Auteur Sujet: FDA et souffle  (Lu 9023 fois)

daftcombo

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #15 le: avril 17, 2019, 22:08:19 pm »
Bonsoir,

Le SMSL AD18 vient de se faire descendre en flèche sur Audiosciencereview (avec mesures donc comparaisons objectives).
Donc, je ne le recommande plus, même si de mon côté, dans une petite pièce, je n'entends pas de problème particulier.

Le Topping MX3 semble un peu mieux. En revanche, je ne sais pas s'il occasionne du souffle ou non !

Cordialement,

Thomas

etsimonogn

  • Invité
Re : Re : FDA et souffle
« Réponse #16 le: avril 17, 2019, 22:39:46 pm »
Bonjour
serait-il possible de faire un schéma du montage des composants pour le réaliser.

Siméon
« Modifié: avril 18, 2019, 09:09:08 am par etsimonogn »

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : FDA et souffle
« Réponse #17 le: avril 18, 2019, 08:16:12 am »
Que ce passe t'il avec ces amplis FDA ?
Au début ils ont fait le buzz sur les forums, ils étaient jugés très bon à l'écoute.
Aujourd'hui on leur reproche un bruit de fond, et l'intérêt à l'écoute n'est plus ce qu'il est.
Est-ce vraiment les même ?
N'y a t'il pas eu, lors des remises en fabrication, des évolutions cachées qui changent tout ?

Thomas, voulez vous essayer mon D802 ?
Je ne l'utilise pas actuellement, et je peux installer d'autres électroniques si j'en ai besoin sur un 2eme système puisque ma Yellowtec et le SRC ne se vendent pas.

Cordialement, Dominique

daftcombo

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #18 le: avril 18, 2019, 08:55:08 am »
Bonjour,

Dominique, dans l'absolu oui, je suis intéressé de brancher votre D802 sur les B200 pour voir s'il y aurait un souffle ou pas.

Je pensais demander à Xavier de me prêter le sien (celui qui chauffe et qu'il veut donner) lorsque je passerais chez lui :
http://smf.petoindominique.fr/index.php?topic=4297.0
ce qui permettrait d'économiser du port.

Mais je garde en mémoire votre proposition.

Cordialement,

Thomas

OH

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #19 le: avril 18, 2019, 13:40:33 pm »
Bonjour,

Auriez-vous le moyen de mesurer (ou à défaut, d'évaluer) la fréquence de ce soufle? Il s'agirait de pouvoir répondre à la question: est-ce plaine bande ou "localisé"?

D'autre part, je ne connais pas la structure du schéma du FDA, néanmoins je sais que le routage des pistes des masses analogiques et numériques du circuit imprimé doit être soigneusement pensé pour éviter les risques de "polution" de l'un vers l'autre (BF versus HF). Je l'ai par exemple constaté sur les schémas des DCX et SRC. Pour autant, celà n'expliquerait pas pourquoi il y du soufle avec certains appareils et pas avec d'autres.
Dans le même esprit, si un composant (comme un condensateur) est défectueux, il peut ne pas assurer un découplage BF au niveau espéré, ce qui fait remonter le niveau de bruit de fond. Un lot de composants défaillants peut très bien affecter toute une série d'appareils, une fois mis sur le marché mondial, il est quasi impossible de les rappeler un par un...

Mode  :evil: "ON"
Après, il y a bien entendu le redoutable "lean purchasing process" consistant à "optimiser" les coûts des composants achetés par le fabricant pour produire ses appareils, et ainsi augmenter sa marge. Si la qualification des composants de substitution n'est pas - ou male - faite, la qualité des appareils d'une série à une autre peut être tout à fait différente. Un exemple: n'avez-vous jamais remarqué que deux lampes fluocompactes du même modèle (et de même marque) achetées à six mois d'intervalle, pouvaient avoir des comportements différents? Je vous "rassure", il n'y a aucune raison pour qu'il en soit autrement avec les lampes LED ! Mode  :evil: "OFF"

