 21ème siècle et celles de l'antiquité.

Cordialement,
Luis




Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6344
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #94 le: juin 02, 2017, 16:37:00 pm »
Bonjour

Pour des raisons de sécurité, Chrome à bloqué le téléchargement de 4kdownload...

Cordialement, Dominique

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6344
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #95 le: juillet 08, 2017, 20:21:29 pm »
Merci Gils.
Je vous dirai demain ce que j'en pense.

Cordialement, Dominique

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6344
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #96 le: juillet 09, 2017, 10:44:56 am »
Bonjour

J'ai écouté une première fois le morceau à un niveau sonore confortable.
Chez moi il passe sans problème avec du grave et le jeu des percussions est parfaitement défini.
Les voies féminines manque de corps dans le bas, il devrait ajouter des mecs dans leur chorale. Le morceau est voulu comme ça.
Je vais le réécouter deux ou trois fois avant d'en dire plus.

Cordialement, Dominique

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6344
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #97 le: juillet 11, 2017, 17:12:49 pm »
Bonjour Gils

Vos deux morceaux passe très bien chez moi, avec une excellente qualité du grave.
Je n'ai pas de référence avec ce que pourrai donner un SUB sur l'orgue, mais en l'état je ne suis pas frustré.
Les écarts de niveaux passent toujours très bien sur mes enceintes, c'est ma patte, et il n'y a pas de mélanges entre grave, médium et aigu.

Cordialement, Dominique