Auteur Sujet: Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes  (Lu 3477 fois)

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #15 le: janvier 11, 2018, 19:02:00 pm »
Apparemment les membranes planes suscitent des vocations  :lol:
Le projet de tu as dessiné illustre bien la problématique de ce genre de transducteur.
La principale difficulté est de "mouvoir" une grande longueur droite à partir de petits moteurs ronds. Celà implique la réalisation de pièces de jonction qui sont autant de" filtres" mis en série sur le signal acoustique. Difficile à réaliser, et certainement problématique à la mesure. C'est pour celà que j'ai choisi le moteur linéaire sur toute la hauteur de la membrane. C'est finalement plus facile aussi à fabriquer.
As-tu été au delà des plans, et commencé un prototype, çà serait intéressant de comparer deux approches différentes ?
Concernant la courbure de la membrane, plus la courbure se prolonge, et plus le signal émis se disperse en s'affaiblissant. Ainsi, après plus de 90° de courbure, je pense qu'il n'y a plus beaucoup d'énergie à évacuer dans le milieu ambiant. Et même si c'est le cas, ce qui serait émis le serait avec un décalage de phase énorme avec le reste, amenant plus d'inconvénients que d'intérêt. Aussi, je pense qu'il n'est pas souhaitable de faire des rouleaux trop fermés.
Pour mes prochains essais de courbure, je vais d'ailleurs  plutôt limiter ma rotation totale de courbure. Les mesures permettrons de tirer des enseignements.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7603
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #16 le: janvier 11, 2018, 19:36:52 pm »
Je ne suis pas passé au stade de la réalisation, j'ai juste mis des idées sur le papier pour prendre date.
Et maintenant que j'ai un LB de course, je n'irai pas dans la voie des membranes courbe.

C'est le calcul en résistance des matériaux qui me fait penser qu'une courbure sur 270° est meilleure que sur 180° : Il n'y a pas de contrainte dans le matériaux au point fixe.
Cette contrainte est-elle un problème ? C'est la durée de vie qui le dira...

Cordialement, Dominique

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #17 le: janvier 11, 2018, 20:01:34 pm »
Hum, un LB de course, késako ?

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7603
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #18 le: janvier 11, 2018, 20:58:57 pm »
LB de course :
Un DAVIS 20DE8 qui fonctionne très bien à condition de l'utiliser comme doit être utilisé tout HP large bande : Avec une correction.

Cordialement, Dominique

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #19 le: janvier 12, 2018, 11:21:08 am »
Un 20DE-8 ; Très bon choix, si je devais choisir un large bande, ce serait probablement celui-là !
Dans la même philosophie , il y a aussi le vénérable JBL LE-8T-H, ou le Fostex F 200a par exemple.
A regarder sa courbe de réponse constructeur, il est totalement linéaire de 100 à 20kHz, ce qui semble trop beau pour être totalement vrai.
Il serait intéressant de le mesurer dans vos conditions réelles.
Et quelle évolution à l'écoute par rapport au méritant B200 ?

Cordialement.

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #20 le: janvier 12, 2018, 11:37:13 am »
Bonjour Gils ;
Mon haut parleur se cherche une destinée, pour l'instant.... :)
Je souhaite faire un large bande, en effet, mais pour l'instant, mon proto ne monte pas très haut. Ceci est dû en grande partie à la mms qui est trop élevée.
Mon prochain essai sera de réaliser un ensemble Bobine+membrane plus léger.
Mais reste que dans l'état actuel, il fait un très bon bas-médium-médium. La distorsion est plutôt faible, ce qui est un bon point.
La puissance de la motorisation pallie en partie à l'excès de masse.
Tel-que, et sans aucun filtrage, il est déjà très écoutable, ce qui est encourageant.
Je poursuis mes essais de courbure.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7603
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #21 le: janvier 12, 2018, 17:26:36 pm »
Bonjour

Le B200 est un HP pour enceinte close.
Même avec une transformée de Linkwitz je n'avais pas d'espoir de descendre en dessous de 55 Hz.

Le 20DE8 dans une grande enceinte me passe la contrebasse de façon convaincante. (un peu avec l'aide de la pièce !!!)
Je ne demande pas à descendre plus bas que les instruments de l'orchestre symphonique.

