Auteur Sujet: Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi  (Lu 2245 fois)

alexcelsius

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #15 le: février 10, 2019, 15:42:54 pm »
D'accord très bien.
Pourrions nous éventuellement garder contact au cas où je passe sur ce type de système ?

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #16 le: février 10, 2019, 20:46:43 pm »
Je reste sur le forum, je suis joignable aussi par mon site.

Cordialement, Dominique

alexcelsius

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #17 le: février 10, 2019, 21:35:59 pm »
Je ne connais pas votre site mais c'est noté on garde contact sur le forum.

Merci.

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #18 le: février 11, 2019, 09:12:57 am »
Bonjour

Regardez en haut à droite du forum :
Ce forum est associé au site Dôme acoustique : La conception des enceintes acoustiques.
Ce forum est totalement indépendant des fabricants et vendeurs.
Il y a un lien vers le site...

Cordialement, Dominique

alexcelsius

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #19 le: février 11, 2019, 09:27:16 am »
Ah ok autant pour moi je ne savais pas que vous étiez le "gérant" du site aussi :)

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #20 le: février 11, 2019, 09:34:45 am »

alexcelsius

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #21 le: février 14, 2019, 13:54:59 pm »
Petite question analogue au sujet du post...

Au sujet d'une éventuelle bi-amplification puisque mes enceintes le permettent et sont branchées comme ça avec mon Denon AVR 4311...

Si je veux faire de la bi-amplification avec deux intégrés Hifi qui le permettent (avec sorties preout). Est ce que mes enceintes auront  besoin de moins de courant par amplificateurs ? (je sais pas si ma question est claire  :oops: )

Je pose cette question car je me demandais si un NAD C356 était juste niveau courant, je peux toujours en prendre un second pour les brancher en Bi-amp ? Du coup si je dis pas de bêtises, plus de problème de réserve de courant sur mes colonnes non ?

Merci à vous :)

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #22 le: février 14, 2019, 17:16:50 pm »
Bonjour

Les enceintes ont besoin de puissance dans le grave et bas-médium, jusque 300 ou 400 Hz.
C'est le même ampli qui passe toute cette plage de fréquence.
Donc s'il est trop juste avec l'enceinte complète, il le sera avec juste une partie de l'enceinte...
Un seul ampli de qualité supérieure est préférable à deux amplis moyens.

Cordialement, Dominique.

alexcelsius

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #23 le: mars 04, 2019, 22:21:55 pm »
Ayant pu faire un test comparatif de mon Denon AVR 4311 face à un vrai ampli HiFi, je partage mon expérience qui fut riche d'enseignements :)
Cela me conforte dans l'idée d'aller vers un ampli pure Hifi avec, si possible un bon dac intégré, puis d'y adjoindre un Minidsp ou correcteur similaire pour parfaire le tout.

J'espère que ça en aidera d'autres qui se posent les même questions que moi ;)

Je colle mon compte rendu posté sur le Facebook "Passion Hi-Fi"




Compte rendu d'un test comparatif entre un ampli HC et un ampli Hi-Fi.

Je tiens à remercier Jean François B de s'être déplacé et d'avoir prêté son ampli. On a passé un super moment 👍 ☺️

Cela fait quelque temps que je voulais faire ce test.
En écoute Hifi, un Home Cinéma haut de gamme peut il rivaliser avec un intégré Hifi moyenne gamme ?

D'un côté, mon Denon AVR 4311, fleuron HC de la marque sorti en 2011, avec son alimentation de 780W, ses 140 watts par canal en stéréo (8 ohms, 20 Hz - 20 kHz, 0,05%), son mode pure direct, ses composants discrets, convertisseur 24/192 etc...

De l'autre, le Marantz PM7005, poulain de Jean François B, qui me glisse sobrement qu'il n'y aura pas photo.
Le PM7005 est plus récent, mais ne revendique "que" 60 watts par canal (8 ohms), une alimentation de 170W (à vérifier), et un dac interne de qualité.

