Auteur Sujet: Line-Array n°2 - Etape 1  (Lu 1804 fois)

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1713
Re : Line-Array n°2 - Etape 1
« Réponse #105 le: mai 28, 2018, 09:13:33 am »
Voici ce que ça donne :


Pour un test c'est plutôt réussi. Les aigus sont beaucoup plus clairs, plus définis et plus présents. Il y a incontestablement un gain important.

Voici les courbes de réponse au point d'écoute sans aucune correction (lissé en 1/24th d'oct)! je pense qu'il n'y a rien à corriger.


Le raccord se fait à 2500 Hz. Je me rends compte qu'il est compliqué de raccorder une ligne droite avec un tweeter, la raison est simple : la différence de trajet entre le médium le plus proche du point d'écoute et le médium en haut ou en bas de la ligne et le point d'écoute est supérieure à la longueur d'onde, du coup le tweeter dont la distance au point d'écoute est équivalente à celle du médum du centre de la ligne est à la fois en phase et en opposition de phase. J'ai coupé à 300 dB/Oct afin de n'avoir aucun soucis de raccord.

L'aigu est très directif verticalement. à 10° on perd déjà 5 dB et à 20° on perd 20 dB en haut du spectre, perte qui ne bouge plus ensuite en fonction de l'angle (diffraction des 9 sources). Normal compte tenu de la dimension verticale de la LA de tweeters.

Tout ceci m'amène à la réflexion plus générale sur une LA droite : la seul moyen de gérer correctement les aigus, c'est soit utiliser un unique tweeter (ou quelques tweeter comme je l'ai fait, mais au grand max sur 30 à 40 cm), soit de faire une ligne complète de rubans ou AMT, naturellement très directifs verticalement et de forte sensibilité qui n’interagiront pas entre eux et qui arroseront donc cylindriquement.
Une ligne de petits tweeter non directifs ne marche qu'à la condition d'accepter 20 dB de perte de sensibilité et de pondérer la ligne comme le font Mc Intosh ou d'autres.
« Modifié: mai 28, 2018, 09:43:50 am par xnwrx »

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 531
    • E-mail
Re : Line-Array n°2 - Etape 1
« Réponse #106 le: mai 28, 2018, 10:57:22 am »
A l'oeil c'est joli . Mais je ne comprends pas cette histoire de perte de sensibilité de 20 dB . Pouvez vous me réexpliquer ? Dans le pdf il est pourtant stipulé que la ligne de tweeters doit être suffisamment longue pour couvrir la position assise ou debout de l'auditeur .

Avez vous réalisé des mesures de ces tweeters à l'unité , notamment hors axe ? D'après les mesures constructeur il semble possible de les couper très bas .

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1713
Re : Line-Array n°2 - Etape 1
« Réponse #107 le: mai 28, 2018, 11:44:32 am »
Bonjour Jaffar,
Le principe d'une LA est trivial : les ondes sonores de chaque HP vont s’additionner avec leur phase respectives là où vous les écoutez. Le trajet entre chaque HP et l'oreille conditionne donc le retard de chaque onde et donc sa phase pour chaque fréquence. Tant que la différence de trajet est très inférieur à la longueur d'onde tout se passe bien, la puissance sonore s'accroit avec le nombre de HP. Un déphasage de 1/4 de longueur d'onde entre 2 sinus correspond à +3 dB alors qu'en phase ils produisent +6 dB.  A 1/2 longueur d'onde on annule l'onde...etc. Vous obtenez alors un diagramme de rayonnement en peigne et surtout aucun endroit où toutes les ondes sont en phase ou approximativement en phase. Le module ou la puissance sonore diminue donc du fait des multiples sommes jamais en phase. La pondération de la ligne permet de réduire le phénomène de peigne et les lobes secondaires en réduisant la puissance des HP les plus lointains, mais au détriment de la sensibilité globale.

En gros pour une écoute standard à 4m de distance et à 1m du sol d'une ligne verticale de 2m de haut, la différence de trajets entre le centre de la ligne et les extrémités est de 12,3 cm. Si on se base sur 1/4 de longueur d'onde, on obtient une fréquence maxi de fonctionnement "couplé" (c'est à dire sans peigne et avec gain de sensibilité) de 714 Hz. Au dessus de cette fréquence, la sensibilité accumulée en un point d'écoute décroit rapidement du fait de l'addition à phase éloignée des signaux et le peigne s'accroit.
Voyez cette simulation à 4m de la ligne de 2m de haut, pourtant avec de tout petits HP :


La simu est faite avec des HP rayonnant en 2.PI steradian. Mais au point d'écoute cela ne joue pas (hormis les réflexions qui dans réalité ajoutent au peigne). La solution : 1 unique HP de sensibilité équivalente à la sensibilité de la ligne dans le grave et au rayonnement vertical directif (ruban ou AMT). Ou une ligne de ces rubants ou AMT directifs verticalement qui ainsi arrosent face à eux uniquement : suivant la hauteur du point d'écoute vous n'en entendez que quelques uns. Courber la ligne de manière convexe comme Keele permet d'améliorer les choses, mais vous n'entendez en un point plus que quelques HP et non tous, donc sans gain de sensibilité/SPL.

