Auteur Sujet: volume de l 'amortissement  (Lu 712 fois)

Franck34000

  • Newbie
  • *
  • Messages: 138
Re : Re : Re : Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #15 le: juillet 19, 2018, 21:12:38 pm »
Salut Etienne,
Bonjour
En fait, la vitesse du son ne change pas, c'est son trajet qui augmente......
La propagation des bêtises est constante.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_du_son
Siméon


Je l'ai en effet souvent constaté, mais voila seulement que tu t'en aperçois......

Quand tu mets un amortissant sur le trajet du son (genre laine de verre) son volume "solide" est très faible, le volume "gazeux" est le plus important..... la t° (combien de degrés ?)ne change pas grand chose !

Je suppose que tu vas mettre cela dans ton bêtisier.......

Etienne

Je pense comme toi que la vitesse du son dans l'air est constante, et qu'elle n'est pas modifié par l'apport d'un volume fibreux ou poreux .
Ceci posé : si le  trajet augmente, ne peut-on pas en parler en terme de pression et de régulation de pressions plutôt que d'une variation de vitesse ?

Franck
_

xnwrx

  • Administrator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 1884
Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #16 le: juillet 19, 2018, 21:39:32 pm »
 :lol:Comme l'a indiqué Siméon, la vitesse du son ne varie pas parce que le trajet augmente, mais bien parce que les propriétés du milieu de propagation changent entre air seul et fibres emprisonnant de l'air.

Franck34000

  • Newbie
  • *
  • Messages: 138
Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #17 le: juillet 19, 2018, 22:14:22 pm »
Salut xnwrx,
:lol:Comme l'a indiqué Siméon, la vitesse du son ne varie pas parce que le trajet augmente, mais bien parce que les propriétés du milieu de propagation changent entre air seul et fibres emprisonnant de l'air.

Les fibres n'emprisonnent pas d'air !
Sinon ce serai de la mousse à cellule fermé !
Siméon à eu raison de rappeler que "la vitesse du son ne varie pas parce que le trajet augmente" même si tout le monde sait déja ça !
Bref, la vitesse ne varie pas !  Mais quid de la pression ?

Franck
_

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1411
    • E-mail
Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #18 le: juillet 19, 2018, 22:18:45 pm »
Aïe Aïe Aïe  :cheers:

gils

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1915
Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #19 le: juillet 19, 2018, 22:33:58 pm »
 :lol:

Simon aime bien Wikipédia !  :cheers:

fabriquer une enceinte à pavillon ou un Tapped Horn, mettez y un produit "casseur d'onde" dans la bouche et observer (écouter) a différence avec et sans ;)

cdt.Gilles


Oriu

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 258
Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #20 le: juillet 20, 2018, 08:32:19 am »
les matériaux absorbants absorbent le spectre sonore avec plus ou moins d'efficacité suivant les fréquences et les matériaux absorbants, cette énergie sonore est convertie en micro déplacements des fibres des matériaux amortissant et au final en calorie

tonton

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 578
Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #21 le: juillet 20, 2018, 18:01:53 pm »
Bonjour,

Oui, c'est pourquoi la fibre est supérieure à la mousse. Dans cette dernière, je ne vois pas où est le frottement dans le matériau. Peut-être au coeur de la matière.

La vitesse du son est constante, certes, mais pas la vitesse des mollécules d'air qui est fonction de la position de celles-ci dans l'onde sonore.
Une onde sonore est une succession, de zones de pression avec des zones de vitesse (oscillations).
Là ou la pression est élevée, les molécules sont pressées et plus ou moins bloquées.
En zone de dépression, elles sont distendues avec des mouvements oscillant de plus ou moins grande vitesse.
Entre zone de pression et zone de vitesse il y a une distance inversement proportionnelle à la fréquence.
Chaque point d'une ligne acoustique correspond  à une une zone de vitesse pour plusieurs fréquences.
Donc, pour bien amortir de manière équilibrée le médium et bas médium, il faut placer l'absorbant tout du long et pas à un endroit précis.
Quand la fréquence augmente, les zones de vitesse sont plus nombreuses dans la liqne, puisque la période diminue.
L'efficacité augmente donc avec la fréquence.
En positionnant l'absorbant en un point précis, on n'atténue que certaines fréquence. Donc, à mon avis, pas bien.

