Auteur Sujet: un PC "specifique" pour la musique ?  (Lu 616 fois)

Raymond81600Gaillac

  • Newbie
  • *
  • Messages: 113
un PC "specifique" pour la musique ?
« le: avril 25, 2018, 08:26:19 am »
Je me questionne sur l'utilité d'utiliser
un PC spécifique pour la musique.

Quelle est la véritable avantage ?

J'ai un PC pour mon travail, acheté en 2017
avec un disque dur SSD.

J'ai également un vieux DELL que je peux configurer
pour la musique mais pourquoi ne pas utiliser le PC du bureau ?

Est ce qu'il y a quelque chose spécifique
qui fait que c'est mieux
d'utiliser un autre PC pour les fichiers musique  FLAC, etc. ?

Merci. Raymond du TARN.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6074
    • E-mail
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #1 le: avril 25, 2018, 17:09:06 pm »
Bonjour

Le principal avantage est un PC dédié, avec le minimum de programme installé, éventuellement sans internet ni anti virus.
Le risque d'avoir des interruptions en court de lecture, ou une mise à jour windows au milieu de l'écoute de votre morceau préféré est ainsi fortement limité.
C'était ma solution avec mon ancien PC sous XP.

Avec un PC plus récent, un processeur un peu plus récent, avec Windows 7 ou 10, tout tourne bien.
Commencez avec, il sera toujours temps de dédier le vieux exclusivement à la musique !!!

Autre avantage des deux PC, vous avez deux disques dur, donc au moins une sauvegarde de vos fichiers musicaux.
A ne pas négliger non plus.

Cordialement, Dominique

Raymond81600Gaillac

  • Newbie
  • *
  • Messages: 113
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #2 le: avril 25, 2018, 21:34:07 pm »
J'ai un vieux DELL,
je vais donc l'utiliser, je voulais
juste comprendre pourquoi. Merci.

La meilleur solution serait donc
d'utiliser mon PC de bureau pour
télécharger et transformer les CD en
FLAC, pour ensuite tout transférer
sur le vieux PC pour la musique.


Merci. Raymond

P.S. Les sauvegardes, toujours.
J'ai deux disque dur externe,
un chez moi, l'autre chez le voisin
en cas de feu ou vol. Ah, maintenant
vous connaissez mes secrets :lol:

dexter59

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 900
    • E-mail
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #3 le: avril 25, 2018, 22:51:58 pm »
Bonjour, vous copiez les téléchargements sur une clef USB et vous transférer dans le vieux ainsi, pas besoin de graver.

Raymond81600Gaillac

  • Newbie
  • *
  • Messages: 113
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #4 le: avril 26, 2018, 00:12:51 am »
Bonjour Dexter et merci.

Mais si je veux des fichiers FLAC ?  très haute qualité

Il parait que je peux transformer des CD en FLAC ?

Et peut être aussi les Vinyl ???

dexter59

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 900
    • E-mail
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #5 le: avril 26, 2018, 08:31:34 am »
Bonjour vous pouvez transformer vos CDs en flac certe, mais vous n'aurez pas mieux que ce qui est gravé sur le CD de base. En revanche ça ne peux pas faire de mal ceci dit bien au contraire. De plus un CD dématérialisé dans un bon PC plus ou moins dédié fonctionnera mieux que dans un lecteur.

Par contre un vrai flac fait à partir des fichiers de mastering sera un peu supérieur.


Borak

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 611
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #6 le: avril 26, 2018, 09:00:19 am »
Le Flac n'est qu'un format sans perte.

Le Flac peut avoir plusieurs niveaux de fréquence d'échantillonnage. Quand on ripe un CD on obtient du flac avec exactement le même niveau d'information 44kHz sur 16bits. Ce sera identique (les erreurs de lecture du CD en moins, sauf celle qu'on a ripé avec le CD). C'est aussi un vrai Flac !

Le Flac va compresser sans perte, donc un gain de 2 en taille de fichier.
Le Flac peut stocker de la haute résolution, genre 96kHz ou 192kHz sur 24bits par exemples.

Chez Apple qui ne veut rien faire comme tout le monde, il y a l'équivalent : Alac, avec les mêmes caractéristiques.

Sinon, le gros avantage de la musique dématérialisé, c'est la correction d'erreur. Sur les CD elle est basique (on recrée l'information manquante par rapport au signal proche). Sur un disque dur, on n'a pas ce genre de pb, un fichier sera toujours sans erreur (jusqu'à ce que le disque lache : Donc penser aux sauvegardes).
« Modifié: avril 26, 2018, 09:04:47 am par Borak »

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6074
    • E-mail
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #7 le: avril 26, 2018, 17:12:21 pm »
Bonjour

Aujourd'hui avec les disques dur disponible, la réduction de taille des fichiers de 30 à 40% n'est plus utile.
L'avantage du Flac sur le Wav est dans les tags.

J'avais des CD de 30 ans qui devenaient illisibles sur un lecteur de CD classique.
Lors du ripage, des passages étaient lus 10 fois pour être copié sur le disque dur sans erreur.
EAC propose un contrôle bit à bit entre le CD et ce qui est copié.
Ensuite à partir de cette copie "parfaite", il est converti en Flac.
Le ripage sauve les collections de CD !!!