Cordialement
Olivier

etsimonogn

  • Invité
Re : Re : FDA et souffle
« Réponse #20 le: avril 18, 2019, 14:48:25 pm »
Bonjour
Auriez-vous le moyen de mesurer (ou à défaut, d'évaluer) la fréquence de ce soufle? Il s'agirait de pouvoir répondre à la question: est-ce plaine bande ou "localisé"?
Un souffle d'origine électronique, c'est habituellement un bruit blanc, du multiparfums en fréquences, comme on en obtient sur une radio FM, quand elle est en mute off et pas accordée sur une station. Ou alors c'est pas un souffle. Pour l'analyser, il faut un analyseur de spectre, gadget pas très courant chez les membres de conception.
Siméon

luiscrepy

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #21 le: avril 18, 2019, 19:59:56 pm »
Bonjour,
Lorsque le bruit de fond est un souffle similaire à un bruit blanc, c'est qu'il s'agit du bruit résiduel électronique et qu'il n'est pas entaché par des parasites provenant de l'alimentation, d'interférences HF, etc... Le matériel moderne ne doit pratiquement pas en produire. S'il en existe de manière très significative, il est probable que la raison la plus fréquente soit une mauvaise adaptation des sensibilités. Un vieillissement de condensateurs peut occasionner ce problème (un changement de tous les petits électrolytiques de mon quad 405 à 30 ans l'a solutionné)
Sur mon ampli DIY 16 x 64 W, certains canaux présentaient un bruit de fond (boucles de masse, blindage défectueux, ou alimentation mal implantée) j'ai mesuré les 16 spectres uniquement avec REW en branchant sur l'entrée "in" de la carte son (au lieu du micro) la sortie de l'appareil à mesurer sans signal. La mesure de la distorsion indique des valeurs normalement inférieures à 0,01 % Un problème dans l'alimentation ou dans une boucle de masse se traduit par un pic à 50 Hz et aux harmoniques. Attention aux fausses manœuvres avec un niveau de sortie trop élevé !
Cette méthode permet aussi de vérifier la courbe de réponse d'un ampli ou d'un filtre ainsi que sa phase.

xnwrx

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #22 le: avril 18, 2019, 20:04:00 pm »
Pas de soucis Thomas, mon FX est disponible.
Le bruit en général est entendu avant tout sur l'aigu au dessus du kHz.
Un FDA fonctionnant en entrée numérique n'aura pas de bruit lié à l'entrée comme une un ampli analogique ou les étages d'entrés et leurs alimentations sont primordiaux puisque ce bruit est ensuite amplifié. Sur le FDA, c'est généralement le bruit de quantification qu'on entend. Le bruit de l'étage de puissance est en général faible puisque non amplifié.
« Modifié: avril 18, 2019, 20:40:31 pm par xnwrx »

etsimonogn

  • Invité
Re : Re : FDA et souffle
« Réponse #23 le: avril 18, 2019, 23:08:46 pm »
Pas de soucis Thomas, mon FX est disponible.
Le bruit en général est entendu avant tout sur l'aigu au dessus du kHz.
Un FDA fonctionnant en entrée numérique n'aura pas de bruit lié à l'entrée comme une un ampli analogique ou les étages d'entrés et leurs alimentations sont primordiaux puisque ce bruit est ensuite amplifié. Sur le FDA, c'est généralement le bruit de quantification qu'on entend. Le bruit de l'étage de puissance est en général faible puisque non amplifié.
Où que naisse le bruit qu'on dit de fond, si le niveau du signal y est élevé, il s'entend pas. D'où l'idée bien connue de faire fonctionner l'électronique à niveau élevé en interne et d'atténuer le signal par un atténuateur passif avant exploitation, ici avant la compression pour le rendre tolérable en SPL, du même coup, le bruit de fond résiduel est atténué.
Le bruit des étages d'entrée des amplis analogiques est très en faible en soi. Pour le préserver;il faut les attaquer à basse impédance.
Siméon 

