Auteur Sujet: Visaton B200 vs Supravox 215 RTF  (Lu 4286 fois)

RicharD333

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 527
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #15 le: janvier 30, 2017, 15:33:15 pm »
Bonjour tous les audiophiles.

Hier, avec un peu de temps devant moi, j'ai relu ce fil, il m'a laissé sur ma faim.

Il y a des passages des réponses de Xn et Dominique qui me dérangent et j'aimerais bien répondre et qu'on en parle aussi.

XN, vous écrivez,

Aujourd'hui l'ensemble des constructeurs sérieux de HP utilisent des outils pointus de CAO et de simulation numérique, ce qui ne se faisait pas il y a 30 ans. Quand il y a 30 ans, un constructeur tombait "par hasard" (j'exagère un peu je l'avoue) sur la bonne alchimie, le HP était cher car il sortait du lot. Aujourd'hui ce n'est plus le cas, il n'y a plus guère de place pour le "hasard" ou la chance. Même s'il existe encore de la marge de progression, elle s'est réduite fortement, et un HP sérieux est équivalent à un autre HP sérieux.

Objectivement, vous avez raison.  Les qualités de construction des hp, les matériaux aussi, se sont améliorés et on peut s'en tenir qu'à cela, c'est objectif, ça se comptabilise.  Le hic c'est qu'il nous faut faire de la place à la subjectivité dans toutes les situations touchant la reproduction de la musique.  Nécessairement, ces deux pôles qui forment ce que nous sommes, des êtres objectifs et subjectifs, associés à une bonne connaissance du son des instruments de musique est infiniment performante.

Avez-vous remarqué que notre jugement d'un produit, quel qu'il soit en audio, relève de nos écoutes.  Une évidence me direz-vous !  Mais de ce que vous entendez seulement. Auriez-vous la certitude que le signal reproduit, celui que vous écoutez dans votre fauteuil d'écoute est à 100% ?  Que ce  que vous entendez est fidèle à l'enregistrement parfaitement ? Qui se pose cette question ?  Comment faire pour être certain de la valeur complète du signal lors de nos écoutes ? 

Aujourd'hui, au moment où je vous écris, il y a des amplis vendus qui bourdonnent plus ou moins, idem pour les appareils électroniques, des filtres passifs qui bouchonnent, (dans ce cas, peut-il en être autrement ?) des hp qui sont incapables de reproduire la totalité du message enregistré.  J'ajouterai à cela, la méconnaissance de l'audiophile de ce qu'il a à reproduire, la musique.  De plus la somme des a priori et légendes urbaines qui entachent la façon de faire de l'audio est un formidable frein à une écoute réaliste, fidèle et sensible.

Sur ce point précis de nos écoutes comparatives, le B200 en cache plus que le Supravox.  Est-ce que le Supravox révèle tout ?  Je ne m'avancerais pas alors qu'il faudrait le comparer à un modèle de hp 100% fiable et fidèle pour passer le message enregistré.  Ce hp existe t'il ?  Peux pas dire !

Aussi, nous l'avons bien dit, ce test comparatif entre le B200 et Supravox est bien imparfait mais il aura eu le mérite d'avoir été fait.  Je m'attend à de la contestation et je m'attend dans ce cas précis à ce que vous ayez fait vos devoir aussi.

Dominique vous écrivez,

Lorsque je vois le mal et le temps qu'il faut pour avoir une paire d'enceintes au point, je ne crois plus aux essais d'une journée faites avec du matériel amené par les uns et les autres.
Pour les électronique, c'est possible, pour l'acoustique non.


Savez-vous Dominique que cela sonne comme quelqu'un qui n'est pas d'accord avec notre résultat et s'il y a une prochaine, je m'attendrai à ce que ce commentaire soit écrit avant le test.  J'attend toujours le résultat de votre comparatif entre le B200 et le 20DE8

Vous écrivez aussi,

Lorsque je mesure les 20DE8 sans correction, je me fait peur avec plus de 10 dB d'écart du grave à l'aigu.

