Auteur Sujet: Enceintes d'atelier  (Lu 1597 fois)

dexter59

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1250
    • E-mail
Re : Re : Enceintes d'atelier
« Réponse #15 le: novembre 05, 2019, 22:21:48 pm »
Bonjour,

Les enceintes d'atelier sont terminées !

La mise au point du filtre a pris un peu de temps… principalement à cause du DT94 qui est très difficile à "dompter" en filtrage passif, en l'occurrence du fait de sa réponse ascendante de plus de 6dB entre 2kHz et 18kHz environ. La coupure entre passe-bas et passe-haut ne pouvait raisonnablement se faire que vers 3kHz afin d'éviter les accidents (+8dB à 5 et 7kHz) du W130S-4, accidents bien visibles sur la courbe fournie par Visaton autant que sur les courbes de mesure du HP seul lorsque filtré trop haut en fréquence !

Ce ne sont pas moins d'une cinquantaine d'essais qu'il a fallu pour arriver à un résultat acceptable tant à la mesure qu'à l'écoute.

Voici les courbes obtenues avec le micro placé à 35cm devant le W130S-4 (courbes verte et rouge), puis placé à 2,30m environ (le volume ayant été augmenté en conséquence), courbe jaune. Une seule enceinte est mesurée pour ces courbes, toutes les mesures sont réalisées in-situ dans l'atelier.
Globalement, ce n'est pas si mal pour des HP sans grandes prétentions.

Je n'ai pas encore réalisé de comparaison avec ou sans chanfreins. Pour cela, il faut que je confectionne des pièces en bois s'adaptant aux chanfreins, une tentative avec du polystyrène n'ayant pas donné de résultat probant.

A toute fin utile, je joins également le schéma du filtre 12dB/oct. à 3kHz. Les plus observateurs reconnaitrons un magnifique circuit RL en série avec le passe-haut, qui à la particularité de basculer (dans le bon sens) la courbe de réponse du DT94, sans quoi le filtrage correct est quasi impossible.

Cordialement
Olivier

Bonjour, les miens sont filtrés à 2500 hz maximum pour les mêmes raisons en actif par contre.
Ils sont donné pour monté jusqu'a 10 000 hz (de mémoire, c'est peut etre un peu moins mais c'est pas grave) mais deviennent un peu cracra delà de 3000.

Sinon sur cette série, je trouve le grave relativement assez important au vu du faible diamètre, en comparaison avec d'autres petits Hps que j'ai pu écouter, y'a pas photos c'est pas mal!

Pour ce qui est des chanfreins, l'aspect cosmétique, et le travail bien fait est parfois plus satisfaisant encore que bien des considérations réellement observables ou écoutables :). (pis de toutes façons ça peu pas faire de mal !)

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 843
    • E-mail
Re : Enceintes d'atelier
« Réponse #16 le: novembre 22, 2019, 16:27:21 pm »
Les chanfreins sont sensés adoucir la réponse hors axe . Vous avez utilisé un soft pour modéliser les filtres ?

OH

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 434
    • E-mail
Re : Enceintes d'atelier
« Réponse #17 le: novembre 22, 2019, 19:48:18 pm »
Bonjour Jaffar,

Non, pas de soft !
Je commence toujours par le passe-bas avec une valeur de self calculée avec l'impédance à la fréquence de coupure souhaitée, j'ajuste ensuite la valeur de la self en fonction de l'allure de la courbe de réponse obtenue, j'ajuste la valeur du condo pour obtenir une coupure progressive proche de l'idéal. Au 1er ou au 2ème ordre c'est assez facile pour le passe-bas. Quand la courbe me plait, je passe au passe-haut.
Le réglage du passe-haut demande en général beaucoup d'essais pour réaliser un raccordement correct et une réponse sans défaut. Il faut la plupart du temps en plus atténuer le tweeter et parfois corriger une courbe de réponse "farfelue", comme c'est le cas du DT94 une fois bafflé.

Cordialement
Olivier
« Modifié: novembre 23, 2019, 15:07:58 pm par OH »