Cordialement, Dominique

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #22 le: janvier 13, 2018, 12:01:28 pm »
Bonjour gils ;
Ce HP n'est malheureusement plus fabriqué !
Il faisait partie des HP avec membrane traitée AQUALAST, de couleur blanche, particularité de JBL.
Je ne l'ai jamais écouté, mais si le traitement tenait ses promesses, çà devait être pas mal.
Ce traitement a été arrêté assez rapidement car il posait des problèmes de vieillissement non maîtrisés.
Un 30cm avec une membrane pas trop lourde ( 57g ) peut en effet être très agréable à l'écoute.
j'avais eu à l'époque un coup de coeur pour le SIARE 31TE, qui marchait drôlement bien, même sans filtrage.
L'écoute d'un HP de ce type procure une balance tonale assez douce, car les aigus sont absents. C'est pas agressif du tout, mais il manque tout de même des informations...
 

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Bonjour à tous.

Je reviens sur le forum pour vous présenter les dernières évolutions de mon projet.

J'en suis à ce jour à ma 20 ème version. Par version j'entends modification de la courbure membrane, modification de la bobine, du circuit magnétique, de l'amortissement acoustique.

Très riche en enseignements divers.

Après avoir essayé plusieurs matériaux ( carbone, composite résine-toile aluminium, polypropylène ) j'en suis resté au carbone qui présente le meilleur compromis masse-caractéristiques aux mesures.

J'ai fixé une géométrie de membrane qui donne le meilleur résultat aux mesures. Ma fréquence de résonnance est remontée par rapport aux permiers essais, ce qui est une bonne chose.

D'une façon générale, j'ai beaucoup travaillé sur l'alègement des parties mobiles. J'ai ainsi redessinné complètement la bobine et le circuit magnétique.

J'attends les dernières pièces pour monter ce dernier, et refaire des meures.

J'ai installé le transducteur dans un chassis plus compact, compte tenu de la géométrie définitive.

Le transducteur fonctionne comme un médium, sans charge acoustique, en doublet. Pour les écoutes, je lui ai adjoint un tweeter de type AMT pour détailler les aigus au dessus de 3.5kHz.

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Mesure en bande passante avec tweeter, à 60cm

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
mesure de la distorsion

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Réponse impulsionnelle

dexter59

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1211
    • E-mail
Bonjour l'ensemble monte très fort dans l'aigu, il faudrait surement atténué un peu plus le  tweeter.

Après dur de se faire une idée sur des courbes, c'est encourageant devoir qu'il y a toujours des pionniers pour tout

Il ne resterais plus qu'a mettre un infaflex la dessus et le système serait presque 100 % diy.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7603
    • E-mail
Bonjour

Que donne la réponse impulsionnelle avec un recul différent du tweeter ?

Cordialement, Dominique
« Modifié: juin 29, 2018, 21:48:32 pm par Tonipe »

philhifi82

  • Newbie
  • *
  • Messages: 96
    • E-mail
Re : Réalisation d'un haut parleur électrodynamique à membranes planes courbes
« Réponse #29 le: juillet 02, 2018, 15:11:10 pm »
Bonjour ;

j'ai effectué pas mal de mesures à diverses distances et variation d'entraxe, et les mesures ( réponse et pulse ) sont à chaque fois notablement différentes...
Le problème pour moi est de définir laquelle de ces mesures est la bonne, pas forcément la plus jolie.
Quand je fais des mesures comparatives avec mes enceintes de salon ( des LYRR ) je note les mêmes difficultés.
Je fais donc un ensemble de mesures à une distance donnée, en variant l'entraxe entre mon transducteur et le tweeter, puis je moyennise ( fonction Average ) le résultat. Il est ainsi possible de faire apparaître le profil sincère du HP, avec ses principales particularités. Je m'appuie ensuite sur cette valeur moyennée pour étudier les évolutions.
J'en déduis qu'il n'y a pas de vérité absolue à la mesure. Elle reste pourtant un outil incontournable, afin d'éviter le pire. Certaines versions avec un relevé de disto mauvais ou une réponse impulsionnelle pas terrible étaient flatteurs à l'écoute. Je préfère donc partir sur des bases solides, et affiner ensuite à l'oreille.
Pour répondre à Dominique, oui j'ai effectué des relevés avec des calages différents du tweeter en profondeur, avec une incidence notable sur la mesure.
Par contre chaque calage n'est valable que pour une distance d'écoute donnée ! Je me demande bien comment font les constructeurs qui vendent leur produits qui seront écoutés à des distances variables entre 1 et 4 mètres.....
Bref, tout est relatif dans le petit monde de l'acoustique !
Le but étant d'intégrer le transducteur dans un ensemble trois voies en filtrage actif par DSP, les calages temporels fins seront effectues en dernier, lorsque le triangle d'écoute sera fixé dans le local.
Le choix du tweeter n'est pas définitif. Actuellement en filtrage passif fait à l'arrache ( simple 6db à 3.5khz ), il ne se marie pas bien à l'écoute avec le reste du spectre. Et il faudra en effet le calmer de 2 ou trois dB...