Mais nom d'un chien, au prix demandé pour acquérir ce hp, doit bien y avoir quelque chose de spécial !  Ce hp 20DE8 dans ma salle de son va t'il avoir encore cet écart de 10db ?  Mieux ou pire est plus probable qu'égal.  Il y a 10  ans à peine, les outils numériques n'étant pas disponibles et compris comme maintenant, c'était une tout autre histoire mais aujourd'hui, prenez le hp que vous voulez, le meilleur comme le pire et vous allez travaillé la courbe comme bon vous semble, de plane à descendante ou montante, à votre guise.  Pourtant les écoutes ne seront pas les mêmes, comment ça ? 

Maintenez votre position en faveur du b200 si vous voulez ou pour XN les petits hivi, cela vous appartient de plein droit mais où est la place de la musique ?  Reposez-vous la question à propos de la retransmission pleine et entière du signal enregistré lors de vos écoutes.  Se pourrait-il que les appareils/hp ne sont tout juste pas compétents pour reproduire l'intégralité du message ?  Au travers de cette imperfection, il y en a de meilleurs que d'autres.

Comprenez bien que ce questionnement me touche aussi alors que si je défend le Supravox, est-ce simplement parce que j'en ai une paire ?  J'ose croire que non parce que entre vous et moi, si vous et XN avez raison, ce n'est pas intelligent d'acheter un Supravox ou un Davis ou n'importe quoi de cher.

Dominique, le défi audiophile ne se résume pas à une bonne lecture de fiches techniques et courbes.  Ce défi de l'audiophile ne se résume pas à une application de techniques de mise au point, au demeurant fort utiles, pas de doute.  Ce que je défend c'est la reproduction fidèle et sensible de la musique et pour y arriver, ce n'est pas simple. 

Ceci dit, lorsqu'il y a de la musique, que le cerveau, lors d'une écoute venant d'une chaine équilibrée, dans un environnement lui aussi équilibré, ne se torture pas les synapses,  grâce à une réflexion audiophile mêlant objectivité et subjectivité, ce qui va au delà de la seule technique, pour faire croire que ce qu'il entend est de la musique, Il n'y a plus ce besoin de changement ?  Le réalisme de la musique est la clé, en dehors de cela, c'est de l'alchimie sonore.

Amicalement

Richard
« Modifié: janvier 30, 2017, 15:41:49 pm par RicharD333 »
«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.» Arthur Schopenhauer

gils

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1793
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #16 le: janvier 30, 2017, 18:08:39 pm »
Bonjour,

personnellement, je n'attache aucun intérêts à une marque de HP ou autre appareil audio, je pense que l'approche de Dominique est la meilleur, le HP parfait n'existant pas, seul les courbes pourront nous donner une bonne indication, l'écoute fera le reste.

Il y a tellement de forum qui relatent de la HIFI ésotériques, contant d'en trouver un avec les pieds sur terre :)

cdt.gils 

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5784
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #17 le: janvier 30, 2017, 18:12:05 pm »
Bonjour

J'ai actuellement une paire de HP que j'essaye de mettre au point.
Lorsque je procède à l'écoute j'y arrive assez bien.
Lorsque je veux mesurer je ne retrouve pas quelque chose de correct.
Si je m'appui sur les mesures pour corriger, et que je cherche à l'écoute une égalisation pour corriger un problème, la correction n'est pas validée à l'écoute.

Je pense que j'ai un sérieux problème lors des mesures, problème que je dois trouver pour tirer des conclusions justes.
C'est ma démarche actuelle, les mesures d'hier ne me vont pas...

Pour la simple mise au point d'un correcteur RLC passif sur un large bande, il m'a fallut plusieurs jours, en écoutant entre chaque progression.
Comme "les nez" dans les parfumeries ne mettent pas un parfum au point en une séance, je ne mets pas au point un simple filtre RLC en une soirée.
Vous faites vos essais entre amis comme vous voulez, mais permettez moi de douter de la pertinence de la méthode.

Le B200 n'a toujours pas été remonté, l'élagage d'un arbre est passé avant.
Je ne suis pas pressé.

Cordialement, Dominique

RicharD333

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 527
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #18 le: janvier 30, 2017, 21:18:02 pm »
Établissons ce fait, je suis en faveur, je dirais même un ardent défenseur de la technique, des courbes, de la mise en phase, de l'acoustique etc.  mais il n'y a pas que ça !  C'est ce "ÇA" que je cherche à établir entre nous. 

Je pose la question à tous, avez-vous le sentiment, qu'au delà de la courbe, le message enregistré, celui que vous écoutez, est complet à 100% ? 

