Auteur Sujet: Surface ?missive  (Lu 1604 fois)

bernardmail

  • Invité
Surface ?missive
« le: septembre 15, 2008, 15:26:32 pm »
Bonjour ? tous,

je ne parviens pas ? trouvers d'info sur le net ? ce sujet.

Prenons un hp de 20cm utilis? dans le m?dium ? volume sonore mod?r? , par exemple dans le cadre d'une enceinte 3 voies (c'est mon cas)

Supposons que ce 20cm soit aliment? par son ampli d?di? (ce n'est pas mon cas).

Supposons que l'on rajoute un deuxi?me 20cm, en fait le m?me mod?le et son ampli d?di? (deux amplis pour les deux 20cm), dans une nouvelle caisse supl?mentaire.

Ce qui est s?r , c'est qu'il faudra ajuster les niveaux  (diminuer le niveau de 3dB environ)

Avec deux 20cm , on va se retrouver alors avec la m?me courbe amplitude fr?quence. Et comme il s'agit d'?coute ? niveau mod?r?, pas de tassement ni de distorsion notable ? prendre en compte ?

Par contre , ? l'?coute c'est le jour est la nuit : plus de pr?sence , d'ampleur etc ..

Je ne parviens pas ? expliquer pourquoi ?

A+

.
« Modifié: septembre 15, 2008, 15:28:32 pm par bernardmail »

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7280
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : Surface ?missive
« Réponse #1 le: septembre 15, 2008, 16:49:12 pm »
Lorsqu'il y a deux sources sonore plac?es ? une faible distance l'une de l'autre, faible distance vis ? vis des longueur d'onde, il y a un gain en sensibilit? de 6 dB.
http://petoindominique.fr/php/parallele.php

Lorsque l'on monte en fr?quence, il y a aussi une jolie r?ponse en peigne. Un avantage a aussi son inconv?nient.

Si le son est per?u meilleur avec deux sources plut?t qu'une, c'est que l'imp?dance acoustique est plus proche de celle de l'air avec deux sources qu'une.
C'est ce type de ph?nom?ne physique qui explique pourquoi un pavillon bien au point est meilleur qu'un HP en rayonnement direct : Le couplage acoustique est bien meilleur avec le pavillon.

Je r?fl?chis s?rieusement a une d?marche proche de la votre : augmenter significativement la surface dans le m?dium.
Au lieu de partir sur deux sources, je partirai sur un 30 cm large bande bi c?nes de chez MONACOR. A 130 ? le HP,je ne risque pas grand chose.

bernardmail

  • Invité
Re : Surface ?missive
« Réponse #2 le: septembre 16, 2008, 06:46:05 am »
Bonjour Dominique,

merci pour les explications.

N'aurais-tu pas un lien au sujet de l'imp?dence accoustique plus proche de celle de l'ai en augmentant la surface.

En fait , je ne suis pas s?r de comprendre.

 Est-ce que ?a voudrait dire qu'en augmentant la surface des hp c?nes ou la surface de bouche d'un pavillon, alors on fait "bouger l'air" plus en douceur , plus progressivement, moinss brutalement pour former de ondes qui ressemblent alors beacoup plus ? la th?orie.

Un peu comme le mouvement d'un bon nageur qui ne gaspillerait  pas une partie de son ?nergie ? faire bouger une partie de l'eau autour de lui n'importe comment ? la fa?on d'un d?butant ?

Pour le 30cm , ne crains-tu pas un souci de directivit? et de fragmentation ?

Je mesure le d?but de directivit? de mon 38cm ? partir de 300Hz  (sonom?tre) et le son se d?grade ? partir de 630Hz (?qualo 31bandes). Th?oriquement la directivit? et la fragmentation devraient se manifester plus haut mais la th?orie me semble optimiste dans ce cas.

A+
« Modifié: septembre 16, 2008, 06:49:22 am par bernardmail »

petoind

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 7280
    • Conception des enceintes acoustiques
    • E-mail
Re : Surface ?missive
« Réponse #3 le: septembre 16, 2008, 18:05:44 pm »
L'explication de "pousser en douceur" me plait bien.
Je n'ai pas un niveau th?orique suffisant pour expliquer l'imp?dance de rayonnement, il faut consulter les cadors du forum Audax,s'ils veulent bien se donner la peine de r?pondre.

Le KM30 de PHY-HP est un  30 cm qui monte dans l'aigu, sans trop de soucis.
Le MONACOR envisag? est un bicones, ce qui limite sensiblement les probl?mes.