Auteur Sujet: Repartition puissance selon fréquence de coupure  (Lu 467 fois)

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2678
Re : Repartition puissance selon fréquence de coupure
« Réponse #15 le: juin 24, 2019, 18:14:41 pm »
En passif ! C'est irréalisable car il y a interdépendance des cellules entre elles (pas d'isolation entre chaque étage) et d'autre part chaque cellule doit être parfaitement réglé sur sa courbe théorique afin que les effets de cellules en cellules s'accumulent. Ce n'est tout simplement pas réalisable.
Il faut de l'actif ou du numérique pour réaliser un filtre de cet ordre. Et en général en actif on ne réalise pas de tels ordres, mais des filtres elliptiques qui requièrent un ordre moins élevé pour obtenir une même pente de coupure.
Et avec un tel ordre, la phase se jette dans tous les sens !
Je voudrais bien voir la fonction de transfert mesurée de ce filtre !

Jean Claude

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
Re : Repartition puissance selon fréquence de coupure
« Réponse #16 le: juin 24, 2019, 18:41:08 pm »
Désolé, je n'en suis qu'à la conception, je n'ai pas encore de mesure physique.
Je dois terminer d'abord ma maquette d'ampli classe D.
Mais je veux bien vous envoyer la simulation par Xsim.
La phase et l'impédance au delà de 20 KHZ n'ont pas d'importance dans ce montage.

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2678
Re : Repartition puissance selon fréquence de coupure
« Réponse #17 le: juin 24, 2019, 19:06:59 pm »
OK pour la théorie.
Je ne sais pas si XSim permet de faire un Monté-Carlo pour évaluer la sensibilité du montage aux dispersions des composants (PSpice vous le permettrait). Mais vos composants auront une dispersion de l'ordre de 5%. Simulez le résultat.
Et pour info, quelles doivent être les caractéristiques de votre filtre et pour quoi faire ?

Jean Claude

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
Re : Repartition puissance selon fréquence de coupure
« Réponse #18 le: juin 25, 2019, 11:01:44 am »
Bonjour,
Bien sur, j'ai fait varier un peu les valeurs, c'est le b.a. ba du bricoleur : seule change l'amplitude des variations d'impédance, la pente ne bouge pas. Sur le CI je laisserai des implantations vides à chaque étape pour pouvoir monter une résistance d'amortissement si nécessaire.C'est un détail peu important.
Comme je l'indiquais dans le post précédent, il s'agit de gommer le signal carré 400KHz de 84V crête à crête de la sortie d'un ampli classe D. Je veux le réduire à -140 dB pour pouvoir mesurer correctement les caractéristiques de l'ampli et aussi dans un souci de purisme.
Les constructeurs montent couramment un filtre du 2º ordre qui supprime ce signal à -30 ou -40 dB dans le meilleur des cas, ce qui laisse une belle dent de scie de 100 mV ou plus parfaitement visible à l'oscilloscope et qui est rayonnée par tout le câblage des HP, le filtre et le tweeter.
Bon, c'est juste un histoire de coûts de fabrication (ils sont dans un scénario MGM : Même trop de Gold is Meilleur), mais pour un prototype, je peux m'offrir ce luxe.
Cela dit, les filtres à XX étapes ne sont pas une nouveauté : en radio, en TV, toute la HF en général ils ont été la règle jusque dans les années 80, au cours desquelles on a inventé le filtre à ondes de surface et le résonateur céramique est devenu bon marché.
À l´époque, un bon filtre de sélection de fréquence intermédiaire comportait 5 ou 6 transfos accordés reliés en cascade (voire 8 dans certains tuners haut de gamme de Sony) et chacun d'entre eux était un filtre du 4º ordre. Faites le compte.
Le premier lecteur de CD de Philips avait en sortie audio un filtre du 10º ordre blindé pour nettoyer le bruit d'échantillonage à 44,1 KHz.
Le modèle suivant incorporait un sur-échantillonneur à 176,4 KHz et un filtre du 6º ordre seulement. C'était de la construction rigoureuse et de qualité, mais depuis le moule s'est cassé.
Nihil novis sub sole...

xnwrx

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2678
Re : Repartition puissance selon fréquence de coupure
« Réponse #19 le: juin 25, 2019, 18:27:22 pm »
Quoi qu'il en soit, je demande à voir le résultat (fonction de transfert).
Pourquoi pas un simple réjecteur du 2nd ordre accordable centré sur 400 kHz, voire un second sur 1,2 MHz, ou le réjecteur 400 kHz + un passe bas du 4ème ordre ? C'est autrement plus facile à réalisé avec de tout petits composants.