Auteur Sujet: Hifi et surdité  (Lu 576 fois)

luiscrepy

  • Invité
Hifi et surdité
« le: juin 26, 2019, 14:59:03 pm »
J'ai pris possession hier du maillon de ma chaîne de reproduction qui m'aura coûté le plus cher. Je fais un test d'un mois, mais j'ai d'ors et déjà laissé un chèque de caution de 4000 €. De quoi suis-je en train de vous parler ? D'un matériel qui n'a peut-être jamais été abordé ici car il est un peu tabou chez les audiophiles et je ne me souviens pas avoir lu de sujet s'y rapportant. Pourtant, nous sommes nombreux ici à avoir une expérience audio dépassant allègrement les 40 ans, moi-même étant plus proche des 50.
Sous la pression de mon épouse qui ne supporte plus de baisser le son de la télé systématiquement derrière moi et de répéter trois fois la plupart des phrases qu'elle m'adresse, j'ai pris rendez-vous chez un audio-prothésiste et suis reparti avec leur modèle le plus haut de gamme.
Outre le doute important concernant l'efficacité au quotidien d'un tel dispositif, j'étais surtout inquiet sur l'impact d'un DSP placé derrière chacune de mes oreilles sur la mise au point de mon système audio. Destiné à compenser un déficit global évalué à 30 - 35 dB en perte de sensibilité, mais atteignant 50 dB à 4000 Hz (à 8000 Hz, il est moins important et de seulement 10 dB à 20 Hz) j'avais peur qu'il doive être enlevé à chaque fois que je fais une séance d'écoute.

J'ai testé cet après-midi seulement 24 H après avoir "chaussé" cet appareil qui doit être porté en continu hors sommeil et bain.

J'ai allumé mon système au sous-sol alors que j'étais appareillé depuis ce matin. J'ai pu constater que ma pièce est vraiment silencieuse et que depuis le point d'écoute, je n'entends ni le souffle des amplis dans les hauts parleurs, ni le léger bruit de leurs 4 transfos d'alimentation que le micro de mesure perçoit en l'absence de signal (100 Hz et quelques harmoniques)
Par contre, j'ai perçu un très léger bruit de fond provenant de l'électronique de mes prothèses, insignifiant car couvert par le moindre son. Mes acouphènes habituels sont d'un niveau un peu plus élevé bien que faibles aujourd'hui et ne provoquant pas de réelle gène. La perception de ces "bruits" se situe à des niveaux différents : haut dans la tête pour les acouphènes, nettement dans les oreilles pour le bruit électronique des prothèses et bien devant moi pour la musique et pas du tout comme si j'avais un casque audio.
J'ai lancé les morceaux habituels de tests, et à part une couleur sonore un peu différente sur les voix, rien ne m'a gêné, bien au contraire. C'est comme si j'avais encore gravi un niveau de qualité supplémentaire dans la différenciation des instruments, leur placement, leur précision. Le son semble plus "zen", donnant l'impression que je pourrais l'écouter pendant des heures sans jamais ressentir aucune fatigue.
Après une dizaine d'extraits, j'ai enlevé les prothèses. C'est un peu comme si la pièce était devenue beaucoup plus amortie. C'est la seule différence vraiment importante ressentie. La diminution de médium et de présence perçue est secondaire face à la première constatation.

Luis


Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : Hifi et surdité
« Réponse #1 le: juin 26, 2019, 15:30:57 pm »
Bonjour luiscrepy

Vous allez devoir faire un test de plus.
Aller au concert acoustique puis écouter sur votre chaîne le même morceau à partir d'une source bien enregistrée.
Si vous êtes fidèle, tout va bien...

Pour simplifier, vous avez de nouvelles "oreilles" !!!
La mémoire auditive peut vous jouer des tours.
Aller au concert permet de réinitialiser la mémoire auditive.

Cordialement, Dominique.

jaffar

  • Invité
Re : Hifi et surdité
« Réponse #2 le: juillet 01, 2019, 09:28:44 am »
Hélas c'est ce qui nous attend à peu près tous . C'est déjà bien d'en prendre conscience et d'en accepter l'évidence . Pu.... de temps qui passe !