etsimonogn

  • Invité
Re : Re : FDA et souffle
« Réponse #24 le: avril 18, 2019, 23:20:05 pm »
Bonjour,
Lorsque le bruit de fond est un souffle similaire à un bruit blanc, c'est qu'il s'agit du bruit résiduel électronique et qu'il n'est pas entaché par des parasites provenant de l'alimentation, d'interférences HF, etc... Le matériel moderne ne doit pratiquement pas en produire. S'il en existe de manière très significative, il est probable que la raison la plus fréquente soit une mauvaise adaptation des sensibilités. Un vieillissement de condensateurs peut occasionner ce problème (un changement de tous les petits électrolytiques de mon quad 405 à 30 ans l'a solutionné)
Sur mon ampli DIY 16 x 64 W, certains canaux présentaient un bruit de fond (boucles de masse, blindage défectueux, ou alimentation mal implantée) j'ai mesuré les 16 spectres uniquement avec REW en branchant sur l'entrée "in" de la carte son (au lieu du micro) la sortie de l'appareil à mesurer sans signal. La mesure de la distorsion indique des valeurs normalement inférieures à 0,01 % Un problème dans l'alimentation ou dans une boucle de masse se traduit par un pic à 50 Hz et aux harmoniques. Attention aux fausses manœuvres avec un niveau de sortie trop élevé !
Cette méthode permet aussi de vérifier la courbe de réponse d'un ampli ou d'un filtre ainsi que sa phase.
J'espère qu'il y a pas confusion, on parle d'un souffle, un chuintement, à pas confondre avec un bruit de fond qui est un bruit global qui contient d'autres parasites. Si on parle d'un souffle et qu'il s'agit en réalité d'une ronflette, la solution que j'ai proposé reste efficace mais elle est pas idéale pour autant.
Siméon 


OH

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #25 le: avril 21, 2019, 10:50:26 am »
Bonjour à tous,

Le but de ma question est bien dans le sens de clarifier ce point: distinguer un bruit de souffle quasi pleine bande par rapport à un bruit à une fréquence plus localisée. La confusion à l'écoute est possible, c'est pourquoi il est important selon moi de savoir à quoi on a affaire.

Pour le moment, j'ai un doute, et bien entendu, les remèdes sont différents s'il s'agit de l'un ou de l'autre. Je me garderais bien d'avancer un quelconque début de possible solution à un problème mal identifié, c'est pour l'heure ma perception de la chose.

Cordialement
Olivier

luiscrepy

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #26 le: avril 21, 2019, 11:51:01 am »
Bonjour Olivier,

Si vous voulez "voir" la composition du bruit (souffle, rumble, ou autre) la mesure avec REW telle que je l'ai indiquée plus haut vous en donnera une assez bonne description. Cependant, à l'oreille, il est déjà assez facile de différencier un bruit "normal" correspondant aux limites des amplis OP ou transistors d'un bruit provenant d'une boucle de masse, d'un blindage défectueux ou d'un mauvais dessin de la ligne de masse.
Ci-dessous la distorsion d'une des plus mauvaises voies de mon ampli 16 x 64 watts et celle d'une des meilleures.
Ces mesures avaient été faites avant l'amélioration de l'implantation de l'ampli et le bruit de fond de la plus mauvaise mesure laissait entendre du résidu de secteur alors que le souffle de la meilleure était inférieur à celui du bruit de fond de la plupart des enregistrements (souffle du magnétophone en l'absence de musique lors d'un fondu à la fermeture)
 

OH

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #27 le: avril 21, 2019, 19:20:37 pm »
Merci pour ces illustrations Luis,

C'est un peu ça que j'attends de Laurent s'il en a la possibilité.

A défaut, une mesure en champ proche à partir d'un signal en bruit rose à l'entrée, dont l'allure est connue, serait-elle suffisamment précise pour montrer les variations provoquées par le souffle?

Cordialement
Olivier

luiscrepy

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #28 le: avril 21, 2019, 20:47:19 pm »
Une mesure même en champ proche, ne pourra pas mettre en évidence la différence dans les amplis de mon exemple. En effet, une mesure avec micro possède des taux de distorsion au moins 10 fois plus grands qui masquent de telles subtilités. La distorsion mesurée pourrait aussi être provoquée par le frigo se trouvant à l'étage et qui n'aurait rien à voir avec l'électronique suspectée.

xnwrx

  • Invité
Re : FDA et souffle
« Réponse #29 le: avril 21, 2019, 21:35:59 pm »
D'une manière générale, hors ronflette provoquée par un résidu de 50 Hz, le bruit est provoqué par toute résistance se trouvant dans les circuit d'entrée. Les résistances sont des générateur de bruit thermique. Plus leur valeur est grande, plus le bruit est élevé, et ce bruit est généralement haute fréquence. C'est celui qu'on entend dans les tweeters.
Je ne vois pas trop le lien entre bruit et distorsion harmonique Luis, hormis encore une fois les résidus de 50 Hz et les harmoniques.