Auteur Sujet: projet a base de L-B celestion 31cm  (Lu 2673 fois)

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2026
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #75 le: avril 20, 2018, 06:10:09 am »
Effectivement avec une pièce correctement traitée, la démonstration peut être faite. Dans une pièce très réverbérante comme la mienne, ce n'est plus le cas.
Pour le positionnement du micro, justement je le positionne face aux enceintes, afin de profiter de sa réponse directive. A 90° il devient omnidirectionnel ce qui ne convient plus à la reproduction de ce que capte l'oreille.

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 649
    • E-mail
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #76 le: avril 20, 2018, 10:11:42 am »
J'essaie d'être rigoureux dans mes procédures . Je veux savoir ce que je mesure , ce que j'attends comme résultat , à quelle référence je le compare . Je ne suis pas chercheur en métrologie , j'exploite des données bibliographiques de méthodologie . Mon micro est dirigé vers les enceintes lorsque je fais la mise au point ; il est dirigé vers le plafond pour les mesures d'ambiance . Ce n'est pas la même procédure ; on ne mesure pas les mêmes choses .


  Nous devrions tous avoir les mêmes procédures . Sinon de quoi parle t'on ?

tarteup

  • Newbie
  • *
  • Messages: 119
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #77 le: avril 20, 2018, 11:14:39 am »
 "feu Jean Luc OHL

  ????

 "Pour le positionnement du micro, justement je le positionne face aux enceintes, afin de profiter de sa réponse directive. A 90° il devient omnidirectionnel ce qui ne convient plus à la reproduction de ce que capte l'oreille."

 (omni) Directivité d'un Earthworks de mesure, trois fois rien en dessous de 10 kHz:
  (celle des oreilles serait plutôt assimilable à un hyper-cardioïde)

       
« Modifié: avril 20, 2018, 11:19:22 am par tarteup »

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 649
    • E-mail
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #78 le: avril 20, 2018, 14:47:58 pm »
Rooh , je suis confus , j'ai cru que Jean Luc OHL était décédé .  :oops:  Toutes mes excuses . 
« Modifié: avril 20, 2018, 14:53:42 pm par jaffar »

Greg Lagarrigue

  • Newbie
  • *
  • Messages: 155
    • E-mail
Re : Re : Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #79 le: avril 21, 2018, 10:10:42 am »
Bonjour Xavier,

Bonjour,

  ... C'est bien pour cela que je milite pour une mise au point strictement en anéchoïque

C'est bien sur ce point sur lequel je suis en désaccord. En faisant ainsi, vous écouterez votre pièce et non le concert dans sa salle de spectacle tel qu'il a été enregistré. Ce qui sort de mes enceintes ne m'intéresse que très peu. Ce qui parvient à mes oreilles m'intéresse beaucoup plus.
...
Faire ainsi permet de mettre au point une enceinte, et en dehors du grave qui nous impose une forte prise en compte du local, on n’a pas fait mieux.
Pour ne pas "écouter la pièce", il y a ensuite des règles relativement simples à respecter, une bonne mise en œuvre à faire, il ne faut juste pas tout mélanger.
Cette bonne mise en œuvre permet à vos oreilles de bien distinguer les ondes directes émises par l'enceinte (à réponse linéaire en anéchoïque ou équivalent) des ondes réfléchies caractérisant le local, que notre système auditif sait isoler du reste, a l'inverse du micro qui mélange tout.

.... Avec le micro qui est directif, positionné à 0° et le filtrage temporel de la réponse impulsionnelle, on se rapproche de ce que perçoit l'oreille/cerveau.
A moins que vous n'ayez changé de matériel pour un couteux micro directionnel ces derniers mois, votre micro est toujours omnidirectionnel. Pour ce qui est de la perception de l'oreille, on est loin d'un système directif.

Mais surtout, vous parlez de la mise en œuvre de vos "L.A.". Hors ces dernières ne sont pas réalisées selon un modèle étudié pour être directif (concave en gros, avec tous les transducteurs a la même distance de l'auditeur) ou au contraire pour simuler une source ponctuelle (l'inverse du micro ...) menant à une forme convexe (en gros). Autrement dit c'est un simple alignement de haut-parleurs tous décalés temporellement les uns des autres vue par l’auditeur.
Dans ces conditions, l'oreille ne peut plus faire correctement de différence entre le champ direct d'un transducteur du champ réfléchis du local car il existe déjà 20 décalages temporels générés directement par votre enceinte, avec un nombre d’onde réfléchies grossièrement multiplié par 20 également.
Autrement dit, que vous soyez satisfait des corrections et façon de mesurer que vous appliquez sur des enceintes générant des impulsions décalées, situées trop près des murs, dans un local trop réverbérant, pourquoi pas, mais je n'en ferais pas généralité et ne dénigrerais pas des solutions largement éprouvées.

cdlt

Greg
« Modifié: avril 21, 2018, 11:00:00 am par Greg Lagarrigue »

Greg Lagarrigue

  • Newbie
  • *
  • Messages: 155
    • E-mail
Re : Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #80 le: avril 21, 2018, 10:12:42 am »
...
Pour le positionnement du micro, justement je le positionne face aux enceintes, afin de profiter de sa réponse directive. A 90° il devient omnidirectionnel...

