Auteur Sujet: Choix potentiomètre de volume  (Lu 4024 fois)

CharlyTango

  • Invité
Re : Choix potentiomètre de volume
« Réponse #45 le: mars 23, 2019, 14:42:36 pm »
C'est vraiment cool Siméon, si tu passes sur Lyon un de ces quatre jte paie un coup !  :cheers:

Ça y est ça marche, en fait il fallait que je relie la cosse de masse du potar au boitier. Je peux mettre la source numérique au max sans soucis. Le potar au mini ne laisse passer aucun son. Le son n'est pas étouffé.

Cordialement

CharlyTango

  • Invité
Re : Choix potentiomètre de volume
« Réponse #46 le: mars 23, 2019, 14:58:12 pm »
Merci Luiscrepy pour les indications, je les garde précieusement de côté, le temps de faire des progrès en électronique...  :mrgreen:

Cordialement.

CharlyTango

  • Invité
Re : Choix potentiomètre de volume
« Réponse #47 le: mars 23, 2019, 15:39:57 pm »
Une photo du résultat final (à côté de son papa) :

https://image.noelshack.com/fichiers/2019/12/6/1553351985-dsc-0312.jpg

etsimonogn

  • Invité
Re : Re : Choix potentiomètre de volume
« Réponse #48 le: mars 23, 2019, 17:44:01 pm »
Le schéma qui est fourni par Quad et que j'avais recopié ici est un atténuateur et pas à proprement parler un réglage de volume. Les réglages de volume généralement placés en entrée des amplis sont de simples diviseurs de tension et le seul composant de ce circuit est le potentiomètre, il n'y a aucune résistance ajoutée. l'entrée est reliée à un picot extrême l'autre est à la masse. Le picot central va vers le circuit de l'ampli. Si le potentiomètre remplace la résistance correspondant à l'impédance d'entrée de l'ampli, la valeur de 22 ou 47 kOhms est courante.
Je comprends pas la dernière phrase. L'impédance de sortie au curseur du potentiomètre doit être le plus faible possible. Avec un 10k alimenté par une source à basse impédance, comme c'est habituellement le cas, son impédance maximale au curseur est de 2k5, et moins à d'autres positions. 
Citer
En fonction de ce qui est branché dessus et de la longueur des câbles, je n'ai pas toujours eu de résultats satisfaisants avec ce type de modification : Baisse de niveau, son terne et sans dynamique, perte des aigus.....
C'est ce qui se passe quand l'impédance vue par l'entrée de l'ampli est trop élevée. L'ampli a souvent un filtre passe-bas RC en entrée. S'il y a une résistance importante juste avant l'entrée de l'ampli, la fréquence du passe-bas baisse et ça devient audible.
Citer
Le circuit qui a toujours bien fonctionné est celui mentionné plus haut dans le sujet, à savoir un ampli OP à gain variable avec un pot de qualité pour ne pas risquer un gain infini si la piste crachote (je relie le point central du pot à une extrémité pour ne pas risquer le gain infini, il sera au pire déterminé par la valeur en Ohms du potentiomètre)
Le circuit que j'ai proposé a quelques gros avantages, il donne une réponse assez linéaire en dB et ne fait passer qu'un courant très réduit dans le curseur. Le contact mobile entre curseur et piste a une résistance mal définie, si le circuit qui le suit est à très haute impédance, il n'y a aucune chute de tension néfaste dans cette résistance.
Citer
Ma crainte concernant un volume à zéro en court-circuitant entrée et sortie de l'ampli OP semble ne pas être fondée selon Siméon.
C'est pas Siméon qui en décide. Le court-circuit de sortie à entrée inverseuse est constamment employé dans les buffers qui sont des suiveurs de tension non inverseurs et dans les intégrateurs qui sont des inverseurs par exemple ceux des filtres à état variable où un condensateur les relie. Au hautes fréquences le condensateur se comporte à peu près comme un court-circuit. Ou dans le circuit de commande de volume actif à potar linéaire.
Siméon

ED Si un ampli-op utilisé avec une forte contre-réaction (gain faible, unitaire ou nul) n'est pas stable, il lui faut une compensation en fréquence. C'est le cas du 5534 à un seul ampli-op par boitier 8 broches DIL, deux broches y servent à la compensation en fréquence. Mais c'est pas la cas de sa version en double ampli-op par boitier 8 broches, le 5532, où la compensation en fréquence est incluse dans la puce, on n'a pas à s'en préoccuper. Consultez les data sheet pour en savoir plus.   
« Modifié: mars 24, 2019, 08:05:58 am par etsimonogn »

etsimonogn

  • Invité
Re : Re : Choix potentiomètre de volume
« Réponse #49 le: mars 23, 2019, 17:45:42 pm »
Une photo du résultat final (à côté de son papa) :
https://image.noelshack.com/fichiers/2019/12/6/1553351985-dsc-0312.jpg
On peut avoir des photos de l'intérieur?