Si un hp ne donne pas le signal complet, est-ce due aux incompétences de ce dernier ?  De la chaine ou des deux ? 

Voilà une question qui n'a pas l'air de vous intéresser alors que pour moi elle est fondamentale, pourquoi personne n'y répond ?


Pour Gils, tous les hp se valent ?  L'expérience de l'artisan, cela ne vous interpelle pas ?

 
Dominique vous écrivez,

Vous faites vos essais entre amis comme vous voulez, mais permettez moi de douter de la pertinence de la méthode.

Dites moi, vous auriez la chance d'écouter un B200 et un Supravox un après midi,  vous ne sauteriez pas sur l'occasion vous ?  Bin moi si !

Maintenant, je répète pour la combientième fois, le test était imparfait, non scientifique et finalement, compte tenu de la similitude d'écoute entre les hp, ce test fut révélateur de la supériorité du Supravox sur la capacité à reproduire les infimes détails qui souvent sont absents, comme ce fut le cas pour le B200.  Est-ce que dans d'autres circonstances le B200 aurait fait mieux, possible mais pas cet après midi là.  Je ne cherche nullement à prouver la valeur de cette méthode seulement que dans cette imperfection, un hp est ressorti meilleur et c'est le Supravox.

Une tite dernière, Dominique, vous prenez des courbes un peu partout dans votre salle de son, c'est bien mais au final, la courbe la plus importante pour vous, vous la prenez où ??

Richard
«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.» Arthur Schopenhauer

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1778
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #19 le: janvier 30, 2017, 22:01:57 pm »
Bonsoir,
si on raisonne de manière pragmatique, si deux HP différents, montés dans deux enceintes différentes, donnent au point d'écoute la même courbe de réponse en module et en phase, la même réponse impulsionnelle et par voie de conséquence la même réponse à un carré, alors il n'y a pas de doute possible, il "sonneront" strictement de la même manière à nos oreilles.
Ce que j'ai décrit n'est évidemment pas possible, il y aura forcément des différences entres deux HP, deux enceintes, deux amplis.... Et c'est là que tout se joue, ces subtiles différences une fois que l'on a essayé de tout corriger. La pièce d'écoute est tout aussi capitale, une bonne enceinte bien placée dans une pièce peut "sonner" très bon, et "sonner" très mauvais dans une autre pièce d'écoute ou à un mauvais emplacement.
Au final tout est très compliqué. Mais une chose est sure, si la courbe de réponse est bonne avec une bonne impulsion, il y a plus de chance que l'écoute soit bonne qu'une courbe de réponse imparfaite ou une réponse impulsionnelle imparfaite. Je dis bien "plus de chance" car nos oreilles/cerveaux sont capable d'extraire le bon du mauvais de manière totalement inconsciente et efficace, bien qu'à la longue ils se fatiguent avec un système mauvais alors qu'ils ne travaillent pas avec un bon système.
Pour finir, le principe "stéréo" n'est qu'un compromis, non idéal, pour reproduire un espace sonore, donc ce que nous restituons avec cet enregistrement stéréo, ne pourra jamais être fidèle à la réalité. Comme je l'ai déja dit, ce qui s'en rapproche le plus est un enregistrement binaural réalisé dans de bonne conditions et une écoute au casque.

RicharD333

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 527
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #20 le: janvier 31, 2017, 00:03:13 am »
Xn,

Hypothésons et demeurons pragmatique

Deux hp différents le sont dans la construction, les matériaux utilisés, dans l'orientation aussi mais pour les besoins, l'orientation sera la même.  Il ne faut pas oublier le savoir faire de l'artisan.  La volonté d'offrir un produit qui va aller plus loin dans des conditions similaires.  Selon votre scénario de mise au point identique, je vous cite "  il "sonneront" strictement de la même manière à nos oreilles."   C'est sur ce point de l'hypothèse que je ne suis pas d'accord avec vous. Personnellement, je crois que le savoir faire de l'artisan  départagera les deux hp, au delà de toute technique.

Mais c'est une hypothèse, n'est-ce pas ?

Vous écrivez,

Au final tout est très compliqué.

Là on se rejoint.  La somme des aspects pour s'approcher de la reproduction fidèle et réaliste est colossale et dépasse largement le fait de la technique.  Cela ne veut pas dire que la technique est inutile.  Au contraire, elle multiplie les capacités des appareils/enceintes comme jamais. 

