Auteur Sujet: Filtrage et RI  (Lu 986 fois)

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Filtrage et RI
« le: juillet 22, 2018, 23:03:33 pm »
Bonjour,

J'ai coupé à 300 dB/Oct afin de n'avoir aucun soucis de raccord.

De par mes expériences passées, j'ai toujours perçu une distorsion lorsque la pente de coupure est importante. Jusqu'à aujourd'hui, je me suis passé des filtres brickwall pour utiliser à la place des filtres à phase linéaire dont la courbe d'amplitude est celle de Linkwitz-Riley d'ordre 8. Hier, et je pense que c'est dû à l'amélioration de l'acoustique de ma pièce, j'ai à nouveau réussi à distinguer ces distorsions sur les transitoires de plusieurs musiques : j'ai été obligé de passer à des filtres d'ordre 2. Ayant expérimenté ce phénomène avec différentes enceintes, différents HPs (point source, line array) et le phénomène, lorsqu'il apparaît, étant audible en tout point de la pièce (y compris en champ proche), je pense qu'il devrait apparaître sur ton système également.

Une des musiques sur lesquelles le phénomène apparaîssait chez moi : https://youtu.be/QuuRzThNx_U?t=1m24s

Le phénomène est un espèce de sifflement très très faible qui apparaît sur les transitoires de la musique, un à chaque battement, environ 1 fois toutes les 0.6 à 0.8 sec. sur le passage que je t'ai envoyé. La fréquence de sifflement est plutôt dans le medium/haut du spectre, je suis très mauvais en estimation de fréquence à l'oreille, surtout que le son parasite qui apparaît ressemble un peu à un logsweep très court et très rapide, sur une bande passante assez faible (je dirai que le son entendu dure environ 0.2 à 0.4sec. max). Est-ce que tu peux tester et écouter attentivement pour voir si le phénomène apparaît ou non chez toi ? Si non, essaie d'y prêter cas sur d'autres musiques : probablement que le son parasite apparaît selon les fréquences de coupure du filtre... en général, il s'agit de musique ou les transitoires sont chargées en énergie (= balaient une partie importante du spectre), et ont une forte dynamique (en général un quasi silence avant et après la transitoire).
« Modifié: juillet 22, 2018, 23:05:46 pm par LeChacal619 »

RV

  • Newbie
  • *
  • Messages: 167
    • E-mail
Re : Filtrage et RI
« Réponse #1 le: juillet 23, 2018, 08:27:08 am »
Bonjour,

Je viens d'écouter le morceau de musique sur Youtube, je ne suis pas connaisseur de cette musique.
Le PC est connecté aux amplis en liaison asymétrique, cable de 30 cm.
Voilà ce que j'observe, les graves très abondants physiquement ressentis ont vu leur ardeur calmée sur le caisson et les 2 voies basses, je n'entends pas le phénomène cité, mais à 7'45 la fin montant en très aigus perfore un peu les tympans.
L'impression d'un "gros volume" de musique qui pousse très fort, des voies homme puis femme qui apparaissent, le message audio est très fourni et très détaillé. Il couvre le spectre dans son ensemble, il manquerait peut être un poil de medium.

Je suis en multi amplification, 2X  LA pour les medium et aigu, 2x clos medium grave et grave, 1Xsub.

Mon installation est sans DSP, toutefois je corrige logiciellement la carte son du PC, selon des courbes obtenues avec REW et Umk1Le modèle de courbe est celui avec décroissance dans le haut du spectre.

Cdlt

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Filtrage et RI
« Réponse #2 le: juillet 23, 2018, 11:24:01 am »
Bonjour,

Bonjour,

Je viens d'écouter le morceau de musique sur Youtube, je ne suis pas connaisseur de cette musique.
Le PC est connecté aux amplis en liaison asymétrique, cable de 30 cm.
Voilà ce que j'observe, les graves très abondants physiquement ressentis ont vu leur ardeur calmée sur le caisson et les 2 voies basses, je n'entends pas le phénomène cité, mais à 7'45 la fin montant en très aigus perfore un peu les tympans.
L'impression d'un "gros volume" de musique qui pousse très fort, des voies homme puis femme qui apparaissent, le message audio est très fourni et très détaillé. Il couvre le spectre dans son ensemble, il manquerait peut être un poil de medium.