La source et une platine Sony S580 pas vraiment au niveau des ampli, mais la lecture se fera en numérique, je veux dire par là que ce seront les dac des amplificateurs qui se chargeront de la conversion analogique.
Le bout de la chaîne: mes petites Triangle Altea ESW dont les mérites sont ventés sur bon nombre de forum audiophiles, à juste titre me semble t il ;)

Nous commençons par le Denon.
Bien décidé à convaincre mon hôte de ses qualités hifi, je choisis deux cd pour témoigner de sa transparence, de sa douceur, et de la précision de sa restitution.
Quoi de mieux que l'album "We like it here" des américains de Snarky Puppy. Ça tombe bien, Jean François B aime le jazz, et comme il ne connait pas le groupe, cela lui fera une belle découverte.
Les premières notes du morceau "Shofukan" raisonnent... Je savoure ce moment. Cet album est une tuerie et ce morceau le représente bien. Une inspiration divine pour la bande à Michael League, génial bassiste et compositeur principal de ce collectif virtuose. Jean François Bonnet apprécie, il demande à regarder la pochette classieuse de cette merveille auditive. Mais je constate une petite moue sur son visage de connaisseur avisé.
La sentence tombe: "C'est vraiment bien ce qu'on écoute. Tes Triangle m'ont l'air vraiment bien comparé à celles que j'ai pu écouter par le passé...".
Je comprends que sa seule réelle expérience d'écoute avec la marque était une paire d'Antal antérieures aux dernières séries EZ, modèle connu pour sa déficience dans la restitution des médiums chers à notre auditeur.
Il poursuit: "par contre, je retrouve bien ce que je connais des ampli HC Denon. Ces ampli son super, de bons produits, polyvalents et fiables. Mais ou sont les aigus ?"
Je suis surpris par sa remarque car je trouve justement que pour le coup, l'aigu est bien maîtrisé,qu'il ne déborde pas, n'agresse pas l'auditeur (comme certaines électroniques peuvent le faire avec des Triangle). Je prends note. Après tout, il y a bien une part de subjectivité dans tout ça, et c'est peut être ce qui nous sépare sur ce point précis. Il rajoute que les cymbales ne "sonnent pas", on n'a que l'impact, pas leur résonance, c'est plat comme son". Je prend encore note de cette remarque et nous poursuivons l'écoute...
Le second morceau est "Yellow Daffodils", morceau éponyme du second album de l'excellente chanteuse de jazz, Malia. J'ai choisi ce morceau pour les basses très difficiles qu'il contient. Dans ma pièce, je sais déjà qu'on ne peut pas l'apprécier à sa juste valeur tant les défauts acoustiques de celle-ci sont grands (baies vitrées, carrelage, murs de placo :/ )
Jean François Bonnet confirme: "ta pièce fait résonner certaines fréquences basses. Tu devrais éloigner un peu tes enceintes du murs (elles le sont de 20cm environs... Je sais que ce n'est pas suffisant, mais c'est compliqué de faire cohabiter pièce de vie et pièce d'écoute...)
Nous concluons tout de même tous les deux que le Denon ne semble pas faire ressortir le potentiel de mes enceintes qui, une fois de plus, le surprennent quand même agréablement par leur générosité.

Nous passons donc au Marantz.
 
Esthétiquement, c'est sobre et bien fini. La face avant du Denon n'a rien a lui envier. Ce sont de beaux amplis. La face arrière par contre...
Le Marantz semble alors bien plus sérieux. Le bornier est énorme et beaucoup plus valorisant par ses finitions plaqué or que le plastique du Denon. Il n'y a pas photo. Quand même, à 2500€ le morceau à sa sortie, Denon auraient pu faire un effort la dessus. (Ils le feront avec l'édition "anniversaire de l'AVR 4311, le A100 et son bornier plus sérieux).
Je révèle alors à Jean François B que j'espère secrètement que l'écart de qualité d'écoute entre les deux ampli soit minime. Je m'attend tout au plus à un registre grave peut être mieux maîtrisé chez Marantz et un peu plus de musicalité, mais rien de plus.
Je prends soin de commencer l'écoute par les deux mêmes morceaux qui nous ont servi de base avec le Denon.
Les premières notes de "Shofukan". Ce morceau est magique. Les notes de guitare retentissent et ... il y a déjà un quelque chose qui me chiffonne. Celles ci semblent plus amples, plus profondes, plus dynamiques aussi... J'attends l'entrée des saxophones pour confirmer... Oui, ceux ci semblent aussi avoir plus de "corps" et je leur trouve un côté "réel" qui m'était inconnu jusqu'alors... Je n'ai pas le temps de comprendre vraiment ce qu'il se passe que la batterie entre dans le morceau et scelle déjà le sort de cette écoute comparative. La grosse caisse est énorme. Non pas qu'elle soit plus grave, mais tout est maîtrisé et cohérent. "Tout est à sa place" dira justement Jean François B. Je comprends alors aussi ce qu'il voulait dire quand il parlait de "voile" sur le son avec le Denon... Les aigus sont ici clairement plus présents. En fait, TOUT est mieux. La scène sonore, la profondeur, la stéréo, le détail, la dynamique... La précision chirurgicale et les qualités qui ont fait la réputation des Triangle Altea ESW sont là clairement misent en valeur.
Mon invité apprécie vraiment les qualités de ces petites colonnes qui peuvent se trouver à 400€ en occasion, voir moins si on a de la chance.
On note également une chose... Le Marantz semble beaucoup plus puissant que le Denon. Habituellement, mes écoutes sur le Denon se font entre -15 et -20 db. Sur le Marantz, il est difficile de monter le potentiomètre de volume au delà de 11h sans que cela soit dangereux pour nos oreilles...

