Auteur Sujet: Audiophile, tu perds ton sang froid.  (Lu 1029 fois)

luiscrepy

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1202
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Audiophile, tu perds ton sang froid.
« Réponse #45 le: juillet 05, 2019, 20:48:51 pm »
Pour faire l'électrolyse, il faut de l'électricité.... Faut-il développer ?

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1997
    • E-mail
Re : Re : Audiophile, tu perds ton sang froid.
« Réponse #46 le: juillet 05, 2019, 21:25:19 pm »
Pour faire l'électrolyse, il faut de l'électricité.... Faut-il développer ?

Oui il faut  :V

luiscrepy

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1202
    • mon installation hifi
    • E-mail
Re : Audiophile, tu perds ton sang froid.
« Réponse #47 le: juillet 05, 2019, 22:04:26 pm »
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Pour faire avancer une voiture, on a évoqué ici plusieurs solutions avec des énergies différentes. L'électricité stockée dans une batterie faisant tourner un moteur électrique de propulsion en est une. On peut en faire le bilan en prenant soin de ne pas oublier la fabrication et le recyclage des batteries, la production de l'électricité destinée à les charger, etc,etc...
Une réserve d'air comprimé destinée à faire tourner une turbine reliée aux roues d'un véhicule en est une autre que j'ai eu l'occasion de voir fonctionner sur un prototype de R5 à 6 roues en 1982 ou 83. Les deux bombonnes d'air étaient sous les sièges et étaient rechargées avant le départ du véhicule. Cette énergie n'était exploitée que lors des accélérations et la décélération rechargeait les réserves d'air. Je ne pense pas que sans un moteur thermique additionnel la solution soit viable sur plus de 10 km.
Maintenant faire un moteur thermique à explosion avec de l'oxygène et de l'hydrogène pour carburant, cela peut sembler très tentant, j'avais fait les calculs en terminale, et je crois me souvenir que le courant nécessaire à l'électrolyse aurait pu propulser une petite locomotive électrique. Tant qu'à faire de l'électricité, autant l'utiliser directement avec un procédé qui la transforme en énergie mécanique avec peu de pertes plutôt qu'avec un moteur à explosion qui produit beaucoup de chaleur.

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1997
    • E-mail
Re : Audiophile, tu perds ton sang froid.
« Réponse #48 le: juillet 05, 2019, 22:20:49 pm »
Citer
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Merci pour le rappel, je connais le principe de Lavoisier ^^. Je ne suis pas expert en catalyse ou autre. Ce que je sais, c'est qu'il ne faut pas faire de conclusion hâtive. Ce n'est pas parce qu'il faut de l'énergie pour faire de l'électrolyse, que cela signifie forcément qu'il en faut plus que ce que cela pourra permettre de produire. Les liaisons chimiques entre atomes, l'énergie des atomes, etc. peut générer énormément d'énergie. Ici, il s'agit de casser seulement des liaisons atomiques (peut être avec un coût relativement faible) pour obtenir un gaz à partir duquel on pourrait potentiellement obtenir beaucoup plus d'énergie.

Je viens de regarder par exemple pour les chalumeaux qui fonctionnent à l'eau: apparemment ils utilisent un produit chimique pour catalyser ou réaliser le processus. Bref je ne m'étendrais pas sur le sujet, parce qu'on peut dire et conclure tout et n'importe quoi.

Ma conclusion finale est donc: attention aux conclusions hâtives...

LeChacal619

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1997
    • E-mail
Re : Audiophile, tu perds ton sang froid.
« Réponse #49 le: juillet 05, 2019, 22:28:54 pm »
http://biochimej.univ-angers.fr/Page2/COURS/3CoursdeBiochSTRUCT/1EAU/1H2O.htm

10 à 40KJ/mol pour casser les liaisons Hydrogènes entre des "groupes" de H2O, et 460 KJ/mol pour casser la (les deux...) liaisons Oxygène-Hydrogène. Apparemment il a l'air de falloir pas mal d'énergie...

jaffar

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 825
    • E-mail
Re : Audiophile, tu perds ton sang froid.
« Réponse #50 le: juillet 06, 2019, 10:12:33 am »
Tout est affaire de coût : un plein d'hydrogène ça coûte une blinde . Et même si à grande échelle ça coûtera un peu moins cher il faudra quatre conversions d'énergie pour faire avancer une bagnole et donc un rendement pitoyable , sans compter les dépenses énergétiques annexes .

L'avantage du pétrole c'est que actuellement , même avec un rendement divisé par 8 depuis 100 ans , on dépense une unité d'énergie pour en recueillir 12 ( c'était 100 en 1900 ) .

Avec l'hydrogène on va en dépenser plus que ce que l'on va recueillir . Hors le vrai problème du siècle qui vient c'est pas le changement climatique : ce sera la crise énergétique .

dexter59

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 1195
    • E-mail
Re : Audiophile, tu perds ton sang froid.
« Réponse #51 le: juillet 06, 2019, 10:58:04 am »
Bonjour, il faudrait aussi voir du côté des véhicules du genre vélo couché.

Il font des vélo couché avec des moteurs de 1000 w, qui sont completement fermé comme une petite voiture. Il se recharge au solaire avec un panneau de 300 w sur le toit.

Il faut 3 h environ pour recharger 1000 w de conso, Le principe de ces véhicules c'est qu'on utilise aussi l’énergie du cycliste dedans pour diminuer la conso du moteur (et donc la batterie), et il en existe des 2 places.

Alors je sais ça prête à sourire sauf que la plupart de ces engins peuvent atteindre 70 km/h (45 km/h pour d'autres pour rester "sans permis" ) ... Et vu leur poid faible en comparaison d'une voiture même citadine, y'a pas photo.

Ça peut être intéressant dans la vie de tout les jours, avec bien entendu les limitations que ça impose.

https://youtu.be/6eRdsUCAwis?t=171


Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7432
    • E-mail
Re : Audiophile, tu perds ton sang froid.
« Réponse #52 le: juillet 06, 2019, 14:30:04 pm »
Bonjour

Je suis tombé dans un article sur un schéma sur la production énergétique par pays :
En abscisse le nombre de MWH produit au niveau d'un pays.
En ordonnée le nombre de tonnes de Co2 pour avois ces MWH.

En France que le nombre de MWH soit faible (l'été) ou fort, le nombre de tonnes de Co2 reste faible, voire très faible.

En Allemagne il lui arrive parfois d'être aussi bon que la France : Peu de MWH, du vent et du soleil.
Mais le reste du temps, le nombre de tonnes de CO2 est beaucoup plus important, quand les centrales à charbon fonctionnent.

Les centrales nucléaire restent encore le meilleurs moyen d'avoir de l'électricité "propre", en quantité et pas trop chère.
Nous pouvons dédier une centrale à fabriquer de l'hydrogène en continu pour des véhicules propres.

Cordialement, Dominique