Auteur Sujet: Révolution numérique  (Lu 3070 fois)

etsimonogn

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 733
    • E-mail
Re : Re : Révolution numérique
« Réponse #30 le: février 04, 2017, 20:02:08 pm »
Bonjour

J'ai résolu chez moi assez facilement en utilisant le potentiomètre à 15 € 6 voies de Audiophonics.
http://www.audiophonics.fr/fr/potentiometres-potentiometre-alps/potentiometre-alps-rk16816mg-voies-motorise-100k-lineaire-p-2553.html
100 kOhm est dix fois trop élevé.

Citer
Je l'ai monté en atténuateur passif entre la sortie du DCX que j'ai au préalable modifiée pour la rendre asymétrique selon le site de Thierry Martin aujourd'hui fermé, et les entrées des amplis.
Je ne connais pas cette bidouille mais la sortie du DCX est directement exploitable en asymétrique, de deux façons différentes, avec tous les avantages d'une sortie à très basse impédance.

Citer
Cet atténuateur est incorporé à mon ampli DIY et génère un tout petit peu de ronflette à faible niveau. Avec le potentiomètre à fond la ronflette disparaît. Je pense qu'elle est due à l'implantation de ma ligne de masse car elle n'est pas identique sur toutes les voies. Mon ampli DIY renferme tout de même 4 transfos d'alim de 300 VA chacun et 16 modules d'amplification avec la complexité des lignes de masse que cela implique.
Le potard de 100k c'est l'idéal pour que des ronflettes viennent trinquer avec le signal.
Pour câbler un châssis avec 16 modules d'ampli, il faut revoir le bien fondé de la tradition audio des lignes de masse et autres câblages en étoile. C'est pas comme ça que sont câblés les oscilloscopes à  plusieurs voies. 

Citer
En symétrique, il faudrait un potentiomètre 12 voies ou gérer le volume gauche et droite séparément avec 2 potentiomètres 6 voies. Ce sera de toutes façons une solution DIY car à ma connaissance il n'existe pas de réglage de volume 6 voies symétrique dans le commerce.
A 8 voies https://spl.info/en/products/monitor-controller/volume-8/overview.html



Pour ceux qui n'aiment le bouton les boutons MA derrière, faut voir que c'est du matos pro et qu'un interrupteur situé en face avant, un geste maladroit peut à l'éteindre sans crier gara. Il y a des circonstances où ça peut être très ennuyeux.

Citer
Si on trouve une solution toute faite, il y a fort à parier qu'à l'intérieur, il y aura eu désymétrisation et resymétrisation du signal après traitement.
Pas besoin en mettant une résistance identique dans la ligne chaude et la ligne froide puis un potentiomètre entre les deux.

Citer
Le circuit interne du potentiomètre audiophonics que j'ai reçu est très spécial et j'ai eu beaucoup de mal à le déterminer. Il ne s'agit pas de 6 circuits indépendants comme il se devrait, certaines broches sont reliées entre elles imposant un montage où la masse est commune aux 6 voies.
C'est le meilleur moyen d'éviter les ronflettes.

La solution, c'est du matériel plus moderne que le DCX, de prix accessible avec commande de volume numériqe sans perte de définition à bas niveau et avec des tensions de sortie directement compatibles avec les amplis de M. tout le monde. 

Siméon
« Modifié: février 04, 2017, 20:08:45 pm par etsimonogn »

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 897
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Re : Re : Révolution numérique
« Réponse #31 le: février 05, 2017, 13:20:10 pm »
Bonjour

J'ai résolu chez moi assez facilement en utilisant le potentiomètre à 15 € 6 voies de Audiophonics.
http://www.audiophonics.fr/fr/potentiometres-potentiometre-alps/potentiometre-alps-rk16816mg-voies-motorise-100k-lineaire-p-2553.html
100 kOhm est dix fois trop élevé.

C'est vrai, mais le 10kOhms logarithmique n'était pas dispo à l'époque et une fois tout monté, je n'ai pas eu le courage de recommencer quand il aurait été livrable. De plus, les 100kOhms se retrouvent de fait en parallèle avec la résistance de 47kOhms établissant l'impédance d'entrée des amplis. Pour la voie grave, 4 amplis sont en parallèle, les 47kOhms deviennent donc 12kOhms vu de la sortie du potentiomètre.