luiscrepy

  • Invité
Re : Re : Re : Choix potentiomètre de volume
« Réponse #50 le: mars 23, 2019, 22:16:26 pm »
Le schéma qui est fourni par Quad et que j'avais recopié ici est un atténuateur et pas à proprement parler un réglage de volume. Les réglages de volume généralement placés en entrée des amplis sont de simples diviseurs de tension et le seul composant de ce circuit est le potentiomètre, il n'y a aucune résistance ajoutée. l'entrée est reliée à un picot extrême l'autre est à la masse. Le picot central va vers le circuit de l'ampli. Si le potentiomètre remplace la résistance correspondant à l'impédance d'entrée de l'ampli, la valeur de 22 ou 47 kOhms est courante.
Je comprends pas la dernière phrase. L'impédance de sortie au curseur du potentiomètre doit être le plus faible possible. Avec un 10k alimenté par une source à basse impédance, comme c'est habituellement le cas, son impédance maximale au curseur est de 2k5, et moins à d'autres positions.

C'est vrai que c'est pas très clair.
Sur la première figure ci-dessous, un détail de l'entrée du quad 405. Si je ne fais pas erreur, l'impédance d'entrée est de 220 kOhms. En l'absence de toute source raccordée, le circuit d'entrée est chargé par une résistance de 220 KOhms.
Si je dois lui adjoindre un réglage de volume, je le ferais comme sur la figure suivante, en remplaçant la résistance par un potentiomètre de 220 k.

Sur la troisième figure, un détail de l'entrée de mon ampli à base de LM3886. Son impédance d'entrée est de 47 K.
Sur la 4 ème figure, un détail de ce même ampli équipé d'un réglage de volume, repris sur sa notice technique Texas Instruments.

« Modifié: mars 23, 2019, 22:18:21 pm par luiscrepy »

etsimonogn

  • Invité
Re : Re : Re : Re : Choix potentiomètre de volume
« Réponse #51 le: mars 24, 2019, 00:11:40 am »
Sur la première figure ci-dessous, un détail de l'entrée du quad 405. Si je ne fais pas erreur, l'impédance d'entrée est de 220 kOhms. En l'absence de toute source raccordée, le circuit d'entrée est chargé par une résistance de 220 KOhms.
Le point à droite de R3 22k est une masse virtuelle, c'est comme si cette résistance était connectée à la masse sauf que ce point a une impédance très élevée. Bizarre? Non, très simple, si on regarde la théorie de l'amplification
http://www.bedwani.ch/electro/ch10/index.htm
Citer
Amplificateur en montage inverseur :

L'entrée inverseuse est appelée masse virtuelle, car elle reste, dans ce montage, à un potentiel nul sans pour autant être connectée à la masse. Ceci peut être compris de la manière suivante: comme le gain de l'amplificateur est infini, on peut compter avec une tension différentielle d'entrée nulle
L'impédance d'entrée du Quad est 22k//220 K.
Citer
Si je dois lui adjoindre un réglage de volume, je le ferais comme sur la figure suivante, en remplaçant la résistance par un potentiomètre de 220 k.
Si vous faites l'essai avec cette valeur, je vous garantis l'insatisfaction. CharlyTango   vient de constater que ça fonctionne bien avec 10k 
Citer
Sur la troisième figure, un détail de l'entrée de mon ampli à base de LM3886. Son impédance d'entrée est de 47 K.
L'impédance d'entrée du LM lui-même est très élevée, c'est le résistance de 47k qui sert à la polarisation de l'entrée non-inverseuse du LM et qui fixe l'impédance du circuit.
Citer
Sur la 4 ème figure, un détail de ce même ampli équipé d'un réglage de volume, repris sur sa notice technique Texas Instruments.
Le schéma est simplifié par rapport à ce qui se fait d'habitude. En pratique, pour plusieurs raisons, on insère en général n condensateur entre le curseur et RB et on met à la masse une résistance de valeur assez élevée de chaque côté.
Siméon
« Modifié: mars 24, 2019, 18:04:27 pm par etsimonogn »


etsimonogn

  • Invité

CharlyTango

  • Invité
Re : Choix potentiomètre de volume
« Réponse #54 le: mars 24, 2019, 20:23:17 pm »
Bonjour,

Je viens de voir que les photos sont un peu floues, désolé.
Oui il y a raccord de masse au boitier sur chaque voie par le biais des rondelles de l'embase RCA qui sont placées contre le boîtier. Donc une mise de la masse au boîtier par fiche RCA. Ça marche bien... C'est bon ?