Auteur Sujet: Marge de correction  (Lu 1494 fois)

bernardmail

  • Invité
Marge de correction
« le: septembre 25, 2008, 17:04:34 pm »
Bonjour ? tous,

je prends un exemple pour ?tre plus clair.

prenons voir une enceinte 100% passive deux voies, les deux haut parleurs ?tant ? bonne distance et grosso-modo sur le m?me plan vertical ou presque

d?branchons le haut parleur de grave
pla?ons un sonom?tre ? 5cm
on se retouve alors avec une courbe amplitude fr?quence not?e CA (Courbe aigue)

d?branchons le haut parleur d'aigu
pla?ons un sonom?tre ? 5cm
on se retouve alors avec une courbe amplitude fr?quence not?e CG (Courbe grave)

Ensuite sur le papier on fait la somme des deux courbes. On apelle CPE (=Courbe Papier Enceinte) cette somme.

Ensuite ? l'aide d'un ?qualisateur 31 bandes num?rique par exemple:

- on corrige les imperfections de  de CPE
- par exemple en bass-boustant
- par exemple  pour compenser un d?ficit dans l'extr?me grave

Et puis on ?coute le r?sutat obtneu et on fait une mesure au point d"?coute.
On trace cette courbe not?e CM (= courbe mesure) sur le papier

En r?sum?:

sur le papier on a deux courbes:

 - CPE (=Courbe Papier Enceinte)
 - CM (= courbe mesure)

Il s'agit alors de tracer une troisi?m? courbe (not?e CF=courbe finale)

Pour tracer cette troisi?me courbe, selon mon point de vue personnel, , on reprend CPE et on rajoute ? chaque fr?quence au plus 1,5 dB ou en enl?ve au plus 1,5 dB pour mieux ressembler ? CM
Ensuite , on applique cela ? l'?qualo.

Pour r?sumer:

- l'?qualo a deux fontcions: am?liorer la courbe de l'enceinte
- correction de pi?ce
- selon mon point de vue personnel, la marge n'est que de + ou - 1,5dB

Ce qui motive ces 1,5 dB c'est mon exp?rience personnelle, j'ai remaruq? que tout d?passement , par exemple 3 dB , m?me si le local jle justifie se paye par une perte en dynamique subjective.

C'est en gros l'id?e que si une correction de pi?ce devient trop prononc?e , c'est qu'il y a un autre probl?me.

C'est perte de dynamique peut s'expliauer par les alogos IIR d'un ?qualo num?rique type DEQ1024 ou DEQ2496 mais auissi par l'id?e qu'nue ?qualisation en correction d pi?ce trop marqu?e modife la perception de la musique, d'un point de vue psycoacoutique. (en gros l'id?e qu'une ?qualisation fausse produite une soupe sonore)

A+
 
« Modifié: septembre 25, 2008, 17:10:00 pm par bernardmail »