Entre autres aspects, il y a la musique, le type de musique écouté, la volonté personnelle de privilégier les goûts personnels ou la réalité, le volume sonore la haute et basse efficacité, les baffles, toute sortes de principes d'enceintes et que dire des croyances, légendes urbaines et a priori acquis au fil du temps et quoi d'autres. 

C'est étourdissant !

Bien que compliqué, on se simplifie la tâche lorsque sa référence de mise au point est la musique et le son des instruments de musique live.  La courbe, ce n'est qu'un outil.

R
«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.» Arthur Schopenhauer

gils

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1793
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #21 le: janvier 31, 2017, 02:33:27 am »
 :)

Bonsoir,

alors pas du tout concernant des HP aux courbes similaires qui se ressemblent fortement, le son ne sera pas le même.
justement, je m'amuse à ce jeu là avec la même enceinte
Dans mon sujet 1/4 d'onde, entre l'Isophon PSL 300/50 et le JBL 2213H, sans aller dans le haut du spectre les courbes sont jumelle quasiment de 30 Hz à 150 Hz , le son est complètement différent, le JBL a des attaques plus franche avec beaucoup de rondeur dans le grave sans entendre cette aspect papier mâcher des vieux HP de TSF qu'est l'Isophon, y n’empêche que l'Isophon sonne bien dans le grave mais avec un aspect "viello" , les courbes ne vous le montreront pas ;)
une approche avec mesure est une bonne chose pour déterminer une BP homogène sans nul doute mais ne remplacera jamais l'oreille (au jour d'aujourd'hui)
écoutez se que capte votre micro et vous serez surprit, rien à voir avec la réalité de ce que vous entendez :)

enfin, c'est mon avis et force de constater ..



 


xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1778
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #22 le: janvier 31, 2017, 07:12:24 am »
Gils, vous ne faites qu'un relevé du module grossier, pas une mesure. Lorsque je dis qu'à mesures identiques, deux HP sonneront strictement de la même manière, il faut bien comprendre vraies mesures, mesures précises, et en phase, en module, distorsion. Il n'y a aucun mystère, deux choses équivalentes sont équivalentes. Si la mesure est précise au pourcent et au hertz, alors les deux systèmes sont équivalents au pourcent et au Hz près.

dexter59

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 761
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #23 le: janvier 31, 2017, 10:57:04 am »
Bonjour pour ma pomme  j'approuve la démarche de Richard louable mais également le pragmatisme de Dominique...

Pourquoi?

je pars du postulat qu'un bon hp (pas forcément un très cher) monté sans aucun compromis dans son enceinte, bien placé  dans une bonne pièce traité un minimum sera meilleur qu'un Hp moins bon dans les mêmes conditions. De là nous serons tous d'accord, ensuite nous corrigerons à la mesure (et à l'écoute aussi) , mais je reste persuadé qu'une bonne enceinte sera toujours meilleure qu'une moins bonne, même corrigé.

Les subterfuges de l'équalisation numérique (amplitude phase etc) ne remplace pas toujours a 100% ce qui n'existe pas au départ. C'est ce que je constate depuis que j'ai la chance de corriger mes différents systèmes (10 ans quand même rien que ça)

je ne suis pas pro, je comprend pas toujours ce qui se trame, ma passion première c'est la conception d'enceinte (la ligne du site au départ qui m''a attiré y'a 15 ans )

A votre place mon cher ami Richard, j'aurais sauté et couru plus vite que vous pour faire une telle comparaison. je considère chaque expérience comme riche d'enseignement. autour d'une écoute, un de vos amis peut mettre un point sur quelque chose qui passe inaperçu en temps normal...

Si maintenant à budget égal (ou dans votre budget) vous trouvez mieux de base, c'est potentiellement moins de corrections au final. et ça pour moi c'est mieux.

j'ai apprit (sommairement) à utiliser rew,  j'utilisais jusqu’à 7 corrections par Hp, rew m'en propose 2 a 4 corrections en automatique, j'ai testé dubitatif, les résultats sont meilleurs encore... Pourtant j'avais des Hp parfaitement linéaires avec mes anciennes corrections...