Magique !

Greg Lagarrigue

  • Newbie
  • *
  • Messages: 155
    • E-mail
Re : Re : Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #81 le: mai 26, 2018, 09:46:52 am »

...

d'ailleur, Bruel & Kjaer utilise ça pour mesurer une pièce



...

Bonjour,
dans les labo on rencontre en effet cette source pour les mesures ou la puissance est importante, comme les mesures d'isolation acoustique entre 2 volumes séparés par une cloison, un vitrage ou une porte qui est l'objet de la mesure.
Par contre, pour mesurer le TR de la pièce, ils utilisent (également) cette drôle de source omni :
https://www.bksv.com/fr-FR/products/transducers/acoustic/sound-sources/omni-source-loudspeaker-4295

Amusant ce que l'on obtient quand on fabrique un objet en fonction de sa fonction et non en fonction de sa vision de l'objet non?

cdlt

Greg

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 649
    • E-mail
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #82 le: mai 27, 2018, 07:13:01 am »
Papou , j'ai bien précisé deux lignes plus haut : "ce qui nous intéresse est ce qui se passe dans une petite pièce close" . C'est la seule config qui m'intéresse . La sono d'un stade c'est pas mon truc . J'ai donc bien posé le contexte . Je ne vois donc pas de raison pour que tu fasses de la conjonctivite  :ptdr:
J'aimerais bien que tu me parles de la réponse en puissance et notamment de ce que tu appelles "réponse en puissance équilibrée" . Et si tu avais de bonnes références sur le sujet je suis preneur .

tonton

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 582
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #83 le: mai 27, 2018, 15:24:26 pm »
Bonjour,

J'avais trouvé une belle image de Target Curve idéale pour enceinte econowave en usage domestique (avec le pavillon, genre Altec 14) sur un site ricain, mais je ne la retrouve plus et ça m'inerve..
Ils expliquaient comme quoi, la petite pente régulière de l'égalisation devait s'arreter des lors que le pavillon entre en action. C.a.d courbe plate entre environ 1500hz et 20.000hz. Vous en pensez quoi ?

Moi qui écoute dans une pièce de 12.5m2 bien amortie, j'ai trouvé le résultat le plus agréable et équilibré à l'écoute en calant la compression à -5dBs sous celui du boomer. Soit une pente d'atténuation assez raide entre 250hz et 1500hz
Ça vous parait logique comme traitement (de choc)?

Cordialement
« Modifié: mai 27, 2018, 15:56:33 pm par tonton »

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 649
    • E-mail
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #84 le: mai 27, 2018, 19:42:23 pm »
Si on peut plus rigoler ...   :'(

Bref ! Effectivement tu as raison l'atténuation du son est bien fonction de la distance parcourue . Mais malheureusement elle est aussi fonction de la fréquence et ce petit calculateur permet de visualiser ce phénomène https://www.ziggysono.com/pop/convert6.php

Si on rajoute à cette caractéristique le fait que l'absorption du son à chaque fois qu'il heurte une paroi est plus ou moins grossièrement proportionnelle à la fréquence elle aussi , cela explique pourquoi lorsque l'on mesure l'énergie totale rayonnée jusqu'à extinction du signal on observe "généralement" une courbe descendante .

Alors oui , certes , dans des studios pros hyper travaillés au niveau acoustique , et avec des enceintes à la directivité contrôlée , il est surement possible d'obtenir des courbes de réponse quasi plates au point d'écoute . Mais peux tu me confirmer que lesdites courbes sont obtenues avec des fenêtres de mesures supérieures à 30 ms ? A titre d'exemple KEELE lorsqu'il mesure les CBT utilise une fenêtre de 50 ms , fenêtre qui est la limite max admise pour le phénomène d'écho .

Enfin en ce qui concerne la réponse en puissance je voulais juste être sur que l'on parlait de la même chose , cette notion ayant toujours été pour moi un concept que l'on ne peut pas séparer de la directivité notamment .

Allez bon retour quand même  :cheers:

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 649
    • E-mail
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #85 le: mai 28, 2018, 10:26:53 am »
Salut Papou . Je dois t'avouer que ton message m'avait foutu les boules . Je fais partie de ceux qui t'ont toujours soutenu  . Je n'avais pas vu le message de Gils avant de poster le mien sur ce sujet . Tu étais surement "vénère" , je le comprends . Mais ne te trompe pas de cible : je suis de ton coté . Et il n'y avait aucun sous entendu dans mon message : mon truc à moi c'est la "hifi domestique" .