Citer
Je l'ai monté en atténuateur passif entre la sortie du DCX que j'ai au préalable modifiée pour la rendre asymétrique selon le site de Thierry Martin aujourd'hui fermé, et les entrées des amplis.
Je ne connais pas cette bidouille mais la sortie du DCX est directement exploitable en asymétrique, de deux façons différentes, avec tous les avantages d'une sortie à très basse impédance.

La bidouille n'est pas utile pour freedavid. Je l'ai utilisée pour rendre le DCX plus transparent et silencieux (selon les audiophiles ayant mis au point la modif) en exploitant la capacité du DAC du DCX à fournir suffisamment de niveau en asymétrique sans aucun composant actif derrière lui.



Citer
Cet atténuateur est incorporé à mon ampli DIY et génère un tout petit peu de ronflette à faible niveau. Avec le potentiomètre à fond la ronflette disparaît. Je pense qu'elle est due à l'implantation de ma ligne de masse car elle n'est pas identique sur toutes les voies. Mon ampli DIY renferme tout de même 4 transfos d'alim de 300 VA chacun et 16 modules d'amplification avec la complexité des lignes de masse que cela implique.
Le potard de 100k c'est l'idéal pour que des ronflettes viennent trinquer avec le signal.
Pour câbler un châssis avec 16 modules d'ampli, il faut revoir le bien fondé de la tradition audio des lignes de masse et autres câblages en étoile. C'est pas comme ça que sont câblés les oscilloscopes à  plusieurs voies.

Après de nombreuses modifications de câblage du circuit de masse, de combinaisons au niveau de la phase secteur sur chaque transfo, etc...  la ronflette n'est audible qu'à  5 cm des HP  c'est à dire autant que le bruit de la vibration des 4 transfos la tête au dessus de l'ampli. Cela ne me gène absolument pas car c'est totalement inaudible depuis le point d'écoute avec le lecteur sur pause.


Citer
Si on trouve une solution toute faite, il y a fort à parier qu'à l'intérieur, il y aura eu désymétrisation et resymétrisation du signal après traitement.
Pas besoin en mettant une résistance identique dans la ligne chaude et la ligne froide puis un potentiomètre entre les deux.

Vous êtes en train de dire qu'il est possible d'insérer un réglage de gain en vrai symétrique avec un seul potentiomètre ? je veux bien voir le schéma si vous avez !

Citer
Le circuit interne du potentiomètre audiophonics que j'ai reçu est très spécial et j'ai eu beaucoup de mal à le déterminer. Il ne s'agit pas de 6 circuits indépendants comme il se devrait, certaines broches sont reliées entre elles imposant un montage où la masse est commune aux 6 voies.
C'est le meilleur moyen d'éviter les ronflettes.

La solution, c'est du matériel plus moderne que le DCX, de prix accessible avec commande de volume numériqe sans perte de définition à bas niveau et avec des tensions de sortie directement compatibles avec les amplis de M. tout le monde.

100% d'accord, je regarde le Minidsp DA8 pour mon évolution future.

Siméon

freedavid

  • Dévoreur de musique!
  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Peace, love and unity among all peoples"Omar Sosa"
    • E-mail
Re : Re : Révolution numérique
« Réponse #32 le: février 05, 2017, 15:28:55 pm »
Bonsoir,
 Voici un lien pour fabriqer un potentiomètre 6 voies. A mon avis les prix indiqués sont exagérés.
http://www.moonaudio.fr/Volume%20passif.pdf
 Cordialement,
Yves

C'est exactement ce qu'il me faut en 2x6 avec séparation droite et gauche.

etsimonogn

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 733
    • E-mail
Re : Re : Re : Re : Révolution numérique
« Réponse #33 le: février 05, 2017, 23:32:57 pm »
Bonjour

J'ai résolu chez moi assez facilement en utilisant le potentiomètre à 15 € 6 voies de Audiophonics.
http://www.audiophonics.fr/fr/potentiometres-potentiometre-alps/potentiometre-alps-rk16816mg-voies-motorise-100k-lineaire-p-2553.html
100 kOhm est dix fois trop élevé.

C'est vrai, mais le 10kOhms logarithmique n'était pas dispo à l'époque et une fois tout monté, je n'ai pas eu le courage de recommencer quand il aurait été livrable. De plus, les 100kOhms se retrouvent de fait en parallèle avec la résistance de 47kOhms établissant l'impédance d'entrée des amplis. Pour la voie grave, 4 amplis sont en parallèle, les 47kOhms deviennent donc 12kOhms vu de la sortie du potentiomètre.