Tout est relatif, nous campons sous nos positions car nous sommes tous persuadés de détenir LA vérité. Pourtant sur ce forum je vois des gens qui travaillent plus ou moins dans le même sens.
Tous des amateurs de grande musique, qui cherche la haute fidélité, des réalisations plus ou moins sans compromis, qui n’hésite pas à voir et revoir les réglages, et qui dégaine le micro régulièrement.

Il faut absolument voir dans les argumentaires de tout le monde une voie à creuser, rien n'est parfait, la mesure ne l'est pas à 100 %  non plus... Nous n'avons pas les meilleurs micros ni les meilleures cartes son ni les meilleurs logiciels ;).

Je remarque une chose pour Richard c'est l'un des rares à avoir une pièce traitée, qui le fait en pratique sur le forum ?


gils

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1793
Re : Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #24 le: janvier 31, 2017, 13:16:46 pm »
Gils, vous ne faites qu'un relevé du module grossier, pas une mesure. Lorsque je dis qu'à mesures identiques, deux HP sonneront strictement de la même manière, il faut bien comprendre vraies mesures, mesures précises, et en phase, en module, distorsion. Il n'y a aucun mystère, deux choses équivalentes sont équivalentes. Si la mesure est précise au pourcent et au hertz, alors les deux systèmes sont équivalents au pourcent et au Hz près.

on ne trompe pas l'oreille aussi facilement ;)

RicharD333

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 527
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #25 le: janvier 31, 2017, 13:54:44 pm »
XN vous écrivez,

Il n'y a aucun mystère, deux choses équivalentes sont équivalentes,

Très juste mais comment 2 hp, à la génétique différente, peuvent être équivalents ?  Les mesures identiques sont le point commun mais avant, rien d'équivalent.

Dexter vous écrivez,

Tout est relatif, nous campons sous nos positions car nous sommes tous persuadés de détenir LA vérité.

Exact !  J'ajouterais que j'ai beaucoup hésité à envoyé ma première intervention et ce que je craignais est arrivé, elle a été considérer comme un désaveu de certaines façons de faire.  Je vous assure que ce n'était pas mon intention. D'ailleurs qui suis-je pour juger le travail de mes coreligionnaires mais.............. doit-on se taire de peur de froisser ?  M'semble qu'il serait temps de passer à la vitesse supérieure dans notre communication.

En ouvrant la discussion dans ce sens, je m'expose à la critique, ce qui n'est pas spécialement drôle mais connaissez-vous d'autres façons d'avancer ?  C'est à dire d'exposer l'ensemble de la problématique et en discuter ouvertement.  Le problème de l'audiophile est que cet ensemble est méconnu.  La somme des aspects requis pour reproduire la musique est systématiquement partiel parce que la solution est ou bien technique et seulement ou émotive et seulement.  C'est une erreur stratégique de fond. 

Je dirais qu'il est plus que temps de faire ensemble une évaluation de la haute fidélité moderne, de se dire les vraies affaires et de cesser une fois pour toute de se mettre la tête dans le sable.  Fini la pensée magique en audio, voilà qui devrait être le mot d'ordre de chacun de nous pour l'année qui vient.

Je répète, il n'est pas question de juger des méthodes mais de les enrichir de nos expériences communes.  Sur ce point Dexter, je vous rejoins parfaitement. 


Question posée à Dominique que je vous pose, vous prenez des courbes un peu partout dans votre salle de son, c'est bien mais au final, la courbe la plus importante pour vous, vous la prenez où ??

Au plaisir de vous lire

R
«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.» Arthur Schopenhauer

dexter59

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 761
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #26 le: janvier 31, 2017, 16:48:00 pm »
Bonjour, au risque de déplaire à certains la seule mesure qui m'importe c'est celle ou je vais poser mes jolies fesses dans le fauteuil d'écoute :).

Éventuellement il y a la mesure en champ proche aussi, pour situer  les accidents de pièce insoluble à l'équa.  Mais je ne corriges plus rien en champ proche, car  ce qui m’importe c'est la réponse dans le fauteuil. C'est un exercice qui me prend  plusieurs heures de mesures, j'en suis satisfait, pour le moment.


On verras ce qu'on penses Dominique, mais mesurer dans un coin ou je n'écoute pas la musique m'importe peu... A la limite pour y placer un traitement.. et encore... Seul la place d'écoute importe encore .