Voici la mesure d'axe du Tweeter TB 20-2040S. Étrangement il coupe avant 20 kHz contrairement aux dires du TB :


Par contre il distord très peu y compris à 800 Hz. Utilisable jusqu'à 85 dB SPL pour 0,5% de disto à 1 kHz ou 90 dB SPL pour disto de 0,5% à 1,5 kHz.

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1713
Re : Line-Array n°2 - Etape 1
« Réponse #108 le: mai 28, 2018, 18:03:15 pm »
J'aimerai bien mesurer mes LA en anéchoïque et à 20m ou 100m. Mais j'écoute comme la plus part des gens ici dans une pièce qui est très limitante. Le recul maxi est à 9m, le point d'écoute est à 4m. Globalement sur cette courte plage de distance, l'atténuation en fonction de la distance et de la fréquence est identique et très faible.
Une LA de 2m qui monte à 2,5 kHz et une LA de 40cm qui couvre 2,5 kHz à 20 kHz ça donne un rapport longueur d'onde/taille de la LA du même ordre de grandeur, donc une directivité approximativement identique.
Somme toute, une enceinte classique avec ses HP de taille comprise entre 30 cm pour le grave, 15cm pour le médium et 20mm pour l'aigu souffre de problèmes de directivité plus importants : le grave rayonne à 360°, le médium est directif au dessus du kHz et l'aigu est directif au dessus de 10 kHz.
Avec la ligne CBT courbée, la puissance hors axe est perdue je te le confirme. Certes elle est à directivité relativement constante en fonction de la fréquence, mais il y a de la perte. Avec toute ligne droite ou CBT, plus tu recules et plus tout se remet en phase. Avec la ligne droite, tu récupères donc beaucoup plus d'énergie qu'avec la CBT qui rayonne aussi hors axe. Le beaucoup c'est effectivement beaucoup. Une CBT keele, c'est 88 dB/2,83V/m alors qu'avec 72 de ces petits tweeters rayonnant au même point en phase on serait sans doute proche des 100 dB/2,83V/m.
Ma LA est à 97 dB/2,83V/m en partant de 20 (5 en parallèle 4 fois le tout en série) M3N qui ont une sensibilité de seulement 83 dB/2,83V/m pris individuellement. Les 9 (3 en parallèle 3 fois le tous en série) tweeter sont presque au même niveau en partant d'une sensibilité de 86dB/2,83V/m.
Lefait d'être directif verticalement a un gros intérêt vis à vis du sol et du plafond.

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1713
Re : Line-Array n°2 - Etape 1
« Réponse #109 le: mai 28, 2018, 20:00:08 pm »
La ligne courbée vers le point d'écoute n'est intéressante que pour le point d'écoute.
Dans l'immédiat je vais en rester là car très satisfait du résultat.
Mais je ne laisse pas tomber la LA de graves. J'ai vu que Tangband venait de sortir un coaxial 6" qui semble très intéressant. Placé au centre d'une ligne de 6 HP de graves de 25cm et coupé vers 150 Hz à 200 Hz ça pourrait faire quelque chose de très intéressant.
http://www.tb-speaker.com/products/w6-2313


xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1713
Re : Line-Array n°2 - Etape 1
« Réponse #110 le: juin 03, 2018, 16:54:36 pm »
Bonjour,

J'ai refait intégralement les petites lignes de tweeters afin qu'elles se marient mieux avec les LA M3N et de manière plus sérieuse.



Avec le mini-DSP, je peux passer en un clic de la config full LA M3N à la config LA M3N + LA Tweeters. En avec une courbe de réponse sensiblement identique, le message sonore est bien différent, avec un gain notable à mes oreilles dans l'aigu.
L'avantage en prime est d'obtenir une sensibilité globale élevée (96 dB/2,83V/m) et très peu de corrections à appliquer.
Voici la courbe de réponse avec 3 EQ sur la ligne de médium et 2 EQ sur la ligne d'aigus (lissé à 1/6th d'oct) :


« Modifié: juin 03, 2018, 17:05:42 pm par xnwrx »