Je suis en multi amplification, 2X  LA pour les medium et aigu, 2x clos medium grave et grave, 1Xsub.

Mon installation est sans DSP, toutefois je corrige logiciellement la carte son du PC, selon des courbes obtenues avec REW et Umk1Le modèle de courbe est celui avec décroissance dans le haut du spectre.

Cdlt

Merci pour le feedback. L'écoute de la musique en entier n'était pas nécessaire : il suffisait de jouer en boucle les 5 ou 10 secondes à partir du point de démarrage présent dans l'url. Vous faites vos mesures avec REW ? Si oui serait-il possible de nous fournir un fichier .mdat (fichier de mesure REW : file/save measurement...) ? idéalement côté gauche, côté droite, stéréo au point d'écoute, mais juste le stéréo peut suffir dans un premier temps. Si votre niveau sonore est calibré, à 85dB en moyenne serait l'idéal : la distorsion et le spectral decay sont sensible au niveau sonore donc à faible niveau sonore ils ne valent presque rien dire, à moins que vous écoutiez vos musiques à 70dB ;-)

Merci !

RV

  • Newbie
  • *
  • Messages: 167
    • E-mail
Re : Filtrage et RI
« Réponse #3 le: juillet 23, 2018, 17:52:48 pm »
Bonsoir,

Désolé, mais devant déménagé prochainement, si j'ai encore de quoi écouter, tout le reste est en carton et ne puis donc répondre favorablement à votre requête.

Je confirme le vrillage d'oreille à 7'45 / 7'50, pas de distorsion, et beaucoup de détails sur tout le spectre, dont les voies d'homme et femme certes "robotisées". Les sub et graves très généreux, le caisson s'exprimait gentiment !

Bien que je ne sois pas initié à ce type de musique, elle me semble avoir le mérite de permettre de tester les capacités d'une installation, j'imagine un BR grassouillet émettant une soupe bien lourde !
Là le bas du spectre était généreux mais très bien défini. En revanche j'ignore le niveau d'échantillonnage du morceau, mon PC Packard Bell (de 2005) n'indique pas ce type d'info.

XNWRC aura sûrement une réponse sur ce test

Cdlt

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Filtrage et RI
« Réponse #4 le: juillet 23, 2018, 18:10:15 pm »
Bonsoir,

Bonsoir,

Désolé, mais devant déménagé prochainement, si j'ai encore de quoi écouter, tout le reste est en carton et ne puis donc répondre favorablement à votre requête.

Que nenni cher sire : point de langage aussi élaboré pour s'adresser à ma personne !  :mrgreen:

Plus sérieusement, ce n'est pas bien grâve, j'espérais juste une troisième mesure à laquelle je pourrais comparer mon système : pour l'instant seul Papourien a joué la carte de la transparence en m'envoyant ces réponses d'impulsion pour analyse. Autant dire que mon répertoire de référence pour faire des comparaisons est maigre ! Je pense que c'est lorsque l'on accepte de voir les défauts de son système qu'on peut commencer à le faire évoluer en mieux  :p mais c'est vrai que refaire des mesures c'est chiant : on patientera  :cheers:

Citer
Bien que je ne sois pas initié à ce type de musique, elle me semble avoir le mérite de permettre de tester les capacités d'une installation, j'imagine un BR grassouillet émettant une soupe bien lourde !

Oui je pense qu'il faut tester un peu toutes les musiques pour "évaluer" son système dans les moindres recoins : piano, batterie, saxo, contrebasse, orgue, électro... tout les sons ont des caractéristiques différentes et peuvent mettre en avant différents défauts du système : l'électro peut mettre en défaut la réponse transitoire, les grâves traînants, le piano et autres instruments dont les notes "persistent" les réverbérations néfastes de la pièce,  etc. Pour l'échantillonnage, si tu entends par là la fréquence d'échantillonnage du fichier audio, il s'agit probablement de 44.1khz !