Dans une enceinte fermée, la proximité des parois correspond  plus aux zones de pressions, donc, selon moi, ce n'est pas le meilleur endroit pour placer l'absorbant, Néanmoins, si la composante de vitesse perpendiculaire à la parois est très faible, il reste la composante tangentielle. Donc, ça marche quand même, mais moins bien.
Pour ma part, dans ce cas précis, j'aurais plutôt tendance à placer l'absorbant en mode rideau oblique qui travers l'enceinte de part en part, histoire de balayer toutes les distances absorbant/parois, donc une plage étendue de fréquences.

Cordialement
« Modifié: juillet 20, 2018, 18:31:04 pm par tonton »

Franck34000

  • Newbie
  • *
  • Messages: 138
Re : Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #22 le: juillet 20, 2018, 20:48:21 pm »
Salut Tonton,
Bonjour,

Oui, c'est pourquoi la fibre est supérieure à la mousse. Dans cette dernière, je ne vois pas où est le frottement dans le matériau. Peut-être au coeur de la matière.

Cordialement

Le frottement de quoi avec quoi ? ?
Tu subodores que la fibre ( quelle fibre ? ) est supérieur à la mousse ( quelle mousse ? ) dans un frottement et de quoi avec quoi !
Quand au coeur de la matière ,,,????  Est-ce que tu penses à une densité ?
_

tonton

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 578
Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #23 le: juillet 20, 2018, 23:01:24 pm »
Oriu l'a expliqué juste avant que je rebondisse sur son post.
Les micro-oscillations des mollécules d'air sont transmises aux fibres du matériau absorbant.
Ces fibres frottent entre elles, d'où génération de chaleur.
L'énergie sonore est donc convertie en calorie.
Mon intervention consiste simplement à dire qu'il faut répartir l'absorbant pour choper une large bande de fréquences.

Pour les mousses, je cherche à comprendre le principe.

Cdlt
« Modifié: juillet 20, 2018, 23:15:08 pm par tonton »

Franck34000

  • Newbie
  • *
  • Messages: 138
Re : Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #24 le: juillet 21, 2018, 00:57:13 am »
Salut Tonton,

Oriu l'a expliqué juste avant que je rebondisse sur son post.
Les micro-oscillations des mollécules d'air sont transmises aux fibres du matériau absorbant.
Ces fibres frottent entre elles, d'où génération de chaleur.
L'énergie sonore est donc convertie en calorie.
Mon intervention consiste simplement à dire qu'il faut répartir l'absorbant pour choper une large bande de fréquences.

Pour les mousses, je cherche à comprendre le principe.

Cdlt

Si comme tu le dis, l'énergie sonore est convertie en calorie; alors c'est aisémement mesurable ! C'est logiquement une perte d'énergie sonore ! Que l'on peut mesuré en dB ! !
[ c'est plus facile que d'essayer de mesurer l'élévation de température à l'intérieur de la mousse ou des fibres ]
_

Oriu

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 258
Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #25 le: juillet 21, 2018, 06:04:37 am »
Concernant les mousses, il n'y a pas de fibre, mais un maillage souple en 3D, l'énergie sonore est absorbée par la déformation de la mousse et par la géométrie du maillage, mais personnellement je préfère utiliser de la laine de verre, et de la laine de tissu (isolation phonique automobile).
Je trouve aussi que certains matériaux comme les ouates de fibre de polyester manquent d'efficacité, du moins c'est ce que je constate à l'oreille, en plaçant ces matériaux à quelques cm de mon oreille en milieu bruyant.
On peut aussi mixer plusieurs absorbants, pour essayer de favoriser plus ou moins l’absorption d'une partie du spectre sonore, on trouve des valeurs d'absorption à différentes fréquences pour différents matériaux, http://www.acouphile.fr/materiaux.html
De quoi faire des essais https://www.artapisserie.fr/274-rembourrage
« Modifié: juillet 21, 2018, 06:12:51 am par Oriu »

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1411
    • E-mail
Re : Re : Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #26 le: juillet 21, 2018, 07:08:52 am »
Bonjour !

alors c'est aisémement mesurable_

Pas du tout convaincu de ça ;-)

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5932
    • E-mail
Re : volume de l 'amortissement
« Réponse #27 le: juillet 21, 2018, 08:27:03 am »
Bonjour

Il y a deux type de mousses, celles avec des cellules ouvertes, celle avec des cellules fermées.
Avec des cellules ouvertes, si vous soufflez d'un coté de la mousse vous sentez l'air qui sort freinée de l'autre coté.
Les mousse à cellules fermées sont inadaptées à notre utilisation.

Cordialement, Dominique