Tonipe

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7814
    • E-mail
Re : Hifi et surdité
« Réponse #3 le: juillet 01, 2019, 16:42:17 pm »
Bonjour

Le temps qui passe a parfois des bons cotés.
Depuis aujourd'hui je ne suis plus payé par mon entreprise à rester chez moi comme depuis 6 mois : Je suis un vrai retraité !!!

Pour ce qui est des oreilles, je les nettoie régulièrement au "karcher" à main.
Quand je rentre de la piscine avec une ou deux oreilles bouchées, un petit coup de poire à lavement, et tout va bien.

Cordialement, Dominique

xnwrx

  • Invité
Re : Hifi et surdité
« Réponse #4 le: juillet 01, 2019, 17:53:07 pm »
C'est une étape qui doit être difficile à franchir (psychologiquement et financièrement). Mais si le résultat est bien là la pillule doit passer très rapidement.
Avez vous plus d'impressions depuis votre premier message ? dans la vie de tous les jours, dans vos écoutes audio ?
Il paraît que les bons réglages sont longs à obtenir.

luiscrepy

  • Invité
Re : Hifi et surdité
« Réponse #5 le: juillet 01, 2019, 19:06:07 pm »
Première visite de réglages post-mise en place demain après midi.
Après une semaine d'utilisation, je m'habitue oubliant totalement par moments que je les porte. J'entends mieux la télé, comprenant davantage les dialogues. Mais moins bien que mon épouse sans appareil et seulement 4 ans de moins que moi. Quand je les enlève, c'est là que je vois la différence (si j'ose dire) le bruissement des feuilles dehors disparaît, la pièce est plus matte et amortie et la plupart des oiseaux se taisent. Mon clavier n'est pas si silencieux que çà, et je comprends ma femme qui dit que çà lui tape sur le système quand j'écris sur le forum alors qu'elle regarde "grey's anatomy". Il va surement falloir augmenter l'amplification et la correction du 4000 Hz qui avait été laissée volontairement insuffisante, les voix possédant des sifflantes comme sur une mauvaise courbe cible. L'ORL m'avait prévenu qu'une correction complète n'était pas souhaitable dès la première fois car le changement peut être trop désagréable. Mais le cerveau s'habitue. La bonne surprise, c'est que la musique restituée par des hauts parleurs ne semble pas affectée par quelques défauts comme le son d'une voix très proche (un enfant qui hurle à proximité d'une oreille est entendu avec une sorte de micro réverbération. Ma propre voix fait parfois le même effet, mais je crois que je couve quelque chose suite à plusieurs nuits dans les courants d'air et sous le ventilateur.
Sinon, une oreillette toute la journée, c'est assez insupportable. Déjà que même dans les transports en commun je n'ai jamais utilisé autre chose que les gros casques pour écouter la musique car je ne supportais pas les intra-auriculaires, ça va pas être facile.
Il est aussi désagréable d'entendre davantage les bruits d'articulation de la mâchoire que la conversation qui se déroule lorsqu'on est à table.

j'ai également un peu peur que l'augmentation du niveau d'amplification rende le bruit de fond des circuits de l'appareil audible, ce qui n'est le cas que dans le silence vraiment total. En effet, grâce à une application que j'ai trouvé sur le site du fabricant, je peux monter ou descendre le gain des circuits G et D séparément et vérifier l'état des piles après un appairage blue-tooth. Malheureusement, un transfert des données audio n'est pas prévu aussi simplement, il faut acheter des boîtiers supplémentaires qui coûtent un bras.

albator

  • Invité
Re : Hifi et surdité
« Réponse #6 le: juillet 01, 2019, 21:59:20 pm »
Bonjour,
On calcule et on mesure beaucoup de grandeurs physiques, mais finalement si ce  nouveau maillon "audio" vous redonne du plaisir, c'est l'essentiel... Et celui-ci reste très personnel à mesurer.
Tant que l'émotion de la musique se ressent et le plaisir aussi, alors on peut dire que ce nouvel équipement a bien passé les tests.
Bien à vous.