Auteur Sujet: Révolution numérique  (Lu 1070 fois)

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1003
Re : Révolution numérique
« Réponse #15 le: décembre 28, 2016, 22:21:55 pm »
Pour le faire dans le PC il faut certainement la carte son qui va bien, mais peut être en USB est-ce réalisable aisément.
Chez Mini-DSP, seul le nano-Digi 2x8 sait faire, mais il ne dispose pas de filtres FIR.
Ca viendra,.

panda2rom

  • Newbie
  • *
  • Messages: 39
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #16 le: janvier 06, 2017, 14:39:45 pm »
En fait, si je reviens à la question de départ : -" le filtrage passif des enceintes acoustiques a t'il encore un sens ?".

-Si je suis un bricoleur audiophile, qui n'est pas anti-numérique par conviction, la réponse paraît évidente !

Par contre, si j'étais une marque d'enceintes Hifi... je freinerai probablement des quatre fers.
Il y a trois parties dans une enceinte : la boite, le filtre, le HP.
-La boite, n'importe quel bricoleur peut en fabriquer, n'importe quel riche client peut voir un menuisier ou une société spécialisée dans les découpes avec une grosse machine genre CNC.
-Le HP, la partie la plus "noble", le plus souvent, elle n'est pas fabriquée par la marque.
Reste le filtre pour exprimer son talent, sa différence, des choix ou tricher...
Donc, c'est déplacer une grosse partie de la valeur / valeur ajouttée, hors de leur sphère.

Sauf si j'étais B&O, c'est typiquement le genre de stratégie qui leur irait bien.

RicharD333

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 486
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #17 le: janvier 06, 2017, 15:29:46 pm »
Panda2rom,

Voilà une analyse qui me parle.

La véritable révolution numérique n'est pas dans les appareils, bien que ces derniers en aient profité mais dans la possibilité, à peu de frais, de mise au point à demeure sans l'aide de l'industrie.  La démonstration n'est-elle pas faite à tous les jours, ici même, sur ce forum ?

Je demeure tout de même circonspect car, si ici il y a des convaincus de la chose numérique, ailleurs ce n'est pas gagné. 

Comme on dit, le ver est dans le fruit.  Patience !

«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.» Arthur Schopenhauer

gils

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 729
Re : Révolution numérique
« Réponse #18 le: janvier 06, 2017, 17:42:55 pm »
toute technologie est pertinente, le numérique en est une comme une autre, une enceinte avec des HP prévu à cet effet est 90 % de bon résultat, maintenant si on prend un HP de 20 ou 30 cm pour en faire un tweeter, seul le numérique est de capable de faire cela à moindre coup, quant au résultat, la subjectivité corrigera les éventuelles erreurs.
le filtre passif a toute sa place.

cdt.gils
« Modifié: janvier 06, 2017, 17:45:21 pm par gils »

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4292
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #19 le: janvier 06, 2017, 19:22:02 pm »
Bonjour

Et si nous listions les compromis qu'il faut faire avec un filtre passif, compromis qui n'existent pas en numérique ?
- Pas de correction facile de la courbe de réponse globale.
- Mise en phase acoustique non réalisée dans 99% des cas.
- Filtres à pente "douce".
- Filtre avec rotation de phase acoustique.
- Filtre dépendant de l'impédance des HP.
- Valeur des composants approchés au standard le plus proche.

Le numérique demande aussi certaine choses :
- Numériser le signal à l'entrée des enceintes s'il arrive en analogique.
- Amplis dans l'enceinte.
- Prise secteur pour l'enceinte.

Enfin l'acheteur à son mot à dire :
- Ceux qui veulent pouvoir changer les amplis à leur goût.
- Ceux qui on peur du numérique.
- Ceux qui veulent refaire les solutions des années 70

Pour moi le numérique est un plus incontestable.
Mais certains sont fortement réticent.
Enfin en DIY je n'ai plus envie de m'enmer...der avec les composants passifs...

