Auteur Sujet: supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan  (Lu 748 fois)

pompon

  • Newbie
  • *
  • Messages: 59
Re : supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan
« Réponse #15 le: janvier 06, 2017, 23:31:28 pm »
Quelle est la différence entre la transformée de Linkwitz et un point d'égalisation dans j-river avec une fréquence et un Q approprié ?

Je comprends qu'un point d'égalisation a une forme de cloche symétrique et que ca ne correspond pas tout à fait à la forme de la transformée.

Est-ce la raison ? La bosse d'un HP à QTS élevé correspond plus à la forme asymétrique de la transformée ?

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4472
    • E-mail
Re : supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan
« Réponse #16 le: janvier 07, 2017, 11:15:44 am »
Bonjour

Une transformée de Linkwitz demande 3 égalisations.
Je le faits avec RePhase, et ça marche.
http://petoindominique.fr/php/linkwitz.php
Faites le calcul pour le DCX, entrez les valeurs dans votre égaliseur, et comparez les courbes.

Cordialement, Dominique.

pompon

  • Newbie
  • *
  • Messages: 59
Re : supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan
« Réponse #17 le: janvier 08, 2017, 05:16:25 am »
@Tonipe: Dans votre exemple du lien, la courbe bleu a une bosse que vous corrigez avec la transformée (verte) et la résultante est la rouge. Quand je regarde cela, la rouge perd du gain au niveau de la basse au final.

Pourquoi ne pas simplement mettre un point "PEQ" à 100hz avec un Q de  (1 à 2) et une amplitude de (-4,-5dB) afin d'enlever cette bosse et ne pas perdre de gain dans la résultante ?

Dans quels cas vous employez cette transformée de Liztwick ? Pour faire un simple point d'égalisation, vous l'utilisez aussi ou vous faites comme moi, un simple point PEQ ?

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4472
    • E-mail
Re : supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan
« Réponse #18 le: janvier 08, 2017, 10:12:35 am »
Bonjour

Nous partons d'une simulation en champs libre, or nous écoutons dans une pièce dont les résonances ajoutent du grave.
Il faut avoir à la simulation une courbe régulièrement descendante pour avoir dans la pièce une courbe plate.
J'ai vérifié les valeurs à l'écoute dans le DCX avec la touche Compare. Les trois égalisations sont nécessaire.
http://petoindominique.fr/php/champs_libre.php

Enfin il n'y a pas que la courbe de réponse, il y a aussi la réponse sur une impulsion qui est améliorée si la réponse est descendante dans le grave.
Regardez plus bas dans le chapitre à "Transformée de Linkwitz sur un médium et un tweeter".

J'ai vérifié le Qtc optimal avec deux HP différents dans deux enceintes différentes.
Dans les deux cas je suis arrivé avec un Qtc de 0.577

Enfin si vous allez ce matin dans l'outil de calcul des enceintes closes, http://petoindominique.fr/php/mysql_calcul_clos.php vous trouverez ce matin en 3/8 une option de plus : "AVEC une transformée de Linkwitz, utilisant Fct = Fc / 1.32 et Qtct = 0.577, ma recommandation".
Vous pouvez toujours entrer les valeurs de votre choix, mais je vous invite à essayer mes valeurs...

Une philosophie se cache derrière la transformée de Linkwitz : Je ne suis plus obnubilé par la réponse à -3 dB.
La qualité d'écoute passe avant.
Je préfère moins d'extrême grave, et plus de qualité.
Reste que ma solution actuelle me donne les deux jusque 40 Hz...

Cordialement, Dominique

etsimonogn

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 333
    • E-mail
Re : Re : supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan
« Réponse #19 le: janvier 08, 2017, 16:25:23 pm »
Bonjour

Nous partons d'une simulation en champs libre, or nous écoutons dans une pièce dont les résonances ajoutent du grave.
Il faut avoir à la simulation une courbe régulièrement descendante pour avoir dans la pièce une courbe plate.
J'ai vérifié les valeurs à l'écoute dans le DCX avec la touche Compare. Les trois égalisations sont nécessaire.
http://petoindominique.fr/php/champs_libre.php

Enfin il n'y a pas que la courbe de réponse, il y a aussi la réponse sur une impulsion qui est améliorée si la réponse est descendante dans le grave.
Regardez plus bas dans le chapitre à "Transformée de Linkwitz sur un médium et un tweeter".

J'ai vérifié le Qtc optimal avec deux HP différents dans deux enceintes différentes.
Dans les deux cas je suis arrivé avec un Qtc de 0.577

Enfin si vous allez ce matin dans l'outil de calcul des enceintes closes, http://petoindominique.fr/php/mysql_calcul_clos.php vous trouverez ce matin en 3/8 une option de plus : "AVEC une transformée de Linkwitz, utilisant Fct = Fc / 1.32 et Qtct = 0.577, ma recommandation".
Vous pouvez toujours entrer les valeurs de votre choix, mais je vous invite à essayer mes valeurs...

Une philosophie se cache derrière la transformée de Linkwitz : Je ne suis plus obnubilé par la réponse à -3 dB.
La qualité d'écoute passe avant.
Je préfère moins d'extrême grave, et plus de qualité.
Reste que ma solution actuelle me donne les deux jusque 40 Hz...

Si la qualité d'écoute passe avant (j'approuve), il n'y a pas d'unanimité à son propos, chacun peut et doit conserver l'autonomie de sa conception. Nul ne saurait en imposer une comme a tenté de le faire un auteur de livres en français très contestés et qui s'est fait à plusieurs reprises vertement remettre à sa place.