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2630
Re : Filtrage et RI
« Réponse #5 le: juillet 23, 2018, 18:55:28 pm »
Bonsoir,
aucun problèmes pour partager, voici une mesure canal droite et canal gauche (pas de moyennes) au point d'écoute de mon système. (Rq, j'ai subit un dégâts des eaux la semaine dernière, j'ai donc du déplacer mon caisson de basse pour l'abriter et il n'est plus aligné avec le reste du système. Pour le reste tout est nominal). Pour rappel, ma pièce est ultra réverbérante et pourtant la réponse impulsionnelle est bien symétrique.

https://www.partage-fichiers.com/upload/21iw62bl

J'ai attentivement essayé de déceler un quelconque défaut tel que vous le décrivez sur le lien youtube que vous avez mis, sans succès. Je ne perçois aucun défaut, aucun sifflement, ou rien qui semblerait anormal. Le son est clair et propre, les battements basse et caisse ainsi que les cymbales sont tous très clairs et propres (même s'ils sont tous électroniques à la base). Je n'ai aucune gène à l'écoute de ce morceau.

300 dB/Oct, ce n'est pas du Brickwall au sens propre du terme, même si c'est très raide. Comment le réalisiez vous et avec quel matériel ?

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Filtrage et RI
« Réponse #6 le: juillet 23, 2018, 20:10:52 pm »
Citer
aucun problèmes pour partager, voici une mesure canal droite et canal gauche (pas de moyennes) au point d'écoute de mon système. (Rq, j'ai subit un dégâts des eaux la semaine dernière, j'ai donc du déplacer mon caisson de basse pour l'abriter et il n'est plus aligné avec le reste du système. Pour le reste tout est nominal). Pour rappel, ma pièce est ultra réverbérante et pourtant la réponse impulsionnelle est bien symétrique.

https://www.partage-fichiers.com/upload/21iw62bl

Excellent merci ! Tes réponses d'impulsions sont très intéressantes à analyser, je vais en discuter avec toi en MP si tu veux bien  :p

Citer
300 dB/Oct, ce n'est pas du Brickwall au sens propre du terme, même si c'est très raide. Comment le réalisiez vous et avec quel matériel ?

Je le réalisais avec des filtres fais maisons : je génère la courbe d'amplitude cible dans le domaine fréquentiel et je déphase le signal pour que le milieu de l'impulsion tombe au milieu du filtre en fonction de la longueur souhaité, j'utilise ensuite une librairie C++ qui me réalise une FFT inverse du signal pour l'obtenir dans le domaine temporel. J'effectue ensuite un fenêtrage (ou pas) avec le même logiciel ou avec un autre. J'ai vérifié la qualité des filtres ainsi généré sous Holmimpulse "en faisant du zero padding avant et après le filtre" dans le domaine temporel.

J'utilise Brutefir sous linux pour la convolution des filtres ainsi générés stockés dans des fichiers texte. J'avais essayé d'utiliser également DRC à l'époque (Digital Room Correction) et l'artefact apparaîssait de façon similaire. Je n'ai pas réussi à identifier la cause du phénomène aujourd'hui, et quand j'essaie de l'enregistrer l'artefact est tellement subtile que je ne l'entend pas ensuite.... peut-être qu'il s'agit d'un phénomène qui lie la fréquence et le temps et que notre cerveau est capable de le déceler du fait que nous ayons deux oreilles... peut-être que pour pouvoir capturer le phénomène, il me faudrait un couple de micro pour faire un enregistrement stéréo, enregistrement que l'on pourrait rejouer ensuite au casque, éventuellement en ajoutant si nécessaire un filtrage HRTF par convolution peut-être  :?:
« Modifié: juillet 23, 2018, 20:13:15 pm par LeChacal619 »

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2630
Re : Filtrage et RI
« Réponse #7 le: juillet 23, 2018, 20:36:21 pm »
Pourquoi en privé? il serait mieux de partager nos discussions pour que d'autres puissent intervenir ?