Pour revenir sur le fenêtrage : il est très important de le connaitre pour interpréter n'importe quelle courbe . On peut faire dire n'importe quoi à une mesure ( et tu le sais parfaitement ) si on la bidouille un peu . Cela fait très joli sur le forum mais du coup ça ne veut plus rien dire . Il y a trop de mesures ici sans références aux conditions et paramètres de mesure . 

Ce que tu appelles FDA est , je suppose , la fenêtre adaptative . Tu sembles l'avoir testée et logiquement elle aplatit ta courbe puisque qu'elle resserre progressivement la fenêtre en montant en fréquence afin de s'approcher d'une mesure anéchoïque .

Pour ce qui concerne les pentes des mesures "indoor" : je n'ai rien inventé . C'est JL OHL dans l'un des ses plus célèbres articles qui définit les pentes des courbes que l'on est sensé obtenir en fonction du fenêtrage . A 30 ms la pente est très faible . Regarde les courbes de la CBT36 à 50 ms il y a une petite pente .

En RTA il n'y a pas de pente : logique ! l'émission du son est continue .

Il faut qu'on trouve un moyen de parler de tes arrays   :)

Et j'accepte volontiers tes excuses . Je sais qu'elles sont sincères  :cheers:

 

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 649
    • E-mail
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #86 le: mai 28, 2018, 16:42:48 pm »
Je viens de lire ce topic sur HCFR . As tu remarqué les réponses de Jean Luc OHL ? Il y parle justement de l'influence du fenêtrage ; curieux , non ?  ;) . L'idée d'avoir une directivité correcte horizontale et verticale trouve son sens dans cette démonstration mais le gars précise que tout ça est controversé . J'ai un sentiment tout personnel : à part quand tu commences à souffrir de presbyacousie nos oreilles arrivent plutôt bien à isoler le champs direct .  Je viens de lire aussi le topic sur le GMEP : très intéressant . Cela explique pourquoi je joue sur les fréquences raccords grave-sub afin de peaufiner mon grave .

Peux tu me dire ce que tu avais utilisé comme tweeter sur ta LA et à quelle fréquence tu as réussi à descendre ?
« Modifié: mai 28, 2018, 18:18:58 pm par jaffar »

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 649
    • E-mail
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #87 le: mai 30, 2018, 11:24:01 am »
Le Dayton à 10 euros , OK .

Dans le message sur la house curve , l'auteur dit que certaines choses sont "un peu plus hypothétiques" et n'ont encore que "peu fait l'objet d'expérimentations" . Je n'en sais pas plus moi même . Que la directivité de l'enceinte évolue de façon régulière semble à priori logique ( sachant qu'en plus les phénomènes de diffraction peuvent casser cette régularité hors axe ce qui cause encore un souci de plus ) . Mais quel est le bon degré d'évolution ? Faut il arroser plus large dans l'aigu ou resserrer ? J'avoue que je ne sais plus tant on lit de choses contradictoires .

Le GMEP c'est le "gain maximum en pic" , autrement dit la recherche du pic de résonance majeur de la pièce dans le grave et comment le gérer . L'article est bien fait et très récent . Le lien se trouve dans l'article sur la house curve ( j'arrive pas à le copier  :refl: ) . Par contre l'auteur dit que c'est un phénomène majeur dans les petites pièces . Moi j'avais lu beaucoup de trucs qui disaient que les "vrais" problèmes se posaient dans les grandes pièces . Mais peut être que ce GMEP est l'exception , le vrai problème majeur des petites pièces .

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 649
    • E-mail
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #88 le: mai 30, 2018, 17:07:17 pm »
http://www.homecinema-fr.com/forum/enceintes-haute-fidelite/le-gmep-en-video-adaptation-piece-enceintes-t30086820.html

Dis moi si ça marche cette fois . Fais ièche . Deux plombes pour mettre un lien .

Pour tes petits hps qui marchent mieux que les gros il y a déjà une explication : champs lointain de l'enceinte .

dexter59

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1001
    • E-mail
Re : projet a base de L-B celestion 31cm
« Réponse #89 le: mai 30, 2018, 18:26:32 pm »
Bonjour intéressant le lien, c'est ce que j'ai fait sur mon système il y à longtemps. Certains de mon entourage disent que je n'ai plus de graves :D.

Ce sont les mêmes qui ne remarquent pas que le grave descend et tape maintenant.

Un de mes frères habitué à l'exercice de l'écoute audiophile trouve l'équilibre tonal bien plus homogène,  le médium est bien mieux retranscrit.