Richard évidement tout ce qu'on l'ont raconte peut être exposé à la critique, je viens de relire une vieille intervention il y a 7 ans de ma part sur un forum de caraudio. C'est pas joyeux pour moi .
Cependant j'ai bien relu avec le recul critique que j'ai aujourd'hui ces personnes ne m'ont pas tellement aidé, trop dans leurx critiques non-constructives, et c'est bien dommage,  a part un ou deux qui m'ont posée des questions déclencheuses de réflexion....

N'oublions pas un aspect essentiel de votre rencontre, l'échange, vous avez forcément discuter avec vos amis, et apprit des choses lors de votre rencontre, n'est ce pas aussi le but  ?

« Modifié: janvier 31, 2017, 16:55:24 pm par dexter59 »

RicharD333

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 527
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #27 le: janvier 31, 2017, 17:07:09 pm »
Dexter,

Nous sommes désormais deux à croire que la plus importante et déterminante courbe se prend au fauteuil d'écoute. 


Pour le reste de votre message, tellement d'accord spécialement sur le passage où vous parlez d'échange entre amis et l'interaction que cela  engendre.

Vous parlez aussi de la réflexion, un autre point très important.

J'ajouterais comme complément, la philosophie audio, pourtant essentielle, est mal développée, mal comprise et que dire de la communication écrite.  Pas facile ça !

«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.» Arthur Schopenhauer

gils

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1793
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #28 le: janvier 31, 2017, 17:20:18 pm »
:)

c'est juste aussi, je part du principe qu'une mesure est nécessaire pour évaluer le système dans sa BP et d'autres mesures plus poussées si besoin mais au final, c'est l'auditeur dans le fauteur ou ailleurs qui tranchera, si je prend le cas d'un B200 ou autre HP similaire même si ses caractéristiques sont parfaites à 50 cm, je n'écoute pas la musique à 50 cm du HP au risque de choper un torticolis ! , je prendrai un casque bien plus confortable et avec un son de meilleur qualité !
le HP de ce diamètre n'ira jamais dans mon séjour, donc hors de question, traiter une pièce coutera beaucoup plus cher que d'adapter un système audio dans ma pièce sans parler de la déco, si c'est pour pousser le HP dans ses retranchements sans réserve de manœuvre , c'est perdu d'avance.
Si je prend exemple des 4311B dans mon séjour, elles sont complètement inaudibles, les HP sont mal adaptés dans cette enceinte, enceinte prévu certainement pour de petit volume, maintenant, je revois le concept de l'enceinte avec les mêmes HP, le rendu est complètement différent et avec les mêmes HP !
comment voulez vous faire sonner identiquement deux HP de fabrication différente ? c'est impossible !!

prenez 2 violons de fabricant différent, ils ne sonneront pas pareil ;) 
« Modifié: janvier 31, 2017, 17:24:18 pm par gils »

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5784
    • E-mail
Re : Visaton B200 vs Supravox 215 RTF
« Réponse #29 le: janvier 31, 2017, 18:13:52 pm »
Bonjour

Revenons aux essais d'une journée entre internautes.
Si un internaute A met au point sa paire d'enceinte A chez lui.
Si un internaute B met au point sa paire d'enceinte B chez lui.
Une comparaison dans la journée permet de bien cerner les différences entre les deux.

Ce qui ne marche pas c'est si pour faire marcher la paire d'enceinte B chez l'internaute A il faille modifier le filtrage à la va vite dans la journée.
La mise au point ne sera jamais totale, la comparaison ne sera pas juste.

Avant de savoir ou je dois mesurer je me pose la question de ce que je mesure.
Je suis pratiquement certain que j'ai un problème, mais je ne sais pas ou.
Avant de racheter un micro, j'aimerai éliminer les éventuelles autres cause tel que la calibration du système de mesure.

Le placement des enceintes dans les coins, orientées proche des 45° vers le centre de la pièce, se traduit par une bosse dans les graves de 4 dB environ.
C'est mieux qu'un affaiblissement de 10 dB, mais ce n'est pas idéal pour autant.
Je vais faire quelques cm de déplacement en sens inverse.
40 cm ==> 14 dB. avec 4 dB je dois revenir de 11 cm environ, si c'est linéaire.

B200 : Je vais le remonter.

Cordialement, Dominique