Mes FIR sont réalisés dans le mini-DSP, calculés par REW. Dans ton cas est tu certain de la forme de filtre que tu souhaites réaliser ? Ne pas oublier que la FFT impose que le signal est périodique à l'inverse de la fréquence d'échantillonnage. Dans ton cas en générant la réponse fréquentielle puis en appliquant une FFT inverse, ça marchera pour un passe bas qui n'aura pas d'énergie à la demi fréquence d'échantillonnage, mais en passe haut il faut ajouter un passe bas autour de la fréquence d'échantillonnage afin d'éviter le repliement. La réponse impulsionnelle d'un passe bande n'a pas une impulsion mais est anti-symétrique (ou pas), donc le retard ne se fait pas sur le max. Le brickwall nécessite des filtre longs et les erreurs de calcul (arrondis/troncatures) deviennent sensibles. Une implémentation non adaptée peut provoquer une RI non souhaitée...Il faut aussi que la réponse du passe haut et du passe bas soient strictement symétriques à la même Fc et avec la même phase et le même retard, afin que les pré-oscillations s'annulent (pré et post ringing)...tout ceci pour dire qu'il y a des tas de bonnes raisons pour qu'il y ait des artefacts si tout n'est pas maîtrisé.
Dans mon cas, les phases du médium et de l'aigu sont parfaitement à 0 et identiques puisque les phases du médium et aigu sont corrigées pour être plates. La distance entre les centres des HP est bien inférieure à la demi-longueur d'onde à la fréquence de raccord. les passes-haut et passe bas sont identiques (symétriques en fréquence) avec la même fréquence d'échantillonnage (même horloge). Le raccord est donc parfait. Avec un raccord imparfait il est possible que ce son étrange apparaisse.
La symétrie de la réponse impulsionnelle est gage d'une phase plate à 0° dans les hautes fréquences (90% de l'impulsion provient de ce qui se passe au dessus du kHz). Une impulsion non symétrique est signe de phases non maîtrisées.

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Filtrage et RI
« Réponse #8 le: juillet 23, 2018, 20:52:36 pm »
Pourquoi en privé? il serait mieux de partager nos discussions pour que d'autres puissent intervenir ?

On peut, mais il faudrait alors ouvrir un sujet approprié pour ne pas polluer le sujet initial qui porte sur la fabrication d'un line-array ;-)


Citer
Dans ton cas est tu certain de la forme de filtre que tu souhaites réaliser ?

Quasiment oui.

Citer
Ne pas oublier que la FFT impose que le signal est périodique à l'inverse de la fréquence d'échantillonnage. Dans ton cas en générant la réponse fréquentielle puis en appliquant une FFT inverse, ça marchera pour un passe bas qui n'aura pas d'énergie à la demi fréquence d'échantillonnage, mais en passe haut il faut ajouter un passe bas autour de la fréquence d'échantillonnage afin d'éviter le repliement.

Non, le repliement n'existe pas quand on passe du fréquentiel au temporel. Il ne peut intervenir que lors de l'étape de "sampling" donc de discrétisation d'un domaine temporel "continu" (domaine spectral infini) à un domaine temporel "discret" (domaine spectral fini) ou lors d'un sous-échantillonnage éventuellement... ce qui revient au final grosso modo au même).

Citer
La réponse impulsionnelle d'un passe bande n'a pas une impulsion mais est anti-symétrique (ou pas), donc le retard ne se fait pas sur le max.

Non non. Un filtre, passe-haut, passe-bas ou passe-bande est toujours symétrique autour d'un coefficient (le pic) s'il est à délai de groupe constant (= même retard pour toutes les fréquences).

Citer
Le brickwall nécessite des filtres longs et les erreurs de calcul (arrondis/troncatures) deviennent sensibles. Une implémentation non adaptée peut provoquer une RI non souhaitée...Il faut aussi que la réponse du passe haut et du passe bas soient strictement symétriques à la même Fc et avec la même phase et le même retard, afin que les pré-oscillations s'annulent (pré et post ringing)...tout ceci pour dire qu'il y a des tas de bonnes raisons pour qu'il y ait des artefacts si tout n'est pas maîtrisé.