Cordialement, Dominique.
« Modifié: janvier 06, 2017, 20:55:17 pm par Tonipe »

Borak

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 513
Re : Révolution numérique
« Réponse #20 le: janvier 06, 2017, 19:46:55 pm »
Pour moi, la révolution du numérique chez les constructeurs audio, ça devrait plutôt être cette solution :

Enceinte multi-amplifiée avec filtrage actif et correction courbe et phase pré-effectué (en champ proche).
Réglage simple de la partie grave pour adapter à la pièce ou au placement.
L'amplification étant totalement numérique, pas de convertisseur nécessaire.

Avec ce qu'on voit avec les mini-amplis chinois, il y a plein de possibilités à prix très faible.

Ca commence un peu à arriver, mais soit c'est trop cher (avant-garde zéro), soit ce n'est pas terrible, soit c'est encore du filtrage passif.
Ca ferait évoluer énormément les chaines hifi : Seulement des enceintes et des sources (micro-ordinateur, téléphone, tv). Je vois plutôt ça comme avenir. Il y aurait quand même un bon qualitatif grace au filtrage numérique.

gils

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 729
Re : Révolution numérique
« Réponse #21 le: janvier 06, 2017, 20:31:54 pm »
le numérique ne concerne pas que l'audio, il est partout, c'est le progrès sans se perdre dans les détails de pentes etc....

j'ai eu beaucoup plus (+) de progrès de 60 à 70 avec l'arrivée d'enceinte acoustique avec des HP de qualité sortant d'un électrophone à tube passant à des amplis transistorisés et de vrai HP de qualité comme savait faire JBL, Cabasse ou Tannoy  etc.... le passage de l'analogique au numérique des années 2000 est moins flagrant, c'est certain.

une mauvaise enceinte même à l'ère du numérique restera une mauvaise enceinte.

=>

moins de 10 ans les séparent !!
« Modifié: janvier 18, 2017, 03:09:45 am par gils »

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1003
Re : Révolution numérique
« Réponse #22 le: janvier 25, 2017, 20:59:10 pm »
Le choses bougent, je vois que mini-DSP propose à des prix plus que raisonnable des "plate-amplifier" qui semblent de qualité avec de belles performances, munis de toutes les entrées et sorties numériques et analogiques nécessaires, et surtout d'un DSP offrant toute la chaîne de traitement avec équaliser, filtres IIR, cross-over ou filtres FIR (2300 taps + 300 taps). Ils sont chaînables et configurables par Ethernet ou wifi, avec la même interface simple et efficace des produits mini-DSP.
Ca sent bon le tout intégré dans les enceintes tout ça :idea:

https://www.minidsp.com/products/plate-amplifiers/pwr-ice125

gils

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 729
Re : Révolution numérique
« Réponse #23 le: janvier 25, 2017, 21:52:27 pm »


Bonjour,

c'est vrai que ce n'est pas cher mais j'ai soucis avec les chiffres quand même :)

Key Specifications Key Specifications
• 450W @ 1% THD+N, 20Hz – 20kHz, 4Ω, BTL
• 2 x 120W @ 1% THD+N, 20Hz – 20kHz, 4Ω, SE
(both channels driven)
• 220W (2Ω) + 58W (8Ω) @ 1% THD+N, 20Hz –
20kHz, SE (both channels driven with asymmetric
load)
• 121dBA dynamic range (BTL-mode)
• 117dBA dynamic range (SE-mode)
• THD+N = 0.002% @ 1W (8Ω,1kHz, SE-mode)
• THD+N = 0.002% @ 1W (8Ω,1kHz, BTL-mode)
• 86,4 % total efficiency @ 250W, 8Ω
• CCIF Intermodulation distortion = 0.0009%, 10W,
4Ω, 18.5kHz/1kHz
• ±24V unregulated auxiliary power supply
• Selectable Mains 85-132VAC & 170-264VAC


je n'ai pas encore regardé la partie filtre :)