Le morceau de Malia confirme la supériorité incontestable du Marantz mais aussi la médiocrité de ma pièce d'écoute.

Nous avons un peu de temps, alors je propose d'écouter un peu de musique classique. Je choisi du "classique" dans le classique, la 5ème de Beethoven dirigé par Fritz Reiner et le magnifique orchestre de Chicago. Cet enregistrement est une pure merveille, et même Jean François Bonnet, pourtant pas amateur de musique classique, semble touché par cette interprétation. Ce Marantz me fait enfin découvrir ce qu'est un enregistrement correct d'une contrebasse. Je les entends presque comme ci c'était la première fois... Les violons aussi sont magnifiques, leur timbre est parfaitement retranscris. Quelle musicalité ...
Je passe à la 3ème symphonie de Mahler par le même orchestre de Chicago dirigé cette fois par Bernard Haitink. Cette introduction... Ces cuivres... Cette puissance suivi d'un moment d'une douceur incroyable... Ces nuances inouïes... C'est beau, simplement beau :) Mahler était un génie que je redécouvre aujourd'hui :)

Nous décidons de faire un test sur des musiques "électriques". Steven Wilson et ses productions tirées au cordeau me semble tout indiqué. Nous passons quelques minutes de son dernier album, "To the Bone". J'ai enfin trouvé quelque chose à redire sur le Marantz !!! L'aigu est bien mis en avant, (peut être trop pour certains) et nécessite sans doute de repenser le placement de mes enceintes. Nous convenons une nouvelle fois que la pièce n'aide pas. Un tapis pourrait atténuer ce petit défaut qui, c'est à noter, ne dérange pas tant que ça Jean François B.
Je note également que le médium semble moins mis en valeur. Les voix sont plus "rentrées dans le mix" qu'avec le Denon. Je pense que c'est plus le bon qualitatif de la restitution des basses et des aigus qui ont remis le medium "à sa place". Cela montre également que quand on change de matériel, il faut une période "d'adaptation" pour vraiment juger celui-ci.

Nous clôturons l'écoute par l'album "Brothers in Arms" de Dire Straits dans son édition SACD. C'est superbe, toujours aussi détaillé. Des basses fermes, qui manquent peut être un poil de profondeur, mais c'est léger. Mais le son crunch de l'ampli à lampes poussées à fond sur "Money For Nothing" est délicieux. Tout autant que la voix de Sting sur l'intro de ce mythique morceau. La voix de Mark Knopfler confirme ce médium devenu plus discret. Là aussi, elle est "rentrée dans le mix", certains penseront qu'elle est juste à sa place...

Je conclu donc ce long message pour témoigner que, dans le cas de ces deux ampli, et dans les conditions ou ils ont été comparés, il n'y a pas eu match.
Non le Denon AVR 4311 n'est pas un mauvais ampli. Il se défend bien en hifi mais forcé de constater "qu'il n'est simplement pas fait pour ça" dixit Jean François.
Je partage son opinion. Je confirme que les nombreuses écoutes de musique en multicanal (Pink Floyd, Steven Wilson etc) que j'ai pu faire avec le Denon ne m'ont jamais procuré autant d'émotions que les quelques minutes que j'ai passé en stéréo avec le Marantz.
Celui ci à beau ne coûter "que" 850€, il est très nettement au dessus en écoute hifi, que mon Denon et ses 2500€ à sa sortie.

C'est ainsi que se conclue donc ma migration vers une écoute pure stéréo.
Mon Denon est à vendre, c'est un superbe ampli dont la polyvalence ne peut être contestée par aucun ampli hifi.
Mais en pure hifi, il est juste en dessous. Pas mauvais, même bon sur certains points (aigus maîtrisés, medium magnifiques). La retranscription des basses fréquences, la dynamique, la précision et l'ouverture de la scène sonore du Marantz lui sont supérieurs.

Merci encore à Jean François B pour sa gentillesse et sa simplicité. Il connaissait d'avance le résultat de ce "match" mais s'est bien gardé de me le marteler avant qu'il ait lieu.
Il m'a laissé découvrir par moi même ce qui sépare ces deux amplis et nous sommes tombés d'accords sur presque tout.