Avec une charge sur le curseur inférieure à la résistance du potentiomètre, la loi log, déjà assez mal suivie au naturel par les potards dits log, va être enfreinte. De plus, c'est réputé pour favoriser à la longue les crachotements.
Il y a un autre problème avec autant de potards sur le même axe, c'est l'appairage entre pistes. On peut se retrouver avec une voie avec 1 dB en plus et une autre avec 1 dB en moins. Et ça peut être l'inverse sur l'autre canal de la stéréo. Ce n'est pas une solution de puriste. 

Citer
Citer
Je l'ai monté en atténuateur passif entre la sortie du DCX que j'ai au préalable modifiée pour la rendre asymétrique selon le site de Thierry Martin aujourd'hui fermé, et les entrées des amplis.
Je ne connais pas cette bidouille mais la sortie du DCX est directement exploitable en asymétrique, de deux façons différentes, avec tous les avantages d'une sortie à très basse impédance.

La bidouille n'est pas utile pour freedavid. Je l'ai utilisée pour rendre le DCX plus transparent et silencieux (selon les audiophiles ayant mis au point la modif) en exploitant la capacité du DAC du DCX à fournir suffisamment de niveau en asymétrique sans aucun composant actif derrière lui.

C'est un peu bizarre de n'exploiter qu'une sortie d'un composant qui sort en symétrique. Les deux filtres passe-bas sont zappés et remplacés par un simple RC passif. Les résidus haute fréquence du convertisseur sont bien moins atténués et la sortie se fait sous une impédance donnée par le 'voir texte' mais d'au moins 1 kOhm, dix fois plus que sur la sortie normale du DCX, ce qui fait un endroit où les ronflettes peuvent s'imiscer.
 
Citer
Citer
Si on trouve une solution toute faite, il y a fort à parier qu'à l'intérieur, il y aura eu désymétrisation et resymétrisation du signal après traitement.
Pas besoin en mettant une résistance identique dans la ligne chaude et la ligne froide puis un potentiomètre entre les deux.
Vous êtes en train de dire qu'il est possible d'insérer un réglage de gain en vrai symétrique avec un seul potentiomètre ? je veux bien voir le schéma si vous avez !
Exactement comme je l'ai décrit. Une résistance de précision dans chacune des lignes et une autre fixe (ou variable comme un potard câble en résistance) joignant leur bout. Les signaux étant en polarité inversée, ça fait un atténuateur à entrée et sortie symétriques. Si on veut une atténuation de certains parasites, il faut deux diviseurs de tension strictement identiques et référencés à la masse.     

Citer
La solution, c'est du matériel plus moderne que le DCX, de prix accessible avec commande de volume numériqe sans perte de définition à bas niveau et avec des tensions de sortie directement compatibles avec les amplis de M. tout le monde.
Citer
100% d'accord, je regarde le Minidsp DA8 pour mon évolution future.
Le Nadja semble plus intéressant.

Siméon
« Modifié: février 05, 2017, 23:36:41 pm par etsimonogn »

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 897
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #34 le: février 08, 2017, 10:26:05 am »
Bonjour Gils,

à qui s'adresse la demande de synoptique ? pour quels appareils ?

Luis

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6310
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #35 le: février 08, 2017, 18:00:07 pm »
Bonjour

La modification de mon DCX avec les sorties passives correspond exactement au schéma 3 messages plus haut.
J'ai été obligé de faire la modification, 3 sorties actives étaient tombées en panne.

Au niveau des prises XLR, avec une toute petite pince coupante, j'ai coupé les liaisons vers le CI.
De l'autre coté j'ai récupéré les fils au niveau de la nappe.
Et j'ai mis les composants en l'air, avec un fil de masse en 2.5 mm2 rigide qui relie les masses des 6 XLR et qui sert de support aux composants.

Cordialement, Dominique

daftcombo

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 342
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #36 le: octobre 07, 2018, 20:48:07 pm »
Bonsoir,

Je déterre ce sujet particulièrement intéressant.

La révolution numérique a-t-elle progressé ces deux dernières années ?
A-t-on de nouveaux modèles d'enceintes actives avec FDAs et cross-over digital intégré ? pour quel prix ?

Cordialement,

Thomas

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2026
Re : Révolution numérique
« Réponse #37 le: octobre 07, 2018, 21:06:55 pm »
Si on exclue le FDA, c'est devenu la norme en enceintes monitor sérieuses.
Hors enceintes monitor, il en existe quelques unes, mais ça reste marginal, et à des tarifs non marginaux !