freedavid

  • Dévoreur de musique!
  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Peace, love and unity among all peoples"Omar Sosa"
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #24 le: janvier 28, 2017, 08:19:36 am »
Vous parlez de révolution numérique.
Quid de la marque Meridian?
Si je ne me trompe sur certains de leurs systèmes le signal numérique est conservé jusqu'à l'entrée dans l'enceinte amplifiée.
Je pose la question car certains preamplis numérique de leur gamme deviennent abordable en occasion.
Cela permettrait de diviser le signal de la source en 2 ou 3 signaux distincts (en fonction du nombre de voies des hps) qui seraient traités par un filtre numérique avant d'attaquer les amplis.
De plus on peut profiter du réglage de volume sur le signal numérique.
Je ne suis pas spécialiste du tout numérique mais j'essaye de comprendre pour en tirer le meilleur.
Alors n'hésitez pas à me dire si je dis des c...
Après je me pose une question, si j'utilise une platine vinyle, n'y a t il pas contradiction a utiliser un préampli numérique?
Merci pour vos avis.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4292
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #25 le: janvier 28, 2017, 09:58:13 am »
Bonjour

Vinyle et numérique ne sont pas en contradiction.
Il faut simplement numériser le signal après le préampli RIAA.
Je crois que DEVALIET fait la correction RIAA dans le domaine numérique.

Sans aller chercher du matériel d'occasion, si vous faites suivre un PC par une carte son 6 canaux, vous pouvez faire le filtrage et l'égalisation dans le PC, et attaquer les ampli de puissance après la carte son.
Le bouton de volume sera numérique.
Si votre carte son dispose d'une entrée analogique, vous pouvez brancher votre platine vinyle dessus.

Cordialement, Dominique

freedavid

  • Dévoreur de musique!
  • Newbie
  • *
  • Messages: 29
  • Peace, love and unity among all peoples"Omar Sosa"
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #26 le: février 02, 2017, 08:18:47 am »
Bonjour Dominique,

Pour l'instant je compte me passer de PC, car je n'en ai pas en fixe et je possède une collection de plus de 600 CD/SACD avec quelques pépites, ainsi que quelques vinyls.
Par contre un Behringer DCX me plait bien.
La où j'ai besoin d'éclaircissement, c'est sur les entrées.
On peut paramétrer l'entrée en numérique, OK.
Mais est-ce que je peux utiliser en parallèle l'entrée B et C en analogique?
L'idée, utilisation d'une platine multi-formats reliée en AES en A et un pré RIAA en XLR en B et C.
Si un article existe sur le site concernant cette question, alors n'hésitez pas à m'orienter...
« Modifié: février 02, 2017, 08:21:18 am par freedavid »

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4292
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #27 le: février 02, 2017, 18:01:40 pm »
Bonjour

Voici un lien vers le mode d'emploi : http://petoindominique.fr/pdf/DCX2496_FRA_Rev_B.pdf
L'entrée A est analogique ou numérique.
Les entrées B et C sont analogique.
Il y a un exemple page 23 ou les entrées A, B et C sont utilisées en analogique.
Ce point est reprécisé dans le menu SETUP.
C'est aussi dans ce menu que l'on configure les entrées A et B, analogique ou AES/EBU.
C'est ce qu'il faudra modifier à chaque fois que vous voudrez passer de l'entrée numérique aux deux entrées analogique...

Cordialement, Dominique

luiscrepy

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 422
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #28 le: février 02, 2017, 19:31:45 pm »
Je viens de manipuler le mien pour m'en assurer. Il est possible de nommer une mémoire "phono" par exemple avec les paramètres de B et C en entrées analogiques puis une autre "digital" pour les entrées A et B sur entrée physique A en AES-BU.
Il suffira alors de rappeler la mémoire concernée pour passer d'une source à l'autre en laissant les deux branchées à demeure.

Ma source sort en SPDIF sur RCA et l'AES-BU du DCX l'accepte sans problème. Il paraît que c'est dans l'autre sens que ça ne marche pas.

Cordialement,
Luis

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4292
    • E-mail
Re : Révolution numérique
« Réponse #29 le: février 02, 2017, 21:02:08 pm »
J'ai lu plusieurs fois que l'entrée numérique du DCX acceptait bien le S/PDIF.
C'est indiqué en clair dans le mode d'emploi.
Mais chez moi j'ai tenu à sortir en AES/EBU du SRC, à rentrer en AES/EBU dans le DCX, via une interface Yellowtec Puc2 Lite et un PC.
Le respect des impédances des liaisons numérique est la raisons.

Cordialement, Dominique