Oui, sauf que dans la pratique (i.e. après reproduction du signal par les hauts parleurs) les erreurs d'arrondis ne sont pas parfaitement maîtrisés  :p

Citer
Dans mon cas, les phases du médium et de l'aigu sont parfaitement à 0 et identiques puisque les phases du médium et aigu sont corrigées pour être plates. La distance entre les centres des HP est bien inférieure à la demi-longueur d'onde à la fréquence de raccord. les passes-haut et passe bas sont identiques (symétriques en fréquence) avec la même fréquence d'échantillonnage (même horloge). Le raccord est donc parfait. Avec un raccord imparfait il est possible que ce son étrange apparaisse.

J'avais aussi un raccord parfait sur les mesures. Pourtant ce son étrange apparaissaît, c'est pourquoi je n'ai jamais réussi à l'expliquer... Etrange !

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2630
Re : Filtrage et RI
« Réponse #9 le: juillet 23, 2018, 21:09:47 pm »
Nouveau sujet ouvert  ;)

Citation de: xnwrx link=topic=3902.msg73500#msg73500 date=1532374581


[quote
Ne pas oublier que la FFT impose que le signal est périodique à l'inverse de la fréquence d'échantillonnage. Dans ton cas en générant la réponse fréquentielle puis en appliquant une FFT inverse, ça marchera pour un passe bas qui n'aura pas d'énergie à la demi fréquence d'échantillonnage, mais en passe haut il faut ajouter un passe bas autour de la fréquence d'échantillonnage afin d'éviter le repliement.

Non, le repliement n'existe pas quand on passe du fréquentiel au temporel. Il ne peut intervenir que lors de l'étape de "sampling" donc de discrétisation d'un domaine temporel "continu" (domaine spectral infini) à un domaine temporel "discret" (domaine spectral fini) ou lors d'un sous-échantillonnage éventuellement... ce qui revient au final grosso modo au même).

Effectivement j'ai raconté des bétises !

Citer
La réponse impulsionnelle d'un passe bande n'a pas une impulsion mais est anti-symétrique (ou pas), donc le retard ne se fait pas sur le max.

Non non. Un filtre, passe-haut, passe-bas ou passe-bande est toujours symétrique autour d'un coefficient (le pic) s'il est à délai de groupe constant (= même retard pour toutes les fréquences).

Oui effectivement il y a bien un max local si le filtre est symétrique, j'étais encore aux filtres analogiques désolé !

Citer
Le brickwall nécessite des filtres longs et les erreurs de calcul (arrondis/troncatures) deviennent sensibles. Une implémentation non adaptée peut provoquer une RI non souhaitée...Il faut aussi que la réponse du passe haut et du passe bas soient strictement symétriques à la même Fc et avec la même phase et le même retard, afin que les pré-oscillations s'annulent (pré et post ringing)...tout ceci pour dire qu'il y a des tas de bonnes raisons pour qu'il y ait des artefacts si tout n'est pas maîtrisé.

Oui, sauf que dans la pratique (i.e. après reproduction du signal par les hauts parleurs) les erreurs d'arrondis ne sont pas parfaitement maîtrisés  :p

C'est bien avant, dans le calcul numérique, que les erreurs apparaissent. Et pour un FIR, ça peut vite se transformer en soupe. Le HP ne reproduit que ce qu'on lui donne à manger et créra ses défauts qui ne sont en général pas trop importants et connus.

Citer
Dans mon cas, les phases du médium et de l'aigu sont parfaitement à 0 et identiques puisque les phases du médium et aigu sont corrigées pour être plates. La distance entre les centres des HP est bien inférieure à la demi-longueur d'onde à la fréquence de raccord. les passes-haut et passe bas sont identiques (symétriques en fréquence) avec la même fréquence d'échantillonnage (même horloge). Le raccord est donc parfait. Avec un raccord imparfait il est possible que ce son étrange apparaisse.