La salle d'écoute joue une grand rôle. On ne règle pas la réponse en basses fréquences dans une petite pièce comme dans un grand local ayant eté acoustiquement traité avec compétence. Dans les lieux de résidence habituels, la courbe descendante en pente douce très bas vers les graves (fc bas, Qtc faible en clos) sera appréciée par certains alors que d'autres préfèreront un grave présentant une réponse plate un peu tronquée avec une pente plus raide (fc moins bas, Qtc plus élevé ou encore BR). On constate même qu'une pointe de traînage peut en toute connaissance de cause avoir le préférence de gens montrant une grande maîtrise technique.

Un processeur numérique permettant toutes sortes d'essais, pourquoi vouloir orienter les choix  une réponse en passe-haut Bessel d'ordre 2? et limiter le rapport entre la résonance du boomer dans l'enceinte et la résonance cible de 1.32? Si la résonance originale du boomer est de 80 Hz, une résonance cible entre 35 Hz et 50 Hz est praticable. Une résonance de 80 Hz, c'est une petite enceinte, le niveau maximal ne pourra évidemment pas être très élevé, mais ses petites dimensions presentent des atouts de taille quant aux ondes stationnaires internes et aux vibrations des parois. Il ne faut pas s'étonner de certains compte-rendus d'écoute de petites enceintes (à niveau qui ne les mettent pas à bout de souffle) qui sont très favorables.

Est-ce qu'un amortissement de 0.577 (Bessel) pour un passe-haut d'ordree 2 est auditivement le meilleur?
Ce graphique montre les réponses à un step pour des amortissement de 0.5, 0.577, 0.633 et 0.707.



On constate que l'amplitude est plus proche de la valeur maximale du step pour Q=0.707 et 0.633 que pour 0.577 et 0.5 pour lesquels le retour vers 0 est plus lent. Par contre pour 0.707, il y a ensuite un petit passage dans les tensions négatives. Dans ces quatre cas, l'amplitude maximale de départ n'est pas intégralement restituée, elle est d'autant plus tronquée que le Q est faible.

Dans la réponse d'un système à un signal à front raide, on doit considérer autant la réponse à la montée qu'à la descente du signal. On ne peut pas dire qu'il y a une valeur d'amortissement idéale. Les transformées de Linkwitz en laissent le choix au technicien-auditeur. Laissons-lui son libre-artbitre.

Siméon

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 4472
    • E-mail
Re : supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan
« Réponse #20 le: janvier 08, 2017, 16:33:50 pm »
Bonjour

Et lorsque le technicien-auditeur ne sait pas, que lui conseille t'on de faire ?
De toute façon si le réglage est réalisé en numérique, il n'y a pas à discuter longtemps : Seule l'écoute à raison, et un changement est rapide et ne coûte rien.

j'ai lu des choses désagréables sur le livre de Francis IBRE, choses que je ne partage pas.
C'est souvent ceux qui ne proposent rien qui ont la critique la plus acerbe.
Je ne critique pas le livre, mais je n'applique pas les recommandations non plus. Une sorte de critique indirecte et subtile ?

Cordialement, Dominique.

etsimonogn

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 333
    • E-mail
Re : Re : supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan
« Réponse #21 le: janvier 08, 2017, 18:05:19 pm »
Et lorsque le technicien-auditeur ne sait pas, que lui conseille t'on de faire ?
S'il est technicien, il saura quoi faire. Le plus instructif, c'est d'essayer d'écouter le plus de systèmes possible et d'expérimenter énormément par soi-même. Un accord de Bessel pour les charges closes est satisfaisant dans certaines conditions non dans d'autres. En orientant les choix avec trop insistance, ceux-ci se trouvent vite biaisés.   

Citer
De toute façon si le réglage est réalisé en numérique, il n'y a pas à discuter longtemps : Seule l'écoute à raison, et un changement est rapide et ne coûte rien.
C'est ce qu'il faut encourager.

Citer
j'ai lu des choses désagréables sur le livre de Francis IBRE, choses que je ne partage pas.
C'est souvent ceux qui ne proposent rien qui ont la critique la plus acerbe.
Les critiques envers cet auteur n'ont pas été acerbes, mais cinglantes par leur pertinence, faites par des personnes dont le background en électro-acoustique et les réalisations les autorisaient largement à les faire.

Siméon

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1142
Re : supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan
« Réponse #22 le: janvier 08, 2017, 18:29:46 pm »
Siméon, sur votre graphe vous mélangez facteur d'amortissement et coefficient de surtension (Q) ;-)
Si on parle de Qtc, une petite bosse pour Qtc = 0,7, pas de bosse pour Qtc = 0,5...etc.

etsimonogn

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 333
    • E-mail
Re : Re : supravox 215rtf64 vs 215signature en baffle plan
« Réponse #23 le: janvier 08, 2017, 19:09:39 pm »
Siméon, sur votre graphe vous mélangez facteur d'amortissement et coefficient de surtension (Q) ;-)
Si on parle de Qtc, une petite bosse pour Qtc = 0,7, pas de bosse pour Qtc = 0,5...etc.
Le graphique montre un comportement appartenant au domaine temporel, il montre une portion d'un signal transitoire ou 'step' (marche d'escalier), c'est à dire le passage brusque pour une tension continue d'une valeur à une autre. Une impulsion est la dérivée en fonction du temps d'un signal step.
Siméon