Pour finir, je m'excuse de la longueur de ce compte rendu mais j'espère que ça éclairera certaines personnes qui se posent peut être les même questions que moi ;)

xnwrx

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #24 le: mars 04, 2019, 22:31:13 pm »
Merci pour ce superbe compte rendu très intéressant et me faisant découvrir quelques morceaux. Qu'ajouter si ce n'est rien :lol:
j'ajoute qu'aimant le jazz cool, Daher youssef est un artiste à découvrir ;)

alexcelsius

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #25 le: mars 05, 2019, 13:35:35 pm »
Petites questions aux connaisseurs:

Pour succéder à mon Denon AVR 4311, j'opterai pour Marantz ou Nad en occasion. (J'ai peut être un plan pour un Hartley S150 mais pas sur, alors je veux pas m'enflammer ...)

Pour Marrantz, le PM7005 que j'ai testé est excellent mais le meilleur prix que je trouve c'est 580€ sur place. Pas donné, à voir si je peux négocier mais le gros plus c'est qu'il n'y aurait pas le stress de l'envoi.
Je pense pouvoir trouver le PM7004 qui semble quasiment identique sauf qu'il n'y a pas de DAC intégré pour celui ci.
Concernant les dac externe je suis un peu perdu sur les modèles et les prix ... Quelqu'un pourrait m'aiguiller ?

Pour Nad, je pensais au C355 ou au C352 (plus ancien mais beaucoup moins cher)
Pas de Dac intégrés là aussi mais l'offre est plus abondante et il y en a un à deux heures de chez moi ...

J'essai de tirer un peu le budget pour pouvoir éventuellement financer assez rapidement l'ajout d'un correcteur type Minidsp...

Que feriez vous à ma place ?

Merci d'avance !!!! :)

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #26 le: mars 05, 2019, 17:56:38 pm »
Bonjour

J'ai bien apprécié la comparaison des amplis.
Je suis aussi resté en stéréo 2.0, même sur le son de la télé et des DVD.
Il y a 10 ans j'avais fait une comparaison avec un collègue, j'avais plus d'espace sonore avec mes baffles plan en 2.0 que lui avec son 5.1

Sachant qu'un miniDSP 2x4HD coûte 250 € environ, qu'il fait DAC sur les 4 sorties, cela vaut-il le coup d'acheter un DAC à court terme ?

Je peux vous proposer une occasion, un BEHRINGER SRC 2496.
Il y a 3 entrées numérique, S/PDIF optique et sur prises RCA et AES/EBU sur prise XLR.
Il y a trois sorties numérique au même format.
Il y a une entrée et une sortie analogique sur prise XLR.
Il fait convertisseur de format numérique, 16, 20 et 24 bits, 32, 44.1, 48, 88.2 et 96 kHz.
il y a une sortie casque.
Il n'y a pas de potentiomètre de volume général.
Sont prix neuf était à 99 € chez Thoman, je le fais à 65 € port compris avec son câble secteur.
https://www.sonovente.com/behringer-src2496-ultramatchpro-p8961.html

Je l'ai comparé fin décembre avec un FX-AUDIO DAC-X7 et ses puces à la mode.
Avantage au SRC...
https://www.audiophonics.fr/fr/dac-avec-volume/fx-audio-dac-x7-dac-ak4490-32bit-384khz-dsd-xmos-cs8422-noir-p-12625.html

Cordialement, Dominique

alexcelsius

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #27 le: mars 05, 2019, 18:02:24 pm »
Ah oui du coup le Minidsp devient très très intéressant ... :)

Je pense du coup m'orienter vers un Marantz Pm7004 + Minidsp ou alors un Nad C352 (ou 355) + Minidsp :)

En fait ce minidsp est une carte son pour mon ordinateur en quelque sorte ?

daftcombo

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #28 le: mars 05, 2019, 18:15:02 pm »
Oui, entre autres fonctions cela remplace une carte son.
Il y a deux entrées digitales et une analogique.
Et deux sorties analogiques. (4 = 2 x 2)

Cordialement,

Thomas

xnwrx

  • Invité
Re : Hésitations pour le choix d'un amplis Hi-Fi
« Réponse #29 le: mars 05, 2019, 19:53:59 pm »
Si votre budget pour l'ampli est de l'ordre de 500 Euros, regardez dans le neuf aussi. Les Marantz PM5005 ou PM6006 sont réputés excellents, je conseillerais aussi le Rotel A10 qui est réputé. Il y en a d'autres, y compris chez NAD (à base de Hypex améliorés).
Lisez les essais sur le net, prenez le temps de sélectionner une référence reconnue.