J'avais aussi un raccord parfait sur les mesures. Pourtant ce son étrange apparaissaît, c'est pourquoi je n'ai jamais réussi à l'expliquer... Etrange !

Rien chez moi. Si tu avais du pré-ringing à outrance, ça se verrait sur la réponse impulsionnelle.

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Filtrage et RI
« Réponse #10 le: juillet 24, 2018, 00:25:21 am »
Si j'ai bien compris c'est ici donc ^^

Alors pour commencer tu as des réponses assez proches G/D, je dirai que tu as une bonne symétrie dans ta pièce.
Au niveau distorsion, il apparaît un pic assez important à 82Hz. Ce pic apparaît même sur une distorsion qui n'est pas normalisée à la fondamentale : je dirai donc qu'il s'agit d'une vibration parasite que tu pourrais très facilement localiser en jouant un sineburst à cette fréquence : essaie ceux de 80Hz et 85Hz ici peut-être, en mettant le volume assez fort pour tes oreilles !
Sinon dans les aigus la distorsion est très faible, inférieure à -50dB parfois, c'est très bas, mieux que ce qu'est capable de faire mon micro  :ptdr:.
Vu le temps de réverbération, je dirai que la pièce est assez grande. Tu pourrais donner des dimensions approximatives ?
Le temps de réverbération n'est pas homogène : les grâves sont vachement atténués (~670ms), ca remonte un peu dans les mediums/aigus avec un pic à 1400Hz à 1.1sec, puis ca redescend dans le haut du spectre à environ 900ms. Tu as mis quelques basstraps dans ta pièce et un peu de surfaces absorbantes style tapis épais, rideau etc. ?
Le graphe "clarté" semble indiquer une très mauvaise clarté (tout est relatif...) : 0dB sur le C50, 4dB sur le C80, autour de [11-23]dB pour le D50 (???). Je pense que c'est dû à la réverbération importante et à une mauvaise diffusion de l'énergie sonore. Peut-être il faudrait ajouter un peu "de bordel" dans la pièce (suivez mon exemple !!! ou pas  :ptdr:).
Le EDT est très proche des autres indicateurs (T20, T30, etc.) signe que les premières réflexions sont soit très bien absorbées, soit absentes du fait que les enceintes sont collées ou encastrées dans les parois.
Au niveau du spectral decay, ton RT60 étant d'environ 1seconde, si je règle le slicing à 100ms sur un fenêtrage de 1000ms, ce qui permet ainsi d'avoir pour le dernier slice le niveau sonore à +800ms, il n'y a qu'une seule résonance, mais plutôt importante, qui apparait à 37Hz environ : je pense qu'avec un seul basstrap accordé à cette fréquence avec un Q assez élevé tu pourrais grandement améliorer la qualité du grâve. En revanche ce qui est plutôt sympa, c'est qu'il n'y a que cette résonance qui ressort vraiment ! Mon expérience chez moi montre qu'en général à ces fréquences, il s'agit soit du plafond, soit de la dalle si elle est vraiment fine... Les murs placos vibrent en général à des fréquences un peu plus élevées : cette fois c'est sûrement plus facile de localiser le coupable avec un sinus à cette fréquence, puisque tu as quelques suspects !
Dans l'extrême aigu (>8Khz), toujours sur le spectral decay, les fréquences semblent "glisser" avec le temps, signe peut-être qui indique la traversée de matériaux absorbants (==> variation de la vitesse sonore ==> variation de la fréquence au cours du temps) ?
Sur le délai de groupe, sur les 2 voies il y a un retard assez important de 70Hz à 5000Hz environ : +50ms ! Je dirai qu'il s'agit des fréquences de coupure d'un grâve-medium, et que ton système serait donc constitué de 3 voies. La transition à l'air d'avoir lieu de 60 à 80Hz (donc environ 70Hz), et de 4000 à 7000Hz (donc environ 5500Hz). Ca ferait un rapport de 1,33 dans le premier cas, 1.75 dans le deuxième : est-ce que si ton système est bien composé de 3 voies la pente de filtrage est peut-être plus raide dans les grâves que dans les aigus ? ou je suis complètement à côté de la plaque ?  :mrgreen: je ne pense pas qu'on puisse déduire ça à partir d'une simple analyse du délai de groupe mais sait-on jamais ! Le ridicule ne tue pas :lol: Je pense que le délai de groupe après lissage de la courbe est "faussé" par la réverbération de la pièce : voilà pourquoi j'aligne plutôt mes voies au spectrogramme à présent...
« Modifié: juillet 24, 2018, 00:44:46 am par LeChacal619 »