La lecture dans le PC est une lecture informatique, sans erreur.
C'est au niveau de la sortie du flux numérique du PC que les choses se compliquent : L'USB n'est pas le top.
La RME DIGIFACE USB se débrouille très bien à ce niveau : Elle est capable de gêrer 32 canaux 24 bits à 48 kHz en entrée et sortie, elle est à l'aise avec 2 canaux 24 bits à 192 kHz en sortie !!!

Cordialement, Dominique

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 873
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #8 le: octobre 03, 2018, 22:25:13 pm »
Bonjour,

j'ai toujours évité l'utilisation du PC en utilisation régulière pour l'écoute de la musique. Bien que ce soit un outil indispensable pour améliorer un système et même incontournable lors de l'utilisation de maillons programmables comme un OpenDRC-DA8, une fois le système réglé, je préfère de loin n'avoir que des interrupteurs à basculer physiquement pour que la musique explose dès qu'on appuie sur ">".

Cependant, la correction de la phase dans le grave est approximative avec les 2048 taps de l'OpenDRC et la programmation d'un filtre passe haut à 96 dB/ octave à 19 ou 20 Hz carrément impossible à faire tandis que je me pose la question d'un possible amélioration de mon système avec une phase droite jusqu'à 20 Hz et non pas seulement jusqu'à 40.
Après mes dernières mesures de résonances et d'ondes stationnaires, il s'avère que j'en ai une à 40 Hz qu'il me faudra prochainement tenter d'éliminer avec la méthode de LeChacal619 et une autre à 16 Hz qui est monstrueuse car visible même lors de la mesure d'un 13 cm ! mais heureusement à une fréquence très rarement excitée. Quelques simulations dans REW avec des filtres FIR semblent montrer que cette résonance est considérablement atténuée avec l'utilisation d'un PH à 19 Hz de pente très raide alors qu'un filtre à phase minimum de même valeur n'a que peu d'effet sur la résonance à 300 ms.

J'ai donc envisagé de faire des tests à l'écoute sur la pertinence d'une correction de phase étendue dans le grave et de l'application d'un filtre PH FIR de 96dB/oct à 20 Hz.

Pour ce faire, j'ai "restauré" un vieux portable avec clavier en panne et batterie morte pour m'en servir de source (musique sur la free-box > wifi > PC > foobar > carte son ESI U24 XL > SPDIF > OpenDRC-DA8 > amplis) parallèlement à ma source habituelle (musique sur la free-box > câble réseau ethernet > lecteur Blu-ray Philips > SPDIF > OpenDRC-DA8 > amplis)

Avant toute chose, j'ai déjà voulu comparer à l'écoute les deux versions à partir des mêmes morceaux. Pour basculer A/B , il suffit de débrancher la RCA de la sortie de la carte son ESI et la rebrancher sur la sortie du lecteur blu-ray, puis vice versa.

Une écoute sur quelques extraits ne m'a pas permis de différencier les deux versions. Par contre, le deuxième morceau lancé sur Foobar est resté muet sans explication, toutes les applications semblant fonctionner correctement. Un redémarrage de Win 7 edition familiale 32 bits a résolu le problème mais n'a fait que me conforter dans ma réticence à utiliser le PC et ses périphériques en tant que maillons HI FI.

Le prochain problème à résoudre sera de mesurer avec REW le système passant par foobar avec et sans convolution et vérifier que la convolution dans foobar est efficace.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6074
    • E-mail
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #9 le: octobre 04, 2018, 16:50:38 pm »
Bonjour

Cela fait des années que j'utilise un PC sous Windows sur ma chaîne comme source de musique.
Je ne dirai pas que je n'ai jamais eu de petits soucis. Mais ils sont suffisamment espacés pour ne pas se faire remarquer.

Pour mesurer à travers les corrections, ce ne sera pas avec Foobar mais avec VSTHost et Convolver VST.
Votre carte son doit avoir une entrée pour faire transiter le signal de mesure.
Si vous mesurez avec le même PC que celui pour écouter la musique, je ne sais pas.

Cordialement, Dominique.

luiscrepy

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 873
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : un PC "specifique" pour la musique ?
« Réponse #10 le: octobre 04, 2018, 19:14:52 pm »
J'ai fait des essais cette après-midi et la solution était expliquée dans le mode d'emploi de REW. N'importe quel logiciel de lecture acceptant les convolutions fera l'affaire.
Il suffit d'enregistrer (avec audacity par exemple) un sweep de mesure créé avec REW (grâce à son générateur intégré) et lu par le logiciel qui servira par la suite (foobar dans mon cas) Le micro de mesure étant positionné comme à l'accoutumée. Ensuite, il faut importer dans REW le sweep original ainsi que celui enregistré avec Audacity et REW calculera l'impulsion et tracera les courbes d'amplitude, de phase, de distorsion et tout le reste.
Mon premier essai a été de comparer la mesure faite de manière habituelle avec REW et celle d'un sweep lu par foobar sans aucune correction ni convolution. Tout paraît pratiquement identique sur les 2 mesures (amplitude, phase, distorsion, waterfall) pour peu que l'on aie pris soin de cocher "apply cal files" sinon il y a une différence dans la courbe d'amplitude.