Auteur Sujet: Conception SUB hi-fi Eminence LAB-12C  (Lu 1519 fois)

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2651
Re : Conception SUB hi-fi Eminence LAB-12C
« Réponse #30 le: décembre 20, 2017, 21:01:11 pm »
Bonjour Jaffar,
concernant les dispersions d'un HP à un autre, elles sont inévitables et systématique à l'issu de tout process de fabrication. On peut considérer que 5% est le cas standard "bon", quel que soit le fabriquant aussi prestigieux soit il.
Je suis d'accord sur la mesure à 20cm, mais en intérieur, c'est ce qui se rapproche le plus de la mesure en chambre sourde ou en champ libre (20m de haut en plein air. Faute de mieux on fait avec ce qu'on a :lol:

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 827
    • E-mail
Re : Conception SUB hi-fi Eminence LAB-12C
« Réponse #31 le: décembre 21, 2017, 17:27:06 pm »
  La réponse de Scanspeak ne s'est pas faite attendre .

Les mesures sont faites en 2 Pi dans une chambre anéchoïque de 6/7/8 mètres . Les Hps sont montés sur un mur de 6/7 et chargés par un volume clos de 320 litres . Bien sur de façon standard le micro est à 1 mètre et il est appliqué 2.83 V .
 
Compte tenu de la forme de la courbe de ce 7" dans ces conditions on comprend qu'il est impossible d'obtenir une courbe plate dans un volume plus petit et que la surtension mesurée à 100 Hz n'est pas due à des paramètres aberrants .
Si les simulations de ce Hp particulier sont incapables de rendre compte de sa réponse réelle il est vraisemblable qu'il en soit de même pour de nombreux autres .

Je réitère donc ma mise en garde sur l'interprétation que vous faites des simulations .  :V

Xavier : je suis d'accord pour des dispersions de 5% . Mais cela aura peu d'influence sur le résultat final . Par contre ou êtes vous allé pêcher l'idée qu'une mesure à 20 cm est une condition qui se rapproche le plus d'une mesure en champs libre ?   :refl:

luiscrepy

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1269
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Re : Conception SUB hi-fi Eminence LAB-12C
« Réponse #32 le: décembre 21, 2017, 19:08:28 pm »

.... ou êtes vous allé pêcher l'idée qu'une mesure à 20 cm est une condition qui se rapproche le plus d'une mesure en champs libre ?   :refl:

Pour ma part, je ne saurais dire exactement où je l'ai lu, mais je l'ai tout simplement constaté. Cette distance de 20 cm étant arbitraire, 5 cm me semblant même préférable en ce qui concerne la réponse en phase et en amplitude et 50 cm pour la distorsion. Mais tout cela est une approximation, nous ne sommes que des amateurs ne disposant pas de la chambre sourde de Cabasse et qui font avec les moyens du bord.

Les mesures qui m'intéressent tout particulièrement sont celles que j'effectue au point d'écoute. Ce sont elles qui m'aident à justement trouver le meilleur point d'écoute, à placer au mieux les voies grave, à placer au mieux les satellites médium-aigu, à déterminer les meilleures fréquences de coupure, à corriger la courbe de réponse, à aligner temporellement les hauts parleurs, à procéder à un traitement acoustique basique de la pièce. Elles m'ont aussi servi à choisir entre clos et BR pour le grave ainsi qu'à déterminer le volume de charge dont j'avais besoin.
Mais il a bien fallu commencer avec quelque chose.
WinIsd m'a permis de démarrer la conception des boites, tout en sachant pertinemment que ses simulations étaient théoriques, censées représenter ce que donneraient les haut-parleurs en champ libre et donc sans rapport avec les mesures réelles au point d'écoute.

Cependant, lors de l'étude préalable pour le choix des hauts parleurs, j'ai mesuré leur comportement dans des charges closes de 5 litres pour les 13 cm, 10 litres pour les 17 cm et 90 litres pour les 38 cm. Pour ces mesures, l'enceinte était le plus loin possible des murs, sol et plafond et le micro à quelques cm.
Dans ces conditions, où les retour sont très faibles devant le signal direct de la membrane, la courbe de réponse obtenue est très proche de la simulation WinIsd.

Une fois le système mis au point, j'ai même mesuré mes 38 cm micro à 20 cm de la membrane alors qu'ils étaient à leur place définitive, c'est à dire dans l'angle pour renforcer l’extrême grave. Dans ces conditions, la mesure se superpose à la simulation. Les 2 bosses encore visibles sont identifiables comme les accidents dus à la pièce et tellement importants qu'ils restent visibles.
Par contre, la mesure au point d'écoute n'a plus aucun point commun avec la simulation.

J'avais déjà posté ces dernières mesures ici : http://smf.petoindominique.fr/index.php?topic=3559.msg64685#msg64685

Cordialement,
Luis



Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7715
    • E-mail
Re : Conception SUB hi-fi Eminence LAB-12C
« Réponse #33 le: décembre 21, 2017, 19:19:28 pm »
Bonjour Jaffar

La réponse que vous avez eu concerne la courbe de réponse.
La simulation utilise les paramètres de Thiele et Small.
Les paramètres de Thiele et Small ne sont pas mesurés en enceinte close de 320 L, puisqu'il faut deux mesures dont l'une à vide.
Et 320 L, cela commence à être grand pour les petits HP pour avoir une différence exploitable avec la mesure à vide.

Je ne comprends pas votre approche de contourner le problème avec des arguments, alors que la mesure des paramètres réels de vos HP ne prend que 5 mn...

Cordialement, Dominique

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 827
    • E-mail
Re : Conception SUB hi-fi Eminence LAB-12C
« Réponse #34 le: décembre 22, 2017, 09:38:51 am »
  En fait j'ai bien trop peur de les abîmer    :(

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7715
    • E-mail
Re : Conception SUB hi-fi Eminence LAB-12C
« Réponse #35 le: décembre 22, 2017, 10:28:49 am »
Bonjour Jaffar

Je ne suis pas là pour faire des polémiques, et j'essaye de faire en sorte qu'il y ai une bonne rigueur dans les argumentations.
Votre avis sur les simulations ne peut pas être examiné avec toute l'attention qu'il faudrait, parce qu'il y a un doute sur les paramètres T&S utilisés.
Nous ne savons pas, dans l'état actuel des choses, s'il y a effectivement un soucis avec les simulations, ou si les écarts viennent de paramètres T&S différents de ceux annoncés.
Ce serai bien de lever le doute.
Le risque de casser un HP à la mesure des paramètres T&S est nul si vous êtes branchés en direct sur la carte son...

Cordialement, Dominique

Oriu

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 486
Re : Conception SUB hi-fi Eminence LAB-12C
« Réponse #36 le: décembre 22, 2017, 10:36:49 am »
+1,  sans mesure les simulations ne sont pas réalistes, ça fait longtemps que je prends les valeurs annoncées par les fabricants avec des "pincettes"