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Filtrage et RI
« Réponse #11 le: juillet 24, 2018, 00:43:27 am »
Sur le spectrogramme, il y a deux décalages visibles, un peu différent pour les côtés gauche et droite :

Gauche
Droite

Le caisson est probablement pas dans un coin, ce qui pourrait peut-être expliquer ces découpages. Pour corriger un peu, j'alignerai la partie <80Hz avec la partie >300Hz, ou bien je chercherai une autre position pour le caisson jusqu'à ce que la réponse ne soit plus découpé en 3 mais en 2 parties distinctes, ce qui permettra l'alignement sub avec le reste du spectre (probablement plus simple).

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2630
Re : Filtrage et RI
« Réponse #12 le: juillet 24, 2018, 06:20:59 am »
Bonjour,
ma pièce fait 9m x 4,5m et c'est mon salon. Sol en parquet, murs et plafond en béton...J'ai interdiction d'y placer tout bass-trap ou amortissant :lol: Juste deux canapés cuir, une table bois un buffet, quelques babioles et un tapis. Une belle pièce d'écoute pourrie :lol:
Pour la résonance à 37Hz et 76Hz, on est pile sur la longueur et la largeur de la pièce qui sont en plus multiples.
C'est bien un 3 voies. Les coupures sont à 125 Hz en 96 dB/Oct et 2 kHz en 300 dB/Oct.
La distorsion en bas, ce sont bien des objets qui vibrent, déja connus et repérés : portes qui vibrent, le buffet, les VMC, une colonne sèche.
Pour l'alignement/phase du caisson comme je l'indiquais, j'ai eu un dégâts des eaux la semaine dernière, j'ai déplacé mon caisson pour le protéger et il n'est donc plus aligné du tout. Je ne peux pas le remettre à sa place, le parque a éclaté.

LeChacal619

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2003
    • E-mail
Re : Re : Filtrage et RI
« Réponse #13 le: juillet 24, 2018, 07:34:06 am »
je reviens au fichier NOK, l'analyse spectrale de cette musique n'est pas terrible, je n'ai pas de bizarreries audible particulière.



cdt.Gilles

Quelle est l'analyse spectrale de référence ? Par exemple sur ton système ? L'atténuation ne pourrait pas être due à autre chose ? Le faux contact sur mon préampli par exemple ?

RV

  • Newbie
  • *
  • Messages: 167
    • E-mail
Re : Filtrage et RI
« Réponse #14 le: juillet 24, 2018, 11:29:19 am »
Bonjour,

Je me disais, Mr Lechacal, n'aurait-il pas omis tout simplement d'équiper ses colonnes en Zobel  8), plus connu ici sous le nom de Boucherot.
L'idée de la symétrie du filtre, oui, encore que, mais si la coupure se fait sur un point singulier d'impédance, alors des fois c'est moche!

Au risque d'être taxé de ringard, une petite visite chez un débutant:

http://www.roger-russell.com/idszobel/idszobel.htm

Le truc avec les colonnes, pour tout et autant qu'il n'y ait pas de dispersion dans les caractéristiques des HP, tous identiques à priori pour les colonnes, un petit coup de DATS, ou de REW qui le fait je pense, et pimpampoum, plus de zézaiements, merci R et merci C sur le connecteur extérieur, et à ce prix il serait dommage de ne pas en profiter.

Bon après si le filtrage est OK, certaines coquetteries peuvent venir de l'ampli aussi.

Cdlt

Après